Gilbert Collard rejoint ce qu’il appelle le « Front mariniste »

[Article mis-à-jour]

Gilbert Collard, habitué des plateaux de télé, confirme enfin la rumeur.

L’avocat médiatique, franc-maçon revendiqué, ancien membre du non moins maçonnique « Parti radical », puis candidat du « Nouveau Centre » en 2008, s’explique dans un entretien à Valeurs actuelles.

« Je n’ai pas pris ma carte au FN, mais je suis très ami, et de longue date, avec Marine Le Pen. Je suis mariniste ».
Pour lui, le « Front mariniste [sic] est 100% républicain ».
« Je n’ai pas changé, c’est le FN qui a changé » affirme-t-il…

Addenda 13/05/11 :
– Maître Collard avait été l’instigateur du passage honteux de Pierrette Le Pen (ex-femme de Jean-Marie et mère de Marine) dans un magazine « érotique » en 1987.
– Il a plaidé contre les colleurs d’affiches FN qui avaient tiré pour se défendre vers un groupe de Comoriens, tuant l’un d’eux, en 1995.
« Nous voulons démontrer la responsabilité des leaders du FN dans le délire raciste et criminel de ses militants », expliquait Collard.

Barcelone, capitale mondiale de la franc-maçonnerie

Depuis jeudi, la capitale catalane accueille la 21e Rencontre internationale des Hauts Grades écossais. De fait, la maçonnerie espagnole est bien implantée sur le littoral et les villes industrielles.

Depuis 1976, et tous les deux ans depuis 2001, les plus hauts grades de la franc-maçonnerie issue du Rite écossais ancien et accepté (REAA), organisent un rassemblement planétaire. Après Casablanca, capitale économique du Maroc, en 2009, c’est à Barcelone que se déroule jusqu’à dimanche cette XXIe rencontre internationale des hauts grades écossais.
Pour quatre jours, la capitale catalane est aussi capitale maçonnique mondiale, dans un choix qui coïncide avec la commémoration du bicentenaire du Conseil suprême maçonnique d’Espagne. Cet événement se déroule à Barcelone, car la ville abrite le principal siège de la Grande Loge Symbolique Espagnole, fondée en 1980.

« Bloc identitaire » : toujours plus de républicanisme

Le ralliement du « Bloc identitaire » à l’idéologie dominante, moderne et républicaine (pourtant fondamentalement et intrinsèquement anti-identitaire) semble avancer à grands pas

Dans un communiqué commun avec deux groupuscules extrémistes laïcards et maçonniques (Riposte laïque et Résistance républicaine), la formation niçoise explique vouloir défendre la loi antichrétienne de 1905 et affirme : « Ce sont nos valeurs démocratiques, notre liberté d’expression, la séparation du religieux et du politique, l’égalité des hommes et des femmes, la liberté de conscience, le droit de croire ou de ne pas croire, tout ce qui fait la richesse de nos sociétés, qui sont en jeu. »
Une évolution formelle qui risque d’aggraver les tensions internes de ce mouvement qui vient de subir un revers électoral sérieux lors des cantonales.

S’informer sur la Franc-Maçonnerie et la gnose

La gnose est la doctrine ésotérique qui est au cœur de la Franc-Maçonnerie et d’autres sociétés secrètes et sectes.
On trouve facilement une littérature extrêmement variée concernant ces sujets sur internet. Mais le vrai et le faux se mélangent inextricablement.
Heureusement, il existe quelques auteurs sûrs et le rayon « occulte » de la Librairie française est bien garni en la matière.

couv-3dSignalons le dernier livre du professeur Lozac’hmeur, qui est un ouvrage fondamental : les origines occultistes de la franc-maçonnerie.
Et du côté des classiques : Maçonnerie et sectes secrètes, le côté caché de l’histoire d’Epiphanius un ouvrage copieux et très complet sur la question, Christianisme et Franc-Maçonnerie de Léon de Poncins, ainsi que divers ouvrages du maître Henry Coston (alias Georges Virebeau).
Le Connaissance élémentaire de la franc-maçonnerie par Arnaud de Lassus est excellent pour commencer à étudier le sujet. Il y a aussi les intéressants ouvrages d’Etienne Couvert, mais qui comportent pour certains une part d’hypothèse.
Enfin, l’un des grands spécialistes actuels de ce qui touche à la gnose est Alain Pascal, auteur d’une œuvre originale et riche : ses livres recèlent de très nombreuses informations et – avec leurs table des matières détaillée et différents index – sont de vrais outils de travail. Tous ses livres sont trouvables ici (voir en priorité ceux du cycle de « la guerre des gnoses »).
Quant au rôle de la maçonnerie durant la Révolution française, il y a bien sûr les fameux Mémoires pour servir à l’histoire du jacobinisme, de l’abbé Barruel.

Scandale : un prêtre participe officiellement à un colloque maçonnique

Xavier Manzano, Prêtre du diocèse de Marseille, Directeur Adjoint de l’Institut de sciences et de théologie des religions de Marseille et Professeur de philosophie fondamentale au Grand séminaire Régional d’Aix-en-Provence participe officiellement aujourd’hui à un colloque maçonnique organisé la Grande Loge de France, la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra et la Grande Loge Féminine de France.

On notera bien que la synthèse des différentes interventions de ce colloque sera faite par « les Grands Maîtres et Grande Maîtresse des obédiences organisatrices ». Continuer la lecture de « Scandale : un prêtre participe officiellement à un colloque maçonnique »

Franc maçonnerie : Mgr Bernard Barsi remet les pendules à l’heure

Article de Roger-Louis Bianchini pour le magazine Le Point : Il n’a pas parlé d’excommunion, mais c’est tout comme… Monseigneur Bernard Barsi, archevêque de Monaco, a déclaré que l’adhésion à la franc-maçonnerie, quelle que soit l’obédience choisie, était incompatible avec l’appartenance à l’église catholique. Et ce, en réaction à l’installation officielle, le 19 février, de la Grande Loge nationale régulière de la principauté de Monaco (GLNRPM), une grande première à Monaco où le catholicisme est religion d’État. Et où l’héritier du trône des Grimaldi doit être issu des « liens sacrés du mariage ».

Continuer la lecture de « Franc maçonnerie : Mgr Bernard Barsi remet les pendules à l’heure »

Scandale : un représentant du cardinal Barbarin à l’inauguration d’une loge maçonnique

La Grande Loge De France a quitté ses locaux de la rue Franklin à Lyon (2e), qu’elle occupait depuis 1960, pour s’installer à Villeurbanne, au 2 rue Edouard Aynard, avec 6 temples disposés sur deux niveaux.

La loge a été inaugurée samedi par le Grand-Maître Alain-Noël Dubard en compagnie du maire de Lyon Gérard Collomb et de Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne.

Mais le plus surprenant et le plus scandaleux, c’est la présence de Mgr Emmanuel Payen, archidiacre et représentant officiel du cardinal Barbarin !

Nous invitons nos lecteurs à écrire au Nonce Apostolique pour dénoncer ce scandale qui est une insulte à l’Eglise toute entière.

Mgr Luigi Ventura
Nonciature apostolique
10 Avenue du Président Wilson
75116 Paris
01 53 23 01 50

Fatwa laïcarde contre la Marche pour la Vie

Les fanatiques laïcards de Riposte Laïque s’en prennent à la Marche pour la Vie sur leur site :

« Les intégristes religieux ont en commun de pratiquer le double langage à des fins stratégiques. Les musulmans usent de la takkiya, les catholiques romains de l’hypocrisie et de la mauvaise foi, au sens premier (…)
Dimanche prochain, le 23 janvier En- marche- pour- la- vie, appelle à un rassemblement contre l’avortement avec des arguments qui font trembler d’horreur les esprits éclairés. En réalité les intégristes catholiques romains entretiennent depuis des décennies une active désinformation assortie d’une odieuse manipulation de leurs ouailles contre la loi autorisant l’avortement en France (…) La course à l’intégrisme religieux est lancée entre les catholiques romains intégristes qui entendent imposer leur morale et les musulmans qui entendent imposer la charia (…)
Le regain de l’intégrisme catholique qui s’exprime par son offensive contre l’avortement résulte de l’effet pervers de l’islamisation de nos pays. C’est en quelque sorte la réponse des chrétiens incontestablement menacés par la christianophobie musulmane et ça ne risque pas d’améliorer la santé de notre laïcité républicaine en péril. »

Qu’en disent les « bons chrétiens » du Bloc Identitaire, partenaires de cette organisation fortement liée à la Franc-Maçonnerie et au lobby homosexuel ?

L’escroquerie des « Maisons Borloo »

Fin 2005, le ministre franc-maçon Jean-Louis Borloo, lançait à grand renfort de communication la maison à 100 000 euros. Entre 20 000 et 30 000 de ces habitations devaient sortir de terre chaque année en faveur du logement social. De quoi satisfaire les 87% de Français déclarant que l’accès à la propriété est une priorité. Plus de cinq ans après ces déclarations, le bilan est catastrophique.

Environ 600 nouveaux propriétaires ont été séduits par le dispositif, soit bien moins que les 30 000 espérés à l’époque. Et la plupart des familles modestes qui ont opté pour l’achat d’une des maisons à 100 000 € le regrettent déjà. Continuer la lecture de « L’escroquerie des « Maisons Borloo » »

Le Franc-Maçon Borloo au lobbyiste juif Prasquier : « Il faut tout faire pour préserver l’enseignement de la Shoah »

L’ancien ministre Jean-Louis Borloo, qui est par ailleurs président du parti radical, a reçu Richard Prasquier, le président du CRIF, jeudi 9 décembre 2010.

Les deux hommes ont évoqué le rôle central de la laïcité en France. Jean-Louis Borloo doit organiser, ce jeudi 9 décembre, un dîner de la République à l’occasion du 105ème anniversaire de la loi sur la laïcité.

Jean-Louis Borloo et Richard Prasquier sont tombés d’accord sur l’idée qu’il faut donner de la vie et du sens aux mots de la tradition républicaine.

Jean-Louis Borloo a fait part de son inquiétude sur les entraves possibles à l’enseignement de la Shoah. Il faut tout faire pour le préserver, a-t-il ajouté.

Source : Le CRIF

New York : décapitation à l’épée maçonnique

Michael Brea, 31 ans, petit acteur franc-maçon qui essaie de percer dans le monde du showbiz aux USA, a décapité sa mère, âgée de 55 ans, avec une épée maçonnique en invoquant le « Grand Architecte de l’Univers ».

Actuellement en prison dans une cellule psychiatrique, le jeune homme, qui avait fait une brève apparition durant un épisode dans la série « Ugly Betty », a reçu la visite de journalistes du New York Daily News où il a tenté d’expliquer son geste : « Vous savez, je ne l’ai pas tuée, j’ai tué le démon qu’il y avait en elle »…

Source