Un des principaux porte-voix de la City de Londres reconnaît l’inéluctable

Dans un article publié aujourd’hui sous le titre « Fermer la Fed », le rédacteur financier international du Daily Telegraph, Ambrose Evans-Pritchard, a reconnu que la Fed est partie pour nous rejouer Weimar 1923, extrait : « Je m’excuse auprès de tous mes lecteurs dans le monde entier pour avoir défendu les politiques d’injection monétaire d’urgence de la Réserve fédérale américaine, et pour avoir maintenu comme un imbécile naïf qu’après ses premières mesures d’assouplissement quantitatif [QE], elle ne succomberait pas à l’addiction (tel un drogué), à l’abus politique et à la folle débauche. Ma supposition pathétique était que Bernanke déploierait des QE supplémentaires uniquement pour éviter la DEFLATION, et non pour créer de l’INFLATION. Si le comité de politique monétaire de la Fed ne peut voir la différence, que Dieu vienne en aide à l’Amérique. (…) Tous ceux (…) qui m’ont envoyé des courriels furieux en m’accusant de défendre une cabale de dirigeants nous amenant à l’hyperinflation, avaient raison depuis le début.


En effet, la Fed est hors de contrôle. (…) Tôt ou tard, nous pourrions apprendre ce que la faction belliciste de la Fed constituée des directeurs régionaux Fisher, Lacker, Plosser, Hoening, Warsh et Kocherlakota pense réellement de cette embardée dans le la-la-land monétaire, avec tout ce que cela implique d’aléa moral et de contraction de dette. Si j’ai eu des mots durs contre ces résistants héroïques, je m’en excuse également. »

Source : LIESI

7 commentaires concernant l'article “Un des principaux porte-voix de la City de Londres reconnaît l’inéluctable”

  1. Les comparés a des Rats je trouve cela tellement vrai, bien vue Olea!
    Évoquer ces rats me fait penser automatiquement a un film Allemand de propagande des années 33, je c’est pas pourquoi?!!:-)

  2. Un bel aveu quand même, par rapport à ce que la résistance contre le N.O.M dit depuis des années. J’aime bien voir sortir ce genre d’articles dans la presse mainstream, ça peut en faire réfléchir plus d’un. Comme dirait l’autre, la FED n’est ni une réserve, ni fédérale, ni spécialement américaine.

  3. En octobre ça va chauffer …estimation de 300 milliard d euro de dégat au Japon plus les dégats indirects 1 000 milliards en tout……;les banques vont bientot sauter les enfants quand il vont faire le bilan bancaire et assurance ….hummmm en octobre ils vont dégradés nos notes !!!!!!!

  4. En fait par voix de presse les collabos des grands groupes financiers qui ont poussé les petits épargnants à la faillite font leur mea-culpa par peur des représailles d’un peuple en furie. Mais bon ne revez pas ils ont liquider leur avoir depuis longtemps et placé leurs argents dans :les arts premiers, les monuments et immeubles classés,les terres agricoles, terrain constuctible, propriété minières,métaux précieux ,pierre précieuses ,plantation agricole…

    Quand à nous français et meme citoyen du monde …nous allons pendre notre epargne et nos logements.
    Mais ce jour là quand on frappera à votre porte il faudra vous battre et ne pas vous laissez spolier par les banques elles se sont assez bien sucré comme ça!

  5. Eric
    C’est la première choses qui vient à l’esprit en lisant l’article. On a pas fini d’en voir du retournement de veste, à tout les niveaux. Même au pc, il y en a qui ne trouve plus que l’immigration est une chance pour la France. On va assister à de belle scènes de règlement de compte, parce que des gens sans foi ni loi qui changent de camp n’hésitent pas à balance les pires exactions de leurs anciens potes. On a pu voir ça dernièrement avec Luc Ferry.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.