Mélenchon : franc mac assumé

Il y a encore quelques mois le « frère » Melenchon (Front de gauche) feignait de ne pas connaitre le diner du « siècle ». Désormais c’est officiel (Mélenchon le plébéien, une biographie fouillée, écrite par les journalistes Lilian Alemagna de Libération et Stéphane Alliès de Mediapart) il appartient au Grand Orient de France.
Il est donc « frère » avec les grands capitalistes qu’il fait semblant de combattre. Comment justifie-t-il cette appartenance ? C’est simple, la maçonnerie est la colonne vertébrale de la république. Extrait : « J’y suis entré en 1983 après le tournant de la rigueur qui l’a mis K.O. debout ». « Quand tout s’est cassé la figure, que reste-t-il? La République. Donc, in fine, la liberté et l’égalité », souligne l’ex-trotskiste, dont le père était également maçon.

Continuer la lecture de « Mélenchon : franc mac assumé »

Strasbourg se distingue par son prosélytisme maçonnique

Un lecteur de contre-info.com réagit à l’article « L’esprit d’Assise a soufflé sur Strasbourg… » en nous éclairant un peu plus sur les penchants maçonniques du maire de Strasbourg, Roland RIES.

en complément de votre article sur les relents maçonniques du maire de Strasbourg: le fraternel marché de Noël de Strasbourg de Roland RIES.
Au programme au marché de Noël de Strasbourg…une exposition intitulée « Les Frères Réunis à Strasbourg, une loge maçonnique engagée » (musée historique de Strasbourg)!

Continuer la lecture de « Strasbourg se distingue par son prosélytisme maçonnique »

L’esprit d’Assise a soufflé sur Strasbourg…

…. et il a des relents maçonniques bien affirmés.

Un lecteur alsacien de contre-info.com nous a fait parvenir cette information :

A l’appel de l’archevêque de Strasbourg, Mgr Grallet, les représentants de toutes les fausses religions et des sectes les plus ésotériques ont signé un « décalogue pour la paix » (sic).
L’article (lire ici), issu du mensuel de la ville de décembre 2011, nous précise que cet acte se situe dans la lignée de l’Appel pour le respect mutuel et le dialogue à l’initiative du maire Roland RIES.

Kiabi se lance dans le tee-shirt occultiste

Après Eram et sa grossière campagne de propagande, la société de vêtements Kiabi met en vente un tee-shirt ouvertement luciférien. Intitulé « tête de buffle », il présente en réalité une tête de bouc (symbole sataniste). Puis viennent se loger deux pyramides tronquées (symbole maçonnique) et une phrase en anglais que l’on peut traduire par : « l’incroyable mystère de l’être humain ».
Kiabi FM

Continuer la lecture de « Kiabi se lance dans le tee-shirt occultiste »

La FM au FN

Les francs-maçons sont présents au sommet du Front national nouveau.
Le discours ultra-républicain du parti rappelle déjà la réthorique des Loges, en toute logique puisque la « République française » est un régime qui fut créé et maintenu par la secte maçonnique.

Et s’il y a aux côtés de Marine Le Pen des francs-maçons pas ou peu discrets tel que Jean-Richard Sulzer (le responsable « Economie » du programme présidentiel) ou Gilbert Collard (le président du Comité de soutien à Marine Le Pen), il faut aussi compter sur Valéry Le Douguet.
« Militant de l’UMP jusqu’en 2010, ami de Jany et Jean-Marie Le Pen, [cet avocat] est un ancien attaché parlementaire d’Yvon Briant, député de l’Essonne, qui a quitté le FN pour rejoindre le Centre national des indépendants. Il fut aussi chargé de mission à la direction générale du cabinet du maire de Paris à l’époque de Jacques Chirac. De cette époque il a gardé, dit-il, des « entrées dans les réseaux corses de la mairie de Paris ». Aujourd’hui, il est en charge du volet « justice » du projet de Marine Le Pen.
Mais surtout, Valéry Le Douguet se présente comme un membre du Grand Orient. Il compte des amis dans les réseaux maçons, notamment « autour de Jean-Louis Borloo », affirme-t-il.
» (source)

Les FM et la sécurité

Criminologue médiatique et consultant pour l’Élysée en matière de sécurité urbaine et de gestion de crise, Alain Bauer dirige une prospère entreprise dans le Colorado et offre ses services à la police américaine.

Criminologue médiatique, franc-maçon déclaré, gastronome éclairé, les facettes d’Alain Bauer sont multiples et miroitent jusqu’aux Etats-Unis. L’homme qui intervient quasi quotidiennement dans les médias français, tant sur la vidéosurveillance que sur les conséquences de la mort de Ben Laden ou la légalisation du cannabis, réside depuis plus de dix ans dans le Colorado. A Littleton, plus précisément, ville devenue tristement célèbre suite au massacre du lycée de Columbine, en 1999. Quinze personnes y avaient perdu la vie.

lire la suite

Jean-Luc Mélenchon a du mal à avouer son appartenance à la Franc-maçonnerie

Mal à l’aise, le héraut de la gauche extrême et communiste nous laisse comprendre qu’il appartient à la secte maçonnique, sans vouloir le reconnaître clairement. Mais les témoignages ne manquent pas (voir la fin de la video).
Quelques propos honnêtes dans le verbiage du fanatique républicain, comme lorsqu’il dit que la « maçonnerie est la religion de la République. »

Il faut être drôlement « naïf » pour voir en lui un opposant au Système (mondialiste)…

C’était un 5 août… (ter)

1884.
Pose, par la Grande Loge de New York, de la première pierre de la statue de La liberté éclairant le monde, sur l’île Beldoe du port de New York (source).

Son auteur est le franc-maçon français Frédéric Auguste Bartholdi.
La statue (dans un rapprochement avec Lucifer, « le porteur de lumière ») symbolise l’expansion de l’idéologie maçonnique (laïcisme, démocratie, subjectivisme, etc.) à travers la planète.
Et ce, si nécessaire à la lumière des bombes atomiques ou au phosphore…

Montpellier : la secte maçonnique distribue les postes

Crise de folie? Prise de conscience? Accès de courage? Probablement pas. Il s’agit sans doute de rivalités entre différentes loges maçonniques qui ont poussé deux journalistes du Midi Libre à publier un article qui dénonce les petites magouilles entre les « frères » montpellierains :

De l’importance d’être un frère… Hasard ou pas, les membres de cabinet d’Hélène Mandroux, nouvellement nommé, Gilles Boulet et Daniel Andersch, proposent un CV enrichi de leur présence dans la Grande Loge de France (GLDF) dont sont issus de nombreux élus montpelliérains, au premier rang desquels l’adjoint à l’urbanisme Philippe Saurel. Ce “vénérable” d’une loge montpelliéraine a aujourd’hui abandonné sa charge pour revêtir un simple tablier de maître.

Continuer la lecture de « Montpellier : la secte maçonnique distribue les postes »

ADMD : officine maçonnique

L’association pour le droit à mourir dans la dignité (ADMD) qui fait du lobbying depuis de nombreuses années pour obtenir la légalisation de l’euthanasie. Si ce n’est pas un sujet d’actualité, nous risquons d’en entendre prochainement parler. Nous avons retrouvé une dossier publié par le magazine Permanences n°406 qui décrypte bien les intentions et les véritables raisons qui poussent l’ADMD à militer pour l’euthanasie :

A l’origine du combat pour la dépénalisation de l’euthanasie, on trouve une association omniprésente qui pratique le lobbying : l’Association pour le Droit à Mourir dans la Dignité (ADMD). Elle voit le jour en 1980 à la suite d’un article, publié dans Le Monde du 19 novembre 1979, en faveur de l’euthanasie rédigé par l’écrivain Michel Lee Landa. Son animateur principal et président d’honneur est l’ancien parlementaire et ministre Henri Caillavet, le véritable « pape » de l’euthanasie. Le président actuel est le docteur Jean Cohen, gynécologue-obstétricien. L’association dispose d’un comité de parrainage de 40 personnalités issues du monde politique, universitaire, médiatique ou scientifique qui relaient ses initiatives dans la presse.

Continuer la lecture de « ADMD : officine maçonnique »

Conseil de lecture : « Le piège divin »

Interview très intéressante de Pascal Roussel, analyste au sein de la Banque Européenne d’Investissement, auteur de l’ouvrage : « Divina Insidia » – Le Piège Divin. A voir d’urgence!

Gilbert Collard rejoint ce qu’il appelle le « Front mariniste »

[Article mis-à-jour]

Gilbert Collard, habitué des plateaux de télé, confirme enfin la rumeur.

L’avocat médiatique, franc-maçon revendiqué, ancien membre du non moins maçonnique « Parti radical », puis candidat du « Nouveau Centre » en 2008, s’explique dans un entretien à Valeurs actuelles.

« Je n’ai pas pris ma carte au FN, mais je suis très ami, et de longue date, avec Marine Le Pen. Je suis mariniste ».
Pour lui, le « Front mariniste [sic] est 100% républicain ».
« Je n’ai pas changé, c’est le FN qui a changé » affirme-t-il…

Addenda 13/05/11 :
– Maître Collard avait été l’instigateur du passage honteux de Pierrette Le Pen (ex-femme de Jean-Marie et mère de Marine) dans un magazine « érotique » en 1987.
– Il a plaidé contre les colleurs d’affiches FN qui avaient tiré pour se défendre vers un groupe de Comoriens, tuant l’un d’eux, en 1995.
« Nous voulons démontrer la responsabilité des leaders du FN dans le délire raciste et criminel de ses militants », expliquait Collard.

Christophe Bourseiller fait son coming out maçonnique

L’acteur juif Christophe Bourseiller, de son vrai nom Christophe Gintzburger-Kinsbourg, a révélé son appartenance à la franc-maçonnerie suite à la parution de son livre Itinéraire d’un maçon franc qui semble faire un tabac dans les loges françaises.
« Franc-maçon, je l’ai été pendant de nombreuses années, en un destin parallèle et secret. Le suis-je encore ? On demeure initié, envers et contre tous. (…). L’ouvrage narre vingt années d’initiation, intimement imbriquées dans de multiples vies. Je reste un maçon franc, sincère. Je voulais témoigner. C’est fait. »

Journaliste et enseignant à Sciences-Po Paris depuis octobre 2003, Christophe Bourseiller est souvent invité à la télévision pour donner son avis en tant que spécialiste de l’extrême-droite.

Scandale du Mediator : le « frère » Xavier Bertrand est-il impliqué ?

Deux médecins, Gérard Bréart et Françoise Forette, travaillant pour le laboratoire Servier, le fabricant du Mediator, étaient aussi conseillers au cabinet du ministre de la Santé Xavier Bertrand quand il a prorogé le remboursement du médicament en 2006.

Ce médicament antidiabétique, prescrit souvent comme coupe-faim, n’a finalement été interdit qu’en 2009. Il aurait fait de 500 à 2.000 morts depuis sa mise sur le marché en 1976.

Source : Le Point