Emmanuel Macron, le candidat qui recycle tous les vieux déchets

Emmanuel Macron présente sur la forme un changement avec le passé, ce qui lui permet d’avoir une image de renouveau qui peut tromper certains gogos : Relativement jeune -il est quadragénaire-, sa carrière politique n’a commencé que très récemment contrairement aux autres candidats qui n’ont de vie professionnelle que leur carrière politique. D’ailleurs il n’est lui-même pas issu d’un parti et son mouvement « En marche » n’a été créé que le temps d’une campagne électorale, celle qui devrait lui permettre, au moins l’espère-t-il, d’accéder à l’Elysée. Pourtant, quand on y regarde de plus près, on se rend compte que son programme, ses idées n’ont rien de nouveau et sont même une véritable apologie de l’anti-France telle qu’on la connaît depuis des décennies.

Un indice ne trompe pas, les soutiens qu’il reçoit de toute part : Lancé par F Hollande -le président sortant au bilan tellement calamiteux qu’il a lui-même renoncé à se représenter de peur de l’humiliation électorale-, E Macron a été ministre de l’économie et porte donc la responsabilité de la situation économique catastrophique du pays : Chômage au plus haut, déficit également au plus haut, fiscalité confiscatoire, agriculture en berne, tourisme en berne, industrie en voie de disparition, croissance inexistante, etc, etc. Bref, la France réelle ne peut pas lui dire merci pour son bilan, et c’est sans doute la raison de tous les soutiens qu’il reçoit, aux profils particulièrement hétéroclites, dont le seul point commun est la haine de la France traditionnelle : Outre F Bayrou qui fait peut-être le calcul qu’il a là l’opportunité de devenir premier-ministre, on trouve : Alain Minc, Jacques Attali, Bernard Kouchner, Daniel Cohn Bendit, ou Pierre Bergé, l’inverti qui souhaitait qu’une bombe explosât lors des manifestations contre le mariage homosexuel. Macron a également été reçu en guest-star lors du dîner du CRIF. Plus surprenant encore, alors que Macron gagnait, quand il était banquier dans la banque Rotschild, un million d’euro par an, on a appris aujourd’hui qu’il a reçu le soutien de l’ancien maire communiste de Saint Denis, Patrick Braouezec, celui de Stéphane Gatignon, le maire ex-PCF de Sevran qui a ruiné sa ville et qui avait fait une grève de la faim pour obtenir de l’État une rallonge et qui explique que cette ville obtient 5.000.000 d’euros de plus que ce qui lui est normalement dû ! Et mieux encore celui de l’ancien secrétaire général du PCF, Robert Hue !

En fait, tout ceci s’explique par le programme de Macron qui est une véritable soupe d’ingrédients de l’anti-France au profit du mondialisme : On sait ce que Macron pense de la colonisation de l’Algérie « crime contre l’humanité » (sic), mais très peu courageux, Macron a rectifié le tir après sa déclaration d’Alger : En effet, il précisait sur BFM que la colonisation « n’est en aucun cas comparable à la shoah ». Ouf ! L’homme des Rotschild sait se soumettre devant le lobby qui compte !
Le programme de Macron, c’est la discrimination positive pour les immigrés (ce qui revient à dire une discrimination négative pour les Français de souche, puisqu’à qualité égale, le Français chez lui dans son pays, passera après). Pour cela, des méthodes toujours plus coercitives seront mises en place, puisque Macron veut davantage de « testing » autrement dit, il veut généraliser l’intimidation vis à vis de tous ceux qui ne respecteraient pas la préférence étrangère qu’il préconise. En fait, c’est le prolongement de la catastrophique politique de la ville, mise en place il y a plus de 30 ans, et qui n’a jamais eu les effets escomptés. Il veut également favoriser la naturalisation des immigrés, ce qui démultipliera le nombre de Français de papier ! Rien de nouveau, c’est ce que Valls a toujours fait !
Quant à la culture française, pour ce mondialiste pur jus, elle n’existe tout simplement pas !

Plus que jamais, Macron est l’homme à éviter lors de cette présidentielle et prions pour que la France n’ait jamais un si sinistre individu à sa tête !

Le rôle de la Franc-maçonnerie dans la réalisation de l’idéologie mondialiste…

L’idéologie, c’est-à-dire la logique d’une idée, est souvent séduisante, mais la réalité ne plie pas devant elle. Celle-ci doit donc s’imposer par la violence. Elle a, pour cela, besoin de relais et de bras armés. Il est une secte qui n’a eu de cesse de promouvoir l’idéologie mondialiste, en favorisant notamment la destruction de l’ordre social traditionnel. C’est la Franc-maçonnerie.
Le thème est abordé lors d’une émission sur Radio Courtoisie :

Livres conseillés concernant la Franc-Maçonnerie : voir ici.

Conférence de Pierre Hillard : vers la victoire du mondialisme ?

Pierre Hillard est un chercheur en géopolitique réputé.
Il est devenu l’un des plus grands spécialistes français du mondialisme, en particulier de ses mécanismes géopolitiques.

Tous les ouvrages de Pierre Hillard sont disponibles ici (avec remise).
2e partie :
Continuer la lecture de « Conférence de Pierre Hillard : vers la victoire du mondialisme ? »

La progression du Nouvel Ordre Mondial / Sept. 2011

Pierre Hillard est un chercheur en géopolitique réputé.
Il est devenu l’un des plus grands spécialistes français du mondialisme, en particulier de ses mécanismes géopolitiques.

Tous les ouvrages de Pierre Hillard sont disponibles ici (avec remise).

11 septembre : 10 ans d’une phénoménale arnaque

Loin du concert des pleureuses au service du Nouvel Ordre Mondial, c’est l’occasion – pour ceux qui y croiraient encore ou pour ceux qui veulent réviser leur argumentaire – de revoir ce très bon documentaire sur la face cachée des « attentats » du 11.09 :


L’arnarque du 11 septembre aura permis de :
Continuer la lecture de « 11 septembre : 10 ans d’une phénoménale arnaque »

A peine nommée, Lagarde est prise dans la tourmente judiciaire

La très mondialiste Christine Lagarde, ancien ministre de l’Economie et nouvelle directrice du Fonds monétaire international, va être l’objet d’une enquête, sur décision de la Cour de Justice de la République. Et ce pour «complicité de détournement de biens publics et complicité de faux» dans le règlement de l’affaire Tapie.
Cet homme de gauche avait palpé quelques 400 millions d’euros (!) du Crédit Lyonnais et de l’Etat, suite à un jugement du Tribunal arbitral (instance privée) devant lequel Lagarde avait envoyé l’affairiste pour résoudre un conflit avec cette banque. Une décision polémique qui la rattrape maintenant mais qui ne devrait pas l’empêcher de nuire à la tête de l’instance bancaire mondialiste, l’enquête devant prendre plusieurs années.

Une video intéressante

Témoignage de Aaron Russo, célèbre producteur et réalisateur de films à Hollywood, sur ce qu’il a appris de la bouche de Nick Rockefeller, au sujet du 11 septembre 2001, de la guerre contre le terrorisme, du CFR (officine internationale mondialiste), etc…

Le Nouvel ordre mondial à l’assaut de l’islam, par Pierre Hillard

Frémissant fin 2010 et désormais bouillonnant depuis 2011, le monde musulman connaît des bouleversements qui ont pris de court les diplomaties de tous les continents. Des manifestations de masse secouent les structures politiques héritées de la Seconde guerre mondiale ou de la décolonisation. Sur fond de pauvreté et de corruption généralisées, les foules sunnites et chiites exigent un changement radical. La démocratie, des élections libres, une plus grande liberté des médias et autres éléments propres à l’épanouissement de l’homme doivent désormais régir les structures politiques musulmanes. Ces revendications ne peuvent que satisfaire les dirigeants et les opinions publiques des nations européennes et américaines. Cependant, cette présentation idyllique se doit d’être vue sous l’angle de la réalité politique. En effet, « la comédie humaine », chère aux romans d’Honoré de Balzac, nous a appris que les grands événements sont toujours le fruit des actions d’une élite. Les masses ont toujours été utilisées comme instrument en faveur d’une politique bien définie. « Agitez le peuple avant de s’en servir » comme se plaisait à le rappeler le diplomate Charles-Maurice de Talleyrand qui, en ce domaine, s’y entendait.

L’architecture générale du nouvel ordre mondial en préparation
Continuer la lecture de « Le Nouvel ordre mondial à l’assaut de l’islam, par Pierre Hillard »

Liste des participants du groupe de Bilderberg

Le groupe de Bilderberg (aussi appelé conférence de Bilderberg ou club Bilderberg) est un cénacle mondialiste occulte puissant, qui rassemble annuellement et informellement environ 130 membres, essentiellement américains et européens, et dont la plupart sont des personnalités de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias. S’y décident les chemins que doit prendre l’humanité pour aller vers le nouvel ordre mondial, notamment dans le domaine géopolitique. Comme pour le club Le Siècle, le secret commence à être mis à mal.

Voici à ce sujet un site qui est une base de données regroupant les participants aux réunions, par date, réunion, nationalité, année, etc. du groupe de Bilderberg :
http://www.bilderbergips.org
« Un travail de fourmis qui sera d’une grande utilité à tous les chercheurs qui veulent creuser et suivre nos « illustres » bilderbergers.
Ainsi, nous pouvons voir les participants depuis 1954, ceux qui sont assidus, les accros au pouvoir mondialiste, les occasionnels etc. Très utile car une participation au Bilderberg n’est jamais fortuite, ces gens sont souvent amenés à jouer un rôle dans l’année qui suit et plus.
» (source)

Socialistes et patronat unis pour le mondialisme

La video ci-dessous, avec Michel Rocard (PS) à l’université d’été du MEDEF, illustre bien la « ténébreuse alliance » entre socialistes et capitalistes internationaux, opposés en apparence mais unis sur l’essentiel.
Ici, il s’agit de faire front pour avancer vers le nouvel ordre mondial et la fin des souverainetés nationales.
Au passage, Rocard lèche les bottes du grand patronat :
« Le seul milieu qui connaisse quelque chose au monde extérieur, ce n’est pas vraiment les journalistes ; ce n’est pas les hommes politiques, ils ne sont référés qu’à leurs seules traditions ; ce n’est pas le monde salarial et ses syndicats ; ce n’est pas les intellectuels, trop sensibilisés à leur langue et à leur culture ; c’est vous les patrons. » Puis :
« Et l’urgence c’est qu’il va falloir finir par tomber d’accord pour dire que les souverainetés nationales ont dépassé leur stade d’efficacité, elles entrent dans la période de la nuisance. »
A partir de 0’50 :

Source

Un éclairage original sur les manifestations anti-G20

Les 26-27 juin avait lieu le sommet du G20 à Toronto (Canada).

Un reporter indépendant nous livre son analyse, qui n’est pas dépourvue d’intérêt :

« Quand je suis arrivé samedi au Queen’s Park (la zone désignée de liberté d’expression) pour couvrir la plus grosse manifestation prévue dans le cadre du G20 de Toronto, j’ai dû constaté que cette dernière avait été organisée par des groupes complices de l’élite dirigeante. Des groupes comme Greenpeace (la plus grosse délégation présente), Oxfam, Amnistie Internationale ou le Conseil des Canadiens avaient le plein contrôle de cette manifestation qui aurait dû être une marche du peuple contre la création d’un nouvel ordre mondial au bénéfice de quelques familles puissantes comme les Rockefeller et les Rothschild.

Évidemment, il n’en était rien.

On a plutôt vu Greenpeace et d’autres demander à l’élite de donner des milliards au Fond monétaire international et à la Banque mondiale pour combattre les changements climatiques. (…) »

Et sur le Black block :

« Finalement, pour justifier la brutalité policière et les arrestations de manifestants pacifistes, le Black Block est venu foûtre le bordel, s’est sauvé en courant puis a disparu dans la brûme. Dès que ce groupe d’agents perturbateurs – de mêche avec la police – a quitté les lieux, les policiers se sont rués sur le reste des manifestants et ont procédé à plus de 400 arrestations injustifiées. Le Black Block a mis feu à trois voitures de police sans qu’un seul officier n’intervienne. Ils sont sans aucun doute les plus privilégiés des manifestants car la police ne les touche jamais. À vous de faire vos conclusions. »

Article complet ici.

Après l’Europe, l’Amérique du sud?

Lundi, le chef du gouvernement socialiste espagnol José Luis Rodriguez Zapatero a appelé les pays sud-américains à former une « union latino-américaine » similaire à celle de l’Union européenne.

« Je serais grandement en faveur d’une union latino-américaine, ce serait un grand projet », a expliqué Zapatero à l’occasion d’une conférence de presse dans le cadre du sommet Europe-Amérique latine-Caraïbes qui se tient à Madrid. Le chef d’État espagnol a également expliqué que l’union des pays européens avait été bénéfique pour leur économie.
Continuer la lecture de « Après l’Europe, l’Amérique du sud? »

Retour inéluctable du Franc (suite)

Lu ici : « Huit ans après la mise en place de l’euro, la cote de la monnaie européenne est en chute libre… 69% des Français sont nostalgiques du franc, selon un sondage Ifop publié [ce mardi] par Paris Match. […]
La nostalgie de l’ancienne monnaie française semble battre son plein. 47% des Français la regrettent « beaucoup » et 22% la regrettent « un peu » : au total, sept Français sur dix sembleraient prêts à jeter l’euro aux oubliettes pour payer à nouveau leurs achats en francs…

Un chiffre inédit depuis la disparition de la monnaie : en 2002, les nostalgiques ne représentaient que 48% des Français. 61% en 2005. »

Bon, ça reste un sondage mais cela traduit de manière assez crédible une tendance de fond. Ceci au grand dam des élites politiques, financières et médiatiques qui sont prêtes à tous les mensonges afin de maintenir l’euro, pour des raisons politiques et idéologiques plutôt que réellement économiques.