Les « frères » de François Hollande

Toute action politiques tient ses principes d’une école de pensée et s’enracine dans une source idéologique. A quelle structure de pensée se rattache le président de la République, François Hollande ? La vidéo ci-dessous vous livre à ce sujet un éclairage déterminant. François Hollande, en auditeur attentif, prend des cours auprès d’une loge maçonnique : à l’école du grand maître, le président français est un élève assidu…

Un nouveau ministre de l’éducation fanatique franc-maçon

Ca promet…
Vincent Peillon, nouveau ministre de l’éducation, semble un dinosaure maçonnique.
Dans la video ci-dessous, il nous fait part de sa « foi laïque » : un bon résumé des élucubrations qu’il a ingurgitées en Loges.

Vincent Peillon a des petits problèmes d’assimilation. Ses quatre enfants (en 2 unions) s’appellent Salomé, Maya, Elie et Isaac.

PS : pour en connaître davantage sur la « religion » maçonnique, c’est par ici.

Merci à Sébastien

« Les sociétés de pensée et la démocratie moderne », d’Augustin Cochin

On nous signale la réédition très attendue de cet ouvrage incontournable sur la Révolution française et sa genèse, sur le rôle des « sociétés de pensée » (loges maçonniques, salons mondains) dans l’avènement de la démocratie moderne.

Ce livre indispensable à toute bibliothèque solide est disponible ici au prix modique de 18 €.

4e de couverture :

« Esprit brillant, remarquable historien (major de l’école des Chartes), Augustin Cochin est tué à l’ennemi en 1916.
Mort trop jeune, il laisse toutefois derrière lui une œuvre exceptionnelle, bien qu’inachevée, que fait publier sa mère quelques années plus tard.

Son travail s’avère être une contribution majeure à la compréhension de l’avènement de la démocratie moderne.
Continuer la lecture de « « Les sociétés de pensée et la démocratie moderne », d’Augustin Cochin »

Nicolas Dupont-Aignan : faux rebelle, ami de la franc-maçonnerie

Certains, un peu naïfs, croient voir dans le candidat gaullo-souverainiste à la présidentielle Nicolas Dupont (son nom à l’état-civil, mais « Dupont » n’étant pas assez séduisant selon lui, il ajoute « Aignan », le nom de sa mère), un vrai dissident, engagé dans un bras de fer avec le Système.
Pourtant, avec un mouvement ridiculement nommé « Debout la République » et un discours antinationaliste, assimilationiste et ultra-républicain (qui plus est acceptant le faux « mariage » homosexuel), on pouvait se douter que la rupture entre « NDA » et l’establishment n’était que de façade.
Encore cadre de l’UMP il y a peu, Nicolas Dupont est diplômé de la French American Foundation, un groupe mondialiste discret qui se veut un lobby états-unien en France…
Il est aussi proche de la franc-maçonnerie, au cœur du Système :
en effet, il fut l’invité, « dans le cadre des « Grands échanges 2012 », d’une « tenue blanche fermée » (réservée exclusivement aux francs-maçons) d’un parterre de loges du Grand Orient de France, le 16 janvier, dans le Grand Temple Albert Groussier, pour y exposer son programme. » (source F&D N°328).

Ci-dessous, quelques explications de Pierre Hillard concernant la French-American Foundation,
Continuer la lecture de « Nicolas Dupont-Aignan : faux rebelle, ami de la franc-maçonnerie »

Franc-maçonnerie : trahisons, détournements d’argent et complots entre « frères »

Il est savoureux de constater l’envers du décors de « nos architectes » de la GLNF. Certains humanistes par un courrier de leur grand maître François Stifani, du 20 octobre 2011, en prennent pour leur grade !

Lire la totalité de la lettre : ici

Extrait :

Qui veut détruire la GLNF et dans quel but ?
– L’association FRM et les blogs Myosotis créés « spontanément » en décembre 2009, en même temps que le début de la campagne de déstabilisation. Cette association qui a accusé pendant plus de 18 mois les responsables de la GLNF de détournements financiers, alors que tous les audits publiés prouvent aujourd’hui qu’il n’y a aucune malversation, ni à la GLNF ni dans aucune de ses structures associées, est présidée par un ancien Frère, exclu de la GLNF pour des graves manquements à l’éthique maconnique et par ailleurs lourdement condamné par la justice pénale française.

Merci à Miserecord

Un tueur en série laissé en liberté !

Le titre peut sembler provocateur de nos jours, mais c’est pourtant bien la réalité. La cour d’appel de Pau a ordonné ce matin le maintien en liberté du docteur Bonnemaison. Ce médecin urgentiste de Bayonne a été mis en examen pour « empoisonnement sur personnes particulièrement vulnérables ».
Il a assassiné au moins sept personnes. Il est passé aux aveux.
Simplement, comme il dit avoir agi avec la « bonne intention » de soulager les patients de leurs souffrances, il a droit à un traitement de faveur et risque de s’en tirer à très bon compte.
Normal, le lobby en faveur de l’euthanasie (au sein duquel la franc-maçonnerie pèse lourd) met la main à la pâte et organise une vague de soutien au tueur.

Nous vivons actuellement, avec le faux débat qui entoure cette affaire, une nouvelle étape vers la légalisation de l’euthanasie.
Continuer la lecture de « Un tueur en série laissé en liberté ! »

La FM au FN

Les francs-maçons sont présents au sommet du Front national nouveau.
Le discours ultra-républicain du parti rappelle déjà la réthorique des Loges, en toute logique puisque la « République française » est un régime qui fut créé et maintenu par la secte maçonnique.

Et s’il y a aux côtés de Marine Le Pen des francs-maçons pas ou peu discrets tel que Jean-Richard Sulzer (le responsable « Economie » du programme présidentiel) ou Gilbert Collard (le président du Comité de soutien à Marine Le Pen), il faut aussi compter sur Valéry Le Douguet.
« Militant de l’UMP jusqu’en 2010, ami de Jany et Jean-Marie Le Pen, [cet avocat] est un ancien attaché parlementaire d’Yvon Briant, député de l’Essonne, qui a quitté le FN pour rejoindre le Centre national des indépendants. Il fut aussi chargé de mission à la direction générale du cabinet du maire de Paris à l’époque de Jacques Chirac. De cette époque il a gardé, dit-il, des « entrées dans les réseaux corses de la mairie de Paris ». Aujourd’hui, il est en charge du volet « justice » du projet de Marine Le Pen.
Mais surtout, Valéry Le Douguet se présente comme un membre du Grand Orient. Il compte des amis dans les réseaux maçons, notamment « autour de Jean-Louis Borloo », affirme-t-il.
» (source)

Les FM et la sécurité

Criminologue médiatique et consultant pour l’Élysée en matière de sécurité urbaine et de gestion de crise, Alain Bauer dirige une prospère entreprise dans le Colorado et offre ses services à la police américaine.

Criminologue médiatique, franc-maçon déclaré, gastronome éclairé, les facettes d’Alain Bauer sont multiples et miroitent jusqu’aux Etats-Unis. L’homme qui intervient quasi quotidiennement dans les médias français, tant sur la vidéosurveillance que sur les conséquences de la mort de Ben Laden ou la légalisation du cannabis, réside depuis plus de dix ans dans le Colorado. A Littleton, plus précisément, ville devenue tristement célèbre suite au massacre du lycée de Columbine, en 1999. Quinze personnes y avaient perdu la vie.

lire la suite

Jean-Luc Mélenchon a du mal à avouer son appartenance à la Franc-maçonnerie

Mal à l’aise, le héraut de la gauche extrême et communiste nous laisse comprendre qu’il appartient à la secte maçonnique, sans vouloir le reconnaître clairement. Mais les témoignages ne manquent pas (voir la fin de la video).
Quelques propos honnêtes dans le verbiage du fanatique républicain, comme lorsqu’il dit que la « maçonnerie est la religion de la République. »

Il faut être drôlement « naïf » pour voir en lui un opposant au Système (mondialiste)…

C’était un 5 août… (ter)

1884.
Pose, par la Grande Loge de New York, de la première pierre de la statue de La liberté éclairant le monde, sur l’île Beldoe du port de New York (source).

Son auteur est le franc-maçon français Frédéric Auguste Bartholdi.
La statue (dans un rapprochement avec Lucifer, « le porteur de lumière ») symbolise l’expansion de l’idéologie maçonnique (laïcisme, démocratie, subjectivisme, etc.) à travers la planète.
Et ce, si nécessaire à la lumière des bombes atomiques ou au phosphore…

Anders Behring Breivik

C’est le nom du « Norvégien de souche » (comme l’ont prestemment précisé les médias) qui aurait reconnu avoir fait sauter une bombe dans le quartier gouvernemental d’Oslo (7 morts) et abattu, quelques heures plus tard, 85 personnes lors d’un rassemblement des jeunes du Parti socialiste.
Les médias européens exultent : non seulement il ne s’agit pas d’un immigré musulman, mais d’un nordique-type, qui plus est présenté comme « fondamentaliste chrétien » et d’« extrême-droite ».
Plus exactement, il s’agit probablement d’un conservateur « nationaliste », se référant au chistianisme (approche culturelle et superficielle, sans pratique), très anti-musulman, pro-sioniste et… activement franc-maçon !

Bizarrement, les médias n’évoquent quasiment pas ce dernier aspect, et n’exigent bien sûr pas d’enquête sur la puissante secte.
Certains le qualifient bêtement de néo-nazi alors que le terroriste dénonçait fermement dans ses écrits l’idéologie nationale-socialiste, au même titre que l’islam et le marxisme.
Il semble donc animé d’une idéologie relativement confuse et sommaire qu’on retrouve dans une « nouvelle extrême-droite » populiste un peu partout en Europe :
–  «Nous devons donc veiller à influencer d’autres conservateurs culturels à rejoindre notre position anti-raciste, pro-homosexuel, pro-Israël»

Il est possible que Breivik se soit inspiré pour sa « performance » de la
Continuer la lecture de « Anders Behring Breivik »

La laïcité républicaine en action

cette fois avec Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, qui risque un lumbago à force de reptations devant le lobby juif.
En effet, lors du dîner du CRIF (« Conseil représentatif des institutions juives de France », voir ici) le 30 juin à Marseille, le ministre a osé affirmer qu’« il conviendrait de veiller à ce que les examens et concours de la République ne se déroulent pas » pendant la Pâque juive !

Il a indiqué avoir demandé au ministre de la Fonction publique, par un courrier en date du 2 mai, de « veiller à ce que les fêtes de Pessah [Pâque juive] figurent, dès l’an prochain, dans le calendrier des principales fêtes religieuses ».
« C’est par de telles inflexions que la laïcité témoigne de sa vitalité et assure sa pérennité », a-t-il hypocritement souligné, en oubliant de dire que le laïcisme, d’origine maçonnique, privilégiait toujours davantage les cultes judaïque et islamique tout en attaquant régulièrement les fêtes chrétiennes et le dimanche !

Merci à Henry

Montpellier : la secte maçonnique distribue les postes

Crise de folie? Prise de conscience? Accès de courage? Probablement pas. Il s’agit sans doute de rivalités entre différentes loges maçonniques qui ont poussé deux journalistes du Midi Libre à publier un article qui dénonce les petites magouilles entre les « frères » montpellierains :

De l’importance d’être un frère… Hasard ou pas, les membres de cabinet d’Hélène Mandroux, nouvellement nommé, Gilles Boulet et Daniel Andersch, proposent un CV enrichi de leur présence dans la Grande Loge de France (GLDF) dont sont issus de nombreux élus montpelliérains, au premier rang desquels l’adjoint à l’urbanisme Philippe Saurel. Ce “vénérable” d’une loge montpelliéraine a aujourd’hui abandonné sa charge pour revêtir un simple tablier de maître.

Continuer la lecture de « Montpellier : la secte maçonnique distribue les postes »