Un jihadiste de Belgique condamné à la pendaison en Irak

Tarik Jadaoun, né en 1988 et d’origine marocaine, avait rejoint l’EI en 2014 sous le nom de guerre d’Abou Hamza al-Belgiki. Lors de la première audience de son procès devant la Cour pénale centrale de Bagdad, le 10 mai, il avait plaidé « non coupable » et affirmé aux juges qu’il s’était « fourvoyé ».

Il était également inculpé pour « attaques » menées avant son arrestation le 23 août 2017 à Mossoul par les troupes irakiennes, un mois après la reprise de la ville.

Source


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.