Un débat sur le voile intégral dégénère à Montreuil

Le débat a commencé dans un climat houleux. Et s’est terminé avec l’intervention de la police. Ce débat sur le voile intégral, qui a rassemblé une centaine de personnes dans une école primaire mardi soir, a d’abord été perturbé par des membres du mouvement pro-palestinien Cheikh Yassine. Après des insultes, des coups ont été échangés entre des participants qui n’ont pu être identifiés, a constaté le journaliste de l’AFP.

Les organisateurs ont décidé d’arrêter le débat et fait appel aux forces de l’ordre. La police est arrivée peu après, bloquant les sorties, et demandant aux victimes de coups d’identifier leurs agresseurs qui ont réussi à s’échapper.

«Il est urgent qu’il y ait une loi très claire qui bannisse totalement les obscurantismes et protège les femmes», a réagi la présidente de Ni Putes Ni Soumises, Sihem Habchi. «Je pense que ceux qui avaient un doute avant le débat de ce soir ont compris, en sortant, la nécessité d’une loi qui dise stop à ceux qui instrumentalisent la religion musulmane et réduisent les femmes au silence», a-t-elle ajouté.

Après avoir relevé que «le débat a dérapé», le député Manuel Valls (PS), partisan d’une loi d’interdiction générale du voile intégral, a déclaré qu’il sortait de la réunion «avec une conviction redoublée pour une loi à cause de ces comportements». «Je sens qu’on éprouve dans cette affaire la République et ses représentants et moi je ne me laisserai pas faire», a-t-il-il ajouté.

Organisé à la veille de la présentation du projet de loi d’interdiction du voile intégral en conseil des ministres, ce débat, programmé à l’initiative de Ni Putes Ni Soumises favorable à une telle mesure, avait rassemblé des femmes, dont des militantes féministes, d’autres portant le voile simple ou intégral, ainsi que des islamistes.

Un projet de loi de sept articles prévoyant l’interdiction du port du voile intégral dans l’espace public doit être présenté mercredi en conseil des ministres. Le Conseil d’Etat s’est prononcé par deux fois contre une interdiction généralisée. Le texte doit être débattu par les députés en juillet puis les sénateurs début septembre pour une promulgation dans la foulée. Contrairement à ce qu’espérait le gouvernement, il ne devrait pas faire consensus, socialistes et centristes étant très partagés.

Source (Merci à Sylvain)

3 commentaires concernant l'article “Un débat sur le voile intégral dégénère à Montreuil”

  1. Ce genre comportement bestial si il en est, constitue un énorme camouflé pour l’intelligentsia socialo-maçonique qui ne souhait pas une loi d’interdiction complète de la burqa. Qu’elle belle preuve d’insertion de la part de ces mahométanes !! Qui a dit qu’elles n’avaient pas le droit, selon leur tradition, de témoigner de leurs opinions en public. Bien sur la méthode est un peu hésitante, et s’inspire de celle utilisé par leur conjoint, toujours basée sur la violence. Les mahométanes sont en train de se dévergonder, et semble vouloir marcher sur les plats de bandes de leur époux. La violence n’est plus l’apanage des seuls hommes. Dans un sens l’égalité homme femme prônée par la tradition chrétienne est ici appliquée.
    Ce genre d’événement devrait convaincre les plus libéraux et changer leur regard sur la pauvre population musulmane stigmatisée par les méchants Français. Il ne faut plus se voiler la face, et regarder en face les vraies raisons de cette revendication. Cette revendication n’est que la face émergée de l’iceberg, elle cache ni plus ni moins qu’une volonté expansionniste, et d’islamisation du monde occidentale. L’islam est par nature expansionniste et intolérant envers les autres croyances. La prise de conscience de cette réalité est indispensable pour établir un vrai dialogue débarrassé de préjugés, qui doit aboutir à un renoncement à l’islam. En tout cas pour pouvoir vivre en France. La France est de tradition chrétienne ce qui est incompatible avec la tradition musulmane !!

    Verrons nous surgir un nouveau Charles Martel ??

  2. Le Vatican II de l’Islam programmé par la FM est en marche.
    Les Mahométans se sont bien fait avoir sur ce coup là, ils pensaient convertir l’Occident à la soumission, ils sont en train de se soumettre à des hommes et à des lois d’hommes impies.
    La seule chose qui peut s’opposer à une tradition, c’est LA Tradition catholique, restaurée par l’Eglise, une Sainte Catholique et apostolique.

  3. Il faut le reconnaître, ce genre d’info est assez savoureux…

    Les mahométants, à qui certains (dont l’ancien président Mitterrand) ont sans arrêt rabâché qu’ils étaient selon l’expression consacrée à une certaine époque, chez eux, chez nous, ont pris cette expression au mot, et quelque part ont bien raison.

    Les islamophiles d’hier vont-ils faire une autocritique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.