C’était un 1er décembre : mort de Charles de Foucauld

Le 1er décembre 1916, Charles de Foucauld était assassiné par des Senoussis et des Touareg ajjer dissidents, armés par les services secrets allemands.

Ancien saint-cyrien, après une vie dissolue il s’était converti.
Continuer la lecture de « C’était un 1er décembre : mort de Charles de Foucauld »

C’était un 5 avril : décret racialiste du roi de France

Que pensent les actuels prétendants au trône de ces lois ?

En août 1777, un décret royal interdisait l’entrée de nouveaux « noirs, mulâtres ou autres gens de couleur »  dans le royaume de France :  « le nombre des noirs s’y est tellement multiplié, par la facilité de la communication de l’Amérique avec la France, qu’on enlève journellement aux colonies cette portion d’hommes la plus nécessaire pour la culture des terres, en même temps que leur séjour dans les villes de notre royaume, surtout dans la capitale, y cause les plus grands désordres ; et, lorsqu’ils retournent dans les colonies, ils y portent l’esprit d’indépendance et d’indocilité, et y deviennent plus nuisibles qu’utiles. »

Le 5 avril 1778, un nouveau décret paraissait, interdisant cette fois les unions mixtes :

« Arret du conseil du Roi
Interdisant aux Blancs tous mariages avec des Noirs, Mulâtres ou autres Gens de Couleur,

« Le Roi s’étant fait représenter sa déclaration du 9 août dernier par laquelle sa Majesté aurait défendu à l’avenir l’introduction de tous Noirs, Mulâtres ou autres Gens de Couleur, de l’un et l’autre sexe, dans son royaume, et se serait néanmoins réservé d’expliquer ses intentions sur ceux qui sont actuellement en France ; et sa Majesté était informée que quelques-uns des Noirs, de l’un et l’autre sexe, qui s’y trouvaient avant ladite Déclaration, se sont proposé de contracter mariage avec des Blancs, ce qu’il serait contre le bon ordre de tolérer.

Continuer la lecture de « C’était un 5 avril : décret racialiste du roi de France »

Hollande veut supprimer le mot « race » de la Constitution avant l’été

Parmi les promesses de campagne du candidat François Hollande figurait la suppression du mot « race » de la Constitution : aujourd’hui, le président François Hollande souhaite mettre en œuvre sa promesse de campagne. La réforme constitutionnelle envisagée par l’Élysée devrait ainsi avoir lieu avant l’été : la suppression du mot « race » deviendrait alors effective. Ce serait ainsi l’article 1er de la Constitution qui serait modifié, lequel stipule pour l’instant que « la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée« .

Candidat, François Hollande avait en effet déclaré en mars 2012 : « Il n’y a pas de place dans la République pour la race. Et c’est pourquoi je demanderai au lendemain de la présidentielle au Parlement de supprimer le mot « race »de notre Constitution« .

Sous couvert des meilleurs sentiments, l’idéologie s’affronte au réel et et veut lui imposer ses vues. Car la question n’est pas de savoir si la république admet les races : mais d’interroger d’abord leur existence. Bref, voir la réalité telle qu’elle est et non telle que l’on voudrait qu’elle soit. François Hollande croit pouvoir supprimer une réalité en supprimant le mot qui la désigne. Enfantillage.

En tout, cas, il est étonnant que les chantres de la diversité veuillent à ce point chercher l’uniformisation et la standardisation du modèle humain.  « Il n’y a point d’homme dans le monde. J’ai vu, dans ma vie, des Français, des Italiens, des Russes, etc. ; je sais même, grâce à Montesquieu, qu’on peut être Persan : mais quant à l’homme, je déclare ne l’avoir rencontré de ma vie ; s’il existe, c’est bien à mon insu« , déclarait pourtant Joseph de Maistre. Car l’humanité n’est pas un concept, et pas davantage une abstraction, mais une réalité qui s’incarne.

Une étrangère antifrançaise au gouvernement

Yamina Benguigui est une présentatrice télé et une réalisatrice, adepte de la chirurgie esthétique.
C’est depuis toujours un chantre de l’« antiracisme » (mot codé désignant la haine de la race blanche).

Vraisemblablement grâce à ses qualités de femme, de people et d’étrangère, elle devient d’un coup « ministre déléguée aux Français de l’étranger et à la Francophonie ».

Sachez que pour elle, les emplois devraient être réservés aux immigrés par rapport aux « blancs de souche » (sic).

« A qualité égale, priorité au beur puisqu’il a eu plus d’obstacles à franchir qu’un blanc de souche » déclarait-elle stupidement au magazine Courrier cadre, en octobre 2004.

Source

Politiquement correct : Hollande toujours plus loin

Supprimer le mot « race » de la Constitution, où il figure dans son article premier (pour préciser pourtant qu’on ne fait aucune distinction entre les races) : c’est par cette promesse symbolique que François Hollande a lancé samedi le rassemblement des ultramarins.
«Il n’y a pas de place dans la République pour la race. Et c’est pourquoi je demanderai au lendemain de la présidentielle au Parlement de supprimer le mot race de notre Constitution», a déclaré le candidat socialiste, chaudement applaudi, lors d’un meeting consacré à l’Outre-mer à Paris.

Source

Merci à Miserecord

Toutânkhamon plus proche des Européens que des Egyptiens modernes !

ramses2On savait déjà, grâce à ses restes momifiés, que Ramsès II était roux.
La thèse de l’appartenance de la lignée pharaonique à la race blanche se trouve renforcée par une récente découverte génétique, concernant le célèbre Toutânkhamon (14e siècle avant notre ère).

Les scientifiques du centre généalogique de Zurich ont reconstitué le profil génétique du jeune pharaon (mort à 18 ans) et se sont aperçus qu’il appartenait au groupe de profil génétique nommé « haplogroupe R1b1a2 ».
Or, il n’y a dans l’Egypte actuelle, pas plus d’1% de la population (malgré sa diversité génétique) qui appartienne à cet haplogroupe.
En revanche, ce sont environ la moitié des Européens de l’Ouest qui en font partie !
Avec des pointes à 70% de la population (Grande-Bretagne, Espagne) et 60% pour la France (pourcentage différent peut-être du fait de la modification raciale, plus importante, actuellement en cours dans ce pays).

Les enfants immigrés font baisser la moyenne de leurs classes

Marie Reynier, recteur de l’académie d’Orléans-Tours, fait le constat du faible niveau scolaire des immigrés et de leurs enfants.
« Si on enlève des statistiques les enfants issus de l’immigration, nos résultats ne sont pas si mauvais ni si différents de ceux des pays européens. Nous avons beaucoup d’enfants de l’immigration et devons reconnaître notre difficulté à les intégrer. »

Tout un chacun pouvait s’en douter pour plusieurs raisons :
Continuer la lecture de « Les enfants immigrés font baisser la moyenne de leurs classes »

Le manque de soleil dans les pays nordiques est mauvais pour la santé des immigrés

Nos amis issus de la diversité seront-il obligés de rentrer chez eux?

Le manque de lumière sous les latitudes élevées du nord de l’Europe peut avoir des conséquences inattendues: en Suède, les nouvelles populations immigrées arrivées d’Afrique ou du Moyen-Orient dans les années 90 souffrent beaucoup de carences en vitamine D, du fait de leurs peaux plus sombres.

En Suède, dès les premières éclaircies du printemps, les bancs et les parcs sont littéralement pris d’assaut à travers le pays. Il est en effet inconcevable pour un Suédois de ne pas profiter du moindre rayon de soleil. Une habitude qui amuse beaucoup les immigrés venant de pays inondés de soleil, eux qui ont plutôt tendance à fuir l’astre du jour aux heures les plus chaudes.

Or, ce sont eux qui auraient le plus besoin de s’exposer, car leur peau généralement plus pigmentée est moins perméable aux rayons du soleil, nécessaires à l’organisme pour fixer la vitamine D – qui n’est autre en fait qu’une hormone. Là où une demi-heure d’exposition quotidienne suffit à une peau claire pour avoir sa dose, les besoins peuvent être multipliés par dix -soit cinq ou six heures de soleil par jour- pour un individu à la peau très sombre.

Manque de soleil : les immigrés sont les les plus lésés

Continuer la lecture de « Le manque de soleil dans les pays nordiques est mauvais pour la santé des immigrés »

Guerre de l’ADL contre l’Amérique blanche et chrétienne

Le frère Nathanael, qui a grandi dans le judaïsme, s’est converti au christianisme « orthodoxe ».
Il dénonce le deux poids deux mesure et l’hypocrisie pratiqués par les puissantes organisations juives telles que l’Anti Defamation League (ADL), qui cherchent à dissoudre l’Amérique blanche par l’immigration et le métissage.

Source Propagandes.info