Hervé Ryssen condamné pour un re-tweet

Alors que le Système ne cesse de nous appeler à « aller débattre » , la répression contre les mal-pensants ne faiblit pas. La semaine dernière, c’était Alain Soral qui était condamné à un an de prison, cette semaine c’est Hervé Ryssen qui a été victime de la justice politique :  celui-ci a été condamné à 120 jours-amende à 50 €, sans compter les dommages et intérêts dus à la Licra (7.000 € pour cette « ligue de vertu ») simplement pour avoir retweeté un photomontage qui n’était pas de lui. Voilà où en est la liberté d’expression.

Dans ces conditions, il faut vraiment être un gogo de la première heure pour participer à un débat dont même les sujets sont choisis par les autorités, celles-ci semblant craindre par dessus tout que certaines vérités soient dites.
Continuer la lecture de « Hervé Ryssen condamné pour un re-tweet »

Israël prend la France pour sa poubelle

On sait que l’Etat d’Israël remigre sans ménagement ses clandestins afin de rester religieusement homogène, seuls les Juifs peuvent immigrer et s’installer durablement sur le territoire de cet Etat. Si n’importe quel pays occidental faisait la même politique migratoire, ce serait un scandale international, on parlerait de racisme et l’opprobre serait général. Mais on ne peut rien reprocher au petit Etat qui a donc tous les droits parce que ce serait, nous dit-on sans rire, la seule démocratie du Proche-Orient.

Mais le scandale est poussé à son paroxysme quand on sait que les clandestins que remigre Israël ne sont pas forcément renvoyés dans leur pays d’origine, mais… en France. C’est ce que raconte un article du Monde et dans lequel on apprend qu’un certain Merhawi, Erythréen, a été expulsé de l’Etat hébreux non vers son pays d’origine, mais… à Lyon. Merhawi a beau avoir vécu près de 10 ans en Israël, a vu naître là-bas ses deux enfants, la seule démocratie du Proche Orient n’en a pas voulu. On remarquera que cet Etat ne connaît pas le droit du sol (règle juridique qui consiste à attribuer la nationalité à une personne en raison de sa naissance sur un territoire). Ce même droit du sol qui, en France, est très défendu par un puissant lobby dont le coeur n’est pas forcément lié à notre pays.
Continuer la lecture de « Israël prend la France pour sa poubelle »

Rivarol et la justice

Le vieil hebdomadaire « d’extrême-droite » s’est retrouvé plusieurs fois au tribunal ces semaines-ci. Voici les nouvelles :

« Procès sur l’occupation allemande : charges allégées, condamnations confirmées

Le 16 février l’ancienne XIe chambre de la cour d’appel (aujourd’hui appelée pôle 2 chambre 7) rendait son arrêt dans l’affaire dite de l’occupation allemande en France. Jean-Marie Le Pen a été condamné à trois mois de prison avec sursis et 10000euros d’amende pour complicité de contestation de crimes contre l’humanité, Camille Galic en qualité de directrice de la publication à 5000euros d’amende pour contestation de crimes contre l’humanité et votre serviteur à 2000euros d’amende pour contestation de crimes contre l’humanité.
Continuer la lecture de « Rivarol et la justice »

La LICRA dévoile enfin qui se cache derrière les sites patriotes

C’est tellement mensonger que ça en serait presque risible si ce lobby n’essayait pas de brider toujours plus le seul espace médiatique qu’il nous reste pour communiquer. « Faute d’une régulation suffisante, la Toile est aujourd’hui un accélérateur du phénomène de banalisation de l’acte raciste »

Continuer la lecture de « La LICRA dévoile enfin qui se cache derrière les sites patriotes »

iPhone: juif ou pas juif?

L’application pour iPhone Juif ou pas juif qui vient de sortir, fait déjà parler d’elle. En effet elle permet à l’utilisateur de connaitre en quelques secondes la possible origine juive parmi 3500 personnalités recensées. Il n’en fallait pas plus pour déchainer les professionnels du combat contre l’antisémitisme :

« Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), SOS Racisme et la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) ont toutes condamné cette application. « C’est totalement contraire aux règles de notre société en France », a déclaré Richard Prasquier, le président du Crif. « Je ne peux pas être favorable à des fichiers sauvages sur des appartenances religieuses. » M. Prasquier a par ailleurs indiqué que les avocats du Crif allaient « intervenir ».

Continuer la lecture de « iPhone: juif ou pas juif? »

Culot sarközyste : Arno Klarsfeld va gérer notre immigration

L’avocat « franco »-israelien Arno Klarsfeld est (sans surprise) un proche de Nicolas Sarközy. Ce sioniste fanatique s’était engagé en 2002 chez les gardes-frontières israeliens et fut un partisan des diverses guerres d’agression américano-israeliennes.
Comme beaucoup, il est pour l’immigration-invasion et le métissage en France, c’est un farouche « antiraciste ». En revanche, pour Israël, il défend une politique ultra-nationaliste, voire raciste.

Figurez-vous qu’il a été nommé président de l’Office français (sic) de l’immigration et de l’intégration (Ofii) par un décret du président de la République paru aujourd’hui au Journal officiel…

Sarközy lui avait confié à plusieurs reprises des missions variées : sur « la loi, l’histoire et le devoir de mémoire » en 2005; sur la prévention de la délinquance des mineurs ou bien encore une médiation auprès des sans-papiers parents d’enfants scolarisés en 2006.

Pour la peine, en réponse à cette provocation, un montage video d’Hervé Ryssen :

Et une autre :
Continuer la lecture de « Culot sarközyste : Arno Klarsfeld va gérer notre immigration »

La LICRA met la pression au PNR

Communiqué de presse du PNR : A l’heure où les ‘‘démocraties’’ occidentales se réjouissent de voir que la liberté d’accès à internet est rétablie en Libye, la LICRA, elle, réussit le tour de force d’interdire, en France, l’accès au site internet du parti politique www.parti-national.radical.fr.

Après avoir pu obtenir le retrait du 16è numéro de la publication ‘‘Le National Radical’’ des kiosques à journaux qui titrait ‘‘LES JUIFS QUI DOMINENT LA FRANCE’’, et l’interdiction de sa vente, La L.I.C.R.A (suppôt du lobby juif sioniste) vient à nouveau d’obtenir, comme le subodorait le PNR, la fermeture de son site «WWW.parti-national-radical.fr».

Tels les bons démocrates staliniens, excédée par l’importance de la fréquentation du site internet du PNR la LICRA, aux fins d’obtenir la fermeture du site du parti politique nationaliste, n’a pas hésité à recourir, une fois de plus, aux méthodes employées par les dictatures qui viennent unanimement d’être condamnées par la Communauté internationale.

Continuer la lecture de « La LICRA met la pression au PNR »

L’immunité parlementaire de Bruno Gollnisch levée

A nouveau, les élus du ruineux et illégitime « Parlement européen » ont voté très massivement pour la levée de l’immunité parlementaire de Bruno Gollnisch.
Suite à une plainte de l’organisme de répression francophobe LICRA, il devra donc répondre devant la police, puis probablement la « justice », d’un communiqué émis en 2008 par son groupe au Conseil régional de Rhône-Alpes. Celui-ci accusait simplement la gauche de « soutenir l’invasion de notre Patrie et la destruction de notre culture et de nos valeurs par un islam dont on reconnaît facilement la tolérance, le respect des droits de l’homme et la liberté là où il est au pouvoir : Arabie Saoudite, Iran, Soudan, Afghanistan… nos banlieues et bientôt notre pays entier. »

La police et la gendarmerie aux ordres de la LICRA ?

Le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux et le président de la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), l’ultra sioniste Alain Jacubowicz ont signé hier une « convention » pour la mise en commun de leurs forces afin de mieux lutter contre le racisme (sic). Ainsi, la police et la gendarmerie auraient besoin officiellement de la « force » de l’ambassade officieuse d’Israël pour lutter contre « l’ogre raciste »? On croit rêver.

Pourtant les écoles de police et de gendarmerie dispensent déjà régulièrement des sessions de formation à la pseudo lutte « antiraciste », a rappelé Hortefeux, mais avec cette convention, policiers et gendarmes bénéficieront « tout au long de leurs carrières, de sessions de sensibilisation sur ce sujet menées par la Licra ». Mazel Tov! Les représentants du pays le plus raciste du monde vont pouvoir « sensibiliser » sur le racisme les fonctionnaires de police et de gendarmerie tout au long de leurs carrières.

De même, les services de l’Intérieur et la Licra ont « pris l’engagement de coopérer en matière de veille sur internet ».

Le ministère de l’Intérieur a pris l’engagement « de distribuer la documentation de la Licra dans les commissariats et les gendarmeries ».

En revanche, Hortefeux a oublié de donner la date de la mise en place des interrogatoires par les agents du Mossad dans les commissariats et les gendarmeries.

L’Olympique lyonnais veut éliminer les nationalistes de ses tribunes

Après le Kop de Boulogne à Paris, ce sont dans les tribunes lyonnaises que le gouvernement et les associations « antiracistes » souhaitent éradiquer tout ce qui ressemblerait de près ou de loin à un patriote.

« Afin d’atteindre cet objectif, les stadiers et les agents de sécurité lyonnais s’apprêtent à suivre une formation visant à repérer et signaler les propos et agissements racistes au sein de certaines tribunes. Cette initiative a pris jour en mars, lors d’une réunion entre les dirigeants de l’Olympique lyonnais, le préfet de police et la Licra.

A peine un mois plus tard, le groupe de supporters Cosa Nostra, né de la fusion entre les Lugdunum et les Nucléo Ultra, était dissout par le ministère de l’Intérieur. Pour autant, à Gerland, les nationalistes ont toujours leurs quartiers dans le virage sud. Certains de ses membres se sont regroupés pour former « Les indépendants ». Ils figurent en première place sur la liste noire des groupes dits « d’extrême-droite ». De même, « Lyon 1950 » et les « Bad Gones » sont sur la sellette. » (source)

Comble du ridicule, des tracts seront distribués avant chaque match, sur lesquels figurera le numéro national de la cellule juridique de la Licra, où ils pourront signaler ces comportements. L’Olympique lyonnais fait partie des 22 clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 à avoir signé un accord national, en octobre, en partenariat avec l’UCPF et la LFP.

Juvénal

Manifestation de soutien à Zemmour devant la LICRA

[Reportage Contre-Info]
Suite à l’annonce de la LICRA de porter plainte contre Éric Zemmour pour avoir déclaré que « la majorité des délinquants sont noirs et arabes », une manifestation de protestation s’est tenu ce jeudi 22 avril devant le siège de la LICRA, au 42 rue du Louvre à Paris.

Si l’appel à la mobilisation ne fut lancé que deux à trois jours avant, plus d’une centaine de supporters du chroniqueur le plus redouté du PAF ont répondus présent. Aucun mouvement politique particulier ne s’est approprié la manifestation, ce qui aurait été difficile au vu de la salade composée formée par les manifestants, tous venus à titre individuels: militants nationalistes, royalistes, frontistes, villiéristes, de l’UNI ou l’UMP, nombre de personnes non-encartées et même quelques militants de la Ligue de Défense Juive.

Après avoir lancé pendant plus d’une heure divers slogans « LICRA = PRAVDA » et « Faites Zemmour, pas la guerre », rendez-vous fut donné au procès d’Eric Zemmour, prévu dans trois semaines environ. Pour les organisateurs, ce sera la « lutte finale » de la mobilisation zemmourienne.

François Bon

Connaissez-vous David-Olivier Kaminski ?

Avocat au Barreau de Paris, conseiller spécial du président de la LICRA et président lui-même de la BBYO (B’nai B’rith Youth Organization), la branche jeune de la franc-maçonnerie juive, David-Olivier Faminski est un chasseur d’anti-sionistes :

Depuis quelques années le nouveau visage de l’antisémitisme porte celui de l’antisionisme. Cela passe par le boycott des produits israéliens jusqu’aux procédures judiciaires en cours contre tous ceux qui déclarent « je ne suis pas antisémite, je suis antisioniste ».

Les magistrats commencent à bien saisir, grâce notamment à l’action de pointe de la LICRA et de ses avocats, que le faux visage de l’antisionisme cache en réalité le visage odieux et haineux de l’antisémitisme.

David-Olivier KAMINSKI a notamment plaidé pour la LICRA dans ses procès contre Kemi Seba.

Source