Un haut responsable du ministère de l’Intérieur : « L’enjeu de samedi, c’est le basculement ou non dans l’insurrection »

Tous à Paris samedi ! Ce régime de corrompus, qui vend la France à des intérêts étrangers, qui troque les Français contre des Africains et qui méprise nos traditions, n’a jamais été aussi vacillant que depuis 3 semaines. Tous à Paris samedi pour crier notre amour de la France et la colère de voir notre nation s’effondrer à cause des politiques successives de trahisons nationales.

Le Parisien : Des forces de l’ordre plus offensives et plus mobiles… Ce sont les mots d’ordre lancés trois jours après le cauchemar de la manifestation des Gilets jaunes du 1er décembre, et quatre jours avant un 4e acte redouté dans la capitale. « Nous sommes très inquiets, confie un haut responsable du ministère de l’Intérieur. L’enjeu de samedi, c’est le basculement ou non dans l’insurrection… » Le ministre Christophe Castaner a lancé un « appel au calme », invitant même « les Gilets jaunes raisonnables » à ne pas se rassembler à Paris.

« Le message du ministre de l’Intérieur a été très clair : il faut être plus stratégique et aller plus au contact des casseurs », rapporte David Le Bars, secrétaire général du Syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN). Hors de question de revoir dans le monde entier les images désastreuses d’un Paris dévasté, en proie aux pillages et de forces de l’ordre reculant devant les charges de manifestants.


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :