Un monument pour les homosexualistes déportés

Lu sur e-llico

Le mémorial fera partie d’une restructuration urbaine dans le centre de Munich et sera situé au croisement des rues Oberanger et Dultstrasse là se situait le « Scwharzfischer » (Le Pêcheur Noir), un des plus bars homos les populaires de la ville dans les années 1930.

On estime que plus de 50.000 homosexuels ont été arrêtés sous le nazisme.Beaucoup ont été internés dans des camps de concentration, même si le nombre réel de déportés ne sera probablement jamais connu.Les homosexuels ont été contraints de porter des triangles roses, les lesbiennes des triangles noirs.Beaucoup de personnes homosexuelles qui ont survécu aux camps ont été ensuite emprisonnées, du fait que l’homosexualité restait une infraction pénale après la fin de la guerre en Allemagne. Le Paragraphe 175 – qui criminalisait l’homosexualité – est resté en vigueur jusqu’en 1969.

Le projet de monument émane de Thomas Niederbühl, un conseiller du Rosa Liste Partei. Il a rallié à lui les deux partis actuellement au pouvoir à Munich. Seuls les chrétiens-démocrates (dans l’opposition) s’y sont déclaré hostiles.

16 commentaires concernant l'article “Un monument pour les homosexualistes déportés”

  1. Franchement en allemagne sous hitler pour qu un homo aille dans un camp il fallait qu il se fassent remarquer …Il n y en a pas eu tant que ça l homosexualité n étais qu un pretexte généralement .Il n y a pas a proprement parler de chasse aux homos.

  2. 50 000 homosexuels?

    Les Chrétiens furent bien plus nombreux, il suffit d’aller à Dachau pour s’en convaincre. Alors pourquoi réclamer plus de « droits » qu’eux, dans un pays qu,ils n’ont pas construit?

    Qu’ils commémorent les leurs, ok, qu’ils s’en servent comme vecteur pour s’imposer (alors que d’autres pourraient en revendiquer bien plus et en qualité et en quantité) est absurde.

  3. Il y avait aussi des homos chez les SA Röhm leur chef notamment avec sa bande assassinée … donc dans tous les camps

  4. Pauvres gens !
    Pourvu qu’ils n’aillent pas jusqu’à construire un mémorial
    sur les ruines de Sodome et Gomorrhe.
    Personne ne s’est montré plus « homophobe » que Dieu Lui-même.

  5. Pour eux par contre……………..

    http://tinyurl.com/5vdyl7x

    RIEN

    les victimes des cocos

    http://www.youtube.com/watch?v=ID2YAtkatBg

    reRIEN

    et les blanc-esclaves

    http://forumpolitique.forum-actif.net/t324-les-blancs-ont-oublie-ce-dont-les-noirs-se-souviennent-i

    rereRIEN

    une bande de pauvre PD (soit disant) emprisonné par le grand méchant loup (ou les nazies je sais plus mais c’est pas grave)

    Construisons un monument avec le fric des contribuables.

    Ou on peut reconvertir les statues de Jeanne d’Arc en monument pros gay pride comme « ils » ont fait une fois

  6. Encore un prétexte à promouvoir l’homosexualité! sinon qu’en dire? il y en a toujours eu… plus ou moins discrets, n’en demandant souvent pas plus. On est passé du stade de la tolérante indifférence à la propagande homofolle, racoleuse, prosélyte et « prose » élitisme! aux revendications matrimoniales…adoption d’enfants etc…à la protection légale avec loi contre « l’homophobie » (????) Nous voilà donc obligés de faire révérence! déférence! … d’un excès l’autre! Et toujours la même tribu à la manoeuvre, j’invente pas… les noms des pourrisseurs bien connus de la police comme on disait… mais pas touche, super protégés!

  7. Il n’y a pas longtemps c’était les musulmans qui faisaient la distribution d’étoiles vertes, et maintenant nous voilà avec les homo victimes de la déportation. C’est pas ça qu’on appelle de la surenchère ou concurrence victimaire?

  8. Quand s’occupera-t-on des prisonniers de guerre ? Quand trouvera-t-on des mots pour ces gens qui ont laissé entre cinq et huit ans de leur vie, de leur jeunesse ? Désormais les autres, je m’en fous !

  9. @Garcin Lazare

    Pour les prisonniers de guerre français en allemagne et bien sache que des grand mères comme la mienne ont eu des problèmes à la libération pour avoir collecté de l argent dans la rue pour les prisonniers de guerre français en Allemagne .

    Car ce fut « un acte faschiste » organisé par le maréchal Pétain…encore un mensonge de l histoire!

  10. Qu’attendaient t’ils du Reich? Des encouragements? Ils étaient coupables de trahison envers le peuple allemand en ne procréant pas. Alors ces pleurnicheries ca suffit ils n’avaient qu’a virer leur cuti meme temporairement. (Je l’aurais fait sans probleme par conviction et par souci de mon bien etre!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.