Corruption : Kaltenbach mise en cause par une vidéo

Une enquête préliminaire a été ouverte pour corruption au printemps dernier par le procureur de la République de Nanterre (Hauts-de-Seine), Philippe Courroye, à propos d’une vidéo de 11 minutes mise en ligne sur Youtube mercredi et révélée par lefigaro.fr. On y entrevoit le sénateur-maire (PS) de Clamart, Philippe Kaltenbach, empocher 1000 euros en espèces contre ce qui pourrait être la contrepartie de l’attribution d’un logement social de la ville. La somme lui est remise en billets de 50 euros par son ex-adjoint à la sécurité, Mohamed Abdelouhaled, aujourd’hui salarié de la ville au service voirie, et a priori auteur du film diffusé sur internet. Une deuxième vidéo pourrait mettre en cause l’élu, selon lefigaro.fr.

Ces riches politiciens qui profitent de HLM…

La République est généreuse avec ses serviteurs…
Tel Jean-Pierre Chevènement, actuellement sénateur et auparavant maire, conseiller régional, plusieurs fois député et ministre, qui bénéficie donc d’une retraite colossale.
Mais le socialiste s’accroche pourtant à un appartement fourni par la Régie immobilière de la Ville de Paris (RIVP). Ce logement de 120 m2 rue Descartes (quartier latin) ne lui coûte que 1271 euros de loyer par mois !
La RIVP a bien entrepris des démarches auprès de Chevènement ou Fadela Amara par exemple, mais ceux-ci refusent de lâcher leur appartement et la RIVP n’a pas le pouvoir de leur donner congé…

Au cours de l’année 2008, la RIVP avait pu récupérer une vingtaine de logements occupés par des députés, sénateurs ou membres du gouvernement.
Ainsi, Jean-Paul Bolufer, le directeur de cabinet de Christine Boutin, qui occupait près de Port-Royal un logement de 190 m2 pour le prix d’un HLM et qui l’avait même sous-loué, avait du emménager ailleurs.

Source