Cuba, un nouveau paradis des invertis ?

Communisme et capitalisme mènent finalement à la même dégénérescence morale.

Lu sur Metamag :
Au cours d’une marche organisée à La Havane pour marquer la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie [sic], Mariela Castro a laissé entendre, une nouvelle fois, que son pays allait bientôt légaliser les unions homosexuelles. Elle a applaudi le soutien historique du président américain Barack Obama en faveur du mariage [sic] gay. Mariela Castro a d’ailleurs exhorté Obama à mettre ses paroles en action.

La nièce de Fidel Castro en a profité pour vanter la politique de son père, le président Raoul Castro qui veut mettre fin à la discrimination sexuelle [sic]. En janvier, elle avait promis l’union civile pour les lesbiennes et les gays de Cuba. Ce programme en faveur des droits de la communauté gay [sic] est actuellement à l’étude au sein du ministère de la Justice du mythique pays communiste.

L’illusion du bonheur des invertis militants

Bob Bergeron était une vedette chez les « gays » (invertis militants) américain.
Ce psychothérapeute bodybuildé jouissait en particulier d’une grande notoriété dans le « milieu » new-yorkais.
Cinquantenaire fringuant, il tachait de remonter le moral de ses patients invertis, souvent traumatisés à l’idée de voir leur corps vieillir…
Bob Bergeron était le chantre du « bien-être gay ».

Récemment, il avait même fini d’écrire un livre de conseils : Le bon côté de la quarantaine: le guide du bonheur pour les gays de quarante ans et plus.

Juste avant la parution de son livre déjà médiatisé, il s’est suicidé.
Avouant dans un mot d’adieu que sa réthorique n’était que foutaises, il témoigne – hélas pour lui – que le mode de vie « gay », basé sur des antivaleurs, ne mène qu’au malheur dès ici-bas.

Source

Dictature homofolle : le Chili condamné au nom des droits de l’homme

La Cour interaméricaine des droits de l’homme vient de condamner le Chili pour une décision de justice rendue en 2004. La Cour suprême avait alors préférer confier la garde de trois filles à leur père plutôt qu’à leur mère lesbienne et son amante, qui vivaient ensemble.

La haute cour avait jugé qu’en choisissant ce mode de vie, Karen Atala avait « fait passer ses intérêts propres avant ceux de ses filles ». Poursuivant dans ses observations de bon sens, la juridiction précisait «Outre les effets que cette vie commune peut causer sur leur bien-être psychique et émotionnel (…), l’éventuelle confusion des rôles sexuels que peut produire sur eux la carence d’un père de sexe masculin et son remplacement par une autre personne de genre féminin au foyer constitue une situation à risque pour le développement général des mineures

Mais l’idéologie droit-de-l-hommesque est passée par là :
Continuer la lecture de « Dictature homofolle : le Chili condamné au nom des droits de l’homme »

Drôle de cocktail en Irlande…

C’est l’émoi dans le monde politique irlandais, avec une affaire caricaturale à souhait !
En effet, le sénateur David Norris annonce qu’il se retire de la course à la présidence de la République, dont l’élection aura lieu en octobre prochain, et pour laquelle il était fort bien placé dans les sondages.
Ce politicien, connu là-bas pour son activisme homosexualiste (parfois courronné de succès), est victime d’un scandale.

Il a en effet été révélé la semaine dernière que David Norris avait écrit aux autorités israéliennes afin de demander la clémence de la justice envers son « ex-compagnon » Ezra Yitzhak, condamné en 1997 pour le viol d’un jeune Palestinien de 15 ans en 1992. Ezra Yitzhak avait plaidé coupable.

Dans ce courrier avec papier à en-tête du parlement irlandais, David Norris affirmait que son ex-partenaire était quelqu’un de bien et qu’il avait eu tort de plaider coupable.

Merci à Henry

L’UDC souverainiste et « conservatrice » et ses homosexualistes

Le Suisse Thomas Fuchs est un cadre de l’Union Démocratique du Centre (UDC, classé à « l’extrême-droite » par les médias français) et vient d’entrer au Conseil national (parlement) suisse après plusieurs tentatives infructueuses.
Ce qui est notable et qui fait jaser de l’autre côté des Alpes, c’est que ce monsieur est un homosexuel, non pas classique (discret voire secret) mais militant, membre d’un club intitulé « Gay UDC ».
«Nous sommes très fiers! lance Beat Feurer, président de Gay UDC. Son mandat lui permettra de bâtir des ponts entre nous et les autres élus du parti.»
Continuer la lecture de « L’UDC souverainiste et « conservatrice » et ses homosexualistes »

Homofolie : Nice veut s’ouvrir au « tourisme gay »

En février 2011, la ville de Nice se lance un nouvel objectif : séduire les touristes sodomites et lesbiens.

Décrit comme un voyageur de toute saison, rarement contraint par le calendrier scolaire, plutôt cultivé, amateur d’art contemporain et d’animations de qualité, contemplatif devant l’architecture, le touriste inverti devrait apprécier Nice.

« La ville pourrait être la première ville française à afficher le nouveau le label international City Gay Confort « , commente Denis Zanon, directeur de l’office de tourisme et des congrès.

Premier pas vers cet objectif : la ville va lancer prochainement son label « Nice irisée », aux couleurs de la communauté gay.

Royaume-Uni : propagande homosexuelle dès la maternelle

Incorporer des notions homosexuelles dans tous les cours, de la géographie aux cours de maths, tel est le projet gouvernemental (conservateur) qui pourrait voir le jour outre-Manche selon le Daily Mail.
Les problèmes de maths pourraient alors se baser sur des personnages gays, au lieu de tenter de trouver l’âge du capitaine.
Les cours de géographie expliqueraient pourquoi les homosexuels tendent à quitter la campagne pour rejoindre les villes, tandis que les cours de langues utiliseraient le vocabulaire homosexuel.

Le but de ce projet est selon ses auteurs d’attirer l’attention sur les problèmes de la communauté dite « LGBT » pour les enfants dès quatre ans.
Les enfants devraient également être soumis à des images de couples homosexuels ainsi qu’à des livres pour enfants sur ce thème, en particulier l’histoire de deux pingouins mâles adoptant un poussin.

Cette réforme, très critiquée par les professeurs et parents d’élèves, mais soutenue par des associations scolaires, ne serait toutefois pas obligatoire, mais disponible pour les établissements et enseignants qui souhaitent l’appliquer.

Totalitarisme homosexuel : des sodomites anglais font condamner des hôteliers

Un couple d’hôteliers de Cornouailles a été condamné par la justice anglaise pour avoir refusé de louer une chambre à un couple d’invertis.

Chrétiens pratiquants, ces hôteliers n’autorisent que les couples mariés à séjourner dans la même chambre. Ils ne font aucune différence entre homosexuels et hétérosexuels.

Aucun hétéro non marié ne s’était plaint de cette « discrimination » mais les talibans gays aiment à se faire passer pour des victimes tout en contraignant les autres à adopter leurs vues…

Homofolie : sortie du court métrage « Le Baiser de la Lune »

« Le dessin animé de propagande homosexuelle à destination des enfants, Le baiser de la lune, a été projeté hier à Rennes «devant un public conquis d’avance».

Grâce à la campagne lancée en février par Les 4 vérités, le film ne passera pas dans les écoles, contrairement à ce que prévoyaient ses promoteurs, qui le présentaient comme «un court-métrage d’animation poétique pour aborder les relations amoureuses entre personnes du même sexe à l’intention des enfants de CM1/CM2» (le Commissariat à la jeunesse avait donné 3.000 €, et il y avait le logo de l’Education nationale sur le site du film). Il sera diffusé dans le réseau des MJC et de la Ligue de l’enseignement… ainsi que sur TV Rennes le 16 décembre en début de soirée et sur Pink TV le 26 décembre. »

source : yvesdaoudal.hautetfort.com

«Mieux vaut avoir la passion des belles femmes qu’être gay»

Mis en cause dans une nouvelle affaire de soirée privée, le chef de gouvernement italien a tenté de se justifier par une de ses boutades habituelles.

Silvio Berlusconi a pris l’habitude de répondre aux scandales par des pirouettes. Et cette fois, ce sont les homos qui servent de repoussoir au chef de gouvernement italien. Mis à mal par une nouvelle affaire de soirée privée avec des jeunes femmes rémunérées, il a tenté ce matin de s’en justifier: «Je travaille depuis toujours à un rythme infernal et s’il m’arrive de temps en temps de regarder les belles femmes… eh bien il vaut mieux avoir la passion des belles femmes qu’être gay», a-t-il déclaré en inaugurant le salon de la moto dans la banlieue de Milan.

Orléans : un festival de films gays et lesbiens grâce à vos impôts !

«D’un bord à l’autre», le festival de films gays et lesbiens d’Orléans se tiendra du 24 au 26 septembre au Cinéma Les Carmes 7, rue des Carmes à Orléans.
Que les sodomites et autres lesbiennes fassent leur cinéma, c’est leur problème mais il est inadmissible que les collectivités locales (Mairie et Région Centre) subventionnent grâce aux impôts de toute la population, la promotion d’attitudes déviantes.

Source

Pas de propagande homo avec nos impôts !

Mobilisons-nous !

Mairie d’Orléans 02 38 79 22 22
Fax 02 38 79 21 19
info@ville-orleans.fr

Conseil régional du Centre 02 38 70 30 30
Fax 02 38 70 31 18
info@regioncentre.fr

Un théologien homosexuel allemand viré de l’académie pontificale Saint Thomas d’Aquin

David Berger, 42 ans, un professeur de lycée et spécialiste de Saint  Thomas d’Aquin, a fait son coming-out en avril dernier, contraint par la rumeur internet. Sa page Facebook était très explicite.

Par ailleurs, il  accuse l’Eglise catholique d’avoir une position hypocrite et  bigote sur l’homosexualité, et se plaint d’une croissance des tendances homophobes au sein du catholicisme.

Mgr Luis Clavell, Président de l’Académie et membre de l’Opus Dei a révoqué de sa mission le professeur sodomite.

Source

L’Argentine légalise le soi-disant « mariage » homosexuel

« Avec 33 voix pour, 27 contre et 3 abstentions, le Sénat argentin a approuvé cette nuit la loi qui autorise le mariage pour les couples de même sexe.
La loi modifie le Code Civil, la formule «mari et femme» y étant remplacée par le terme «les contractants». Les mariés pourront en outre adopter des enfants et avoir accès aux mêmes droits: sécurité sociale, allocations ou jours de congé liés à la vie familiale.

L’adoption de ce texte vient achever plusieurs semaines de confrontations entre le gouvernement socialiste et l’Eglise, qui avait pris la tête du mouvement d’opposition à la loi.
Face aux défenseurs de la famille, la présidente gauchiste Cristina Kirchner avait dénoncé un retour de l’Inquisition.
L’Argentine, dont la population se dit catholique à 91%, devient ainsi le premier pays à autoriser le mariage homosexuel en Amérique latine.
»

Source