Fadela Amara « recasée » dans un grand corps de l’Etat ?

Le 14 novembre dernier, lors de la composition du nouveau gouvernement de François Fillon, Fadela Amara avait perdu son secrétariat d’Etat à la Ville.

L’ancienne présidente de l’association Ni Putes ni soumises pourrait toutefois être « recasée », très prochainement, dans un grand corps de l’Etat, croit savoir Le Parisien.

On lui aurait proposé un poste de haut fonctionnaire à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) ou un poste d’ambassadeur à l’Union pour la Méditerranée (UPM).
Bref, un poste à 10.000 euros par sans avoir grand chose à faire.

Sarkozy sait être grand prince avec ses valets surtout quand il s’agit de l’argent du contribuable…

1 commentaire concernant l'article “Fadela Amara « recasée » dans un grand corps de l’Etat ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.