C’était un onze mars : l’assassinat du colonel Bastien-Thiry

Le 11 mars 1963 était fusillé au Fort d’Ivry le lieutenant-colonel Jean-Marie Bastien-Thiry, 36 ans et père de trois enfants.

Polytechnicien, il avait inventé deux missiles anti-chars.

Il avait organisé l’attaque du Petit-Clamart, pour en finir avec De Gaulle qui avait trahi le peuple, livrait l’Algérie française aux mains des égorgeurs et liquidé le camp nationaliste en France.

Fervent catholique, il justifiait cette action par la légitimité du tyrannicide (théorisée par Saint Thomas d’Aquin).

Un très bon petit livre constitue une bonne synthèse sur ce sujet : Jean Bastien-Thiry, De Gaulle et le tyrannicide, par l’abbé Olivier Rioult (cliquer ici).

Bastien-Thiry marcha vers le peloton chapelet à la main, laissant derrière lui une forte impression, et l’image d’un héros français et chrétien qui avait porté jusqu’au bout l’idéal du sacrifice.

On peut retrouver cette chanson sur le cd du Chœur Montjoie St Denis, Chants de France XI, ou encore sur la compilation de l’ADIMAD.

Idée-cadeau

chantsSi vous êtes en recherche de cadeaux de Noël originaux, nous attirons votre attention sur les disques de chants de tradition (commandables ici), et en particulier sur le disque Chants & musiques des armées royales :

« Cette compilation (comportant pas moins de 27 titres !) propose des chansons et des musiques, tantôt grands classiques, tantôt très peu connues, interprétées par une chorale militaire de haut niveau.
Un disque complet, joliment présenté, muni d’un livret proposant pour chaque chanson les paroles ainsi qu’une introduction historique.

Le tout a été réalisé sous la houlette de Thierry Bouzard, spécialiste français du chant militaire et de tradition.

Un bel objet ! »

Livret 20 pages. 19 € (commandable ici)

Titres : Le Chant du glaive – Vexilla Regis – Le Roi Renaud – Marche de Robert Bruce – Le cygne de Montfort – Réveillez-vous les picards – Le Cavalquet – La Piémontaise – Vive Henri IV – Marche des mousquetaires du Roi – Le Chevalier du guet – Les Dragons de Noailles – Marche des dragons de la Reine – Le Duc de Savoie – La Bataille de Fontenoy – Marche tactique – Adieux suisses – Fanchon – Carrousel de Monseigneur – Dans les gardes-françaises – Marche du Royal – Soissonnais – L’Assemblée – Le Roi a fait battre tambour – Monsieur l’Dauphin pardonne – Marche à deux timbales – Pelot d’Hennebont – Pauvre soldat revient de guerre.

Trouver de sympathiques disques en tout genre

Vu sur le site de cette librairie :

« La Librairie française se lance dans la musique et vous propose désormais un choix important de disques compacts !

Trouvez des dizaines de références CD en :

musiques et chants spirituels,
chants de tradition (Chœur Montjoie St Denis, La joyeuse garde)
guinguette,
musique classique,
contes et chansons pour enfants
ainsi que de roboratives conférences spirituelles !

Des nouveautés viendront régulièrement enrichir ces nouveaux rayons.

Signalons d’ailleurs la sortie du tout dernier disque du Chœur Montjoie Saint Denis.
« La chasse : chansons et fanfares ».
32 titres et un beau livret pour, encore une fois, un disque très réussi ! »

Faille dans le Système allemand

Le parti nationaliste allemand NPD a été autorisé par l’office allemand de protection de la jeunesse (saisi par l’Etat fédéral de Basse-Saxe) à distribuer gratuitement devant les écoles un CD qu’il a produit, comme l’indique le Süddeutsche Zeitung samedi.

Le disque en question contient des interviews de membres du NPD et de chanteurs sympathisants, entrecoupés de 12 chansons de groupes divers.

Mais selon la directrice de l’«Office allemand de vérification des œuvres dangereuses pour la jeunesse», Elke Monsen-Engberding, interrogée par le quotidien, ses membres n’ont pas trouvé d’arguments pour l’interdire. Le contenu du CD relève de la simple expression d’opinions politiques, a-t-elle assuré.

Une décision que salue le NPD, dans des vidéos postées sur son site Internet. Claus Cremer, responsable du parti pour la Rhénanie du Nord, où est basé l’office fédéral, se réjouit que son parti puisse «continuer à essayer de porter ses idées auprès des jeunes, des écoliers et des premiers votants».

Source : AFP.