Italie. Matteo Salvini va être jugé pour « séquestration de migrants »

La liberté recule partout en Europe et les procédures visant les opposants à la mondialisation s’accélèrent. En Italie, Matteo Salvini va être poursuivi pour « séquestration de migrants » (sic). Etant parlementaire, la procédure était entravée puisqu’il bénéficiait d’une immunité. Cette dernière a été levée par le parlement et Salvini va donc être livré aux juges !

Loin de se coucher, Salvini fait honneur à son peuple, lançant, juste après le vote : « Je suis fier d’avoir défendu l’Italie et je le referai ». En théorie, Salvini risque jusqu’à 15 (quinze !) ans de prison. Rappelons les faits : Matteo Salvini est accusé par le tribunal de Palerme, au main de juges crypto-marxistes, de séquestration de personnes pour avoir refusé, en août 2019, en qualité de ministre de l’Intérieur, d’autoriser le débarquement de plus de 80 migrants à bord du navire Open Arms, bloqué au large de la Sicile.

Outre l’aspect scandaleux de ces procédures, celles-ci sont de véritables appels pour les migrants du monde entier qui voient que dès qu’un dirigeant s’oppose à leur venue, il a des problèmes avec la justice de son pays. On comprend pourquoi l’Italie a reçu la semaine dernière, plus de 11.000 migrants venus avec des moyens de fortune !

Ensauvagement : L’exemple de la ville de Bordeaux

La délinquance et la criminalité ne cessent d’exploser, partout en France. Nous l’avons vu à Dijon où Tchétchènes et Algériens réglèrent leurs comptes il y a un mois, ou autre exemple, une ville réputée tranquille comme Besançon est aujourd’hui le théâtre de règlements de comptes entre dealers, etc. Une autre façon de s’en convaincre est de faire la recension des principaux actes criminels survenus ces derniers jours dans la ville de Bordeaux, ville également réputée tranquille il y a encore quelques années. Il s’agit d’une liste qui n’est pas exhaustive puisqu’elle ne comprend que les faits remontés par la presse !

—> Un jeune homme blessé d’un coup de couteau dans une rixe Source

—> Un homme d’une trentaine d’années attaqué à la gorge à la machette Source

—> Trois étudiants attaqués à coups de couteau, insultés et intimidés Source

—> Attaque à la machette sur un jeune homme de 17 ans lors d’une transaction entre particuliers Source

—> Coups de feu et main tranchée Source

D’une manière générale, depuis juin, la magazine Valeurs actuelles a recensé 47 blessés, dont 26 par arme blanche !, une carte en ayant même été réalisée !

Belgique. Deux ans ferme requis contre Mohamed, 50 ans, réfugié syrien, pour avoir agressé sexuellement une ado de 16 ans

La justice, impitoyable pour les mauvais pensants, sait se montrer très magnanime pour les délinquants sexuels, surtout s’ils ont des origines exotiques. Ainsi, le village de Merbes-le Château était tranquille et n’avait jamais fait parler de lui jusqu’à ce qu’un centre d’accueil pour réfugiés fût créé. C’est là que Mohamed, 50 ans, a trouvé domicile, grâce aux autorités et sans que la population locale ne fût consultée. C’est pourtant elle qui paye maintenant cette décision. Ainsi, Mohamed a agressé sexuellement une ado de 16 ans, ce qui ne semble pas émouvoir plus que ça la justice belge, le procureur du Roi ne requérant que 2 ans de prison ferme pour ces faits graves. Avec les remises de peine automatique, dans un an Mohamed sera dehors, ne sera évidemment pas expulsé d’Europe et pourra traumatiser une autre ado…

Source

Dijon. L’accord entre les communautés tchétchène et maghrébine s’est négocié à la mosquée

Les Français ont de plus en plus l’impression d’être étrangers dans leur propre pays.
Ainsi, les Dijonnais ont été les spectateurs d’une véritable scène de guerre, avec armes automatiques, entre Tchétchènes et Maghrébins !
On notera le miracle du mondialisme : 5 000 km séparent la Tchétchénie de l’Afrique du Nord, mais grâce à celui-ci, la France devient la terre où ils s’affrontent !
Merci les politicards, de gauche ou de droite, d’avoir créé une telle situation en expliquant que l’immigration était une chance pour la France.
Là où ça devient surréaliste, c’est que si un semblant d’ordre est revenu dans la capitale de la Bourgogne, ce n’est pas suite à l’action de l’Etat, de la police, mais à un accord scellé entre les belligérants, accord qui a été signé à la mosquée sous l’égide de l’imam local !
L’Etat n’a plus d’autorité (sauf sur ceux qui le veulent bien, les Gaulois).

L’hebdomadaire Marianne commente : « l’Islam sunnite, dénominateur commun des communautés venues à s’opposer de façon spectaculaire ces derniers jours, devait servir de point de départ aux pourparlers« .

Culpabilisation du Blanc : la LICRA appelle à cesser toute activité durant 8 min 46 secondes, mardi à 18 H

Alors que l’enquête est à peine commencée concernant le décès de Floyd aux Etats-Unis, la LICRA appelle à cesser toutes les activités à 18 heures pendant 8 minutes 46 secondes car pour elle, Floyd a été victime d’un crime raciste. Cette ligue de vertu, qui ne jure que par les droits de l’homme, ne semble pas connaître la présomption d’innocence qui énonce que puisque l’enquête n’étant pas aboutie, personne ne peut aujourd’hui endosser la culpabilité de la mort de Floyd.
Surtout quand on sait que l’autopsie du corps montre que ce dernier n’est pas mort de strangulation ou asphyxie, mais du fait de sa contention au sol, combinée avec des problèmes de santé (Floyd était atteint d’une maladie coronarienne et d’une maladie cardiovasculaire) et une intoxication potentielle (Floyd aurait pris de la drogue). Mais il s’agit de culpabiliser les Blancs, alors tout est permis par cette officine subventionnée qui jamais ne nous parlera des actes criminels de Tsahal en Palestine.

Bruno Gollnisch suggère aux « malheureuses victimes atrocement discriminées » de repartir dans leur pays d’origine

En ces moments d’hystérie, on ne peut qu’approuver l’ancien numéro 2 du FN qui suggère aux immigrés et à leurs descendants de retourner dans leur pays d’origine si l’herbe y est plus verte !

Le squat servait d’entrepôt de cocktails Molotov pour l’ultragauche

Alors que les media ne cessent de nous rabattre les oreilles sur une soi-disant violence attribuée à l’ultra-droite, violence jamais étayée par des faits concrets car inexistante, il n’en va pas de même de l’ultragauche, notamment de la mouvance dite anti-fa : Ses militants s’en prennent très régulièrement aux lieux de réunion qui ne leur plaisent pas, parfois à la police, voire à certaines administrations pour des raisons qui nous échappent (pénitenciaire, voire EDF). La plupart du temps, les media restent muets sur ces exactions.

Cette fois-ci, dans un squat anti-fa à Bagnolet, la police a trouvé plusieurs dizaines d’objets incendiaires prêts à l’emploi ! C’est néanmoins dans un silence assourdissant que cette découverte fut faite ! Si ça avait été l’ultra droite qui était à l’origine d’un tel arsenal, ne doutons pas que toutes les vierges effarouchées auraient crié au retour des heures les plus sombres de notre histoire. Les Mélenchon et consorts auraient dit qu’ils ont peur, il y aurait peut-être eu un déplacement de Castaner disant que cette façon de faire de la politique est inacceptable ! Mais là, rien ! A part un filet dans le Point (qui nous sert de source), aucune info n’a été donnée !

Pendant combien de temps cette complaisance, pour ne pas parler de complicité, des autorités et des media avec les violents de l’ultra gauche va-t-elle encore durer ?

Rare et belle initiative d’Europe 1 de raconter l’histoire de Bruce qui est devenu Brenda suite à la folie d’un médecin

On ne le répétera jamais assez : non seulement la « théorie du genre » est une folie qui ne peut pas fonctionner, mais celle-ci s’avère criminelle, menant les gens au suicide. On se félicitera de l’initiative d’Europe 1, racontant l’histoire d’un garçon -Bruce Reimer, devenu « Brenda », puis David- qu’on a élevé comme une fille et ce depuis l’enfance. Dès l’adolescence, les problèmes ont surgi avant de finir par un suicide, et toute une famille brisée (son frère aussi se suicidera). Malgré ces échecs, les tenants de la théorie du genre, comme Judith Butler, sont présentés comme des scientifiques par les media, alors que ce ne sont que des imposteurs-criminels mal dans leur peau.

Interdiction des lieux de culte : La France se distingue en Europe

La France compte maintenir l’interdiction de toute célébration publique de culte jusqu’au 2 juin, c’est-à-dire le lendemain de la Pentecôte. Ceci est d’autant plus scandaleux que c’est durant cette fête qu’ont lieu beaucoup de premières communions, de mariages ou de confirmations. Elles ne pourront pas avoir lieu, ou en tout cas devant un très public très réduit, retirant à la cérémonie toute sa solennité.

Cette interdiction prouve le laïcisme particulièrement anti-catholique des dirigeants actuels de la France car rien ne justifie une telle mesure : la France, fille aînée de l’Eglise, a construit au fil des siècles des cathédrales, églises, chapelles suffisamment vastes. Le nombre de fidèles s’étant considérablement réduit, les messes ou toute autre cérémonie religieuse peuvent se tenir sans problème et en respectant les gestes-barrières, bien mieux que dans les transports en commun par exemple. Si la mesure gouvernementale n’était que sanitaire, il aurait suffit d’édicter un ratio : par exemple, 1 fidèle maximum pour 4 places. Ainsi, une église avec 200 places pourrait célébrer une messe avec 50 fidèles. Mais c’est ce que le gouvernement n’a pas fait, interdisant totalement le culte, sans justification sanitaire. En réalité par pure haine du catholicisme. D’ailleurs dans un article, le juriste Gregor Puppinck le constate et rappelle qu’en Allemagne, la cour constitutionnelle a demandé la réouverture des lieux de culte car leur fermeture ne se justifiait pas et en Espagne, les lieux de culte n’ont jamais été interdits ! Il en est à peu près pareil dans tous les pays d’Europe, la république française laïcarde se distinguant, une nouvelle fois, par son anti-catholicisme.

Quand le député français (sic) Meyer Habib explique à la France la politique d’Israël

Quand la France insoumise s’attaque « au grand méchant lobby »

La France insoumise a proposé à Lyon un jeu visant à s’attaquer « au grand méchant lobby » (sic). Il semble que nos insoumis (interdit de rire) en aient oublié, à commencer par les banques et quelques autres…

Christianophobie. La statue de Sainte-Barbe vandalisée à Cocheren (57)

En toute impunité les actes christianophobes continuent. Cette fois-ci, c’est en Moselle que les vandales ont sévi.

Lu dans Le républicain lorrain

Triste découverte, ce mercredi matin, pour les employés communaux de Cocheren. La statue de sainte Barbe, habituellement protégée dans une stèle en verre a été vandalisée. La municipalité va déposer plainte.

La vitre de la stèle a été démontée. Au pied, la statue de sainte Barbe est fracassée sur le sol. Le monument en hommage aux mineurs, implanté au cœur de la cité, place Sainte-Barbe, a été vandalisé pendant la nuit.

Christianophobie : Vandalisme à l’église de Maisons-Laffitte (78)

C’est dans un silence assourdissant que des actes répétés de christianophobie se commettent. Ainsi, des dégradations ont eu lieu à l’église Saint-Nicolas de Maisons-Laffitte : En fin d’après-midi, le tabernacle a été renversé, suscitant une vive émotion chez les paroissiens.

Il faut savoir que cela n’est en rien un acte isolé au point que même le réprésentant de l’Etat s’en émeuve : « Ce vandalisme s’inscrit dans un contexte sensible et affligeant puisque l’église Saint-Nicolas de Houilles a également subi des dégradations par trois fois la semaine dernière », a dénoncé Jean-Jacques Brot, le préfet des Yvelines.

Certes, ces actes ignobles ont entraîné une légère protestation du préfet, mais un mutisme total des grands media (à l’exception de l’édition 78 du Parisien). Qu’en aurait-il été si les mêmes faits n’avaient pas été commis dans une église mais dans une mosquée ou une synagogue ?

Source

Pour Nigel Farage, le « lobby juif » est « surpuissant » aux Etats-Unis

Lu dans Le Point :

« Il y a environ six millions de personnes juives vivant en Amérique, donc un pourcentage relativement petit, mais en terme d’influence, c’est énorme » débute Nigel Farage. Interrogé à la radio britannique LBC sur les soupçons d’ingérences russes dans la présidentielle américaine, l’ancien leader du parti europhobe Ukip s’est retrouvé au cœur d’une vaste polémique après sa réponse à un auditeur. « En terme d’argent et d’influence, ils sont un lobby surpuissant » a-t-il ajouté. Il a ensuite remercié l’auditeur pour sa question, et pour avoir « fait remarquer qu’il existait d’autres puissants lobbies en Amérique avec le lobby juif qui a des liens avec le gouvernement israélien, dont il est l’une des voix les plus puissantes » rapporte le journal britannique The Independent.

Après ces déclarations polémiques, Nigel Farage, visage emblématique du Brexit, a été largement critiqué. Et notamment par l’un des représentants de la Campaing Against Antisemitism (CAA), une organisation non-gouvernementale luttant contre l’antisémitisme en Angleterre, qui appelle Nigel Farage à s’excuser après ces « déplorables commentaires. »

Etats-Unis : arrestation d’un baron de la drogue du « DarkWeb » : le Franco-Israélien Gal Vallerius

Les media ont fait grand cas, d’un « Breton » (sic) qui serait un baron de la drogue du Darkweb, qui se rendait à un concours de la plus belle barbe du monde et qui s’est fait arrêter à sa descente d’avion aux Etats-Unis. Ils mettent en avant une vie soi-disant frugale que mènerait l’individu (sa maison serait modeste, il roulerait en twingo, etc, etc.)

Continuer la lecture de « Etats-Unis : arrestation d’un baron de la drogue du « DarkWeb » : le Franco-Israélien Gal Vallerius »