C’était un 18 novembre 1936 : mort de Roger Salengro,

né en 1890, politicard socialiste et franc-maçon. De nombreuses rues et avenues portent son nom.

Il devint ministre de l’Intérieur sous le très néfaste Léon Blum.
C’est Salengro qui a totalitairement dissous les puissantes « Ligues » patriotes en 1936, portant un rude coup au camp national.
Continuer la lecture de « C’était un 18 novembre 1936 : mort de Roger Salengro, »

Elevée par deux lesbiennes qu’elle aime, elle s’oppose désormais au « mariage » homosexuel

Capture d’écran 2015-03-26 à 13.26.24

A mesure que les idées portées par le lobby LGBT sont imposées partout dans le monde, les témoignages de la souffrance d’adultes élevés par des paires homosexuelles et opposés à la légalisation du « mariage » homosexuel se multiplient. L’Américaine Heather Barwick vient de livrer le sien, particulièrement puissant. Elevée par deux lesbiennes, elle ne s’est jamais rebellée contre ces deux femmes. En réalité, elle éprouve un amour profond et sincère pour celles qui l’ont élevée et soutenait même le « mariage » homosexuel lorsqu’elle était encore jeune.
C’est après s’être mariée elle-même et avoir découvert l’amour que son mari porte à leurs quatre enfants qu’elle a réalisé sa souffrance, et le fait que les deux sont nécessaires : un père et une mère.
C’est en se mariant que Heather Barwick a découvert la souffrance liée à l’absence d’un père

Le 17 mars, elle livrait son témoignage au site américain The Federalist :
« Vous souvenez-vous du livre Heather avait deux mamans ? C’était moi. Ma mère, sa partenaire et moi vivions dans une adorable petite maison dans une banlieue située dans une région très libérale et ouverte d’esprit. La partenaire de ma mère m’a toujours traitée comme sa propre fille. Avec elle, j’ai également hérité de leur communauté très soudée d’amis lesbiennes ou homosexuels. Ou peut-être ont-ils hérité de moi ? (…) »

Continuer la lecture de « Elevée par deux lesbiennes qu’elle aime, elle s’oppose désormais au « mariage » homosexuel »

Des enfants élevés par des homosexuels remercient Dolce et Gabbana pour leur défense de la famille

Dolce Ga

Une initiative qui répond à l’appel au boycott lancé par des activistes de la cause homosexuelle emmenés par le chanteur Elton John, après que Dolce et Gabbana ont déclaré que « la famille n’est pas une mode passagère, c’est un sens de l’appartenance. (…) La seule famille c’est la famille traditionnelle ». Ils avaient également osé dénoncer la procréation artificielle, en précisant que la procréation devait « être un acte d’amour ».

Dans une lettre, six Américains élevés par des paires homosexuelles les remercient pour leur courage, et leur demande de continuer…

« […] Nous aimerions vous remercier d’avoir donné de la voix sur quelque chose que nous avons appris par expérience : chaque être humain a un papa et une maman et, éliminer l’un des deux de la vie d’un enfant, signifie le priver de dignité, d’humanité et d’égalité.

[…] Nous savons que vous serez soumis à une pression terrible, surtout maintenant, qu’en Italie et aux Etats Unis le fait de vouloir défendre nos droits, à savoir le droit d’avoir un père et une mère, commence à être censuré pour satisfaire le puissant lobby gay.

Continuer la lecture de « Des enfants élevés par des homosexuels remercient Dolce et Gabbana pour leur défense de la famille »

Le Cardinal Burke remercié pour son « orthodoxie » par un homosexuel converti…

burke-mass-crosier

Le Cardinal Burke, récemment écarté de ses fonctions de préfet par le pape François et considéré pendant le synode pour la famille comme le chef de file des « orthodoxes », a été vivement critiqué pour son « intransigeance », certains l’accusant même de vivre enfermé dans une tour d’ivoire… Une accusation démentie sur le terrain, comme le prouve le témoignage d’un jeune homosexuel de son diocèse.

Petit, Eric Hess vivait avec un père violent et alcoolique qui passait ses journées à battre sa femme et menacer ses enfants… Rapidement, le jeune garçon est donc parti à la recherche d’un père de substitution qu’il a cru trouver dans l’un de ses professeurs… Mais ce dernier n’a fait que profiter de sa fragilité pour le séduire…

Homosexuel actif et activiste de la « cause », Eric Hess se disait aussi catholique et tentait alors de concilier son appartenance à l’Eglise et son orientation sexuelle active.  Mais en 1995, la situation devient insupportable et le jeune homme décroche rageusement les crucifix et les images saintes qu’il a chez lui, les rassemble avec ses livres de prières et envoie le tout à son évêque, qui est alors le cardinal Burke, accompagnés d’une lettre dans laquelle il lui confiait qu’il renonçait à la foi catholique.

Eric ne s’attendait pas à une réponse, encore moins bienveillante. C’est pourtant ce qu’il a reçu de la main de son évêque qui lui a juste précisé qu’il respectait sa décision mais prierait pour son retour dans l’Eglise. Exaspéré par l’ « arrogance » de cette lettre, il répond brutalement, l’accuse de harcèlement et lui ordonne de ne plus jamais lui écrire. Monseigneur Burke répond alors pour lui assurer qu’il respectera l’ordre mais que l’Eglise lui ouvrira grand les bras s’il décide un jour de se réconcilier avec elle.

Continuer la lecture de « Le Cardinal Burke remercié pour son « orthodoxie » par un homosexuel converti… »

Horrible : propagande pour l’inversion sexuelle chez les enfants

« Le Baiser de la lune », est un court-métrage d’animation qui avait créé la polémique avant d’être interdit de diffusion en 2010.
Destiné aux enfants de CM1 et CM2, ce film – qui tente en effet d’expliquer et de promouvoir l’inversion sexuelle de façon « poétique et adaptée » à un jeune public – vient d’être autorisé à la distribution auprès des enseignants et des éducateurs, révèle Libération.
Le lobby profite de l’agitation des élections pour réitérer en douce ses ignobles manœuvres…

Il faut noter que dans la nouvelle version de la bande-annonce (et donc probablement du film), la voix du personnage principal (inverti pratiquant), qui était originellement celle d’un jeune homme, est désormais celle d’un enfant !!

Synopsis officiel :
Continuer la lecture de « Horrible : propagande pour l’inversion sexuelle chez les enfants »

Mort du directeur de « Sciences-Po »

Le médiatique Richard Descoings, directeur du prestigieux établissement censé former « l’élite » de la nation, a été retrouvé mort hier soir dans un hôtel de Manhattan (E-U), à l’âge de 53 ans.
Le décès est suspect (affaires cassées, plusieurs personnes présentes) même s’il y a peu d’éléments pour l’instant, et – si la prudence est de mise – beaucoup pensent secrètement à une affaire de mœurs, au vu de la personnalité de Descoings.
Il n’a pas fallu longtemps pour qu’il soit l’objet d’éloges de la part de la classe médiatico-politique dont il incarnait les aspirations.

Inverti notoire (déclarant, en tant que prof, « en amphi qu’il était “le premier pédé de Sciences-Po” ») – bien que marié – et partisan de la dégénérescence des mœurs, il avait rendu obligatoire à Sciences-Po l’étude de la délirante théorie du gender. Une première parmi les grandes écoles.
Descoings était aussi un xénophile forcené, hostile à l’identité nationale. Tenant de la « discrimination positive » (sic), il avait favorisé l’entrée des citoyens étrangers dans l’école (40% du total actuel !) sans parler des étrangers à papiers français derrière lesquels il courrait, notamment ceux des ZEP.
Continuer la lecture de « Mort du directeur de « Sciences-Po » »

Le président bielorusse offense un lobby très puissant en Europe occidentale

Alexandre Loukachenko s’exprimait lors d’une compétition de ski, et a répondu aux critiques du ministre polonais des Affaires étrangères, Radoslaw Sikorski et son homologue allemand, Guido Westerwelle (qui a rendu publiques ses mœurs contre-nature).
Les merdias français parlent de « dérapage » (sic) :
« Le premier vit à Varsovie, le second à Berlin », a dit M. Loukachenko. « En ce qui concerne le second, qui crie à la dictature (…) après avoir entendu ça je me suis dit : mieux vaut être dictateur que pédé », a-t-il lancé .

Ce n’est pas sa première sortie de ce style visant M. Westerwelle. En février 2011 il avait raconté avoir dit au ministre allemand ne pas aimer « les pédés » et lui avoir conseillé « les yeux dans les yeux » de mener une « vie normale ».

Scandale : SFR va offrir des congés parternité à ses employés invertis !

La société de téléphonie mobile devance la législation et sous la pression du puissant lobby homosexualiste, décide qu’à compter du 1er mars, ses salariés homosexuels pourront bénéficier d’un congé paternité, comme pour tout conjoint normal.

Onze jours seront donc offerts aux invertis militants de l’entreprise, dont le concubin a eu un enfant.
Cette décision a été prise par Marie-Christine Théron, directrice générale des ressources humaines de SFR, après un entretien le 31 janvier avec HomoSFèRe, « l’association des lesbiennes, gays, bi et trans du groupe SFR ».

Source et détails

A Contre-info, on se dit que ce pourrait être utile de créer une page spéciale recensant les grandes entreprises agressant violemment l’ordre social, la famille, les mœurs, la nation, etc.
Histoire que les Français et chrétiens utilisent bien leur porte-monnaie.
On en reparle.

Une oligarchie totalement déconnectée du peuple.

Le secrétaire d’Etat chargé de la Santé, Nora Berra (!), a publié sur son blog ce 4 février, un post intitulé « Mes recommandations face au froid », dans lequel elle conseille tout bonnement aux sans-abri de…rester chez eux.
« Je rappelle, dans le cadre de la vague de froid qui s’abat actuellement et encore pour plusieurs jours sur la France, les principales mesures à adopter en cas de grand froid, notamment pour les populations vulnérables (sans-abri, nourrissons…) », écrit le secrétaire d’Etat.
Avant d’ajouter, quelques paragraphes plus bas : « En cas de grand froid, je recommande aux personnes les plus vulnérables d’éviter de sortir. »

Pendant ce temps, dans le camp soi-disant « d’en face », François Hollande (qui « n’aime pas les riches ») déjeunait avec Bernard-Henri Lévy sous l’égide du milliardaire homosexualiste Pierre Bergé. Tout un tableau. Et pas n’importe où : pour parler de la France d’en bas et de ce bon peuple de gauche, ils se sont retrouvés dans un restaurant où l’on s’en tire, à la carte, pour quelques centaines d’euros par personne… Attention, pour les pauvres, il y avait quand même un menu à 165 €…

Le militantisme infernal de Renault

à travers cette publicité vomitive :

Vous savez ce qu’il vous reste à faire la prochaine fois que vous aurez à acheter une voiture.

Vu sur NDF

Russie : Saint-Pétersbourg vote l’interdiction de la propagande homosexualiste

Un projet de loi permettant de condamner à une amende l’auteur de faits de « propagande homosexuelle » auprès de mineurs, a été approuvé en première lecture au Parlement local de Saint-Pétersbourg
Deux lectures sont encore nécessaires avant que le projet proposé par les députés du parti au pouvoir Russie Unie ne prenne force de loi dans la deuxième ville de Russie.
Selon ce projet, toute personne commettant « un acte public » de promotion de l’homosexualité, de la bisexualité ou de la transsexualité à l’adresse de mineurs peut être condamnée à une amende allant jusqu’à 3.000 roubles (72 euros). De leur côté, les organisations risquent entre 10.000 (241 euros) et 50.000 roubles (1.205 euros).

Continuer la lecture de « Russie : Saint-Pétersbourg vote l’interdiction de la propagande homosexualiste »

Drôle de cocktail en Irlande…

C’est l’émoi dans le monde politique irlandais, avec une affaire caricaturale à souhait !
En effet, le sénateur David Norris annonce qu’il se retire de la course à la présidence de la République, dont l’élection aura lieu en octobre prochain, et pour laquelle il était fort bien placé dans les sondages.
Ce politicien, connu là-bas pour son activisme homosexualiste (parfois courronné de succès), est victime d’un scandale.

Il a en effet été révélé la semaine dernière que David Norris avait écrit aux autorités israéliennes afin de demander la clémence de la justice envers son « ex-compagnon » Ezra Yitzhak, condamné en 1997 pour le viol d’un jeune Palestinien de 15 ans en 1992. Ezra Yitzhak avait plaidé coupable.

Dans ce courrier avec papier à en-tête du parlement irlandais, David Norris affirmait que son ex-partenaire était quelqu’un de bien et qu’il avait eu tort de plaider coupable.

Merci à Henry

Malaisie : on ne plaisante pas avec les manières efféminées

Les autorités malaisiennes ont admis avoir envoyé 66 jeunes garçons qui seraient homosexuels dans un camp de rééducation pour y apprendre ce qu’est « le comportement masculin ».

Un fonctionnaire de l’Etat de Terengganu a indiqué que les garçons, âgés entre 13 et 17 ans, ont été désignés par des enseignants comme « ayant des manières efféminées ».

Cette semaine même, ils suivent sur un cours « d’auto-développement » de quatre jours, qui vise à les dissuader d’être inverti.

Continuer la lecture de « Malaisie : on ne plaisante pas avec les manières efféminées »

Tout sauf Ikea!

La celèbre marque suédoise de meubles de mauvaise qualité se lance dans la propagande de destruction de la famille.
A l’occasion de l’ouverture du nouveau magasin de Catane en Sicile, ils ont lancé une campagne publicitaire la plus militante qui soit. Sur l’affiche ci-contre, il est inscrit : « nous sommes ouverts à toutes les familles ». Si l’affiche est intrinsèquement malsaine, on aurait compris l’utilité d’une telle campagne dans le quartier parisien du Marais ou certains quartiers romains. Le public visé, très consommateur, aurait apprécié le geste et se serait pressé à l’entrée du magasin.
Continuer la lecture de « Tout sauf Ikea! »