Yasser Arafat assassiné ?

C’est ce que croient un certain nombre de Palestiniens, à propos de leur ancien leader et chef de l’OLP, décédé en 2004 à Clamart, à l’âge de 75 ans. A l’époque toutes sortes de rumeurs avaient circulé sur les causes de sa mort (la détérioration rapide de son état de santé était restée une énigme pour les médecins).

Mercredi, le président palestinien Mahmoud Abbas a donné son aval à une analyse du corps, qui repose dans un mausolée au siège de la présidence à Ramallah.

Selon des examens conduits par un laboratoire suisse dévoilés dans un documentaire de la chaîne Al-jazira, des traces de polonium, un composé radioactif, auraient été retrouvées sur les affaires de Yasser Arafat, fournies par sa veuve Souha.
A la suite de la diffusion du documentaire, les dirigeants palestiniens se disent favorables à une enquête internationale. « Nous voulons montrer que l’Autorité, la direction et le peuple palestiniens sont tous impatients de connaître tous les détails de la mort d’Arafat, afin de clore ce dossier. Nous serons en première ligne pour participer et soutenir cette enquête », a assuré jeudi le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al-Malki, sur la radio officielle, la Voix de la Palestine.

Les commentaires sont fermés.



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)