C’était un 5 août…

1884 : pose, par la Grande Loge de New York, de la première pierre de la statue de La liberté éclairant le monde, sur l’île Beldoe du port de New York.
Son auteur est le franc-maçon français Frédéric Auguste Bartholdi.
La statue (dans un rapprochement avec Lucifer, « le porteur de lumière ») symbolise l’expansion de l’idéologie maçonnique à travers la planète.
Et ce, si nécessaire à la lumière des bombes atomiques ou au phosphore…

1895 : mort de Friedrich Engels, philosophe communiste et mécène de Marx.
Coauteur de la plupart  de ses ouvrages, il ne travailla quasi jamais, étant le fils d’un très riche industriel luthérien du textile.
Il mena une existence schizophrénique, se séparant entre action révolutionnaire et exploitation de ses prolétaires.

1914 : décès de Jules Lemaître (né en 1853),  fondateur de la Ligue de la Patrie française (1898).
Cet important mouvement nationaliste fut créé en réaction à la sinistre « Ligue des droits de l’homme », dans le cadre de l’« affaire Dreyfus » – à laquelle il ne survécut d’ailleurs pas (tout comme la Ligue des patriotes de Paul Déroulède), étant dissout en 1904.
Lemaître était toutefois surtout antimaçon.
Agrégé de lettres, écrivain, critique littéraire et dramatique, académicien, il avait fait du mouvement qu’il présidait un repaire d’intellectuels, de personnalités mondaines, d’académiciens.

Intime de Léon Daudet, il avait rallié l’Action française en 1908.
Il laisse une œuvre diverse et solide dont Les contemporains (4 volumes), des contes et histoires de Noël et une biographie de Chateaubriand.

Homosexualité : le parlement européen vote la fin des « thérapies de conversion »

Les libertés se restreignent de plus en plus en Europe.
Concernant la liberté d’expression, une simple phrase peut vous conduire en prison – la liste des condamnés ne cessant de s’allonger -, et les lobbies en demandent toujours plus…
Cette fois-ci, ce n’est pas à la liberté d’expression, mais aux « thérapies de conversion » auxquelles l’Union européenne s’est attaquée. Rappelons que celles-ci proposent aux invertis un accompagnement psychologique ou médical afin de les soigner et de leur procurer une vie plus normale.
Continuer la lecture de « Homosexualité : le parlement européen vote la fin des « thérapies de conversion » »

L’Etat veut restreindre la liberté des écoles privées

Alors que dans la devise de leur république, le mot « liberté » arrive en deuxième position, force est de constater que dans la réalité, celle-ci est au plus mal en France. La liberté d’opinion est constamment bafouée, les lois liberticides se démultiplient et les tribunaux font du zèle pour les appliquer. Maintenant c’est en matière d’éducation que le gouvernement veut agir, et on l’aura compris, pas dans le bon sens : Ainsi, après avoir constaté que de plus en plus d’élèves sont scolarisés dans des établissements privés (ou même, pour certains, à la maison), le gouvernement plutôt que de se demander le pourquoi de cette situation -et donc se remettre un minimum en cause- a décidé un contrôle renforcé de ces établissements qui ont du succès.

Ainsi, dans une interview au Monde, la sinistre ministre Najat Vallaud-Belkacem, elle qui a porté la catastrophique réforme du collège qui fait, par exemple, que le latin ne sera plus enseigné dès la prochaine rentrée en collège, annonce donc un « contrôle renforcé » des établissements privés ainsi que des 25.000 élèves instruits à domicile (+ 30 % en 4 ans dixit la ministre). Officiellement, c’est parce qu’ « on voit parfois se développer des enseignements trop lacunaires, ne garantissant aucunement un socle minimal de connaissances aux enfants » qu’il y aurait la mise en place de cette surveillance. Quand on connaît le nombre d’illettrés qui sortent chaque année du système scolaire officiel après y avoir passé au moins une décennie dans ses murs, cet argument serait à mourir de rire, s’il ne traitait pas d’un sujet aussi sérieux.

En réalité, ce que craint le gouvernement, c’est que des élèves puissent échapper à son bourrage de crâne, omniprésent au sein de l’éducation officielle. Ainsi, les ligues de vertu antiracistes ou contre-nature y ont pignon sur rue : à titre d’exemple, il faut savoir qu’il n’est pas rare que le planning familial intervienne et ce à la place d’un cours, par exemple, de mathématiques, de sciences ou de langue… Dans ce cas, on se fiche bien du niveau des élèves, ce que l’on veut c’est leur implanter la bonne parole dans la tête. D’ailleurs, dans son interview, la ministre le reconnaissait : Le but de ces contrôles n’est pas seulement le niveau, mais sont également visés « des enseignements (…) attentatoires aux valeurs républicaines. » Apparemment, la liberté ne fait pas partie de ces valeurs là.

Scandale : parce qu’ils sont musulmans, ils sont relachés après avoir tabassé trois policiers

Quatre musulmans sont arrêtés après avoir tabassé trois policiers et sont immédiatement remis en liberté. Pourquoi une telle clémence ? Parce qu’ils sont musulmans! Nicolas lui, n’avait pas cette « chance »… En République il n’est pas de bon ton d’être blanc et catholique. Il est urgent de mettre un bon coup de pied dans la fourmilière !

Lu sur RMC : « Dans la nuit de mardi à mercredi à Marseille, trois policiers ont été tabassés après un contrôle d’identité qui a mal tourné. Vers 00h45 à proximité de la mosquée Es-Sunna, trois agents de police se sont approchés d’une jeune femme de 18 ans qui portait un voile intégral, le niqab. Conformément à la loi de 2010 sur le voile intégral, des policiers ont décidé de faire un contrôle d’identité. Mais cette dernière a refusé de se soumettre à l’autorité policière.

« Je n’obéis pas aux lois de la République », a-t-elle expliqué (NDLR : on ne va pas lui reprocher). Elle s’est alors mise à crier et a dénoncé une agression de la police. Elle a même donné des coups de poing au visage d’un policier. C’est là que le compagnon de la jeune femme s’est interposé, de manière à empêcher définitivement le contrôle d’identité. L‘homme a ensuite appelé à la rescousse. Une cinquantaine de personnes ont rejoint la bagarre et roué de coups les policiers de la tête aux pieds. L’arrivée de renforts a permis l’interpellation de quatre personnes dont la femme voilée. Mais tous ont été remis en liberté dans la nuit par le parquet de Marseille dans un souci d’apaisement en période de ramadan.

Continuer la lecture de « Scandale : parce qu’ils sont musulmans, ils sont relachés après avoir tabassé trois policiers »

C’était un 5 août… (ter)

1884.
Pose, par la Grande Loge de New York, de la première pierre de la statue de La liberté éclairant le monde, sur l’île Beldoe du port de New York (source).

Son auteur est le franc-maçon français Frédéric Auguste Bartholdi.
La statue (dans un rapprochement avec Lucifer, « le porteur de lumière ») symbolise l’expansion de l’idéologie maçonnique (laïcisme, démocratie, subjectivisme, etc.) à travers la planète.
Et ce, si nécessaire à la lumière des bombes atomiques ou au phosphore…

Défaite cuisante pour les gauchistes suisses

Les Suisses ont rejeté ce dimanche l’initiative de la gauche et des associations pacifistes visant à interdire aux hommes de garder leur arme après leur service militaire. Amnesty International s’est dit « très déçue ».