Uruguay : la légalisation du cannabis n’a pas fait diminuer le trafic et les crimes

Alors que le débat sur la légalisation du cannabis en France revient fréquemment sur le devant de la scène médiatique, Anne Dolhein pour Reinformation.tv nous parle de l’exemple uruguayen :

Le directeur national de la police en Uruguay, Mario Layera, a déclaré lors d’un entretien avec la radio El Espectador que la loi de légalisation de la marijuana n’a pas eu pour effet de réduire le trafic de stupéfiants : pire, ce trafic accru a eu pour conséquence une augmentation des assassinats. Alors qu’il est de bon ton de réclamer la dépénalisation du cannabis pour faire disparaître la délinquance et la criminalité liées à la distribution de cette drogue dite « douce », les faits viennent démontrer que c’est l’inverse qui est vrai. L’Uruguay commence à avoir une certaine expérience dans le domaine, puisque sa loi de libéralisation date de 2013, sous la présidence Mujica.

« L’année dernière, nous avons connu les niveaux historiquement les plus élevés de saisies de cannabis en provenance d’autres régions. Cela nous permet de comprendre que le marché clandestin et le trafic vers l’Uruguay n’ont pas été modifiés de manière notable », a déclaré le haut responsable de la police.

Lire la suite sur Reinformation.tv…

Mort de Robert Galley : un héros au passé douteux

Ci-dessous l’article que nous fait parvenir un lecteur, sur des événements liés à la 2e DB. Nous le passons, toujours dans un souci de recherche de la vérité, entre autre historique.

« On vient d’apprendre ce week-end la mort de Robert GALLEY, compagnon de la Libération et ancien ministre gaulliste. La presse de ces derniers jours se répand en éloges sur « ce grand homme ».

Mais elle omet de se poser une question cruciale : Robert GALLEY fut-il un criminel de guerre ? La question doit absolument être posée.
Continuer la lecture de « Mort de Robert Galley : un héros au passé douteux »