Des dignitaires du Proche-Orient ont-ils commandité l’attentat de Charlie Hebdo ?

Une interview parue ce dimanche dans Le Parisien jette un éclairage nouveau sur les attentats du début de l’année, attentats qui furent l’objet d’une récupération sidérante de la part du pouvoir en place. Pourtant, dans cette interview, Valérie M, la dernière compagne de Charb (le directeur de l’hebdomadaire visé par l’attentat) donne une version différente de celle officiellement acceptée (des islamistes plus ou moins isolés qui auraient agi seuls ou avec la complicité de daesh). Elle s’étonne elle-même qu’au niveau de la justice, aucune recherche n’aille dans un sens alternatif.

D’abord, elle replace les choses dans leur contexte : L’hebdomadaire allait très mal, étant à la limite de la cessation de paiement, ce qui nécessitait des apports d’argent frais pour qu’il puisse continuer à vivre. Il avait bien fait appel à ses lecteurs, mais l’appel fut infructueux, en tout cas les sommes récoltées restant bien inférieures aux besoins. C’est pourquoi, toujours selon Valérie M (qui, rappelons-le, était intime de Charb, puisque sa dernière compagne), Charb a dû trouver d’autres financiers. Et Valérie M d’ajouter : « Dans cette quête, il a été mis en relation avec beaucoup de personnes différentes, parmi lesquels des hommes d’affaires, notamment du Proche-Orient, avec qui il passait des soirées. Il n’a jamais voulu me dire qui était l’intermédiaire qui lui permettait de rencontrer ces personnes. Il le désignait simplement en disant « mon contact ». En rentrant de ces soirées, il rigolait en me disant qu’il leur avait fait du charme, que ces gens-là étaient capables de lâcher 100 000 € comme on en dépense 10. Je n’ai jamais su non plus qui étaient ces riches hommes d’affaires. »

Continuer la lecture de « Des dignitaires du Proche-Orient ont-ils commandité l’attentat de Charlie Hebdo ? »

Décès d’un militant de l’extrême-gauche violente et manipulations médiatiques

Hier à Paris, près de Saint Lazare, une rixe a opposé quelques jeunes nationalistes (dont une femme, pas encore identifiés) à plusieurs militants d’extrême-gauche (se faisant appeler « antifas ») qui semble-t-il les ont provoqué et menacé, les attendaient, et qui ont porté les premiers coups.
Cela s’est produit à l’issue d’une vente privée de vêtements Fred Perry, où l’année dernière des militants d’extrême-gauche avaient déjà guetté et attaqué des patriotes, en blessant un à la tête.

Après avoir reçu un coup, un jeune « antifa » est tombé et sa tête a alors heurté un plot en métal. Ce choc accidentel a été fatal à Clément Méric, 19 ans (qui n’était pas un pacifiste comme le disent mensongèrement les médias : voir ici).

Aussitôt, c’est l’emballement médiatique contre « l’extrême-droite » : on présente cela comme une « agression », presque un meurtre avec préméditation !

« Antifas » parisiens

La vérité est que depuis quelques années, des dizaines d’activistes d’extrême-gauche, notamment à Paris, ont pour seule préoccupation d’attaquer des militants de droite nationale ou radicale : lors de rassemblements ou lorsque ces derniers sont isolés. Même les femmes n’y échappent pas, ni les commerces d’ailleurs.
Lors de la plupart de ses attaques, qui s’accompagnent pour les gauchistes d’une étonnante impunité policière, les agresseurs utilisent des armes et n’attaquent que s’ils sont en surnombre.
C’est miracle qu’il n’y ait pas eu de morts jusqu’ici.

Les antifas ne vivent que pour la violence contre les nationalistes ou supposés tels.
Faut-il s’étonner qu’à ce jeu ils puissent se retrouver perdants, de temps en temps, et accidentellement !?

antifa-copie-1
Ci-dessus des « antifas », pauvres citoyens victimes de la violence d’extrême-droite

On regrettera que ce jeune homme se soit engagé au service d’une cause qui relève de la farce idiote mais s’appuie sur une violence haineuse, et que ses parents l’y aient probablement autorisé.

Sans surprise, les vautours de gauche et d’extrême-gauche instrumentalisent cyniquement cette issue tragique pour exiger la dissolution des groupements nationaux.

Le milliardaire socialiste inverti Pierre Bergé – naturellement défenseur de la gauche prétendue anticapitaliste – se déchaîne en imprécations, tachant de faire croire que ce décès est du au climat créé « par les Manifs pour tous ». Le même Bergé qui souhaitait qu’une bombe explose pendant ces manifestations familiales…

En revanche, quand Romain et Damien Vandaele, 2 jeunes patriotes, sont tués il y a quelques semaines dans le nord par un Turc (les percutant volontairement avec sa voiture par « réflexe communautaire »), l’émoi est inexistant dans les gros merdias…

Aujourd’hui nos pensées émues iront à François Noguier, délaissé par les faiseurs d’opinion : ce jeune étudiant français est mort mardi après avoir été frappé par un individu de « type nord-africain », pour « un motif futile ». Comme des centaines d’autres.

Syrie : le gaz sarin est utilisé par les terroristes qui combattent Bachar el-Assad

Dans le cadre de son enquête sur les attentats de Reyhanlı (11 mai 2013), la police turque a procédé, lundi 27 mai 2013, à une série de perquisitions chez des militants du Front Al-Nosra, à Adana et Mersin. 12 suspects ont été arrêtés.

2 kg de gaz sarin ont été trouvés.

Le Front Al-Nosra est la branche levantine d’Al-Qaïda. Les militants s’apprêtaient à utiliser ce gaz sarin à la fois en Turquie et en Syrie. Le gaz sarin est une arme chimique interdite par les Nations Unies en 1991.

Cette découverte intervient alors que le quotidien français Le Monde, dans son édition datée du 28 mai, la publication d’un reportage en cinq parties de Jean-Philippe Rémy et Laurent Van Der Stockt « attestant » l’usage de gaz par l’Armée arabe syrienne contre la « rébellion » à Jobar (quartier de Damas).

Continuer la lecture de « Syrie : le gaz sarin est utilisé par les terroristes qui combattent Bachar el-Assad »

Attentat de Boston : un faux mutilé, joué par un soldat ?

[C’est la thèse que soulèvent certains sur le net, après avoir étudié une video des attentats de Boston.
Ils affirment qu’un type, amputé des jambes de longue date, fait le comédien durant les attentats de Boston en se montrant avec des moignons ensanglantés.

Il est vrai qu’il faut s’attendre à toutes les manipulations de la part de Washington, depuis longtemps, mais est-ce convainquant ?
Vous pouvez le dire en commentaire.
Contre-info]

« C’est le genre de choses qu’ils ne veulent pas que nous voyions. S’il vous plaît partagez cette information avec tous ceux que vous connaissez. (Avertissement, certaines de ces images sont repoussantes, à première vue. Je vous assure cependant que le sang et la chair sont du toc, je peux le prouver par simple observation, médicalement informée.)

J’ai étudié et obtenu un diplôme d’ambulancier avec l’état d’Oregon. Je suis parti en mission pour des saignements artériels lourds, des hémorragies internes, des morts, des morts à l’arrivée. Je parle d’une expérience directe et personnelle des traumatismes sérieux.

Voici une photographie éloquente de l’acteur amputé (prise le jour de l’attentat, ndt). J’encourage les lecteurs à comparer la photo avec mon analyse.

Continuer la lecture de « Attentat de Boston : un faux mutilé, joué par un soldat ? »

Manipulation médiatique : exemple de désinformation

L’image donne l’impression que le garçon s’apprête à frapper la prostituée avec une bombonne : en réalité, il la lui arrache des mains alors qu’elle agressait les familles avec cette arme… Où les médias confondent sciemment les agresseurs et les victimes, utilisant la désinformation par l’image pour manipuler l’opinion…

Syrie : exemple de propagande

Vu sur LIESI :

Voilà une photo prise en Syrie par l’agence EPA le jeudi 26 juillet 2012. Un jeune couple et leur bébé. Maman porte le nécessaire habituel pour son bébé, et quelques affaires personnelles. Le soleil est très haut. Le magasin est fermé parce que c’est l’heure chaude. Que font-ils ? Reviennent-ils d’un déjeuner chez des amis ou chez les beaux-parents ? Nul ne le sait.

Maintenant, voilà l’image qui est parue dans Krone, deux jours plus tard.

Le décor trop paisible a été supprimé grâce à l’outil de base de tout illustrateur : le logiciel de retouche Photoshop. A la place, on a copié-collé un décor de ville en guerre, prise ailleurs. Cela pourrait être au Liban, en Irak ou à Mogadiscio. Les immeubles ont subi un bombardement et des tirs nourris, pendant plusieurs jours.

Continuer la lecture de « Syrie : exemple de propagande »

Le logo des jeux olympiques : une provocation sioniste?

L’Iran avait soulevé la polémique l’année dernière mais le Comité olympique international est passé outre :
aux yeux du Comité national olympique iranien, le chiffre « 2012 », qui compose, sous une forme déstructurée, le logo, dissimulerait en fait le mot « Zion », un terme qui désigne la cité de Jérusalem, capitale d’Israël selon les juifs.

Démonstration :

Une chose est sûre, ce genre de provocation sioniste a déjà eu lieu en France avec George Frêche qui a fait changer le logo de la région Languedoc-Roussillon pour celui-là :
Continuer la lecture de « Le logo des jeux olympiques : une provocation sioniste? »

Rwanda : à travers l’affaire dite des « missiles Mistral » Kigali veut une nouvelle fois faire chanter Paris

Lu sur le blog de Bernard Lugan :

En écrivant dans l’édition du 1 juin 2012 du journal Libération que les forces armées rwandaises (FAR) auraient possédé des missiles Mistral, Maria Malagardis, illustre une fois de plus les grand travers de la presse française : esprit partisan, vision hémiplégique des évènements, non vérification de l’information, liberté prise avec les faits, le tout couronné par une grande incompétence. Quant au Figaro, son attitude est encore plus lamentable, puisque ses journalistes ont, par suivisme, répercuté sans la vérifier la pseudo révélation de leur consoeur. Reprise par toutes les radios et par la plupart des chaînes de télévision, cette « information » a été présentée comme susceptible de renverser ce que l’on croyait savoir sur les responsabilités concernant l’attentat du 6 avril 1994, action terroriste qui coûta la vie au président Habyarimana et qui fut l’élément déclencheur du génocide du Rwanda.
Or, et importe de le dire haut et fort, il s’agit là d’une nouvelle manipulation orchestrée par les soutiens européens du régime de Kigali. En effet :
Continuer la lecture de « Rwanda : à travers l’affaire dite des « missiles Mistral » Kigali veut une nouvelle fois faire chanter Paris »

Merah… Zones d’ombre et zones de guerre ! Questions ?

Un article intéressant de Rivarol :

Après l’émotion, le spectacle et les pétarades, vient le temps des questions. Questions qu’il faut poser avec insistance, sans trop espérer obtenir de réponses. Mais les “bonnes” questions sont déjà un pas en avant vers un peu de transparence… cette nécessaire “vérité” sans laquelle la démocratie n’est qu’un vain mot, un hochet.

Pour avancer dans le labyrinthe de cette ténébreuse affaire, il s’agirait en premier lieu de s’efforcer de savoir qui était vraiment Merah: un petit voyou voyageur ou plus? Un homme “manipulé”? En l’occurrence un correspondant stipendié de services occidentaux américains ou français… un agent dormant à l’intersection du crime organisé et des réseaux de l’islam radical? L’intéressant téléfilm scénarisé par Frédéric Krivine et intitulé «Nom de code DP» décrit précisément un cas de figure similaire dont auraient pu s’inspirer à bon escient les auteurs du “montage” qui nous occupe. Dans la fiction (prémonitoire?), une cellule djihadiste dormante se trouve infiltrée par un agent du Mossad…

Continuer la lecture de « Merah… Zones d’ombre et zones de guerre ! Questions ? »

Toulouse : la Chine dénoncerait une manipulation [MàJ] Info ou intox?

Le ministre chinois des Affaires étrangères, Yang Jiechi, a annoncé mercredi dans un communiqué que l’attaque envers le présumé tueur est une manipulation politique visant à renforcer la victimisation d’Israël.

Il ajoute à son communiqué son étonnement au fait qu’Israël était au courant depuis mardi de l’heure de l’assaut et que, dès lundi, les synagogues ont été mises sous haute surveillance aux états unis… Tout cela pour faire générer un drame mondial.

(Source: Xinhua / Traduction: Das Baham)

Lu sur wikistrike

MàJ : selon le site reflets de Chine, il s’agirait d’une fausse information. Sur la version anglaise du site Xinhua, il n’est fait aucune mention de ce communiqué ou d’un éventuel démenti (du ministre ou de la rédaction).

Allemagne : terrorisme, répression, manipulations ?

L’Allemagne est secouée depuis une dizaine de jours par la découverte d’une « cellule clandestine néo-nazie », la NSU (Nationalsozialistischer Untergrund : mouvement clandestin national-socialiste) fortement soupçonnée d’avoir tué neuf immigrés, entre 2000 et 2006, et une policière en 2007. Elle serait également à l’origine en 2004 d’un attentat dans un quartier où vivent de nombreux immigrants turcs à Cologne et qui avait fait plus de 20 blessés, et ce serait financée par des braquages.

En enquêtant sur une attaque à main armée contre une banque d’Eisenach, petite ville de Thuringe, la police découvre dans un camping-car les cadavres de deux hommes, Uwe Mundlos et Uwe Böhnhardt, qu’elle soupçonne être les auteurs des faits. Elle conclut au suicide. Mais la découverte sur les lieux d’un pistolet qui va s’avérer être l’arme de service d’une jeune policière abattue en 2007 et dont le meurtre était resté inexpliqué, déclenche de nouvelles investigations mettant à nu l’existence d’un groupe organisé de tueurs.
Continuer la lecture de « Allemagne : terrorisme, répression, manipulations ? »

Bande-annonce de « ONE – Enquête sur Al-Qaida »


« ONE – Enquête sur Al-Qaida » co-produit par ReOpen911. Réalisé par le journaliste d’investigation italien Franco Fracassi, ONE est la suite logique de « ZÉRO – Enquête sur le 11 Septembre », volet qui se concentre cette fois-ci sur la « nébuleuse Al-Qaida ».
Synopsis : En septembre 2001, George W. Bush déclare la guerre au terrorisme. Depuis cette date, le monde a changé. Deux guerres internationales et une multitude de conflits régionaux ont vu le jour. Des attaques terroristes ont semé la panique un peu partout dans le monde. Des opérations de kidnappings ont été menées par certains États qui ont aussi autorisé la torture et de graves atteintes aux libertés individuelles. Le tout, au nom de « la guerre contre la terrorisme ».

Continuer la lecture de « Bande-annonce de « ONE – Enquête sur Al-Qaida » »

Le dressage républicain n’attend pas le nombre des années

Staline n’aurait pas fait mieux !

« Le parlement des enfants  » est un simulacre se déroulant à l’Assemblée « nationale », où des centaines d’enfants viennent réciter leur leçon de démocratisme, de droits-de-l’hommisme, d’antiracisme, de mondialisme, etc.

Le président Bernard Accoyer, en préambule, se réjouit d’un projet de charte combattant la discimination fondée entre autres sur le sexe, dans le sport. Ce brillant politicien envisage-t-il des matchs de tennis, de rugby ou de boxe mixtes ?!

Merci à Franck

On n’est pas sortis de l’auberge…

Les Français n’ont jamais acheté autant de télés. 8,5 millions d’écrans ont été vendus dans l’hexagone en 2010, d’après les données du Syndicat des industries de matériels audiovisuels électroniques (Simavelec). Une hausse de 13% par rapport à l’année précédente et un nouveau record.

Cette nouvelle progression, malgré un univers concurrentiel de plus en plus riche (ordinateurs, tablettes…), est essentiellement due à « l’extinction de la télé analogique » et au « basculement vers le tout numérique », explique le président du syndicat, Philippe Citroën. (Source)