Un pacifique leader des Gilets jaunes visé par une grenade de police et éborgné !

C’est peut-être une tentative d’assassinat politique qui s’est produite à Paris cette après-midi, lors de l’« Acte XI » des Gilets jaunes. La folie répressive d’un Régime toujours fébrile ne faiblit en tout cas nullement.


« Les faits se sont déroulés vers 16 heures aux alentours de la place de la Bastille, où différents cortèges étaient en train de converger. Ce proche d’Eric Drouet, régulièrement invité sur les plateaux de télévision, diffusait la fin de manifestation en direct sur Facebook lorsqu’il est tombé à terre (9e minute de la vidéo ci-dessous).

Il filmait un groupe de forces de l’ordre quand une grenade a été lancée dans sa direction, puis explosé à moins de cinq mètres de lui.« L’œil est éclaté », entend-on ensuite répéter un témoin dans une grande confusion. Selon les images, Jérôme Rodrigues ne constituait pourtant pas une menace sérieuse et se montrait silencieux lorsqu’il a été visé.

Les « Street Medics » l’ont d’abord pris en charge puis les secours l’ont transporté sur un brancard vers un camion de sapeurs-pompiers. […]

Depuis plusieurs semaines, les vidéos de Jérôme Rodrigues accumulent en effet des dizaines de milliers de vues. Avec un slogan : «La famille on lâche rien ». A l’image d’Eric Drouet ou Maxime Nicolle, il relaie les informations relatives à l’organisation des cortèges chaque samedi. Très apprécié des manifestants, il porte une parole plus pratique que politique. […] »

Source Le Parisien


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :