Les dérives des réseaux sociaux…

Le lycée Émile-Zola de Rennes traverse une crise…provoquée par facebook ! Depuis plusieurs semaines en effet, les élèves utilisent un « Spotted », c’est-à-dire une page Facebook où les adolescents sont invités « à avouer leurs sentiments à quelqu’un croisé au détour d’un couloir, dans le bus… » explique le proviseur dans un courrier adressé aux parents. « Les soupirants envoient ainsi leur message aux administrateurs de la page, qui le publient, en espérant que la personne ciblée se reconnaîtra. Le tout gratuitement et anonymement. »

Et la page facebook va plus loin : « Un fantasme, une pulsion, une obsession ? Grâce à l’anonymat, dévoilez-le avec discrétion. Ici aucune limitation, aucune restriction, aucun message ne se verra refusé », avait écrit l’administrateur anonyme de ce site.

De quoi susciter des difficultés au lycée… « Il y a eu de nombreuses dérives, des propos inadmissibles, outranciers et bien souvent à caractère pornographiques », a constaté le proviseur. Certains élèves n’hésitant pas à travers ce Spotted à régler leur compte avec d’autres ou à calomnier. « Ces dérapages interrogent et interpellent », juge le proviseur qui appelle les parents « à rappeler » à leurs enfants « les règles de bonnes conduite à avoir sur les réseaux sociaux ainsi que les risques encourus. »

Le problème des réseaux sociaux, c’est évidemment qu’il permet de rendre la parole de l’adolescent publique, alors que celui-ci, bien souvent, ne sait pas encore faire preuve de  suffisamment de discernement et de prudence. En un clic, un mot est exposé au regard de tous, alors que dans la vie courante, il n’est souvent adressé en privé qu’à une personne. Ce phénomène d’amplification est dangereux, surtout dans le monde des adolescents qui, en recherche d’identité, sont très sensibles au regard de l’autre qu’ils considèrent comme un miroir. Voir ainsi étalé sur la place publique ce qui relève de l’intimité, ou encore des relations personnelles, voilà qui est malsain et souvent perturbant pour des jeunes en manque de repères, dont la construction psychologique n’est pas encore achevée…

Facebook fiche même ceux qui ne sont pas inscrits

Extrait d’un article de Rue89 qui date un peu, mais qui explique bien les dangers Facebook :

On pouvait auparavant penser que les errements de Facebook en matière de vie privée et de confidentialité ne touchait que ceux qui y était inscrits.
C’est faux, et c’est sans doute la découverte la plus effrayante de l’étudiant autrichien : Facebook entretient des « profils fantômes » en utilisant la fonction d’importation de carnet d’adresses emails qu’il propose à ses utilisateurs, utilisée pour trouver plus rapidement ses amis.
Il stocke les adresses mails, même si elles ne correspondent à aucun profil inscrit, et, par recoupement, dessine des relations… même entre ceux qui ont choisi d’échapper à l’emprise du réseau social.

Lire l’intégralité de l’article…

Merci à Xavier

Facebook : bientôt pour les moins de 13 ans ?

«Nous sommes en dialogue permanent avec des régulateurs et des décideurs politiques sur la meilleure façon d’aider les parents à préserver la sécurité de leurs enfants en ligne» a indiqué Facebook. Le réseau social est donc bel et bien en train de développer la technologie nécessaire à un accès sécurisé des moins de 13 ans au réseau social.
Pour le réseau social, l’ouverture du réseau aux moins de 13 ans offre bien sûr l’opportunité d’agrandir son marché publicitaire, notamment celui des jeux, qui reste dominé par Apple et Google.
Les enjeux sont importants pour Facebook dont l’inefficacité publicitaire est de plus en plus pointée du doigt. Surtout depuis que General Motors, le 3e plus gros annonceur publicitaire américain, a annoncé qu’il allait couper son budget Facebook, jugeant le retour sur investissement non satisfaisant.

Merci à Louloute : source

Mohamed Merah, un tueur très populaire sur facebook

Une photo de Mohamed Merah postée sur facebook, précédée de la mention « combien de jaime pour mohamed merah », a beaucoup de succès. A 14 heures 15 ce vendredi, près de onze mille personnes avaient cliqué sur « j’aime », manifestant un soutien à l’assassin de sept personnes, dont l’identité a tant déçu la presse.

La page est consultable ici.

A lire les commentaires, on se dit que dans le domaine de l’orthographe et de la grammaire, il y a aussi un espace pour cette diversité tant prônée par nos dirigeants.

[MàJ] : A Rouen, un professeur a demandé à ses élèves d’observer une minute de silence à la mémoire de Mohamed Merah. Luc Chatel, ministre de l’éducation (sic) nationale (sic), a immédiatement demandé au recteur de Rouen de la suspendre.
(merci à Miserecord)

Incroyable : Facebook espionne les SMS de ses utilisateurs

Lu sur Le Figaro : Le Sunday Times a révélé que le géant américain des réseaux sociaux s’est donné la capacité d’espionner les SMS et les appels téléphoniques des personnes ayant installé l’application Facebook sur les smartphones Android. Le programme demande effectivement l’accès total aux fonctions de messagerie du téléphone avant son installation, mais ce type d’avertissement est tout simplement ignoré par la plupart des utilisateurs qui ne savent pas que de nombreux programmes peuvent accéder à leurs données privées. Un sondage réalisé par la Cnil en 2011 avait montré que 71% des personnes ne lisent pas toujours les conditions d’utilisation avant d’installer une application sur leur téléphone.

Continuer la lecture de « Incroyable : Facebook espionne les SMS de ses utilisateurs »

Fdesouche piraté

[MAJ 02/12/2011] Fdesouche à nouveau piraté cette nuit. Le site est toujours HS.

[MAJ] Le fameux site www.fdesouche.com a de nouveau été piraté (après une première fois le 7 novembre) pendant quelques heures.

Le texte laissé par le pirate a été reproduit ici.

Facebook pas assez « in »

Un collectif d’invertis vient de mettre un pétition en ligne pour demander à Randi Zuckerberg, responsable des campagnes à but social chez Facebook, d’ajouter un troisième « genre » lors de l’inscription des utilisateurs. Masculin, féminin et transgenre !!!! En effet il semblerait que « les millions(ndlr:rien que ça) de gens dans le monde dont le genre ne s’accorde pas au masculin ou au féminin » se sentent frustrer de ne pouvoir révéler au monde leurs problèmes psychologiques. Ils continuent : »Pour vous, il s’agit d’un changement simple, mais pour des millions de personnes, c’est un pas décisif pour la visibilité, la reconnaissance et surtout le respect des utilisateurs aux identités diverses ». Leur site internet présente 5 énergumènes militant pour que Facebook ajoute le troisième genre, ça vaut le détour…

L’histrion Michaël Youn, cambriolé, puis insulté sur Twitter

Le pitre vulgaire, Michaël Youn (de son vrai nom Michaël Benayoun), a été cambriolé le 31 décembre et a tenté de récupérer quelques affaires…

Actuellement en vacances, Michaël Youn s’est ému de ce cambriolage –perçu comme un «viol»- et a lancé lundi plusieurs messages sur Twitter et sur sa page Facebook pour récupérer les affaires auxquelles il tient et qui ont été dérobées. «Beaucoup d’objets de valeur ont disparu mais peu importe…», écrit-il sur Twitter. «En revanche, quelques objets, d’une grande valeur sentimentale et sans aucun intérêt pour les cambrioleurs, nous ont été dérobés. Alors… Je tente… On sait jamais…(…) Je tente de faire appel aux cambrioleurs», explique-t-il. Continuer la lecture de « L’histrion Michaël Youn, cambriolé, puis insulté sur Twitter »

Flicage : l’application Facebook pour iPhone récupère les numéros de vos amis mais aussi les autres…

Nouvelle affaire de confidentialité pour Facebook.

L’application iPhone qui synchronise les contacts ne se contente pas d’importer les numéros de vos amis mais récupère l’intégralité du répertoire.

Si une de vos connaissance possède un iPhone et utilise l’application Facebook, votre numéro est probablement déjà en ligne. Continuer la lecture de « Flicage : l’application Facebook pour iPhone récupère les numéros de vos amis mais aussi les autres… »

Provocation ou révélation du PDG de Facebook?

Mark Zuckerberg, le jeune multimilliardaire pdg du controversé Facebook, ne se sépare jamais de son sweat-shirt.
Mais dans l’entretien ci-dessous, il semble souffrir de la chaleur et ôte exceptionnellement son vêtement.
On découvre alors un étrange logo à l’allure furieusement ésotérique, en forme d’étoile à six branches. Zuckerberg affirme qu’il représente la « mission » de son entreprise.
Alors, taquinerie, révélation involontaire ou coup de pub bien calculé?

Facebook: Zuckerberg fait son mea culpa

Le jeune patron du réseau de socialisation Facebook, Mark Zuckerberg, a admis dimanche avoir commis «un paquet d’erreurs». Ce n’est pas peu dire.

Des problèmes posés par le manque de confidentialité des informations des internautes, des bugs permettant de lire les conversations de ses «amis», un nouveau réglage par défaut permettant aux utilisateurs de dévoiler les pages internet qu’ils apprécient, ont notamment suscité des mécontentements. Des appels à se désinscrire de Facebook se sont fait entendre et des réseaux concurrents, audacieux, sont sur les rails. Le site SearchEngineLand a calculé que Facebook avait assisté à un ralentissement des nouvelles inscriptions sur le site, qui revendique plus de 400 millions d’utilisateurs dans le monde.
Continuer la lecture de « Facebook: Zuckerberg fait son mea culpa »

Espionnage sur facebook

Durant un an, un faux profil facebook, Reut Zukerman, se présentant comme une belle israélienne a ajouté de nombreux militaires de l’État hébreux parmi ses contacts, en profitant pour leur soutirer des informations.

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, le Spiegel rapporte que nombre de ces contacts virtuels auraient rapporté des noms de soldats, du jargon, des codes secrets et des descriptions détaillées des bases militaires.

Au bout de quelques temps, certains de ces imprudents internautes ont trouvé étrange le nombre de militaires d’élite en contact avec cette Mata-Hari du net, que personne n’avait jamais vu (et pour cause: elle n’a jamais existé, les photos n’ayant, comme cela arrive parfois, aucun rapport avec la réalité)

La page fut finalement effacée par ses auteurs, sans que l’on sache qui ils étaient.

Quoi qu’il en soit, cela démontre une faille de sécurité évidente au sein de Tsahal, dont les soldats ne respectent pas les consignes de sécurité dés qu’un joli minois se profile…

Source

François Bon

2005-2010 : comment Facebook a bradé la vie privée de ses utilisateurs

Depuis que Facebook est devenu une entreprise, il y a cinq ans, on assiste à une remarquable transformation. A ses débuts, il s’agissait d’un espace privé pour communiquer avec les groupes de votre choix. Peu de temps après, c’est devenu une plate-forme sur laquelle la plupart de vos informations étaient publiques par défaut.

Aujourd’hui, c’est devenu une plate-forme sur laquelle vous n’avez pas d’autre choix que de rendre certaines informations publiques, et ces informations peuvent être partagées par Facebook avec ses partenaires et utilisées pour cibler les publicités. Continuer la lecture de « 2005-2010 : comment Facebook a bradé la vie privée de ses utilisateurs »

Chronique de la christianophobie – 26/04/2010

«L’athéisme en France est une religion et l’anticléricalisme une église.» E.Berl

Chers internautes,

en ce quatrième rendez-vous, je vous propose un aperçu de l’actualité christianophobe de ces dernières semaines.
La situation en France me semble particulièrement alarmante au vu de l’intensité et de la diversité des attaques portées à la communauté chrétienne. Outre l’odieuse manipulation dont est victime le groupe Dies Irae et l’activisme débordant du lobby sodomite, il convient de remarquer que tout est fait pour détruire le christianisme. Destructions d’édifices, diffamations touchant les autorités religieuses, déviances doctrinales, attaques contre les fidèles, pour les suppôts de Satan tous les moyens sont bons pour arriver à cette triste chute.

Je voudrais tout d’abord évoquer le cas de l’église Saint Jacques d’Abbeville, menacée de destruction par les autorités républicaines locales. Cette église, bâtie au XIXe siècle a été consacrée en 1878. Étant non classée, l’édifice n’a pas reçu l’entretien qui aurait du lui assurer une juste pérennité. Aujourd’hui, la municipalité socialiste se voit contrainte d’opter pour l’une des voies suivantes : rénover entièrement l’église, raser entièrement l’édifice ou n’en conserver qu’une partie et y adosser un équipement culturel. Le verdict final doit être donné dans les semaines qui viennent. A ce sujet, le maire socialiste de la commune n’a pu s’empêcher de rappeler son attachement profond à la foi chrétienne, en expliquant que même si l’édifice est rénové il ne sera pas rendu au culte. « On n’investit pas autant d’argent pour le rendre au culte », parait-il.
Notez bien que cette situation ne constitue pas un cas isolé. Des centaines d’édifices religieux chrétiens sont condamnés tous les ans à être détruits, et ce dans l’indifférence la plus totale alors que bien souvent ces lieux chargés d’histoire pourraient être rénovés.

Continuer la lecture de « Chronique de la christianophobie – 26/04/2010 »