Marseilles : à trois, ils frappent un retraité de 81 ans

Les faits se sont déroulés samedi, vers 15 heures, chez un retraité de la cité Corot, dans le 13è arrondissement de Marseille. Trois individus, cagoulés et gantés,  ont sonné  à la porte du vieil homme, âgé de 81 ans, et l’ont frappé avec une arme, avant de cambrioler la maison. L’homme a été transporté à l’hôpital, ses agresseurs ont pris la fuite.

Qui sont donc ces gens pour s’attaquer à un vieil homme de 81 ans ? Messieurs les voleurs, volez donc, mais ne vous en prenez pas aux plus fragiles ! Préservez au moins la santé de vos victimes ! Faites votre boulot, mais faites le dignement parbleu !

Douce France, cher pays de mon enfance…

La journée d’hier, 8 octobre 2012, aura été un nouveau témoignage, s’il en fallait encore un, de la déliquescence du tissu social français. Une lycéenne de 17 ans est poignardée, dans son établissement scolaire, par son ex-petit ami. A Troye, un maçon de 28 ans est brûlé vif par deux agresseurs cagoulés, sous les yeux de sa fille de 5 ans. A Cannes enfin, un homme de 35 ans, bien connu des services de police, est abattu par un tireur à scooter. « Douce France, cher pays de mon enfance, bercée de tendre insouciance… » chantait Charles Trenet en 1943. Un réconfort dans ces temps d’incertitudes :