Fadela Amara « recasée » dans un grand corps de l’Etat ?

Le 14 novembre dernier, lors de la composition du nouveau gouvernement de François Fillon, Fadela Amara avait perdu son secrétariat d’Etat à la Ville.

L’ancienne présidente de l’association Ni Putes ni soumises pourrait toutefois être « recasée », très prochainement, dans un grand corps de l’Etat, croit savoir Le Parisien.

On lui aurait proposé un poste de haut fonctionnaire à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) ou un poste d’ambassadeur à l’Union pour la Méditerranée (UPM).
Bref, un poste à 10.000 euros par sans avoir grand chose à faire.

Sarkozy sait être grand prince avec ses valets surtout quand il s’agit de l’argent du contribuable…

1 commentaire concernant l'article “Fadela Amara « recasée » dans un grand corps de l’Etat ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.