Vivre ensemble. Le nombre de viols à Stockholm a augmenté de 400% en 20 ans

Lors des assises du vivre ensemble qui se sont tenues à Rennes vendredi et
samedi dernier, manquaient sans doute des suédoises victimes de viols
durant ces 20 dernières années dans ce pays scandinave. Les chiffres sont
éloquents : 400% d’augmentation en 20 ans.

Selon le Conseil suédois pour la prévention du crime (Brå), 7 200 viols ont
été signalés à la police en 2017. Ce chiffre correspond à environ 20 viols
par jour. Les chiffres montrent une augmentation substantielle de 10% par
rapport à 2016, où il y avait 667 signalements viol en moins. D’autres
formes de crimes sexuels ont également augmenté: le nombre d’infractions
sexuelles a augmenté de 8% pour atteindre 21 500 et le nombre de cas de
coercition sexuelle a augmenté de 7%.

L’une des statistique les plus notables de l’étude étant l’augmentation des
viols dans la capitale suédoise, Stockholm. Ils ont augmenté de 29% par
rapport à l’an dernier, et par rapport à 1996, l’augmentation est de 400%
.

Récemment, Philippe Lemoine, qui avait déjà démonté la désinformation
autour de la négation du Grand remplacement, a de nouveau rédigé une série
de tweets, rapports et statistiques à l’appui, démontrant la
surreprésentation d’ immigrés extra européens dans la criminalité, en
Suède, comme en Allemagne.

Les élections à venir en 2018 en Suède (élections législatives) permettront
de voir les répercussions de cette criminalité galopante – cumulée à une
immigration sans précédent – sur le peuple suédois et ses aspirations.

Crédit photo : DR
*[cc] Breizh-info.com*


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

1 commentaire concernant l'article “Vivre ensemble. Le nombre de viols à Stockholm a augmenté de 400% en 20 ans”

  1. en général , les conquérants pillent et violent les pays dont ils s’ emparent.

    pourquoi y aurait-il une dérogation en Suède ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.