UDT du féminisme: l’intervention d’Enthoven très critiquée

Bienvenue dans le monde complètement fou des militants féministes. C’est la course à l’échalote entre les acteurs de ce mouvement qui souhaitent impérativement paraître plus révolutionnaires et plus authentiques les uns que les autres. 

Comme attendu, l’université d’été du féminisme, organisé jeudi par le secrétariat d’Etat chargé de l’Egalité femmes-hommes de Marlène Schiappa a déchaîné quelques passions. Dès que le programme avait été dévoilé, les présences d’Élisabeth Lévy, Peggy Sastre ou encore Raphaël Enthoven ont, disons, interrogé certaines militantes féministes. La prestation de ce dernier a été particulièrement appréciée.

Le médiatique philosophe, contrairement aux autres polémistes déjà citées, n’était pas invité dans le cadre d’un débat. L’homme aux quatre-consonnes-et-trois-voyelles intervenait seul, au pupitre, sans contradiction. Les femmes, les féministes et globalement les gens moyennement d’accord avec Raphaël Enthoven en ont pris pour leur grade.

Comme l’a souligné Marie Claire sur Twitter, l’ancien chroniqueur d’Europe 1 a transformé son intervention en réponse à ses détracteurs et détractrices.

Lire la suite sur 20 Minutes…


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :