28 juillet 1985 : mort de Michel Audiard

scénariste, réalisateur et écrivain.

Les dialogues de ses films (entre autres) Un singe en hiver, d’après le roman d’Antoine Blondin, et Les tontons flingueurs restent un modèle du genre et l’archétype d’une certaine esthétique, disparue avec « la France d’avant ».
Nombre de ses répliques sont d’ailleurs devenues « cultes ».

Continuer la lecture de « 28 juillet 1985 : mort de Michel Audiard »

C’était aussi un 8 septembre… 1944

Arrestation de Charles Maurras.

Ce chef et penseur nationaliste et royaliste, âgé de 76 ans, est arrêté pour « faits de collaboration » et sera condamné à la prison à perpétuité pour « intelligence avec l’ennemi », bien qu’il fut sa vie durant d’une grande hostilité à l’Allemagne.

L’arrestation est faite sur ordre d’Yves Farge, nommé par De Gaulle « Commissaire de la République » pour la région rhodanienne. Farge était un dirigeant communiste, engagé dans la « Résistance » (après la rupture du pacte germano-soviétique), qui reçut le « prix Staline pour la paix » (sic).

Et pendant que Zemmour cartonne, Libé et Noah galèrent !!!

Capture d’écran 2014-10-13 à 19.45.04

Les bonnes nouvelles sont rares et il faut les savourer…

D’abord le succès incroyable que rencontre le livre d’Eric Zemmour, « Le Suicide Français » déjà vendu à plus de 5.000 exemplaires par jour depuis le début de sa commercialisation, mais également son succès sur les plateaux télévisions. Il est partout décrié et critiqué mais s’il est aussi invité c’est bien parce que ça marche ! Partout où il passe, Éric Zemmour bat des records d’audience à la télévision. Dans On n’est pas couché samedi 4 octobre, il a tout simplement permis à Laurent Ruquier, Aymeric Caron et Léa Salamé de réaliser leur meilleure performance de la saison et la seconde depuis deux ans.

Rien de bien nouveau dans le discours d’Eric Zemmour mais une assurance pour porter la voix des Français que nul autre n’a su avoir sur les plateaux télés et dans le monde médiatique dont la première règle est la pensée unique…

La nouvelle est bonne, mais deux autres viennent encore la renforcer !

Tout d’abord l’état du quotidien Libération en plein plan social drastique. « Depuis lundi, il y a presque un pot de départ par jour, et on voit les bureaux se vider un par un », raconte un journaliste qui semble regretter ce qui risque de faire sourire beaucoup de Français ! Depuis le 1er octobre, une vingtaine de journalistes ont choisi de quitter le quotidien sur les trente-deux candidats au départ (tous métiers confondus). Parmi les partants, quelques « grandes plumes » du quotidien … « C’est une histoire qui se finit, commente un journaliste. L’ambiance est très pesante, comme dans une fin de règne. »

Continuer la lecture de « Et pendant que Zemmour cartonne, Libé et Noah galèrent !!! »

Bonne nouvelle : les ventes de Libération s’effondrent

Difficile de contenir notre joie. Même s’il reste probable que les lecteurs se détournent du torchon pour retrouver le même type de contenu sur internet (Rue89 par exemple), il est toujours rafraichissant de voir un organe de propagande aux abois.

Les ventes au numéro du quotidien Libération ont baissé de 40% en un an. Une chute qui n’est que faiblement compensée par les ventes du format numérique, précise le site Challenges. En 2012, les ventes avaient été maintenues au même niveau que 2011 à la faveur de l’élection présidentielle. Mais depuis janvier 2013, elles ont chuté de 14%.

Source: Atlantico

Libération : quand le blasphème le dispute à la bêtise…

Voici la “une” du Mercredi des Cendres du quotidien Libération : jour où les catholiques sont entrés dans le saint Carême !

On se passerait presque de commentaires. Deux choses cependant :

D’une part, il y a toujours eu dans l’histoire de l’humanité une quête métaphysique : la recherche, derrière le provisoire et l’éphémère, du définitif ; derrière le contingent, du nécessaire. Cette quête du sens, cette reconnaissance d’une transcendance, a le droit d’être considérée. Le rapport de l’homme au Mystère et à l’Être est infiniment respectable parce qu’il touche à ce qu’il y a en l’homme de plus intime. C’est pourquoi ce dogmatisme athée, cette violence verbale contre la religion de nos ancêtres, laquelle a façonné la culture de notre pays, est insupportable : notamment lorsqu’elle vient de ceux qui, à longueur de temps, nous parlent d’écoute et d’ouverture à l’autre. Alors qu’ils ne sont même pas capables d’être réceptif à ce dont ils sont pourtant les héritiers. Ce sont manifestement les mêmes qui parlent en permanence de tolérance qui la pratiquent le moins.

D’autre part, cette hostilité à la religion est nuancée : elle est plus marquée à l’endroit de celle que nos pères nous ont transmise. Mais les mêmes qui crachent dessus sont plus indulgents avec des religions étrangères, quelquefois pourtant plus violentes dans leur dogme. Un exemple : Libération aurait-elle fait la même « une » à l’entrée du Ramadan, titrant : « Allah démission ! » ? La réponse est dans la question…

François Lebel (UMP), à propos du « mariage » gay : « Comment s’opposer demain à la polygamie en France ? »

François Lebel, maire UMP du 8ème arrondissement de Paris, s’oppose fermement au projet de législation du « mariage » homosexuel. Dans une tribune, déclarant qu’il ne procèdera « personnellement à aucun mariage de cette nature« , il exprime ses craintes à propos « des pires dérives » polygame, pédophile et incestueuse, auxquelles la société sera désormais exposée « si le tabou immémorial du mariage hétérosexuel vient à sauter« .

Paroles fermes, à rebours de l’idéologie destructrice des valeurs et des structures traditionnelles, laquelle domine aujourd’hui l’opinion et les médias, elles valent déjà à son auteur les invectives éculées d’une certaine presse bien pensante : « Un élu UMP dérape sur le mariage homosexuel » titre ainsi Libération. Oui, mais pour constater un dérapage, il faut d’abord admettre l’existence d’un sentier balisé, duquel on se détournerait en dérapant.
Continuer la lecture de « François Lebel (UMP), à propos du « mariage » gay : « Comment s’opposer demain à la polygamie en France ? » »

Rwanda : à travers l’affaire dite des « missiles Mistral » Kigali veut une nouvelle fois faire chanter Paris

Lu sur le blog de Bernard Lugan :

En écrivant dans l’édition du 1 juin 2012 du journal Libération que les forces armées rwandaises (FAR) auraient possédé des missiles Mistral, Maria Malagardis, illustre une fois de plus les grand travers de la presse française : esprit partisan, vision hémiplégique des évènements, non vérification de l’information, liberté prise avec les faits, le tout couronné par une grande incompétence. Quant au Figaro, son attitude est encore plus lamentable, puisque ses journalistes ont, par suivisme, répercuté sans la vérifier la pseudo révélation de leur consoeur. Reprise par toutes les radios et par la plupart des chaînes de télévision, cette « information » a été présentée comme susceptible de renverser ce que l’on croyait savoir sur les responsabilités concernant l’attentat du 6 avril 1994, action terroriste qui coûta la vie au président Habyarimana et qui fut l’élément déclencheur du génocide du Rwanda.
Or, et importe de le dire haut et fort, il s’agit là d’une nouvelle manipulation orchestrée par les soutiens européens du régime de Kigali. En effet :
Continuer la lecture de « Rwanda : à travers l’affaire dite des « missiles Mistral » Kigali veut une nouvelle fois faire chanter Paris »

Libération publie un étron christophobe

Une fois de plus Libération publie un article violemment christophobe :

Heureusement que la Bible 1 a fait un tabac, sinon on n’aurait jamais eu la Bible 2 et il y aurait un drôle de zigoto dont on n’aurait jamais entendu parler, ni de lui ni de ses copains (enfin, copains, c’est lui qui le disait). Mais de qui se moque-t-on ? Mais de Jésus, le premier-né de la famille Christ. Sur sa mère, on sait peu de chose, à peine les bobards plus extravagants les uns que les autres qu’il colportait : que, loin d’être un fils de pute, il était un fils de vierge, et les autres, lalalère, qui peut en dire autant ? Son père était petit commerçant, plus exactement artisan, et joignait les deux bouts de planches à la va-comme-je-te-pousse. Frères et sœurs, cousins et cousines, parrains et marraines, tout ça est passé à la trappe.

Continuer la lecture de « Libération publie un étron christophobe »

Vincent Reynouard en liberté… Pour l’instant.

Vincent Reynouard a été relâché ce matin de la Maison d’arrêt de Valenciennes. Quelques personnes l’attendaient, à 8h 30, devant la porte de la prison. Parmi elles : Marina Reynouard, bien sûr, et son petit garçon Pierre, Siegfried Verbeke et sa femme Edna,
Continuer la lecture de « Vincent Reynouard en liberté… Pour l’instant. »

Manifestation pour la libération de Horst Mahler

Un grand rassemblement est organisé par les allemands Kevin Käther et son avocat, Me Wolfram Nahrath, pour demander l’abrogation de l’article 130 du Code pénal allemand et la libération de Horst Mahler, condamné en 2009 en vertu de cet article à 12 ans de prison pour révisionnisme, ce qui, pour cet homme aujourd’hui âgé de 75 ans, équivaut à de la prison à vie.
Ce rassemblement aura lieu le:

26 mars 2011 à 12 h
Sur le parking de la prison où se trouve enfermé Horst Mahler:
Anton-Saefkow-Allee 22
D-14772 Brandenburg

Petit rappel des faits ici

Merci à El Cristero

Scandale : les assistants sexuels

La légalisation du « métier » d’assistant sexuel (sic) est le nouveau combat de nos pseudos philanthropes bobos français.

Qu’est ce que l’assistant sexuel ? Wikipédia nous dit que : « Le « métier » d’assistant sexuel est une forme d’accompagnement spécifique qui consiste à raviver le plaisir sensuel, érotique ou sexuel chez les adultes en situation de handicap qui en font la demande. »

Une définition policée qui évite un mot : prostitution!

Continuer la lecture de « Scandale : les assistants sexuels »

Michel Collon analyse le traitement médiatique de l’attaque d’Israël sur les humanitaires

Michel Collon est un journaliste d’investigation marxiste mais ses prises de position anti-système sont souvent pertinentes.