Une racaille assiste tranquillement à un procès où elle devrait être jugée

« Il était assis là, incognito, à quelques mètres de sa victime.
Il est reparti à pied, sans se presser.
Un homme pourtant suspecté de l’enlèvement et de la séquestration d’une étudiante estonienne et recherché par la brigade criminelle de Nice… » nous dit le Parisien.

L’individu assistait tranquillement, incognito, au procès de son complice, un Tunisien de 19 ans.

Ce fait divers souligne bien le sentiment d’impunité qui habite la racaille qui règne sur ce pays…


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :