C’était aussi un 8 septembre… 1944

Arrestation de Charles Maurras.

Ce chef et penseur nationaliste et royaliste, âgé de 76 ans, est arrêté pour « faits de collaboration » et sera condamné à la prison à perpétuité pour « intelligence avec l’ennemi », bien qu’il fut sa vie durant d’une grande hostilité à l’Allemagne.

L’arrestation est faite sur ordre d’Yves Farge, nommé par De Gaulle « Commissaire de la République » pour la région rhodanienne. Farge était un dirigeant communiste, engagé dans la « Résistance » (après la rupture du pacte germano-soviétique), qui reçut le « prix Staline pour la paix » (sic).

Poker clandestin : Patrick Bruel interpellé à son domicile

Maurice Benguigui, alias Patrick Bruel, chanteur bobo-gaucho reconverti dans le très immoral business du poker mais toujours socialiste, a été interpellé il y a quelques jours à son domicile.
Il est impliqué dans un circuit de parties de poker très privées, organisées clandestinement à Paris. Pour y participer, il fallait se présenter avec la rondelette somme de 10 000 €uros en liquide et un chèque en blanc, en guise de caution. Le tout en esquivant les taxes sur les jeux de hasard.

La brigade de répression du banditisme (BRB) a interpellé cinq personnes récemment, dont un certain Jean-Jacques G., connu pour ses liens étroits avec le milieu du grand banditisme. Parmi les habitués, figuraient de riches hommes d’affaires ayant fait fortune dans le textile, et des professionnels de la finance…

Source et détails

Golgota Picnic : deux catholiques arrêtés aux abords du théâtre du Rond-Point…

… dommage. Selon le Figaro : deux personnes de la mouvance traditionaliste catholique ont été interpellées alors qu’elles s’apprêtaient à endommager les alarmes du théâtre du Rond-Point à Paris où doit être jouée la pièce controversée « Golgota Picnic », annoncent des sources concordantes. Elles ont été arrêtées dans la nuit de vendredi à samedi du théâtre du Rond-Point à Paris, avant d’être remises en liberté dans la matinée.
L’établissement situé tout près de l’avenue des Champs-Elysées s’apprête à donner à partir de jeudi la pièce « Golgota Picnic », de Rodrigo Garcia, considérée par les catholiques comme une banalisation de la « christianophobie ». Ils en ont perturbé les représentations à Toulouse.

Continuer la lecture de « Golgota Picnic : deux catholiques arrêtés aux abords du théâtre du Rond-Point… »

Le général Ratko Mladic capturé en Serbie

L’ancien chef militaire des Serbes de Bosnie était inculpé depuis 16 ans et véritablement traqué depuis 10 ans, sur demande de l’illégitime  Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie qui l’accuse de « génocide pour son rôle pendant la guerre de Bosnie » (1992-1995).

L’Union européenne mettait la pression depuis longtemps sur le gouvernement serbe pour que, s’il voulait intégrer la structure européiste (et en toucher un bénéfice économique substantiel), il fournisse au moins Radovan Karadzic (ancien président des Serbes de Bosnie, arrêté il y a 3 ans) et Ratko Mladic.
Continuer la lecture de « Le général Ratko Mladic capturé en Serbie »

Réflexions « à chaud » après l’arrestation de Laurent Gbagbo

Les preuves des massacres de chrétiens ivoiriens commencent à nous parvenirl’ONU veut juger Laurent Gbagbo et Bernard Lugan réagit à l’arrestation de l’ancien président de la Côte d’Ivoire :

En quatre mois de crise, Laurent Gbagbo n’aura commis qu’une seule véritable erreur politique, celle de déclarer la guerre à la France. Elle lui fut fatale. Revenons sur les trois jours qui firent basculer la Côte d’Ivoire afin de bien comprendre comment l’histoire s’est subitement emballée.
– Le samedi 9 avril, la zone de l’hôtel du Golf fut bombardée par les partisans de Laurent Gbagbo ce qui signifiait donc qu’ils disposaient encore de ces « armes lourdes» que la France avait pour mandat de réduire au silence afin de protéger les populations civiles.