Un indicateur pour estimer le pourcentage de nouveaux-nés étrangers

Dans notre belle république il est interdit d’effectuer des recherches  et de publier des statistiques qui touchent aux pourcentages ethniques de la population. Il est donc très difficile d’estimer réellement le nombre d’étrangers (pas de papier mais de sang) présents en France. Il existe néanmoins un indicateur, la Drépanocytose, qui permet de connaitre approximativement le nombre et le pourcentage de naissances d’enfants extra européens. « La drépanocytose est une maladie héréditaire qui se caractérise par l’altération de l’hémoglobine. Elle est particulièrement fréquente dans les populations d’origine africaine subsaharienne, des Antilles, d’Inde, du Moyen-Orient et du bassin méditerranéen. »

Les chiffres sont affolants :

Région % de nouveau-nés à risque par
rapport au total des naissances (2007)
Île-de-France 55.68
Provence-Alpes-Côte d’Azur 41.91
Languedoc-Roussillon 34.78
Alsace 29.29
Midi-Pyrénées 27.77
Rhône-Alpes-Pays de Savoie 27.67
Picardie 19.92
Franche-Comté 17.90
Bourgogne 17.01
Lorraine 16.14
Champagne-Ardenne 15.36
Limousin 15.16
Nord-Pas-de-Calais 14.27
Centre Val de Loire 14.03
Auvergne 12.84
Aquitaine 12.29
Normandie 11.61
Pays de la Loire/Poitou-Charentes 11.20
Bretagne 4.40
France métropolitaine 28.45

Source : Défrancisation

9 commentaires concernant l'article “Un indicateur pour estimer le pourcentage de nouveaux-nés étrangers”

  1. 30% des naissances sont des bébés non-Européen!!!….
    Le peuple Français est le premier peuple de l’Histoire à se laisser mourir sans combattre…

  2. 30% d’étrangers en France d’ici une génération… Une génération de plus et nous ne sommes plus chez nous.

    Il y a au moins deux solutions possibles :
    1) On les vire (on y croit tous).
    2) On étudie à fond afin de rester au dessus et seuls maîtres à bord.

    De toute évidence, l’avenir de la France est celui du Brésil : Une société métissée, dominée par des non-métissés.

    Si vous faites un tour dans les bibliothèques publiques, vous avez une photographie de la France de demain.
    Tout en bas, des noirs et des arabes. On ne les voit même pas dans les bibliothèques.
    Au milieu, une sorte de pot-pourri de blancs, de noirs et d’arabes qui fréquentent des bibliothèques de techniciens comme celles du CNAM.
    Au sommet, que des blancs, avec une faible minorité d’asiatiques. Ainsi si vous visitez la BNF, le rez-de-jardin avec accès réservé aux chercheurs, vous ne voyez aucun noir (allez, 1 sur 200) et les étrangers que l’on rencontre le plus sont les asiatiques, réputés pour faire de bonnes études (et qui sont moins de 10% à vue de nez).

    Ceux qui appellent aux armes nous font perdre notre temps. Mieux vaut appeler aux livres. Des coups de bâton pour ceux qui n’étudient pas.

  3. @RésistantGaélique :

    Le peuple français est effectivement en train de disparaître ; mais je doute fort que ce soit le premier de l’histoire.

  4. @muku:

    Le peuple Français disparait …sans combattre…Tous ceux qui ont disparu se sont défendu.
    Nous pour l’instant , calme plat.

  5. +1 RésistantGaélique.
    Je suis dans un bus quasi remplit en région parisienne. Il y en a de toute la planète, et quand je regarde les rares français restant, ils n’ont pas l’air choqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.