23 septembre 1939 : mort de Freud

Ce darwiniste forcené et cocaïnomane invétéré, génial fumiste, aura été le fondateur d’une pseudo-science psychologique : la « psychanalyse », qui a la particularité de rendre névrosés ceux qui ne l’étaient pas avant de l’approcher.
Charlatanerie mêlant le vrai et l’absurde, le fatras monté par Freud et ses compères (presque uniquement ses coreligionnaires) tourne principalement autour du sexe – véritable obsession -, auquel tout est ramené.

En fait, Sigmund Freud a largement plagié le docteur Jean-Martin Charcot (un peu comme Einstein a plagié le Français Poincaré) concernant l’hystérie, l’inconscient, la suggestion par l’hypnotisme, le « ça », le « moi », etc., mais a ajouté ses délires pansexualistes.

La « théorie » fondamentale de la psychanalyse est basée sur le « complexe d’Œdipe » défini en l’occurrence comme le désir inconscient qu’aurait tout enfant de tuer son père pour entretenir des rapports sexuels avec sa mère…
Pour Freud, « l’enfant est un pervers polymorphe »…

Il n’est pas précisé, dans la pourtant très copieuse fiche wikipedia de Freud, que ce dernier a lui-même connu l’inceste dans sa jeunesse.
Ce « détail » capital amène pourtant à penser qu’il a probablement élaboré sa « science » en projetant universellement la névrose qui le rongeait suite à son traumatisme, afin de se déculpabiliser.
Il disait pourtant lui-même avoir « découvert » le complexe d’Œdipe au cours de son « auto-analyse ».

La « méthode psychanalytique » consistera, pour Freud et ses disciples, à s’efforcer de suggérer (sinon d’implanter) aux patients des pensées et des souvenirs à connotation sexuelle voire incestueuse, qui, sous l’apparence de les apaiser, vont véritablement les névroser.

On ne trouve pas non plus sur wikipedia certaines citations pourtant éloquentes de Freud, comme lorsqu’il exprimait sa peur du « danger de voir cette science devenir une affaire juive ».
Continuer la lecture de « 23 septembre 1939 : mort de Freud »

Syrie : le gaz sarin est utilisé par les terroristes qui combattent Bachar el-Assad

Dans le cadre de son enquête sur les attentats de Reyhanlı (11 mai 2013), la police turque a procédé, lundi 27 mai 2013, à une série de perquisitions chez des militants du Front Al-Nosra, à Adana et Mersin. 12 suspects ont été arrêtés.

2 kg de gaz sarin ont été trouvés.

Le Front Al-Nosra est la branche levantine d’Al-Qaïda. Les militants s’apprêtaient à utiliser ce gaz sarin à la fois en Turquie et en Syrie. Le gaz sarin est une arme chimique interdite par les Nations Unies en 1991.

Cette découverte intervient alors que le quotidien français Le Monde, dans son édition datée du 28 mai, la publication d’un reportage en cinq parties de Jean-Philippe Rémy et Laurent Van Der Stockt « attestant » l’usage de gaz par l’Armée arabe syrienne contre la « rébellion » à Jobar (quartier de Damas).

Continuer la lecture de « Syrie : le gaz sarin est utilisé par les terroristes qui combattent Bachar el-Assad »

Un nouveau livre choc d’Anne Kling

On peut dire qu’Anne Kling frappe fort avec son cinquième et nouveau livre : Menteurs et affabulateurs de la Shoah.
Vaste sujet !
Le livre vient de sortir et personne chez Contre-info ne l’a encore lu : nous vous signalons simplement sa parution, et sa disponibilité ici.
256 p. 18 €.

Anne Kling est l’auteur de divers livres à succès, dont le CRIF, un lobby au coeur de la République et Les révolutionnaires juifs, qui viennent d’être réédités pour l’occasion. Tous ses livres peuvent se trouver ici.

4e de couverture du nouveau livre :
Continuer la lecture de « Un nouveau livre choc d’Anne Kling »

« Inquisitio » : France 2 diffuse une nouvelle m[…] antichrétienne et pro-juive

payée avec les sous du contribuable bien sûr et basée sur la falsification de l’histoire.
Pourtant, « la Révolution française a fait plus de morts en un mois au nom de l’athéisme que l’Inquisition au nom de Dieu pendant tout le Moyen-Âge et dans toute l’Europe »…

Yves Darchicourt nous rapporte :

« Fidèle à ses engagements idéologiques, France 2 va projeter les huit épisodes de sa « série de l’été » qui, sous couvert des péripéties d’un « thriller moyenâgeux », semble surtout destinée à enfoncer le clou de la cathophobie dans les esprits : une finalité qui transparait dès les deux premiers épisodes avec l’arrivée des personnages principaux. Sur fond de grand schisme d’Occident et de peste noire, en Pays d’oc, vers la fin du XIVe siècle apparaissent ainsi :

● un méchant : le grand inquisiteur qui enfant regarde vicieusement sa mère se laver, veut par jalousie laisser se noyer son jeune frère et qui pour expier sa faute se crève un oeil; il apparaîta désormais avec un bandeau de borgne (comme il va sévir à Carpentras contre des juifs, suivez mon regard) ; quand même intelligent et cultivé, c’est un religieux chrétien fanatique, hanté par le Démon, tortionnaire et haineux ;

● un gentil : le jeune, beau et sémillant médecin juif de Carpentras, féru de son art, à la pointe des connaissances de l’époque, humaniste, bravant les interdits pour s’adonner à la recherche pour le bien commun, dévoué à ses malades et à sa malheureuse communauté qui vit dans la hantise de la spolitation, du bannissement et du bûcher ;

● une belle : la rousse flamboyante à la réputation de sorcière mais dont le nom chrétien cache en fait celui d’une juive aux connaissances de guérisseuse irremplaçables ;

● des faire-valoir : le pape d’Avignon (ambitieux, guerrier, cynique, spoliateur des juifs et que l’on voit surtout se baigner entouré de beautés dénudées), quelques cardinaux (surtout attachés à leur prébende), l’évèque de Carpentras (veule et concupiscent), le seigneur de Carpentras (brutal, injuste, blasphémateur, cruel), une nonne mystique attachée au pape de Rome (fausse miraculée, prétendue sainte femme acoquinée avec des brutes chargées de faire régner le chaos en Avignon en tuant des religieux et en répandant la peste).
Continuer la lecture de « « Inquisitio » : France 2 diffuse une nouvelle m[…] antichrétienne et pro-juive »

Vaccins : nouveau scandale

Natural News, Mike Adams, 28 juin, 2012

Nouvelle-choc : Selon deux chercheurs de Merck qui ont déposé en 2010 une plainte en vertu du False Claims Act [loi sur les fausses déclarations] – plainte qui vient d’être décachetée juste maintenant –, le fabricant de vaccin Merck a sciemment falsifié les données de ses essais sur le vaccin des oreillons, trafiqué les échantillons sanguins avec des anticorps d’origine animale, vendu un vaccin qui, en réalité, favorise les épidémies d’oreillons et de rougeole, et arnaqué les gouvernements et les consommateurs qui achètent le vaccin en pensant qu’il est « efficace à 95% ».

La plainte contre Merck est ici :
www.naturalnews.com/gallery/documents/Merck-False-Claims-Act.pdf

Continuer la lecture de « Vaccins : nouveau scandale »

Rwanda : à travers l’affaire dite des « missiles Mistral » Kigali veut une nouvelle fois faire chanter Paris

Lu sur le blog de Bernard Lugan :

En écrivant dans l’édition du 1 juin 2012 du journal Libération que les forces armées rwandaises (FAR) auraient possédé des missiles Mistral, Maria Malagardis, illustre une fois de plus les grand travers de la presse française : esprit partisan, vision hémiplégique des évènements, non vérification de l’information, liberté prise avec les faits, le tout couronné par une grande incompétence. Quant au Figaro, son attitude est encore plus lamentable, puisque ses journalistes ont, par suivisme, répercuté sans la vérifier la pseudo révélation de leur consoeur. Reprise par toutes les radios et par la plupart des chaînes de télévision, cette « information » a été présentée comme susceptible de renverser ce que l’on croyait savoir sur les responsabilités concernant l’attentat du 6 avril 1994, action terroriste qui coûta la vie au président Habyarimana et qui fut l’élément déclencheur du génocide du Rwanda.
Or, et importe de le dire haut et fort, il s’agit là d’une nouvelle manipulation orchestrée par les soutiens européens du régime de Kigali. En effet :
Continuer la lecture de « Rwanda : à travers l’affaire dite des « missiles Mistral » Kigali veut une nouvelle fois faire chanter Paris »

Israël renonce à 21 ans d’intox sur la prétendue bombe iranienne

Lu sur le site du Réseau Voltaire : Dans un entretien accordé au quotidien Haaretz, à l’occasion de l’anniversaire de l’auto-proclamation de l’État d’Israël, le général Benny Gantz a admis que l’Iran ne cherche pas à fabriquer la bombe atomique.

C’est au détour d’une question que le chef d’état-major a déclaré : « L’Iran se dirige étape par étape vers le moment où il sera en mesure de décider de fabriquer une bombe nucléaire. Il n’a pas encore décidé s’il fallait franchir le pas. Aussi longtemps que ses installations ne sont pas l’épreuve des bombes, ce programme est trop vulnérable, du point de vue iranien. Si le guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, le veut, il dirigera vers l’acquisition d’une bombe nucléaire, mais la décision doit d’abord être prise. Ce sera le cas si Khamenei estime qu’il est invulnérable à une réponse. Je crois qu’il ferait une énorme erreur, et je ne pense pas qu’il franchira le pas. Je pense que la direction iranienne est composée de gens très rationnels. Mais je suis d’accord qu’une telle capacité, dans les mains de fondamentalistes islamiques qui, à des moments particuliers pourraient faire des calculs différents, est dangereuse. » [1].

Continuer la lecture de « Israël renonce à 21 ans d’intox sur la prétendue bombe iranienne »

La théorie du genre n’a pas fini de vous surprendre…

Article lu sur lacropole.info :
Nous avions fait un point sur la théorie du genre dans notre précédent article, en passant en revue leurs principales positions doctrinales. A présent, nous voudrions vous exposer quel est le but auquel aspire le féminisme radical et quelles sont les stratégies choisies et mises en place pour y parvenir.

Les ambitions de la théorie du genre

Les théoriciens du féminisme radical ont pour ambition « de faire éclater définitivement le dualisme des genres et même des sexes qui ne sont que des oppositions idéologiques, visant toujours à l’oppression de l’un par l’autre. Par ce biais, ils pensent se débarrasser une fois pour toutes des problèmes d’identité sexuelle et instaurer une régime de pleine liberté 1 ». Déconstruire pour reconstruire.

Continuer la lecture de « La théorie du genre n’a pas fini de vous surprendre… »

C’était un 26 mars 1944 : l’attaque du maquis des Glières

Ce jour-là, les Allemands et la Milice française lancent une opération destinée à reprendre en main le plateau des Glières. D’après l’histoire officielle, une poignée de maquisards ont tenu tête à l’armée allemande.

« La bataille des Glières » du 26 mars 1944, haut symbole de la Résistance commémoré chaque année par Nicolas Sarkozy, ne serait-elle qu’une légende créée de toutes pièces ? Cette thèse, soutenue par de nouvelles recherches historiques, suscite la polémique en Haute-Savoie.

Lire la suite

Les courriels des Assad

Le premier anniversaire de la « Révolution syrienne » a été l’occasion d’une double action de communication.
- Côté gouvernemental, on a organisé de vastes manifestations dans les principales villes du pays. Elles ont drainé des foules considérables, marquant par contraste un soutien ultra-majoritaire. C’était l’occasion pour le Pouvoir d’affirmer que, même s’il reste encore des groupes armés disséminés dans le pays (principalement aux frontières du Liban-Nord et de la Turquie), il a emporté la victoire militaire et diplomatique.
- Côté OTAN, tout bilan de l’année écoulée a été écarté au profit de la médiatisation de 3 000 courriels attribués au couple Bachar et Asma el-Assad. Ces documents ont été remis au Guardian qui n’y a pas décelé d’erreur évidente et à décider d’en publier 34. Sur cette base, la presse européenne dresse un portrait du couple présidentiel comme deux tourtereaux totalement déconnectés de la réalité, et manipulés en sous-main par des conseillers iraniens.

Continuer la lecture de « Les courriels des Assad »

La guerre secrète de la République « française » contre la Syrie

Un article du Réseau Voltaire dénonce l’implication de l’armée française dans l’insurrection d’une minorité syrienne et dément l’arrestation de 120 militaires (annoncée par Médiapart) français par la Syrie.

Lors de la prise du bastion insurgé dans le quartier de Bab Amr, à Homs, l’armée syrienne a fait plus de 1 500 prisonniers, dont une majorité d’étrangers. Parmi ceux-ci, une douzaine de Français ont requis le statut de prisonnier de guerre en déclinant leur identité, leur grade et leur unité d’affectation. L’un d’entre eux est colonel du service de transmission de la DGSE.

En armant la Légion wahhabite et en lui fournissant des renseignements satellitaires, la France a conduit une guerre secrète contre l’armée syrienne, qui a fait plus de 3 000 morts dans les rangs, et plus de 1 500 morts parmi les civils, en dix mois de combats.

Continuer la lecture de « La guerre secrète de la République « française » contre la Syrie »

Suite de l’affaire Chafni

Vous avez sans doute entendu parler de l’affaire « Kamel Chafni ». Ce joueur de Football marocain qui joue pour le club de l’A.J Auxerre aurait été insulté de manière raciste lors du match Auxerre-Brest le 17 décembre dernier. En effet l’arbitre assistant Johann Perruaux lui aurait dit « dégage l’Arabe ». L’incident à fait grand bruit et subitement Kamel Chafni et l’arbitre Perruaux ont fait savoir que les concernant, l’affaire était close. Seulement voila la Ligue de Football Professionnelle (LFP) a décidé de mener l’enquête. C’est là que ça se complique pour la « victime ». afrik.com nous apprend que : le milieu de terrain marocain ne serait pas exempt de tout reproche : pointé du doigt pour son « attitude menaçante, intimidante et contestataire envers l’arbitre assistant », il pourrait même être suspendu six mois en raison de « propos grossiers » et d’une « bousculade ». De quoi suspendre six mois l’Auxerrois, qui ne bénéficierait pas de témoins solides. Les Brestois, Larsen Touré en tête, s’étant désistés, reste Roy Contout, coéquipier de Chafni en Bourgogne, qui reste cependant prudent sur le terme « Arabe ». L’arbitre de la rencontre, Tony Chapron, confirme bien avoir entendu le mot « dégage » mais n’évoque pas d’insulte.

Continuer la lecture de « Suite de l’affaire Chafni »

70 % des séropositifs dans le Val-d’Oise sont d’origine étrangère

D’après l’analyse de l’ORS, 70 % des séropositifs dans le Val-d’Oise sont d’origine étrangère, dont 61 % originaires d’Afrique. (…)
« C’est surtout surprenant que le département ait des chiffres quasi identiques à ceux de la Seine-Saint-Denis, qui compte 26 % d’étrangers sur son territoire, alors que le Val-d’Oise n’en compte que 12 % », (…).
Statistiques par ailleurs confirmées à l’hôpital de Pontoise qui compte, parmi les patients suivis par le service VIH, 50 % de personnes d’origine africaine.

Chiffres assez peu étonnants sachant que les autorités sanitaires considèrent  la tuberculose (maladie très répandue en Afrique) comme étant souvent la conséquence directe d’une infection au VIH. Beaucoup de tuberculeux sont donc considérés « sidaïques ». Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur le sujet, vous pouvez vous procurer le livre : Les dix plus gros mensonges sur le sida de Etienne de Harven et Jean-Claude Roussez, disponible ici.

Merci à Binoclard

Bande-annonce de « ONE – Enquête sur Al-Qaida »


« ONE – Enquête sur Al-Qaida » co-produit par ReOpen911. Réalisé par le journaliste d’investigation italien Franco Fracassi, ONE est la suite logique de « ZÉRO – Enquête sur le 11 Septembre », volet qui se concentre cette fois-ci sur la « nébuleuse Al-Qaida ».
Synopsis : En septembre 2001, George W. Bush déclare la guerre au terrorisme. Depuis cette date, le monde a changé. Deux guerres internationales et une multitude de conflits régionaux ont vu le jour. Des attaques terroristes ont semé la panique un peu partout dans le monde. Des opérations de kidnappings ont été menées par certains États qui ont aussi autorisé la torture et de graves atteintes aux libertés individuelles. Le tout, au nom de « la guerre contre la terrorisme ».

Continuer la lecture de « Bande-annonce de « ONE – Enquête sur Al-Qaida » »