Un an de prison avec sursis pour un musulman qui avait profané une trentaine de tombes chrétiennes

Un marocain clandestin, qui avait profané le 28 janvier dernier une trentaine de tombes au cimetière du village de Biéville-Beuville (Calvados), a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel de Caen à seulement un an de prison avec sursis.

Le jeune homme âgé de 23 ans n’était pas présent à l’audience. En situation irrégulière, il a été gentiment reconduit au Maroc après les faits.

Il avait été interpellé par les gendarmes après avoir été aperçu par des riverains intrigués d’entendre du bruit dans le cimetière de cette commune de 2.700 habitants. Plusieurs croix et plaques avaient été cassées.

Lors de son interpellation, le jeune homme avait reconnu les faits et avait déclaré aux gendarmes avoir entendu des voix lui demandant de casser des croix.

Face aux actes anti-chrétiens, le quasi silence des gros médias est scandaleux.

Source (Merci à Pierrot)

2 commentaires concernant l'article “Un an de prison avec sursis pour un musulman qui avait profané une trentaine de tombes chrétiennes”

  1. Un an de prison avec sursis c’est peu en effet. L’essentiel c’est qu’il ait été expulsé. En espérant qu’il ne puisse plus revenir.
    En effet aucun mot dans les médias. Surtout quand on sait ( après avoir regardé le reportage de direct 8  » dieu merci » grâce à contre-info) que 80% des actes anti-religieux dans le monde étaient à l’encontre des chrétiens!! 80%!! c’est ENORME!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.