C’était un 28 février : le massacre républicain des Lucs-sur-Boulogne. Liste des 110 enfants assassinés.

lucsLe , tuant et incendiant sur leur passage, les colonnes des généraux républicains Cordellier et Crouzat se dirigent vers le village des Lucs-sur-Boulogne.
Mais sur le chemin, ils sont attaqués et mis en fuite par les troupes royalistes et catholiques de Charette.
Cependant, après sa victoire, Charette, obligé de pratiquer la guérilla, doit se retirer.
Martincourt, un lieutenant de Cordellier, s’en aperçoit et après avoir rallié plusieurs fuyards, se dirige vers le village des Lucs (alors divisé en deux paroisses : le Grand-Luc avec deux mille habitants et le Petit-Luc, avec une centaine d’habitants) avec l’intention d’y exercer des représailles.

Face à l’arrivée des colonnes, une partie de la population court se réfugier dans la chapelle du Petit-Luc alors qu’une autre partie a déjà été massacrée.
Les villageois ne sont guère en mesure de se défendre : la population présente compte principalement des vieillards, des femmes, des enfants dont 109 avaient moins de 7 ans.
L’abbé Voyneau, curé du Petit-Luc, se présente alors aux soldats sur le chemin de la Malnaye : ceux-ci se saisissent de lui, le torturent et l’éventrent.
Martincourt, le chef des Républicains, décide de ne pas faire de quartier. La chapelle étant trop petite pour contenir toute la population, les soldats ouvrent le feu sur les personnes à l’extérieur, puis afin d’économiser les cartouches, lancent une charge à la baïonnette massacrant et achevant les blessés. Les survivants se barricadent à l’intérieur de la chapelle, les Républicains incendient alors l’église.

Un soldat républicain, nommé Chapelain, écrit dans une lettre :

« Aujourd’hui journée fatigante, mais fructueuse. Pas de résistance. Nous avons pu décalotter à peu de frais toute une nichée de calotins. Nos colonnes ont progressé normalement. »

On retrouvera plus tard un document du curé du Grand Luc : « Lesquels noms ci-dessus — au nombre de 564 — des personnes massacrées en divers lieux de la paroisse du Grand-Luc, m’ont été référés par les parents échappés au massacre, pour être inscrits sur le présent registre, autant qu’il a été possible de les recueillir dans un temps de la persécution la plus atroce, les corps morts ayant été plus d’un mois sans être inhumés dans les champs de chaque village du Luc : ce que j’atteste comme trop véritable, après avoir été témoin oculaire de ces horreurs et exposé plusieurs fois à en être aussi la victime. Au Luc, ce 30 mars 1794. C. Barbedette, curé du Luc. »

Les noms des 109 enfants des Lucs-sur-Boulogne de moins de 7 ans, massacrés par les troupes républicaines, le 28 février 1794 :

Continuer la lecture de « C’était un 28 février : le massacre républicain des Lucs-sur-Boulogne. Liste des 110 enfants assassinés. »

Bonne fête de saint Nicolas !

saint-nicolas-viveLe 6 décembre, c’est la Saint Nicolas, évêque de Myre (Anatolie du sud-ouest).
Un grand saint populaire aussi bien en Occident qu’en Orient, et dont est inspiré le très laïc « Père Noël », qui l’a hélas largement remplacé.

Les miracles attribués à saint Nicolas sont si nombreux qu’il est le saint patron de beaucoup : navigateurs, écoliers, prisonniers, avocats, etc.
Le fait extraordinaire le plus célèbre qui lui soit attribué est la résurrection de trois enfants qui avaient été tués par un boucher.

Saint Nicolas et Pierre le noir en Belgique. Bientôt interdit pour racisme ?

La Saint-Nicolas est une fête principalement tournée vers les enfants. C’est une tradition encore vivace dans plusieurs pays européens (du Nord et de l’Est). En France, c’est surtout au Nord et Nord-Est (en Flandre française, dans les Ardennes, en Franche-Comté, en Alsace où elle est fortement ancrée, et en Lorraine dont saint Nicolas est le saint patron).
Les traditions diffèrent selon les régions. Un trait commun à ces célébrations est la distribution de cadeaux ou friandises aux enfants par un homme déguisé selon une certaine image de Saint Nicolas.

saint-nicolas-vive2

Saint Nicolas – Évêque et Confesseur

Saint Nicolas, surnommé le Grand, est aussi populaire en Orient qu’en Occident. Sa personnalité a été transformée par la légende.
Encore jeune homme, il aurait jeté discrètement des aumônes par une fenêtre pour sauver l’honneur de trois jeunes filles; ce fait est rappelé de nos jours par la fête enfantine où l’
on attribue à la générosité de saint Nicolas les cadeaux trouvés sous la cheminée.
Dieu le glorifia par des miracles sans nombre, et l’Église, en raison du pouvoir qu’il avait sur le feu, nous fait demander d’être par son intercession préservés du feu de l’enfer. Après avoir renoncé à de grandes richesses, il fut élu archevêque de Myre, il prit part au concile de Nicée, où fut condamné l’arianisme. Il mourut en 324. Ses reliques sont conservées à Bari (Italie).

Le culte de saint Nicolas se répandit en Occident à l’époque des Croisades.

 

« La légende de Saint Nicolas » ou « le miracle de St Nicolas » , chanson très ancienne qui se chantait sous forme de cantique dès la fin du 16e siècle. La présente version fut recueillie par Gérard de Nerval en 1842 dans le Valois (nord est de l’Île de France) et devint vite populaire dans les milieux intellectuels du 19e siècle.
Paroles :

Viols d’enfants à Calais : les volontaires tirent la sonnette d’alarme

Sept garçons, âgés de 14 à 16 ans, auraient été traités par des volontaires médicaux après avoir été victimes d’agressions sexuelles au cours des six derniers mois dans la Jungle à Calais, rapporte le quotidien britannique The Daily Mail.

Après un nouveau cas, qui serait survenu ces derniers jours, des militants tentent d’alerter l’opinion sur la problématique de ces milliers de jeunes migrants orphelins qui sont en proie à tous les types d’abus.

La situation semble particulièrement inquiétante à Calais, où sont entassées plus de 3 800 personnes qui ont l’espoir de gagner la Grande-Bretagne.

Un porte-parole de l’organisation Save The Children, qui tente de s’attaquer à cette problématique, a déclaré : « Nous savons que les enfants non-accompagnés, qui sont plus de 400 dans le camp et des milliers répartis sur tout le continent, sont les plus vulnérables des vulnérables. »

« Ils font face à l’exploitation sous différentes formes, y compris l’exploitation sexuelle, souvent dans les mains de gangs criminels. Save The Children l’a constaté en Italie, en Grèce et, malheureusement, à Calais aussi », ajoute le travailleur humanitaire.

Fin janvier, la police européenne Europol évoquait le chiffre d’au moins 10 000 enfants livrés à eux-mêmes sur le continent et dont on a complètement perdu la trace.

Source

Nations Unies: « des enfants vendus, crucifiés, enterrés vivants par l’Etat Islamique »

Capture d’écran 2015-02-04 à 23.07.10

Le Comité des droits de l’enfant, organisme des Nations unies, a publié ce matin un rapport dans lequel il affirme des enfants Irakiens seraient de plus en plus souvent utilisés par l’Etat Islamique pour commettre des attentats suicides, jouer le rôle d’informateurs ou servir de boucliers humains pour protéger des installations des bombardements de la coalition menée par les Etats-Unis. D’autres sont massacrés ou vendus comme esclaves sexuels.

« Nous avons des informations selon lesquelles des enfants, en particulier des enfants déficients mentaux, sont utilisés comme kamikazes, très probablement sans qu’ils s’en rendent compte », a-elle poursuivi. « Une vidéo diffusée (sur internet) montre de très jeunes enfants, d’environ huit ans et moins, qui sont entraînés pour devenir des enfants soldats ».

Le comité des Nations unies, dans son rapport, dénonce « l’assassinat systématique d’enfants appartenant à des minorités religieuses ou ethniques par des membres de l’organisation de l’Etat islamique, y compris plusieurs cas d’exécutions de masse de garçons, ainsi que des décapitations, des crucifixions et des ensevelissements d’enfants vivants ».

Continuer la lecture de « Nations Unies: « des enfants vendus, crucifiés, enterrés vivants par l’Etat Islamique » »

Royaume-Uni : une étude montre l’impact positif du mariage sur les enfants

droit-famille-divorce

Une étude publiée récemment au Royaume-Uni révèle que l’explosion de la famille est de plus en plus rapide et que les effets de cette dislocation de la première « société » est dévastatrice pour les enfants. Menée sur 13.000 enfants aujourd’hui âgés de 11 ans, cette enquête dirigée par les pouvoirs publics montre que la moitié seulement vivent encore avec leurs parents mariés à la fin de leur scolarité dans le primaire, sachant que certains d’entre eux ne sont pas mariés au départ.

Généralement, les enfants se disent « heureux » mais les problèmes de comportements semblent se multiplier sans famille unie et stable.

En une seule génération, le nombre d’enfants vivant avec leurs deux parents a fondu d’un tiers… Plus d’un enfant sur trois, parmi les enfants suivis, a assisté à des crises familiales aboutissant à la séparation de leurs parents avant d’avoir atteint leurs 11 ans… Seuls 61% de ces enfants vivent encore avec leurs deux parents à cet âge-là. Il y a deux ans seulement, alors que ces enfants n’avaient que 9 ans, ce pourcentage était encore de 85%. Par ailleurs, 50% des parents sont (encore) mariés lorsque les enfants ont 11 ans, ils étaient 60% lorsqu’ils étaient nouveau-nés.

Une étude similaire a suivi des personnes nées trente ans plus tôt, et montre que 90 % d’entre eux vivaient encore avec leurs deux parents à 11 ans. Un époque où les naissances hors-mariage étaient plus rare et pendant laquelle le concubinage n’était pas encore aussi fréquent.

Continuer la lecture de « Royaume-Uni : une étude montre l’impact positif du mariage sur les enfants »

Les enfants ne reconnaissent plus les légumes….

A force de manger des plats préparés, des frites et autres pizzas, les enfants ne connaissent même plus le goût et la « couleur » des aliments. Selon une étude menée sur 910 enfants dans la région PACA par l’Association Santé Environnement France (Asef) :
– 87% des enfants interrogés ignorent ce qu’est une betterave,
– 20% d’entre eux ne connaissent pas les abricots,
– Seulement 28% de l’échantillon ont une idée de la composition des pâtes,
– 40% ne savent pas d’où proviennent chips, le jambon et les nuggets….

La crapule Moustaki et son engagement pro-pédophile

georges-moustakiÉvidemment, les médias pleurent chaudement la mort de cet artiste (immigrant juif de Grèce), qui chantonnait « avec ma gueule de métèque ».
Il nous incombe donc de rappeler l’un des engagements de ce sinistre individu, qu’il n’a jamais renié et qui n’est pas évoqué par les journaleux.

Georges Moustaki faisait partie des 63 signataires d’un texte de soutien au pédophile Gérard R. (qui attendait depuis 18 mois son procès) paru dans Libération en mars 1979.
Y est notamment dénoncé  « l’ordre moral » qui viserait au « maintien de la soumission des enfants-mineur(e) s au pouvoir adulte » et affirmé que « l’amour des enfants est aussi l’amour de leur corps. Le désir et les jeux sexuels librement consentis ont leur place dans les rapports entre enfants et adultes. Voilà ce que pensait et vivait Gérard R. avec des fillettes de 6 à 12 ans dont l’épanouissement attestait aux yeux de tous, y compris de leurs parents, le bonheur qu’elles trouvaient avec lui ».

Source NDF

Le démoniaque Jack Lang entendu par la police dans une affaire de pédocriminalité

En 2011, une déclaration du ministre Luc Ferry avait du bruit : il affirmait qu’un « ancien ministre », dont il n’a jamais donné le nom, s’était « fait poisser à Marrakech dans une partouze avec des petits garçons », assurant tenir cela des « plus hautes autorités de l’État ».

Même si les réseaux pédomanes grimpent jusqu’au plus haut de l’Etat depuis longtemps (jouissant de ce fait d’une totale impunité), les regards se sont tournés vers le si néfaste Jack Lang, dont l’exécrable réputation en matière de mœurs n’est plus à faire.

On apprend maintenant par RTL que « l’ancien ministre de la culture Jack Lang a été entendu comme simple témoin en novembre dernier par la Brigade de protection des mineurs de la police judiciaire parisienne dans leur enquête sur les propos de Luc Ferry. Audition libre, ultra-discrète, suivie de très près par les autorités policières et judiciaires parisiennes. »

Lang niant bien sûr tout, le dossier a malheureusement (et sans surprise) été classé sans suite fin novembre par le parquet de Paris…

On se rappellera qu’il y a quelques années, Roger Holeindre (alors au FN) n’hésitait pas à mettre en cause vivement Jack Lang (ci-contre), sans avoir été pour autant poursuivi.

Par ailleurs, fin 2011, un homme, Emmanuel Verdin, accusait Lang d’abus sexuels sur sa fille de 4 ans.
Continuer la lecture de « Le démoniaque Jack Lang entendu par la police dans une affaire de pédocriminalité »

Grande Bretagne : 8 millions d’enfants fichés en secret

Dans l’obscurité la plus totale, une base de données géante vient de voir le jour en Grande Bretagne. Toutes les informations administratives, scolaires ou comportementales des enfants y sont stockées. Avec possibilité de consultation et d’enrichissement par divers services (police, services sociaux, médecins)… Les parents n’ont pas été informés. Pourtant, le système, répondant au doux nom de « One », développé par la société Capita, un gros prestataire du gouvernent, est déjà en place et des milliers de professeurs s’en donnent à coeur joie. Tandis qu’une centaine d’autorités locales est dès à présent en mesure de consulter les données. Tout ce qui peut concerner la scolarité de l’enfant y est enregistré : son adresse, ses fiches de présences, ses notes, son comportement, ses photos, les remarques de l’encadrement scolaire… Ces données pourront être conservées indéfiniment, et… enrichies par d’autres intervenants autorisés : la police ou les services sociaux notamment… Bref, une vaste base de données généralisée où tout pourra être consigné, tout au long de la vie des personnes, et consultable à volonté. La modernité…

Sources : thesundaytimes.co.uk, dailymail.co.uk via lesmoutonsenrages.fr

Trouver de sympathiques disques en tout genre

Vu sur le site de cette librairie :

« La Librairie française se lance dans la musique et vous propose désormais un choix important de disques compacts !

Trouvez des dizaines de références CD en :

musiques et chants spirituels,
chants de tradition (Chœur Montjoie St Denis, La joyeuse garde)
guinguette,
musique classique,
contes et chansons pour enfants
ainsi que de roboratives conférences spirituelles !

Des nouveautés viendront régulièrement enrichir ces nouveaux rayons.

Signalons d’ailleurs la sortie du tout dernier disque du Chœur Montjoie Saint Denis.
« La chasse : chansons et fanfares ».
32 titres et un beau livret pour, encore une fois, un disque très réussi ! »

Horrible : propagande pour l’inversion sexuelle chez les enfants

« Le Baiser de la lune », est un court-métrage d’animation qui avait créé la polémique avant d’être interdit de diffusion en 2010.
Destiné aux enfants de CM1 et CM2, ce film – qui tente en effet d’expliquer et de promouvoir l’inversion sexuelle de façon « poétique et adaptée » à un jeune public – vient d’être autorisé à la distribution auprès des enseignants et des éducateurs, révèle Libération.
Le lobby profite de l’agitation des élections pour réitérer en douce ses ignobles manœuvres…

Il faut noter que dans la nouvelle version de la bande-annonce (et donc probablement du film), la voix du personnage principal (inverti pratiquant), qui était originellement celle d’un jeune homme, est désormais celle d’un enfant !!

Synopsis officiel :
Continuer la lecture de « Horrible : propagande pour l’inversion sexuelle chez les enfants »

Enorme scandale en Belgique : des réseaux pédophiles surpuissants

En France et en Belgique existent des réseaux pédophiles intégrés aux plus hauts sommets de la hiérarchie politique.
En Belgique, ils sont moins discrets.
L’affaire Dutroux avait été présentée comme l’acte d’un fou isolé alors qu’il faisait très probablement partie d’un vaste réseau intégrant des personnalités bien placées.

Tout récemment, le député belge Laurent Louis a relayé un courriel que des anonymes ont adressé à l’ensemble des parlementaires de Belgique.
Semblant assez crédible, il contient la liste de tous les politiciens, hommes d’affaires et magistrats impliqués de près ou de loin dans le réseau pédophile et criminel de l’affaire Dutroux ; même des membres de la famille royale y sont explicitement mentionnés.
Bien entendu, Laurent Louis s’est fait traité de fou, on parle de lever son immunité parlementaire et de le poursuivre en justice, ce qui n’a rien d’étonnant quand on sait qu’en Belgique l’activiste Marcel Vervloesem a été jeté en prison pour avoir exposé le réseau pédophile belge.
Le site du député a été fermé, mais on peut trouver ici une partie de la liste.

Continuer la lecture de « Enorme scandale en Belgique : des réseaux pédophiles surpuissants »

Toulouse : la théorie du néo-nazi arrive !

Les meurtres des soldats « français » et des juifs de Toulouse sont absurdes et brutaux. Qui en est l’auteur ? L’avenir nous le dira certainement. Plutôt que de spéculer sur l’appartenance de l’individu à un quelconque groupe ( Islamiste, « néo-nazi », anarchiste etc…) nous pouvons déjà remarquer la différence de traitement médiatique entre cette affaire et d’autres plus ou moins similaires. Les paras assassinés étaient des allogènes, l’école où a eu lieu le massacre d’hier est juive, il est logique que la presse oriente le canon vers « l’extrême droite ». Depuis quelques heures les journalistes ressortent les vieux dossiers. Mosquée de Colommiers incendiée en avril 2008 le jour de la naissance du « Führer », l’exclusion de trois militaires pour avoir fait le salut nazi dans leur baraquement la même année et peut être que d’autres arriveront prochainement. Admettons qu’un membre plus ou moins proche de la droite nationale ou des « milieux skins » soit responsable de ces tueries, les médias parleront d’un individu motivé exclusivement par l’idéologie. Il ne sera pas qualifié de « malade mental », de « déséquilibré » ou bien même de personne « instable ». Et pourtant Nordine Amrani le tueur de Liège a eu le droit à ce genre de traitement. Plus récemment à Arras dans une mosquée où un fidèle a battu à mort un autre musulman, la presse a parlé également du « tueur fou d’Arras ». De même que le tueur de Nanterre (militant de la LDH) était « malade ».

Continuer la lecture de « Toulouse : la théorie du néo-nazi arrive ! »

Scandale : SFR va offrir des congés parternité à ses employés invertis !

La société de téléphonie mobile devance la législation et sous la pression du puissant lobby homosexualiste, décide qu’à compter du 1er mars, ses salariés homosexuels pourront bénéficier d’un congé paternité, comme pour tout conjoint normal.

Onze jours seront donc offerts aux invertis militants de l’entreprise, dont le concubin a eu un enfant.
Cette décision a été prise par Marie-Christine Théron, directrice générale des ressources humaines de SFR, après un entretien le 31 janvier avec HomoSFèRe, « l’association des lesbiennes, gays, bi et trans du groupe SFR ».

Source et détails

A Contre-info, on se dit que ce pourrait être utile de créer une page spéciale recensant les grandes entreprises agressant violemment l’ordre social, la famille, les mœurs, la nation, etc.
Histoire que les Français et chrétiens utilisent bien leur porte-monnaie.
On en reparle.

Terroristes antifrançais reçus en grandes pompes

Zohra Driff-Bitat est vice-présidente du sénat algérien. Dans les années 50, terroriste du FLN, elle faisait partie du « réseau bombe » tout comme Djamila Bouhireb, auprès des Yacef Saadi et Ali la Pointe, les tueurs de Français.
C’est par exemple elle qui a posé la bombe au « Milk bar » rue d’Isly à Alger : 3 jeunes femmes tuées et 12 blessés graves dont plusieurs enfants qui mangeaient des glaces.
Le 2 juillet 2011, cette sorcière a été reçue en France en grandes pompes, invitée avec une forte délégation par Claude Domezeil président du groupe d’amitié France-Algérie au Sénat Français ;
Déjeuners avec Bernard Derosier, député du Nord, avec Jean-Marc Sauve, vice-président du Conseil d’état.
Entretiens avec Philippe Richert du ministère de l’Intérieur, Patrick Ollier ministre auprès du Premier ministre, Gérard LArcher, président du Sénat, Michel Vauzelle, président du Conseil régional, Jean-Noël Guérini président du Conseil Général et, enfin, Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire de Marseille.
Réception chez Mme Yvette Mathieu préfet des Alpes de Haute-Provence.

Jean Claude Gaudin a été pris à partie par des pieds noirs en colère le 15 août 2011 à Carnoux lors des festivités de l’Assomption. Alors qu’il venait de déposer une gerbe au monument aux Morts, des habitants lui ont vivement reproché d’avoir reçu le 1er juillet en mairie Zohra Drif.
Continuer la lecture de « Terroristes antifrançais reçus en grandes pompes »