Etats-Unis, Rick Santorum : un bon candidat ?

« Il n’y a pas de Palestiniens, tous les gens qui vivent en Cisjordanie sont Israéliens. c’est une terre israélienne. »
Ces propos plus radicaux que ceux qu’a jamais tenus un gouvernement israélien sont de Rick Santorum, le fameux « candidat catholique » aux primaires du Parti républicain.

Santorum est devenu l’idole de nombreux catholiques conservateurs français, qui suivent et relaient avec passion son combat électoral.
Il prône en effet les valeurs familiales traditionnelles, normales. A côté de cela, en tant que sioniste acharné, il fait passer les intérêts israéliens avant ceux des Américains.
Santorum est un dangereux va-t-en-guerre : en guise de politique étrangère, il n’a que l’agression anti-iranienne à proposer.

Une bonne partie de son clip de campagne consiste à frapper l’imagination des spectateurs en les effrayant avec l’Iran :

Continuer la lecture de « Etats-Unis, Rick Santorum : un bon candidat ? »

Nicolas Dupont-Aignan : faux rebelle, ami de la franc-maçonnerie

Certains, un peu naïfs, croient voir dans le candidat gaullo-souverainiste à la présidentielle Nicolas Dupont (son nom à l’état-civil, mais « Dupont » n’étant pas assez séduisant selon lui, il ajoute « Aignan », le nom de sa mère), un vrai dissident, engagé dans un bras de fer avec le Système.
Pourtant, avec un mouvement ridiculement nommé « Debout la République » et un discours antinationaliste, assimilationiste et ultra-républicain (qui plus est acceptant le faux « mariage » homosexuel), on pouvait se douter que la rupture entre « NDA » et l’establishment n’était que de façade.
Encore cadre de l’UMP il y a peu, Nicolas Dupont est diplômé de la French American Foundation, un groupe mondialiste discret qui se veut un lobby états-unien en France…
Il est aussi proche de la franc-maçonnerie, au cœur du Système :
en effet, il fut l’invité, « dans le cadre des « Grands échanges 2012 », d’une « tenue blanche fermée » (réservée exclusivement aux francs-maçons) d’un parterre de loges du Grand Orient de France, le 16 janvier, dans le Grand Temple Albert Groussier, pour y exposer son programme. » (source F&D N°328).

Ci-dessous, quelques explications de Pierre Hillard concernant la French-American Foundation,
Continuer la lecture de « Nicolas Dupont-Aignan : faux rebelle, ami de la franc-maçonnerie »

Hervé Morin est-il atteint de mythomanie sévère ?

Hervé Morin est un ancien ministre de la Défense (2007-2010) de Sarközy. Il s’était révélé particulièrement calamiteux à ce poste, voulant métisser l’armée, va-t-en guerre en Afghanistan (traitant les Français, réticents, de cons), épurant l’institution de ses spécialistes pas assez atlanto-sionistes.
Il est maintenant candidat « centriste » à la présidence.
Dimanche, lors d’un déplacement à Nice, il déclarait sentencieusement : « Vous qui, pour certains d’entre vous, avez les cheveux blancs, vous qui avez vu tout près d’ici le débarquement de Provence (…) Moi qui ai vu en Normandie le Débarquement des Alliés, nous avons vécu des épreuves drôlement plus difficiles que celles que nous avons à vivre aujourd’hui ».
Débarquement en Normandie : 1944. Naissance de Morin : 1961

Pour se dépêtrer, Morin essaie de se faire passer pour un Normand, et de faire passer ceux-ci pour des cons : « Quand on est normand, les croix blanches font partie de son ADN », a-t-il écrit sur son compte twitter.

La démocratie ridiculise la politique

 Prenons l’exemple de François Hollande, le rupin qui déclare qu’il « n’aime pas les riches ».
Il aime, en revanche, les évadés fiscaux, surtout quand ils sont réputés très populaires parmi les Français, comme le saltimbanque gauchiste et cosmopolite Yannick Noah.
Les médias ne parlent que du soutien que ce dernier apportera au candidat socialiste, en venant à son meeting parisien.
Noah prend la politique très au sérieux en effet. En décembre 2005, il avait déclaré : « une chose est sûre : si jamais Sarkozy passe, je me casse ! » …

Le candidat anti-blancs à l’élection présidentielle soupçonné de blanchiment !

Alerté par Tracfin, en octobre, le parquet de Paris vient de saisir, selon le Journal du Dimanche du 27 novembre, la Brigade de répression de la délinquance économique d’une enquête préliminaire visant Patrick Lozès, l’ex-président du Conseil représentatif des associations noires (CRAN) et candidat à l’élection présidentielle. Il est soupçonné d’abus de confiance et de blanchiment.

(source)

Nouvelles de l’élection présidentielle

Université d’été du FN en demi-teinte : ambiance un peu morose, tensions, affluence faible pour les jeunes du FNJ et pas de ralliements surprise (à part l’ancien patron des RG Yves Bertrand, du bout des lèvres).
Mais le parti, ces temps-ci en baisse dans les sondages, peut espérer « surfer » sur la crise économique en cours.
– Retrait de la candidature fantôche du « Bloc identitaire » avant un probable ralliement à Marine Le Pen : un scénario prévu dès le départ.
– A droite de Marine Le Pen, une confédération de divers partis (PdF, MNR, NDP) lance une candidature « d’union de la droite nationale » : celle de Carl Lang, qui l’a présentée au cours d’une conférence de presse ce mardi (videos ci-dessous). L’obtention des 500 signatures sera difficile mais la coalition entend embrayer sur les législatives.