Tragédie cristeros : le 22 juin 1929, le Vatican « s’arrangeait » avec le gouvernement mexicain

Et signait des « accords de paix » – ce qui fut vécu par de nombreux catholiques comme une trahison – aux conséquences sanglantes.
Il demandait aux Indiens catholiques, qui s’étaient légitimement révoltés face au gouvernement socialiste et franc-maçon violemment antichrétien, de déposer les armes, sous peine d’excommunication !

Quelques années plus tôt, le 1er décembre 1924, le président mexicain avait privé de droits civiques les catholiques (laïcs et prêtres) sous prétexte qu’ils obéissaient à un souverain étranger, le pape ! Il avait expulsé le nonce, l’ambassadeur du Vatican, ainsi que tous les ecclésiastiques étrangers. Il avait interdit les congrégations enseignantes et fermé pas moins de 20.000 églises !

Le clergé se rebiffa et suspendit le 31 juillet 1926 l’administration des sacrements dans tout le pays pour une durée de trois ans. Les paysans indiens du Jalisco se soulevèrent contre les autorités de la capitale au cri de « Viva Cristo Rey !» (Vive le Christ-Roi !), dans un parallèle frappant avec le soulèvement des Vendéens en 1793, en lutte contre les Républicains. Ils furent appelés les Cristeros.

Avec 50.000 combattants, ils constituèrent la plus importante rébellion qu’ait jamais connue le pays et parvinrent à conquérir la moitié des 30 États de la Fédération.
Continuer la lecture de « Tragédie cristeros : le 22 juin 1929, le Vatican « s’arrangeait » avec le gouvernement mexicain »

Les socialistes veulent encore restreindre la liberté d’expression !

Le gouvernement et les sénateurs socialistes préparent la constitution d’un groupe de réflexion sur la liberté d’expression. Il s’agit de mettre en place des réformes afin d’encadrer plus fermement, autrement dit de limiter, ce droit fondamental à la liberté d’expression. En particulier sur Internet. Pour parvenir à cette fin, les socialistes envisagent la révision de la loi de 1881 sur la liberté de la presse.

Très amusant. A l’heure où l’on nous explique sur tous les tons qu’il n’y a aucune norme naturelle, aucune norme morale, que le bien et le mal sont des notions dépassées, conventionnelles, et que la liberté est précisément un facteur d’émancipation trop précieux pour être limité par des conventions. Dans le même temps, cette liberté, absolutisée sur le terrain de la morale, se voit limitée dans le champ de l’expression, accréditant ainsi l’idée qu’il existe en effet une doxa, celle d’une petite caste, mais qu’elle doit s’imposer à tous les esprits, s’il le faut par la force de la loi…

La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a manifesté son intérêt et souhaite participer aux discussions. « Nous aurons peut-être la main tremblante au moment de modifier la loi de 1881, mais sachez que cette main sera néanmoins ferme et déterminée« . Voilà donc l’ombre de Staline qui plane sur le projet socialiste. La plume devra désormais être aux ordres. Seuls les journalistes accrédités auront donc loisir de développer librement la vulgate dominante, à l’aune de laquelle seront d’ailleurs fixées les balises au delà desquelles tout propos sera considéré comme un dérapage scandaleux, méritant une sanction pénale…

Le gouvernement repousse les élections étudiantes

Le gouvernement a-t-il peur des étudiants ? Selon nos informations, le ministère de l’Enseignement supérieur envisage de repousser les dates des élections étudiantes pour les Crous de mars 2012 à décembre ou janvier 2013 afin d’éviter toute confusion avec la campagne présidentielle. Des consultations ont déjà eu lieu avec les syndicats pour discuter du sujet.
Mais au ministère de l’Enseignement supérieur, on se refuse à tout commentaire et on affirme que les dates seront « fixées prochainement » par décret. Les dernières élections pour les Crous ayant eu lieu entre le 22 et le 30 mars 2010, et le mandat des représentants des étudiants au Crous étant de deux ans, un nouveau scrutin aurait du avoir lieu au printemps. On aurait pu s’attendre à un décalage pour début mars ou en avril mais pas à décembre ou janvier… En pleine période des examens.

Lire la suite de l’article

Egypte : du « printemps arabe » à l’hiver chrétien.

Communiqué de Bernard Lugan : Pour les Coptes, le « printemps arabe » s’est vite transformé en un « hiver chrétien », à telle enseigne qu’il est possible de se demander s’ils pourront survivre dans leur propre pays.
Les 6 à 10% d’Egyptiens coptes sont les ultimes survivants de l’ancienne chrétienté égyptienne qui rassemblait quasiment 100% de la population avant la conquête arabo-musulmane du VII° siècle. Aujourd’hui, en dépit des discours lénifiants de certains responsables politiques et religieux, ils subissent un véritable apartheid. Ils sont en effet considérés comme des étrangers, la fonction publique leur est de plus en plus fermée et il leur est de plus en plus difficile de faire de la politique, ou du moins de briguer avec une quelconque chance de succès des mandats électifs.
L’actuelle vague de violences anti Copte a commencé à Alexandrie, dans la nuit du Nouvel An à l’église des Saints, quand une bombe explosa en plein office, faisant 21 morts et 80 blessés.
Depuis la chute du président Moubarak, la violence anti chrétienne a pris la forme de véritables pogroms, les Coptes subissant des exactions quotidiennes et plusieurs de leurs églises ayant été attaquées ou incendiées.

Continuer la lecture de « Egypte : du « printemps arabe » à l’hiver chrétien. »

Anders Behring Breivik

C’est le nom du « Norvégien de souche » (comme l’ont prestemment précisé les médias) qui aurait reconnu avoir fait sauter une bombe dans le quartier gouvernemental d’Oslo (7 morts) et abattu, quelques heures plus tard, 85 personnes lors d’un rassemblement des jeunes du Parti socialiste.
Les médias européens exultent : non seulement il ne s’agit pas d’un immigré musulman, mais d’un nordique-type, qui plus est présenté comme « fondamentaliste chrétien » et d’« extrême-droite ».
Plus exactement, il s’agit probablement d’un conservateur « nationaliste », se référant au chistianisme (approche culturelle et superficielle, sans pratique), très anti-musulman, pro-sioniste et… activement franc-maçon !

Bizarrement, les médias n’évoquent quasiment pas ce dernier aspect, et n’exigent bien sûr pas d’enquête sur la puissante secte.
Certains le qualifient bêtement de néo-nazi alors que le terroriste dénonçait fermement dans ses écrits l’idéologie nationale-socialiste, au même titre que l’islam et le marxisme.
Il semble donc animé d’une idéologie relativement confuse et sommaire qu’on retrouve dans une « nouvelle extrême-droite » populiste un peu partout en Europe :
–  «Nous devons donc veiller à influencer d’autres conservateurs culturels à rejoindre notre position anti-raciste, pro-homosexuel, pro-Israël»

Il est possible que Breivik se soit inspiré pour sa « performance » de la
Continuer la lecture de « Anders Behring Breivik »

Les Européens critiques envers le gouvernement US fichés

Le service secret américain SDU (Surveillance Detection Unit), jusqu’à présent pratiquement inconnu du public, poursuit et photographie des Européens qui se montrent critiques envers le gouvernement américain.

Des documents publiés montrent que rien qu’en Norvège, par exemple, plus de 2000 personnes ont été visées par la SDU. Les données sont traitées et classifiées à Washington dans le système Simas (Security Incident Management Analysis System), la banque de données de l’anti-terrorisme américain. Les documents de WikiLeaks montrent que des unités de la SDU sont stationnées et actives en permanence aussi en Autriche, en Suisse et en Allemagne. Berlin a hâtivement déclaré qu’elle n’avait aucune information concernant des activités de la SDU. Il semble qu’à Londres des agents secrets anglais insatisfaits soient prêts à adhérer à la SDU. « Le gouvernement a réduit nos moyens, nous ne pouvons plus travailler efficacement. Il semble que les Américains, eux, n’aient pas de soucis d’argent. » Selon certaines rumeurs des centaines de collaborateurs des services secrets anglais seraient révoltés et prêts à changer de côté.

Source: Vertraulicher Schweizer Briefdu 30/12/10 via Mecanopolis