L’entourage de Sarközy vaut le coup d’œil

Le très sioniste  Thierry Gaubert (de son vrai nom Goldenberg) était déjà mis en examen par le juge d’instruction de Nanterre pour abus de biens sociaux et escroquerie (utilisation des fonds du 1 % logement des Hauts-de-Seine dans les années 1980-1990), et placé en garde à vue en septembre 2011 dans le cadre de l’enquête sur l’affaire Karachi. Il est aujourd’hui impliqué dans une affaire de proxénétisme en Colombie.
Thierry Gaubert (frère de l’inquisiteur antinationaliste Patrick Gaubert) est un très proche de Nicolas Sarközy.

Le site mediapart évoque l’affaire : «La police de Bogota a engagé des investigations pour blanchiment présumé visant les propriétés de Thierry Gaubert et de son associé en Colombie, Jean-Philippe Couzi. Après avoir construit leurs villas avec des fonds occultes, les deux hommes ont monté des bars dans le village de Nilo : le « Nibar » et le « Nichon », qui attirent, eux, d’autres soupçons. En France, Hélène Gaubert et Astrid Betancourt ont accusé leurs maris d’héberger des prostituées. Les intéressés démentent. » (source et suite)

L’écrivain Hervé Ryssen rappelle à cette occasion que « le proxénétisme international est largement le fait de la mafia juive », dont il a traité dans un sulfureux ouvrage (disponible ici).

Bulgarie : un pornocrate sodomite français risque 10 ans de prison pour proxénétisme

Depuis le 12 mai dernier, le pornocrate gay Jean-Noël René Clair est incarcéré à Plovdiv, une ville située à 150 kilomètres de Sofia. Il est poursuivi pour «création et distribution de contenus pornographiques sur Internet» et proxénétisme. Il risque 10 ans de prison.

Réalisateur et producteur de films pornographiques homosexuels, Jean-Noël René Clair est spécialisé dans « les productions consacrées aux militaires ou aux jeunes beurs »…

Source