C’était un 5 août…

1884 : pose, par la Grande Loge de New York, de la première pierre de la statue de La liberté éclairant le monde, sur l’île Beldoe du port de New York.
Son auteur est le franc-maçon français Frédéric Auguste Bartholdi.
La statue (dans un rapprochement avec Lucifer, « le porteur de lumière ») symbolise l’expansion de l’idéologie maçonnique à travers la planète.
Et ce, si nécessaire à la lumière des bombes atomiques ou au phosphore…

1895 : mort de Friedrich Engels, philosophe communiste et mécène de Marx.
Coauteur de la plupart  de ses ouvrages, il ne travailla quasi jamais, étant le fils d’un très riche industriel luthérien du textile.
Il mena une existence schizophrénique, se séparant entre action révolutionnaire et exploitation de ses prolétaires.

1914 : décès de Jules Lemaître (né en 1853),  fondateur de la Ligue de la Patrie française (1898).
Cet important mouvement nationaliste fut créé en réaction à la sinistre « Ligue des droits de l’homme », dans le cadre de l’« affaire Dreyfus » – à laquelle il ne survécut d’ailleurs pas (tout comme la Ligue des patriotes de Paul Déroulède), étant dissout en 1904.
Lemaître était toutefois surtout antimaçon.
Agrégé de lettres, écrivain, critique littéraire et dramatique, académicien, il avait fait du mouvement qu’il présidait un repaire d’intellectuels, de personnalités mondaines, d’académiciens.

Intime de Léon Daudet, il avait rallié l’Action française en 1908.
Il laisse une œuvre diverse et solide dont Les contemporains (4 volumes), des contes et histoires de Noël et une biographie de Chateaubriand.

Autocollants Contre-info

Contre le lavage de cerveaux fait par la télévision, vous pouvez, chers lecteurs, utiliser cet autocollant !
Il délivre un message simple et sain à nos concitoyens, mais c’est aussi un bon moyen d’attirer sur ce site des Français qui auront ainsi accès à une information libre, loin des manipulations, diversions et bobards médiatiques !

10 x 7,5 cm
Ils sont vendus au prix de 4 € les 100.
Offre spéciale à 40 € les 1000 (port compris), par chèque.

Vous pouvez commander en ligne ici, ou en envoyant directement un chèque à l’ordre de CI à :
CI / ASMA               BP 80308                 75723 PARIS CEDEX 15
Continuer la lecture de « Autocollants Contre-info »

C’était un 5 août… (bis)

1914. Décès de Jules Lemaître (né en 1853),  fondateur de la Ligue de la Patrie française (1898).

Cet important mouvement nationaliste fut créé en réaction à la sinistre Ligue des droits de l’homme, dans le cadre de l’« affaire Dreyfus » – à laquelle elle ne survécut d’ailleurs pas (comme la Ligue des patriotes de Paul Déroulède), étant dissoute en 1904.
Lemaître était toutefois plus antimaçon qu’antisémite.
Agrégé de lettres, écrivain, critique littéraire et dramatique, académicien, il avait fait du mouvement qu’il présidait un repaire d’intellectuels, de personnalités mondaines, d’académiciens.

Intime de Léon Daudet, il avait rallié l’Action française en 1908.
Il laisse une oeuvre diverse et solide comme Les cmpoonterains (4 volumes).

Nationalisme en Morbihan

Le Renouveau français communique :

« Le Morbihan est désormais doté d’une antenne du RF, basée à Vannes.

Si vous êtes de la région, n’hésitez pas à contacter (ici) cette section déjà dynamique et rejoignez la résistance nationaliste ! »

Hommage du RF à Jeanne d’Arc

 

Vu sur le site du Renouveau français (principale organisation nationaliste française) : 

« Compte-rendu avec photos de l’hommage à Sainte Jeanne d’Arc 

Dimanche 8 mai, fête de Sainte Jeanne d’Arc, le Renouveau français a foulé le pavé parisien au long de la journée, pour rendre hommage à la patronne de notre pays et se placer sous son égide. 

Le matin, le RF défilait sous ses drapeaux et dans un bel ordre jusqu’à la place des Pyramides.
De nombreux militants de bonne allure, en grande partie jeunes et au premier rang desquels des familles avec poussettes, ont fait belle impression.
Continuer la lecture de « Hommage du RF à Jeanne d’Arc »

4ème congrès nationaliste : vidéo d’annonce


Manifestation le 6 février 2011 à Paris (changement de lieu)

Chaque année le Renouveau français organise cette marche du souvenir qui est aussi une manifestation de fierté nationaliste et de réaction aux problèmes actuels.
L’année dernière, elle avait connu un grand succès avec près de 300 nationalistes munis de flambeaux, défilant au coeur de Paris.