Une chance pour la France en action. « Je voulais humilier les Blancs ».

Procès d’un Africain accusé de nombreux viols, sur des Françaises bien sûr.
Il essaie d’apitoyer les gens de façon lamentable, en rejetant la faute sur le racisme des Blancs évidemment.
Attention, propos durs.

Source : altermedia.
Merci à Eris.

7 commentaires concernant l'article “Une chance pour la France en action. « Je voulais humilier les Blancs ».”

  1. après avoir écouter ce témoignage le dégout est le seul sentiment qui me vient a l’esprit.
    moi aussi je suis victime d’un viol par des étranger, mais je ne punit pas en répétant leurs betises, sur leurs race qui est celle des arabes.
    le racisme anti-blanc doit cesser car c’est bien le seul racisme qu’il existe en france.

  2. Très durs en effet ces propos…15 filles violés dont une 9 fois!… Il n’y a rien a dire, juste une pensée pour toute ces femmes salis….

    Si peut être… puisque la encore ce sont des viols anti-blancs…Ou était les représentants de SOS racisme, MRAP et tout la tralala…?

  3. Les Français doivent se viriliser et commencer à défendre les leurs quand un se fait agresser! la peur doit changer de camp sinon ne vous attendez pas à ce que ces racailles se civilisent, avec la mentalité de gauche (mentalité de l’excuse) au pouvoir, IMPOSSIBLE

  4. Il s’agit bien de crimes rascistes. Le motif du crime est rasciste.
    Le gus a associé tous les drames de sa vie aux « blancs » et il est devenu rasciste. Je suppose qu’un bon nombre de ces femmes violées vont devenir anti-africain, et voilà comment la chaîne de la haine s’alimente sans fin. Personne n’ouvre le débat pour comprendre pourquoi de nombreux immigrés détestent les français et pourquoi de nombreux français les détestent. Si on écoutait les gens on se rendrait compte que tout le monde a des arguments légitimes et ressentis. Le gus est un danger public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.