Strasbourg défigurée

Nombre d’Alsaciens l’auront mauvaise aujourd’hui.
En effet, ce premier août est inaugurée la Grande mosquée de Strasbourg.
Avec sa coupole de 24 mètres de haut (pour 17 de diamètre) et ses 10 000 m² de terrain loués pour un montant dérisoire par les autorités, cet édifice aux allures de forteresse est la deuxième plus grande mosquée d’Europe…

26% de son coût ont été pris en charge par la région, le département et la ville (dont le maire, Fabienne Keller, avait posé la première pierre de l’édifice en 2004).

121 commentaires concernant l'article “Strasbourg défigurée”

  1. Ceux qui trouve anormal de financer une religion avec leur argent ne doivent plus enrichir l’Etat, les régions, les villes Stop

  2. On est entrain de connaître la même situation que l’Espagne occupée, des hordes de musulmans qui prolifèrent/débarquent et des feujs qui commandent.

  3. Il y avait déjà Turkheim en Alsace, qui autrefois avait été un lieu de captivité mais aujourd’hui, on va plus loin…
    C’est embêtant de tout devoir recommencer à chaque fois… quel gâchis… « pour que tu arraches et que tu plantes, pour que tu détruises et que tu bâtisses »… Vive les Francs, qui, non loin de là au pied du Frankenbourg à Neubois (10 kms à l’ouest de Sélestat) gagnèrent la fameuse bataille de Tolbiac in situ !

  4. Pour les en chasser, une seule solution: les bombarder de saucisses… de Strasbourg bien sûr!!!!!!!!!!

  5. Ce n’est que le début

    Voilà les Francs maçons à l’oeuvre ps ump pc syndicats etc
    Pour détruire la chrétienté en France fille aïnée de l’Eglise (et en europe )ils ouvrent les frontières en se servant de l’islam sous le masque de l’amour de l’homme

    la séparation de l’Eglise et de l’état ne concerne que les chrétiens

    l’avènement de l’Impiété, sous la Troisième République. Les persécutions religieuses de 1880 ont été annoncées à La Fraudais. La séparation ou plutôt la répudiation de l’Église par l’État, en 1905, a été un drame atroce, avec son cortège de sacrilèges

    Les guerres de 1914, et de 1939-1945, également annoncées par les prophéties de Soeur Marie Julie Jahénny , ont été des châtiments. Les désordres sont le résultat logique du refus de l’ordre. La France ingrate n’a plus voulu que Dieu intervienne dans sa vie. Elle a ainsi renié sa mission de soutien de l’Église. Elle a voulu se sauver par des moyens purement humains, oubliant qu’il n’y a qu’un seul Sauveur que Dieu

    Si l’on ne demande pas la force contre les assauts du démon, le mal triomphe. Si l’on n’a que faire du pardon, c’est la guerre.

    Aucun bienfait durable ne sera accordé à l’humanité, avant qu’elle n’ait payé ses dettes, avant qu’elle n’ait reconnu ses devoirs envers son Créateur et Sauveur, il ne faut donc s’attendre à aucune restauration de l’ordre en France et dans l’Église avant de terribles révolutions, d’affreuses guerres

    Dieu avertit prévient longtemps à l’avance les dévoyés, pour qu’ils rentrent dans le bon chemin. Ce qu’il veut, c’est leur conversion. Pour eux, Il veut notre intercession.

    Ensuite seulement après un  » grand coup de balai « , se fera un temps de Paix, où l’Église et son Chef, sa fille aînée la France  » goûteront la joie de leur Seigneur  » avant d’aborder l’ultime combat contre l’Antéchrist de la fin des temps qui sera Satan lui-même parodiant l’Incarnation du Verbe.

    Car il agit masqué son église la franc maçonnerie ayant pris le pouvoir agit pour lui ; il peut ainsi tromper et faire agir selon son plan celui qui se laisse posséder par son mauvais esprit. II ne faut jamais s’approcher de lui par le spiritisme, l’ésotérisme et autres magies.

    Un des signes précurseurs et préparateurs de la révolution est le chômage et ses désastreuses conséquences, incitant à la violence et au terrorisme.

     » Tous les ouvriers, dont l’emploi fournissait chaque jour une occupation qui les empêchait de se livrer au mal… Les desseins de ceux qui dirigent la France ont résolu d’enlever à l’ouvrier tout travail, tout emploi.  » (Les  » délocalisations  » en sont un exemple)

    La déchristianisation planifiée et massive, le rejet de la doctrine morale Catholique, l’influence grandissante de l’Islam  » La France deviendra mahomète…

    niant la divinité du Christ… « , du spiritisme et des cultes lucifériens seront autant de signes de cette  » gangrène  » spirituelle…

    Cette désintégration ne se sera pas faite spontanément, mais sera orchestrée par des sociétés secrètes et des groupes d’influence dans tous les milieux, sous le masque de l’amour de l’Homme.

    Ils seront acharnés à la dissolution de la civilisation chrétienne, par la corruption,  » les mauvais livres « , l’imposture ou la peur, élaborant des lois contraires à la Loi divine  » les lois impies « , séduisant ceux-là mêmes qui auraient dû la défendre, les aveuglant au point de les amener à persécuter ceux qu’ils devraient aimer. Toutes ces attaques visent à effacer de l’esprit des hommes la mémoire du Dieu Créateur et du Christ Sauveur.

    Voilà les symptômes de la grande démence qui suit toutes les décapitations. À la Fraudais, le diagnostic avait été fait depuis longtemps, et les remèdes prescrits. La France n’a pas veillé et tenu compte de ces avertissements. Toute folie non contrôlée devient vite meurtrière. II semble bien que  » la grande boucherie  » soit au rendez-vous du XXIème siècle !

    5°) Ces bouleversements humains surviennent sur fond de désordres de la nature ; la famine, les calamités provoquent et entretiennent les révoltes. Certaines sont d’origine humaine par pollution et destruction des équilibres naturels. Des bouleversements d’ordre cosmique (chute d’astéroïde, changements de climats, raz de marée) peuvent être la cause de grandes calamités.

    Les prophéties montrent bien l’intrication de tous ces désordres. Il ne faut pas y voir comme un agenda bien programmé, mais un réseau de causes produisant un réseau d’effets.

    et j’en passe lisez les prophéties de soeur marie julie prennez le temps car le sens de la mission de Marie-Julie du Crucifix. C’est un appel à la mobilisation de ceux qui doivent prier pour ceux qui sont endormis; tandis eux, travaillent jour et nuit !

    Leur oeuvre est souterraine et continue, avec des moments forts. Le principe de l’action subversive est l’installation d’un désordre total, alliant guerres extérieures et guerre civile.

    http://petitremy.centerblog.net/rub-PROPHETIES-pour-la-FRANCE-evenements-.html

    à vous la suite

    a faire l’autruche on se fait bouffer spirituellement, culturellement et économiquement.

  6. Quant aux mosquées , surtout quand elles sont en construction, la solution c’est de les rendre Haram, il faudrait passer chez le boucher ou le paysan du coin.. et y jeter des têtes de cochons !!

    Bon pour 1 mois , c’est le Ramdam… faites gaffe au volant.. les voilées et leurs maris en + de rien voir , ne boivent et ne mangent pas..

    Et pour tous ceux qui ont la « chance » de travailler avec des muz, good luck.. !!

    En effet, […]

    Sans oublier qu il faut supporter leurs gâteaux archi sucrés et supporter les délires des collègues lèches babouches..

    Putain foutons les dehors Eux et leur dieu païen Allah !!

    Jésus Christ Roi des Francs !!

  7. le seul, l’unique, le véritable Responsable c’est vous même, au lieu et place d’adopter des chiens, vous feriez mieux de faire des enfants, au lieu et place de tenir la rampe du bistrot du coin vous feriez mieux d’aller à la messe ….. vous êtes les seuls et uniques responsable de votre déchéance.

  8. on avorte à tour de jambes en l’air la population 11 millions depuis la loi veil de souche chrétienne on adopte des enfants de l’exterieurs en oubliant ceux de son pays et en rendant impossible l’adoption

    on fait que un ou deux maximum pendant que les immigrés en font 5/6 par femme dans un seul but le nombre et c’est partout pareil

    il serait temps de réagir mantenant

  9. Jésus Christ Roi des Francs ? C’est pas lui qui n’a jamais accepté de prendre le nom de « roi des Juifs » ?

  10. J’m’en vais lui écrire un courrier sanglant vite fait à la dame Keller! Elle va pas être déçu! J’vais l’envoyer à tout les journaux Alsaciens!

    Je sais ce que vous allez dire, ça ne sert à rien, mais au moins, j’aurai gueulé….

  11. bientot 4 000 mosquées en France ! quand au terroriste norvégien il arrange les élucubrations immigrationistes islamistes ,puisque le parti politique du premier ministre en profite pour interdire maintenant toute discussion sur l’invasion-immigration dorénavant alors que les élections ont bientot lieu en Norvège !Bref peut importe pourquoi des dizaines de gosses sont morts alors que les politichiens de l’immigration profitent de ces morts pour museler l’oppositon ! il suffisait d’y penser !

  12. Bien sûr Aryana.. ce que vous décrivez est un des buts recherchés par cette attaque sous faux drapeau.. :

    Empêcher par tous moyens le retour à une société d’ordre, blanche et véritablement chrétienne !

  13. ce n’est pas une question de race mais de culture

    la culture islamique n’est pas compatible avec la culture chrétienne

    une fois l’islam majoritaire dans ce pays et les autres en europe on voit les pays totalitaires comme l’islam ce qu’ils font des minorités religieuses

    on a laissé rentrer le loup dans la bergerie

    MARIE JULIE DIT QUE NOUS ALLONS AVOIR UNE RELIGION D’ETAT.

    ILS AURONT DES EMISSAIRES QUI PASSERONT DANS LES MAISONS.

    ILS FERONT SIGNER L’ABJURATION…. OU CE SERA LA MORT.

    EN CHAQUE LIEU ET VILLE DE France, LES GENS DE LA LOI
    PLACERONT DES ARMEES DE SURVEILLANTS :

    DE 10 A 15 HOMMES.

    DE 6 A 8 DANS LES PETITES CONTREES, OU ENCORE MOINS DANS LES LIEUX TOUT A FAIT ETROITS.

    TOUT LE PEUPLE DEVRA SE SOUMETTRE A CETTE GARDE OU SUBIR L’EMPRISONNEMENT ET FINIR SA VIE SOUS LES ARMES TRANCHANTES.

    ça ne vous rappelle rien!!!!

    La substitution se fera subtilement de façon à ne pas éveiller les endormis.

    Le remplacement du culte de Dieu par celui de l’homme  » premier servi  » est la première phase destinée à aveugler les pasteurs.

    Le troupeau suivra, de gré ou de force !

    On commence par fraterniser avec ceux qui ne croient pas au Christ (Juifs et Musulmans).

    Alors, puisque le Christ étant gênant, on Le supprime ! Dans l’ouverture au monde athée, c’est Dieu qui est gênant, on Le supprime ! Reste l’Homme, c’est-à-dire rien par lui-même.

    Et comme l’homme cherchera toujours quelqu’un à adorer, il se tournera vers celui qui lui promet tout le bonheur pour tout de suite : le Menteur. Le vilain tour est joué.

    l’ignorance religieuse est le plus grand fléau de nos temps pourtant si riches en moyens de formation. D’où l’extrême importance de maintenir, de créer des publications authentiquement catholiques. On ne peut aimer ce que l’on ne connaît pas !

  14. Bertrant cesse de fantasmer, la france restera francaise et chretienne (si tu veux )
    nul ne veut y imposer quoi que ce soit
    d`autres complots (francs maconnerie, atheisme…) peut etre .. mais les musulmans non

    et puis arrete ARRRETTE de dire qu`on renie le Christ !! c`est faux mais pour nous c`est un prophete de Dieu . UN envoye et non Dieu.
    Jesus (PSL) n`a lui meme jamais proclamer sa divinite ni demander aux nobles apotres de le suivre. pure invention humaine.

  15. @Fatima
    La France n’est déjà plus française (les récents débats sur l’identité nationale ou sur les quotas dans l’équipe de France de football en sont la preuve). Et elle n’est encore plus sûrement plus chrétienne. Certains mahométans (notamment salafistes) profitent de l’absence totale de spiritualité dans le système actuel (totalitairement matérialiste), et de l’importance démographique des musulmans dans certains quartiers pour enrôler des masses de jeunes athées.

    Par ailleurs j’ai remarqué que beaucoup de musulmans (peut-être hérétiques mais très nombreux, voire majoritaires) accordent une importance disproportionnée à certaines superstitions absconses et dérisoires (interdiction de manger du porc, ramadan, rituel halal, port de la barbe, prononciation de certaines locutions rituelles…) tout en négligeant formidablement le message fondamental : à savoir que le Dieu de la Création est Amour, Vérité et Pardon.

  16. Bertrand te gênerai t-il
    fatima tu dis
    et puis arrete ARRRETTE de dire qu`on renie le Christ !!

    Alors pourquoi c’est mis dans le coran tuez les chrétiens , ne faites pas amis avec eux etc va falloir choisir ton camp Fatima et ouvrir les yeux
    le coran est bourré de contradictions….mais pas de suite j’y viens

    tu veux qu’on débate sur mes fantasmes !!! ou tes mensonges plan de cheval de troie de l’islam

    On reconnaît l’arbre à ses fruits
    mahoment pardon mahomet islam pour vous c’est quoi

    on commence par ton mahomet le faux prophète qui n’a jamais prophétisé

    puis on ira sur tes sourates puis….plus loin….Fatima

    et surtout ne joue pas sur le racisme car musulmans , chrétiens etc ne sont pas des races

    tu veux jouer chiche on va jouer

    top c’est parti on commence dans l’ordre la vie de ton mahomet faux prophète un peu long dsl mais instructif

    Mahomet serait né vers 570 ou 571 après JC en Arabie, à La Mecque dans le clan des Hashim, tribu de Quraysh (Quoraïchites). Son clan était spécialisé dans le commerce des caravanes. Mais peu après sa naissance, il perdit son influence.

    Le père de Mahomet était un marchand du nom d’Abdallah. Il meurt en voyage deux mois avant que n’accouche sa femme Amina en 570. Lorsque celle-ci meurt à son tour, Mahomet n’a que six ans.

    L’orphelin est élevé par son grand-père, le chef du clan des Bani Hachem (les Hachémites), puis par son grand-oncle, Abou Talib (père de son futur gendre, Ali).

    Bien que ne sachant ni lire ni écrire, il assure sa fortune en épousant à 25 ans une riche veuve de quinze ans plus âgée que lui : Khadidja.
    Waraqa, le cousin de cette Khadidja, était un ancien prêtre chrétien Nazaréen. (La Sira dit « …Elle se leva alors, s’habilla et alla chez son cousin Waraqa b. Nawfal b. Asad b. ‘Abd al-‘Uzzä b.Qusä, qui s’était converti au christianisme, avait lu l’Ecriture et avait appris maintes choses des Gens de la Tora et de l’Evangile….) Il est trés probable qu’il ait influencé les idées religieuses de Mahomet.

    Devenu un notable, Mahomet organise des caravanes vers la Syrie et peut-être s’y rend-il lui-même.

    Vers l’âge de 40 ans, en 610, le futur Prophète prend l’habitude de se retirer dans une grotte du désert, sur le mont Hira, à cinq kilomètres de La Mecque.

    C’est là que, selon ses dires, l’ange Jebrail (Gabriel) lui apporte pour la 1ère fois la parole de Dieu.

    A son retour à La Mecque, l’apôtre Mahomet (il ne se dit pas encore Prophète) se présente comme l’envoyé de Allah, le Dieu unique, et il commence à révéler ses visions dans les 90 sourates Mecquoises.
    Mais les riches marchands de la ville s’opposent à lui à cause de ses critiques véhémentes contre leur mode de vie. Ils craignent pour leurs revenus, liés aux pèlerinages à la kaaba, et le pourchassent, le traitant de fou, et battent ses disciples.

    Pour tenter de se concilier leur bonne grâce, Mahomet admet alors publiquement (dans la sourate Nadjm, dite de l’Étoile) que les divinités païennes de la Mecque (Al-Lât, Al-Uzza et Manât, les trois « filles d’Allah ») existent bien et peuvent intercéder auprès de Dieu.
    Tabari écrit à ce sujet :

    Puisque le Prophète de l’islam s’était aperçu que la tribu Quoraïchite était réticente à son égard et puisque cela lui fut pénible à supporter, il souhaita que quelque chose vînt de la part de Dieu pour les rapprocher à lui ; lorsque cette idée a émergé dans son esprit, Dieu a révélé ces versets :
    « Ce sont les déesses éminentes et leur intercession est admise. » (Sourate Nadjm, versets 19 et 20)

    Lorsque les Quoraïchites ont entendu la vénération de leurs dieux (par Mahomet), ils s’en sont réjouis et lorsque Mahomet est, dans son énonciation, arrivé au moment où il fallait prosterner, il a fait la prosternation et les autres qui étaient dans la mosquée, contents de la vénération de leurs dieux par Mahomet, en ont fait autant. Tout croyant ou renégat s’est prosterné… et quand les Quoraïchites sont sortis de la Mosquée, ils furent joyeux et disaient : Mahomet a rappelé nos dieux en bons termes et les a traités d’éminents dont l’intercession est approuvée… (Ces faits ont été relatés par Al Tabari et Ibn Sad).

    Les relations s’apaisent aussitôt avec les Mecquois Quoraïchites mais, chez ses disciples de la première heure, c’est la consternation. Ils se demandent à quoi rime ce polythéisme déguisé et cet opportunisme religieux envers les idolatres.

    Par chance (!), l’ange Gabriel apporte alors à Mahomet une sourate dite de Youssouf par laquelle il est dit que les deux versets incriminés (les fameux « versets sataniques ») avaient été inspirés par Satan et donc qu’il fallait les effacer (rapporté par At Tabari et Ibn Sad).

    Et dans la sourate Hadj (le pèlerinage de la Mecque),verset 52, Allah explique alors :

    « Avant lui aussi, les prophètes avaient des souhaits et Satan a fait venir leurs souhaits dans leur énonciation … »

    Et selon le Tarikh al Moulouk va al Rossal – page 880, Allah aurait dit aussi : »…Avant toi, nous n’avons chargé aucun envoyé ni apôtre, sans qu’au moment de leur énonciation le Satan n’y fasse des suggestions. Mais Dieu abroge ce que le Satan a suggéré. »

    Cette rétractation déclencha une sévère persécution contre les pauvres de La Mecque, qui avaient suivi le Prophète.

    En 619, l’horizon s’obscurcit encore plus avec la mort de l’épouse dévouée, Khadidja, ainsi que du puissant Abou Talib. Se sentant menacé, Mahomet essaie de partir pour l’oasis de Taïf, à une centaine de kilomètres, mais il en est chassé par les habitants.

    Il épouse alors une veuve du nom de Saïda puis la très jeune fille de son disciple Abou Bakr. Elle s’appelle Aïsha et n’a que six ans alors que lui en a cinquante. Elle devint l’épouse préférée de Mahomet, détail qui révèle ses goûts très intimes. (Ces faits sont relatés dans l’un des textes officiels de la tradition islamique, le hâdith 67 39).

    Le Hadith, Sahih Bukhari 7,62-64 dit : »Le Prophète a épousé Aisha quand elle avait six ans et il a consommé son mariage quand elle avait neuf ans, et alors elle est resté avec lui pendant neuf années (c’est à-dire, jusqu’à sa mort). »

    Le Hadith, Sahih Bukhari 1,4-229 dit :Aisha a relaté : « J’avais l’habitude de laver les traces de sperme des vêtements du Prophète et il avait l’habitude d’aller à la prière avec de l’eau encore dessus. (les traces d’eau étaient encore visibles). »

    Le Hadith, Volume 8, livre 73, N° 151dit :

    Aisha a relaté : « J’avais l’habitude de jouer à la poupée en présence du Prophète, et mes jeunes amies avaient l’habitude également de jouer avec moi. Quand l’apôtre d’Allah entrait, elles avaient l’habitude de se cacher, mais le prophète les appelais à le rejoindre et jouer avec moi »

    Le Hadith, Volume 7, livre 62, N° 17 dit :Jabir bin ‘Abdullah a relaté : Quand je me suis marié, l’apôtre d’Allah m’a dit : « A quel type de dame t’es tu marié ? » J’ai répondu : « J’ai épousé une matrone ». Il a dit : « Pourquoi, tu n’as pas de penchant pour les jeunes vierges et pour les caresser? » Jabir a également indiqué : L’apôtre d’Allah a dit : « Pourquoi tu n’as pas épousé une jeune fille de sorte que tu pourrais jouer avec elle et elle avec toi ? »

    Le 23 juin 622, à Aqaba, sur les bords de la mer Rouge, les représentants de Yathrib (Médine), une oasis à 350 km au Nord-Est, signent avec le Prophète un pacte d’alliance et acceptent d’accueillir ses disciples mecquois, au total 70 personnes. Mahomet quitta alors finalement la Mecque en septembre pour s’installer à Médine. Cette période correspond à l’Hégire, ou début de l’ère islamique.

    Médine était la proie de rivalités entre deux tribus arabes (Les Aws et les Khazraj) ; trois tribus juives y arbitraient ce conflit au gré de leurs intérêts. Mahomet y fut accueilli comme un médiateur et un législateur. Pour lui c’est le début d’un radicalisme politique qui ira crescendo : Désormais, dans ses 24 sourates de la période Médinoise, il ne se dit plus « apôtre » mais « Prophète » et son ton est bien plus dur.

    Les Juifs jouent alors un rôle non négligeable dans la vie de la communauté. Il faut dire que Mahomet n’avait pas encore la prétention de professer une religion « nouvelle ». Il n’y avait donc pas d’opposition avec les Juifs. D’ailleurs, la prière était tournée vers Jérusalem.

    La communauté, en fait, est surtout une association politique : Le chef des musulmans se comporte en guerrier et il multiplie les razzias contre les caravanes des Mecquois pour réunir du butin.

    Ayant alors surpris Zaynab bint Khuzaima (30 ans), épouse de son fils adoptif Ali, en petite tenue, Mahomet fut ébloui par sa beauté, et eut envie d’elle. Pour se justifier contre toute accusation d’inceste, Mahomet inventa une histoire incroyable : Une opportune (!) révélation d’Allah l’autorisa à transgresser l’interdit social et à épouser sa belle-fille :

    « O prophète ! Il t’es permis d’épouser les femmes que tu auras dotées, les captives qu’Allah aura fait tomber entre tes mains, les filles de tes oncles et de tes tantes maternels et paternels qui ont pris la fuite avec toi, et toute femme fidèle qui aura donné son âme au prophète. C’est une prérogative que nous t’accordons sur les autres croyants.  » (Sourate 30, 49-51) (il y a aussi la sourate 33, 2-37).

    Bien évidemment son fils Zaid accepta de divorcer pour répondre au désir légitime de son père et aux ordres d’Allah.

    Les hadiths de Boukhari Vol. 7,48 disent à ce sujet :Lorsque fut révélé le verset coranique permettant à Muhammad de retarder le tour de n’importe laquelle de ses épouses, et lorsque Muhammad déclara qu’Allah lui avait permis de se marier avec la femme de son fils adoptif, Aïcha lui dit ironiquement: « Ô envoyé d’Allah, je vois que ton Dieu s’est vite empressé de t’exaucer. »

    La sourate 66, 1-5 fut également révélée inopinément (!) pour permettre au Prophète de délaisser ses épouses s’il le voulait afin de coucher avec Marya Qibtiya bint shamun appelée aussi maria la copte (une esclave sexuelle qu’on lui avait donné en cadeau).

    A partir de Médine, Mahomet organisa alors avec ses partisans trois razzias infructueuses contre les caravanes mecquoises.

    Mais en janvier 624, en un lieu appelé Nakhlah, douze disciples de Mahomet attaquent par surprise une caravane de La Mecque, tuent un homme d’une flèche et font deux prisonniers. L’affaire cause un grand scandale car elle s’est produite pendant le mois de rajab. Il s’agit d’une période sacrée où toute hostilité et tout meurtre étaient proscrits.

    Mais opportunément (!), Allah dicta à ce moment une sourate l’autorisant à rompre la trêve (sourate 2, 217). Allah accorda en plus une large part à son Prophète (il pu s’approprier un 5ème du butin !).

    A cette époque Mahomet garde les juifs de Médine en haute estime. il s’attendait à ce que ceux-ci fussent les premiers à accueillir favorablement son message monothéiste; mais il fut rapidement déçu par leur méfiance et leur frilosité. En effet, les juifs ne le recevaient pas comme leur prophète et ils critiquaient même les libertés qu’il prenait avec le récit biblique.

    Au comble de l’amertume, il se détourna du judaïsme et développa une religion qui tira désormais sa source mystique dIsmaël fils d’Abraham, et non plus de Moïse.

    Le 11 février 624, une révélation divine (sourate 2, 138) enjoint à Mahomet et à ses disciples que la prière rituelle se ferait désormais en se tournant non plus vers Jérusalem mais vers la pierre noire de la Kaaba, le sanctuaire des idolâtres de La Mecque. (en fait les chroniques occidentales indiquent que ce changement se serait fait bien plus tard). La rupture avec les juifs avait commencé.

    Parallèlement, Mahomet fit peu à peu assassiner, avec l’accord d’Allah, tous ceux qui lui étaient opposés ou qui l’avaient critiqué

    Ainsi Abu Afak, un juif centenaire avait osé composer une satire lyrique du Prophète (Kitab al Tabaqat al Kabir, Volume 2, par Ibn Sa’d, page 32). Mahomet s’est exclamé: « Qui me vengera sur cette crapule? » et Salim ibn Umayr est parti le tuer dans son sommeil.

    Pui la poétesse Asma bint Marwan, mère de 5 petits enfants, écrivit une poésie critiquant les Arabes pour avoir laissé Mahomet assassiner un vieil homme. Apprenant ses dires, Mahomet questionna : «N’y aurait-il donc personne pour me débarrasser de la fille de Marwan ?» Umayr ibn Adi, un musulman (aveugle ?) se porta volontaire et poignarda la malheureuse dans son lit, alors qu’elle donnait la tétée à son plus jeune enfant.(Sirat Rasul Allah). Lorsque, pris de remord, Umayr exprima ses craintes d’être puni de ce meurtre par Allah, Mahomet le rassura en lui disant que «Même deux chèvres ne se disputeraient pas pour cela». Il dit aussi : « Oh sois témoin, aucune revanche n’est payable pour son sang ! » (Aba Dawud Livre 38, 4348)

    En 624, le Prophète attaqua victorieusement une caravane Mecquoise au puits de Badr (avec l’appui d’anges invisibles). En souvenir, ce mois devint le Ramadan.

    Parmi les prisonniers se trouvait le conteur Al Nadr qui s’était autrefois illustré en se moquant du prophète à la Mecque et en disant que les sourates étaient des fables. Ivre de vengeance, Mahomet en profita pour l’exécuter.

    Mahomet dit à ses hommes: « Quiconque d’entre vous rencontrera Abou-Djahl, qu’il ait soin de ne pas le laisser échapper. Si vous ne le rencontrez pas, cherchez le parmi les morts ; car Dieu m’a promis qu’il serait tué aujourd’hui. Si vous ne le reconnaissez pas à son visage qui pourrait être couvert de poussière, vous pourrez le distinguer à une cicatrice qu’il a au pied ;… tranchez lui la tête et amenez la moi. ! »… ce qui fut fait.
    Mahomet dit à Uqba bin Abi Mu`ayt : « Je fais à Dieu le voeux que si je te saisis en dehors de la Mecque, je te ferai couper la tête ! ».

    Les textes disent ensuite : Deux jours après, à mi-chemin vers Médine, Uqba, un autre prisonnier, avait été ordonné à l’exécution. Il tenta de protester et demanda pourquoi il devait être traité avec plus de rigueur que les autres captifs. «En raison de ton inimité avec Allah et son prophète», répondit Mahomet. «Et ma petite fille ! cria Uqba dans l’amertume de son âme, qui prendra soin d’elle ?». «Les feux de l’enfer !» s’exclama le Prophète. Et à cet instant, la victime fut fendue jusqu’aux pieds. «Misérable que tu es !» continua-t-il, «Et persécuteur ! Mécréant qui ne crois ni en Allah, ni en son prophète, ni en son livre ! Je remercie le seigneur qui t’as tué, et ainsi a consolé mes yeux !». (bn Hisham, Sirat de Mahomet)

    Uqba n’était n’avait pourtant pas persécuté les premiers musulmans : Il mourut pour la simple et bonne raison qu’il refusa l’Islam, fidèlement à ses convictions personnelles.

    Mahomet ordonna également le meurtre du poète critique juif Ka’b ibn al-Ashraf, parcequ’il avait récité à la Mecque un ode funèbre pour les Mecquois tués par les musulmans (et aussi parcequ’il taquinait les musulmans en adressant des vers d’amour à leurs femmes). Abû Nâïla, assassina alors le poète durant la nuit, près d’une cascade, aprés l’avoir traitreusement attiré hors de sa forteresse. Il était pourtant son frère adoptif. Quand Abû Nâïla jeta la tête coupée de Ka’b aux pieds de Mahomet, celui-ci s’écria : «Cela m’est plus agréable que le plus beau chameau de toute l’Arabie.» Puis il le félicita et lui fit don d’un bâton sur quoi s’appuyer dans le paradis.

    Le lendemain ce fut au tour de Ibn Sunayna d’être assassiné par son ami musulman Muhayyisa ben Masud parcequ’il était juif lui aussi. Le frêre de Muhayyisa s’écria alors que «Une religion qui pousse à faire cela est certainement merveilleuse !».

    Ces assassinats troublèrent cependant quelques âmes sensibles et le Prophète trouva le moyen de se justifier par une nouvelle sourate bien opportune (!) : « Il n’appartient pas au prophète de faire des captifs, tant que, sur Terre, il n’a pas complètement vaincu les incrédules.» (sourate 8,67).

    Peu après la bataille de Badr, un incident mit le feu aux poudres. Une musulmane ayant été molestée au marché par des juifs de la tribu des Banû-Qaynuqâ’, des batailles entre musulmans et juifs s’ensuivent. La tribu mise en cause se trouva bientôt assiégée par les musulmans puis fut expulsée de Médine et ses biens confisqués.

    En 625, la deuxième tribu juive, celle des Banû-Nadhîr, fut accusée de pactiser avec les habitants de La Mecque (Allah aurait révélé qu’ils voulaient assassiner son Prophète) et durent s’enfuir à Quaybar après une violente bataille. Mahomet fit couper et brûler leurs palmeraies sur l’ordre d’Allah : «Ce que vous coupez de souple ou que vous laissez debout sur sa tige, c’est sur l’ordre d’Allah et pour confondre les mécréants.»
    Ilt fit tuer aussi Kab, chef des Banû-Nadhîr et poête satiriste, ainsi que sa femme, car ils s’étaient moqué de lui.

    Mahomet était devenu le maître de Médine. Il devint riche et puissant grâce au butin des razzias et du tribut qu’il exigeait des vaincus. Il s’était associé aux pillards Banou Damréh ainsi qu’à Abouzar de la tribu des brigands de Ghafar. La tribu des Banou Madlidj qui était idolâtre s’est alliée aussi au Prophète uniquement dans l’intention de s’emparer des butins obtenus dans les attaques aux caravanes.Mahomet a mené ainsi soixante trois razzias en tout (contre une seule guerre défensive). Ses victoires devaient démontrer à ses fidèles la pertinence de son message.

    Les Mecquois, excédés par le pillage de leurs caravanes, montèrent une expédition avec Abu Sufyan contre Mahomet. Ils le battirent d’abord à Uhud le 21 mars, puis entreprirent le siège de Médine en 627 pendant 15 jours (« bataille du fossé »). Mais Mahomet ayant fait creuser un fossé défensif autour de la ville, les Mecquois durent lever le siège.

    Le Prophète en profita pour accuser et attaquer la dernière tribu juive de Médine : les Banu Qurayza (qui pourtant avaient participé à la défense). Aprés un siège d’un mois, il leurs fait dire qu’ils ont le choix entre se convertir à l’islam ou bien de mourir. Malgré leur rédition, Mahomet décide de massacrer, sur ordre d’Allah, tous les membres mâles de la tribu (600 à 800 hommes). Ils furent horriblement torturés, pour qu’ils avouent où ils avaient cachés leurs trésors, puis, emmenés par groupe de cinq, ils furent tous décapités et jetés dans des fosses communes creusées prés de la place du marché de Médine. Les femmes et les enfants furent vendus comme esclaves. Après le carnage, Mahomet pris pour concubine la belle Rayhana bint umru bin hanafa, veuve de l’un des suppliciés.

    Le Hadith, Sahih Bukhari 5,59,362 dit à ce sujet : « Il a alors tué leurs hommes et a distribué leurs femmes, leurs enfants et leurs propriétés parmi les musulmans, mais certains d’entre eux sont venus vers le prophète et il leur a accordé la sécurité, et ils ont embrassé l’islam. Il a exilé tous les juifs de Médine. Ils y avait des juifs de Bani Haritha et tous les autres juifs de Médine »

    Ibn Ishaq a écrit à la page 466 du Sirat Rasulallah :: »Alors l’apôtre a divisé la propriété, des épouses, et des enfants des Banu Qurayza entre les musulmans, il a fait connaître à ce jour les parts concernant les chevaux et les hommes, et en a pris le cinquième « ,(Mahomet et sa famille ont obtenu un cinquième des prises de guerre). Puis l’apôtre a envoyé Sa’d. . . avec certaines des femmes captives des Banu Qurayza à Najd pour qu’il les vende contre des chevaux et des armes. »

    Lz Hadith 669 dit :Quelques gens de la tribu d’Uraina sont venus au Prophète et il leur a dit qu’ils pourraient aller aux chameaux de Sadaqa et boire leur lait et urine (utilisée à guérir des certaines maladies). D’abord tout était bien mais alors ils se sont battus sur les bergers et les ont tués, ont devenus des apostats de l’Islam et ont enlevé les chameaux de Muhammad. Il a envoyé des hommes pour les rentrer. Le Prophète Sacré a ordonné leurs mains coupées, leurs pieds coupés, leurs yeux éteints et les avait jeté sur la terre rocailleuse jusqu’à ce qu’ils soient morts.

    Le Hadith, Sahih Bukhari 8, 82, 794 dit :Anas a relaté : Certains de la tribu d’Ukl sont venues chez le Prophète et ont embrassé L’islam. Le climat de Médine ne leur convenait pas, alors le prophète leur a ordonné de boire l’urine et le lait des chameau pour se soigner. Ils l’ont fait et ont récupérés de leur mal. Mais ils se sont détourné de l’islam et ont tué le berger des chameaux et sont partis avec les chameaux. Le Prophète envoya certains à leur poursuite et ainsi ils les ont attrapés et rapportés, et le Prophète a commandé que leurs mains et jambes devaient être tranchées et que leurs yeux devraient être marqués au fer rouge et que leurs mains et leurs jambes coupées ne soient pas cautérisées, et ceci jusqu’à ce qu’ils meurent. (… « et il furent jetés à Al-Harra et ils moururent de soif ».)

    Abu Dawud 38A357 a écrit :Quand l’Apôtre de Allah a coupé les mains et pieds de ceux qui avaient volé ses chameaux et apostasié, et il a ordonné que leurs yeux soient éteint par feu, Allah l’a réprimandé et a révélé: « La punition de ceux qui font la guerre contre Allah et Son Apôtre et s’efforcent de toutes leurs forces pour la méchanceté à travers la terre est l’exécution ou la crucifixion. »

    A partir de 627 le Prophète lanca une politique d’agression systématique des autres tribus.

    Il attaqua les tribus des Bani Moustalik et les juifs de Wadil Qora, enleva les femmes et les enfants de la tribu des Moshjarik, pilla des caravanes, prit l’oasis juive de Fadak (qui devint bien personnel de Mahomet) et dit aux juifs Beni Qainoqa : « Si vous n’embrassez par l’islam, je vous déclare la guerre ! »

    Puis il lanca une expédition contre les juifs de Quaybar. Il commenca par inviter leur chef à un pourparler et en profita pour le faire assassiner avec toute sa suite en cour de route.

    Dans la « Vie de Mahomet », page 515, il est écrit : »Il a attaqué la ville juive de Quaybar où il a pris un des chefs juifs et l’a torturé pour le forcer à dire où était enterrée son argent. Après que l’homme ait refusé de parler, et comme il était presque mort du fait de la torture, Mahomet a ordonné que sa tête soit tranchée. »

    Dans cette ville il fit torturer et tuer l’oncle, le père, et le mari de Safia bint Hayi bin Akhtab (17 ans). Puis il fit de celle-ci son esclave par les droits de la guerre et l’obligea à partager sa couche. Safia elle même déclarait, selon les hadiths, que « Personne ne lui paraissait plus détestable que Mahomet.

    Lors du banquet qui s’ensuivi, La belle Zaïnab de Quaybar, tenta d’empoisonner Mahomet avec un plat de viande empoisonné, mais le prophète vomit le poison et guérit. Lorsqu’il demanda à Zaïnab la raison de son geste, elle répondit : « Tu as causé à mon peuple de grands maux et j’ai pensé : si tu n’es qu’un simple chef d’armée, je sauverai mon peuple en causant ta mort, mais si vraiment tu es prophète, Dieu t’avertira de mon projet et tu survivras. » Mahomet fit immédiatement mettre à mort l’héroïne juive.)

    Un autre texte donne la version suivante :

    Zaïnab la juive, fille d’Al Harith, épouse de Sellem ibn Michkam, envoya au prophète un mouton rôti qu’elle avait empoisonné. Elle demandant auparavant quelle était la partie que le prophète préférait, et comme on lui apprit que c’était l’épaule, elle mit baucoup de poison sur cette partie. Dés que le prophète mordit l’épaule du mouton qui lui avait été offert, il fut averti que la viande était empoisonnée et il recracha ce qu’il avait dans la bouche.
    Ensuite, il fit réunis tous les Juifs et leur demanda « Direz vous la vérité si je vous demande quelque chose? » « Oui, répondirent ils ». « Avez vous mis du poison dans ce mouton? » « OUI dirent ils encore ». Et quelqu’un vous a portés à le faire ? » demanda-t-il. « Nous avons voulu nous débarasser de toi, au cas où tu aurais été menteur; par contre, si tu es vraiment un prophète, cela ne te fera rien ».

    On amena ensuite la coupable auprés du messager de Dieu et elle confirma qu’elle avait cherché à l’assassiner. Les musulmans voulurent la tuer mais sur le moment le prophète ordonna qu’on la libère et il ne la punit pas sur le moment. Cependant, lsq Bichir Ibn Al barra ibn Maa’rour qui avait mangé aussi la viande empoisonné mourrut, alors il la fit tuer.

    Après quelques ultimes escarmouches sans succès, les Quoraïchites de la Mecque comprirent qu’il ne leur restait plus qu’à faire la paix.

    En mars 628 fut signé le pacte de Hudaibiyah qui stipulait une trève de dix ans, mais, comme le Prophète l’explique dans le Coran, « la parole donnée aux mécréants peut être reprise sans scrupules ».

    En 629, le traité d’Hodaïbiya autorisa les musulmans à effectuer un pèlerinage l’année suivante à la Mecque et, le 11 janvier 630, Mahomet en profita pour entrer par surprise dans la ville à la tête d’une armée de 10 000 hommes et s’en empara sans même livrer bataille. En quelques heures, les Mecquois sont convertis ou supprimés (30 exécutions). Triomphant, Mahomet épousa la fille de son ennemi Abu Sufyan. Il fait ensuite décapiter l’apostat Abdallah ibn Abou Sahr, le poête satiriste Abdallah ibn Khatal et Howairith ibn Noqaïd. Il fait aussi condamner à mort l’esclave affranchie Sara et les chanteuses Qariba et Fartana. Lui échappent Hind (femme d’Abou Sufyan), Ikrima et Cafwan ibn Ommayya (à qui Mahomet avait dit : « Tu as à choisir entre le sabre et l’islam ! ») qui parviennent à s’enfuir.

    Les idoles de la Mecque sont toutes détruites (sauf la pierre noire), les vignes sont arrachées.

    Les juifs et chrétiens de Makna, Eilat et Jarba sont ensuite soumis, la ville de Taïf est prise, la tribu des Beni Djadsimaa est massacrée et les musulmans font la guerre contre les tribus hawazites.

    En 631 la ville byzantine de Tabouk est soumise et les chrétiens doivent payer le tribut.

    Les tribus chrétiennes des Abdul Qaïs, Nadjranites, et Taghlibites sont soumises.

    Mahomet conduira encore quelques raids vers la Syrie et les ports de la Mer Rouge.

    En 632 il accomplira le pèlerinage annuel devant plusieurs milliers de fidèles : c’est le même pélerinage que pratiquaient ses ennemis païens, et devant la même « pierre noire » ; mais ce pélerinage sera désormais interdit à tout « mécréant », malgré les accords, suite à la révélation de la sourate 9, 1 et 28. Tous les rituels paiens du pélerinage seront cependant conservés par les musulmans, en étant justifiés par des légendes attribuées à des personnages de la Bible.

    Mahomet retournera ensuite à Médine où il mourra de maladie le 8-6-632.
    Au dernier moment, Mahomet se couvrit le visage de son « khamisa » puis, lorsqu’il eut chaud et manqua d’air, il découvrit son visage et dit :

    « Qu’Allah maudisse les Juifs et les Chrétiens, car ils ont élevé des lieux de prière sur les tombes de leurs Prophètes ». (selon Aïsha et ‘Abdullah bin ‘Abbas).

    A propos de la maladie du prophète : On rapporte ce hadith de Aicha :

    Au cours de la maladie à la suite de laquelle il mourut, l’envoyé de Dieu disait : « O Aicha !, je ne cesse de ressentir la souffrance que m’a fait éprouver le mets que j’ai mangé à Quaybar. Le moment est venu où mon aorte va se briser sous l’influence de ce poison »

    Rien ne pouvait arrêter la lente action de ce poison.

    Le Prophète avait demandé à ses compagnons de ne pas l’ensevelir après sa mort, car il serait élevé au ciel. Mais après trois jours, son cadavre commença à dégager une odeur fétide, et ses disciples, déçus de son mensonge, le mirent en terre. La tradition musulmane prétendra que c’est Mahomet qui aurait finalement choisi, après sa mort, de ne pas s’élever et de finir comme le commun des mortels…

    Voilà :C’était l’histoire de ce grand prophète, infiniment sage, infiniment généreux, gentil, dévoué et compatissant, et dont la haute spiritualité est évidente aux yeux de tous..

  17. Quel être sensé pourrait-il encore croire que cela puisse venirt de Dieu qui renierait le Christ 750ans plus tard en prenant ce voleur meurtrier comme représentant de Dieu sur terre !!!!!!

    j’ai pas fini Fatima fallait pas me lancer
    pause

  18. la vérité réelle est que les muzzs colonisent les pays non-muzzs pour les submerger et quand ils deviennent majoritaires ils génocident les « infidèles »,et jamais ,historiquement ont-ils été capables de gérer une démocratie ! les génocides arménien,grec et kurde en Turquie (ça fait 3 genocides !) ,la conversion forcée des berbères ,la persécution des coptes en Egypte , la disparition des chrétiens en Algérie , Maroc, Tunisie, Irak !!! Alors le baratin sur la tolérance de pacotille de l’islam ,c’est du pipeau à gogos !

  19. Jésus a annoncé qu’après lui viendraient des faux prophètes (Matthieu 24; 11)

    Comparons les vies de Moïse, Mohammed et Jésus pour voir lequel des deux : Jésus ou Mohammed est le prophète semblable à Moïse.

    Moïse : Moïse fut transfiguré dans la présence de Dieu. Son visage rayonna (Ex 34 : 29) Le peuple le craignit mais il l’appela avec amour et lui exposa la parole de Dieu(Ex 34 : 30-35)

    Mohammed: Mohammed ne fut jamais transfiguré. Même après que l’ange Gabriel lui parla. Le peuple l’honora en le suivant, croyant à son autorité plutôt qu’à celle de Dieu. Est-il comme Moïse ?

    Jésus : Jésus fut transfiguré et tout son aspect rayonna. Ses disciples le craignirent mais il leur exposa la parole que Dieu révélait. Marc 9 : 2-9 etc.) N’est-il pas comme Moïse ?

    Pour soutenir leur revendication, les apologistes musulmans ont dressé une liste de critères concernant Moïse et Mohammed, à savoir : tous deux étaient mariés et avaient des enfants, ils étaient tous deux chefs militaires et chefs de leurs peuples respectifs etc.
    Mais ils oublient que plusieurs prophètes correspondraient à ces critères. Il serait plus utile de baser la comparaison sur les critères qui sont uniques au ministère de Moïse, et qui par conséquent, seraient uniques à celui qui est  » un prophète comme toi  » de Deutéronome 18 : 18. Considérons 10 points de comparaison :

    Moïse :L’enfant Moïse fut sauvé par Dieu (Exode 1 : 17et 2 : 2-10)

    Mohammed :L’enfant Mohammed ne fut pas sauvé par Dieu. Est-il donc comme Moïse ?

    Jésus :L’enfant Jésus fut sauvé par Dieu (Matthieu 2 : 13-16) N’est-il pas comme Moïse ?
    Moïse avait une relation personnelle avec Dieu(Ex 3: 11 à 4 : 17 ; 33 : 12-23 ; Nombres 9 : 8-10 ; Deutéronome 34:10-12)

    Mohammed: .Mohammed ne Lui a jamais parlé face à face. Est-il donc comme Moïse ?

    Jésus : Jésus était dans la présence même de Dieu (Matthieu 17 : 2-8) et en relation étroite avec Lui (Jean 14 : 6-11 ; 17 : 2-8) N’est-il pas comme Moïse ?

    Moïse : Dieu a donné à Moïse toute l’autorité, comme s’il était Dieu (Ex 4 : 16 ; 7 :1)

    Mohammed: Dieu n’a jamais dit à Mohammed  » Tu es comme Dieu. Est-il
    donc comme Moïse ?

    Jésus : Jésus avait toute autorité comme Dieu. Il a pardonné les péchés (Marc 2 : 5) N’est-il pas comme Moïse ? ( sur la croix Père pardonne leur , ils ne savent pas ce qu’il font )

    Moïse : Moïse a reçu le témoignage de Dieu devant tout le peuple et il a fait des miracles ce qui prouve son autorité (Ex 7 : 10-20 ; 8 : 1-14 ; 9 : 3-15; 12 : 29 ; 14 : 21,22 ;17 : 6,7 : 19 : 9, 17-20 ; 20 : 18-20 ; Deutéronome 4 : 10-14 ; 5 :23-27

    Mohammed :Il n’a jamais reçu le témoignage de Dieu devant d’autres personnes. Il disait même de ses critiques,  » s’ils ne produisent pas de témoins, alors ce sont eux, auprès de Dieu, les menteurs  » (Sourate 24 : 13) Il n’a accompli aucun miracle (Sourate 29 : 50) Est-il comme Moïse ?

    Jésus : Jésus a reçu le témoignage de Dieu devant des foules de gens et a fait beaucoup de miracles (Matthieu 3 : 16,17 ; 8 : 2ss ; 14 : 13-21 ; Luc 7 : 11-16. N’est-il pas comme Moïse ?

    Moïse : Les prophéties de Moïse se sont accomplies (Deut 18 : 15-22 ; 28 : 15-68)

    Mohammed :Sauf quelques allusions aux victoires militaires, Mohammed n’a jamais prononcé de prophéties qui se soient accomplies. Est-il comme Moïse ?

    Jésus : Les prophéties de Jésus se sont accomplies (Matt 24 et bien d’autres versets). N’est-il pas comme Moïse ?

    Moïse : Moïse s’est offert à Dieu pour porter les péchés de son peuple (expiation) (Ex 32 : 30-32)
    Mohammed : Mohammed ne s’est jamais offert en expiation des péchés des autres. Est-il comme Moïse ?

    Jésus : Jésus a donné sa vie à la croix en sacrifice, prenant sur lui tous les péchés de l’humanité (expiation) (Esaïe 53 : 5 ; Matt 26 : 28) N’est-il pas comme Moïse ?

    Moïse : Moïse a décrété une religion basée sur la miséricorde et la justice de Dieu. Plus tard il a institué un système de sacrifice sanglant pour le pardon des péchés. (Expiation) Quiconque apportait un agneau ou un animal sans défaut était réconcilié avec Dieu (Lévitique 4 : 2-35 ; 7 : 1, 2 ; 14 : 13 ; Ex 12 : 5-13)

    Mohammed : Mohammed était ouvertement opposé au sacrifice sanglant d’un agneau et a enseigné qu’aucune tierce personne ne pouvait expier les péchés d’autrui (Sourate 6 : 164 ; 53 : 38) Est-il comme Moïse ?

    Jésus : Jésus s’est donné comme Agneau de Dieu afin que ceux qui croiraient à son sacrifice soient pardonnés de leurs péchés. Il est le sacrifice parfait, annoncé par les prophètes qui met fin à tout sacrifice d’animal (Hébreux 9 : 22 ; 10 : 1-18) N’est-il pas comme Moïse ?

    Moïse : Moïse fut de la lignée prophétique de Jacob, fils d’Isaac (Ex 2 : 1 ; Genèse 46 : 11)

    Mohammed : Mohammed fut de la lignée d’Ismaël (d’après les musulmans) et non de Jacob. Est-il donc comme Moïse ?

    Jésus : Jésus fut de la lignée de Jacob de par sa mère, Marie et son père adoptif, Joseph. (Matt 1 : 2, 16 ; Luc 3 : 23, 34) N’est-il pas comme Moïse ?

    Moïse : Moïse a libéré son peuple de la servitude et de l’oppression des Egyptiens et les a conduit au pays promis. Dieu l’a choisi et l’a envoyé pour accomplir cette mission (Exode 3 : 7-10)
    Mohammed : Mohammed n’a pas libéré de peuple de la servitude ou d’une oppression quelconque. Est-il comme Moïse ?

    Jésus : Jésus libère ceux qui croient à sa crucifixion (expiation) de la servitude et de l’oppression du péché. Il les conduit au pays promis (le Royaume de Dieu.) Dieu l’a choisi et l’a envoyé pour accomplir cette mission. (Marc 1 : 14-15 ; Jean 10 : 15-18) N’est-il pas comme Moïse ?

    Moïse a choisit 12 hommes (des chefs d’Israël) chacun représentant une des 12 tribus d’Israël. (Nb 1 :44)

    Jésus a choisit 12 apôtres chacun représentant une des 12 tribus d’Israël spirituel. (Mt 11 :1 ; Mt 19 :28 ; Luc 6 :13)

    Mohammed n’a jamais choisi 12 hommes chacun représentant une des douze tribus d’Israël puisqu’il n’était pas Israelite et Jésus avait déjà choisi douze apôtres pour quand il régnerait.

    Après la mort de Moïse, Dieu fit disparaître son corps(Dt 34:5, 6 ; Jude 9)Après la mort de Jésus, Dieu fit disparaître son corps(Actes 2:31)

    Mohammed est enterré à Médine sur le terrain de sa demeure. Encore aujourd’hui son tombeau est visible à tous.

    Le premier miracle de Moïse fut de changer les eaux du fleuve Nil en sang(Ex 7:20)

    Le premier miracle de Jésus fut de changer l’eau en vin (le vin symbolise le sang dans la nouvelle alliance) (Jean 2:7-9)…Noce de Cana

    Mohammed n’a accompli aucun miracle (Sourate 29:50)

    Dieu a utilisé Moïse pour nourrir une grande foule. (Ex 16:2)
    Dieu a utilisé Jésus pour nourrir une grande foule. (Ex 6:48-51)
    Le Coran ne reporte jamais que Mohammed aurait nourri une grande foule.

    Dieu a donné à Moïse toute l’autorité, comme venant de sa part. (Ex 4:16 ; 7 :1)
    Dieu a donné à Jésus toute l’autorité, comme venant de sa part. (Jean 3:35-36 ; Jean 10:18 ; Mt 28 :18)
    Le Coran ne reporte jamais que Dieu aurait publiquement rendu témoignage de Mohammed.

    Moïse a jeûné pendant 40 jours en un endroit désertique. (Ex 34 :28)
    Jésus a jeûné pendant 40 jours en un endroit désertique. (Mt 4 :1, 2)
    Mohammed n’a jamais jeûné pendant 40 jours en un endroit désertique.

  20. A leur décharge, je note qu’aucun peuple ni aucune idéologie n’a été capable de gérer une « démocratie » (au sens où nous l’entendons aujourd’hui, c’est-à-dire : suffrage universel, école obligatoire pour tous, laïcité d’État…). Ce système tire inévitablement l’intégrité morale, la créativité artistique, la responsabilité familiale et sociale des individus vers le bas.

  21. Fatima ton faux prophète ne pouvait pas venir de Dieu et allah est le dieu de la lune votre symbole

    Jésus a interdit à Ses disciples d’utiliser l’épée :
    « Alors Jésus lui dit: ‘ Remets ton épée à sa place, car tous ceux qui prennent l’épée périront par l’épée. » Matthieu 26:52

    Muhammad a exhorté ses adeptes à l’utiliser (l’épée):
    « Ô prophète! Encourage les croyants au combat! » Sourate 8:55
    « Combattez (…) que tout culte soit rendu à Allah ». S. 8:39
    « Tuez les associateurs » S. 9:5 (Verset du ‘SABRE’)
    Associateurs (= les chrétiens), mot clé du Coran.

    Comment Jésus et Mahomet ont-ils réagi face aux situations suivantes:

    une femme prise en flagrant délit d’adultère
    Jésus

    Alors les scribes et les pharisiens amenèrent une femme surprise en adultère; et, la plaçant au milieu du peuple, ils dirent à Jésus: Maitre, cette femme a été surprise en flagrant délit d’adultère. Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes: toi donc, que dis-tu? Ils disaient cela pour l’éprouver, afin de pouvoir l’accuser. Mais Jésus, s’étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre. Comme ils continuaient à l’interroger, il se releva et leur dit: Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle. Et s’étant de nouveau baissé, il écrivait sur la terre. Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu’aux derniers; et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu. Alors s’étant relevé, et ne voyant plus que la femme, Jésus lui dit: Femme, ou sont ceux qui t’accusaient? Personne ne t’a-t-il condamnée? Elle répondit: Non, Seigneur. Et Jésus lui dit: Je ne te condamne pas non plus, va, et ne pêche plus. Jean 8:3-11

    Mahomet

    Une femme vint dire à Mahomet: «J’ai commis l’adultère, purifie-moi.» (Elle voulait que Mahomet la punisse afin qu’Allah lui pardonne son péché et la laisse entrer au paradis.) Mahomet lui répondit: «Va-t-en jusqu’à la naissance de l’enfant.»
    Après avoir mis l’enfant au monde, elle revint avec l’enfant et dit: «Voici l’enfant que j’ai mis au monde.» Mahomet répondit: «Va-t-en et allaite-le jusqu’à ce qu’il soit sevré.»
    Une fois l’enfant sevré, elle vint vers Mahomet avec l’enfant qui tenait un morceau de pain dans sa main. (L’enfant devait avoir deux ans, selon la durée prescrite par le Coran pour l’allaitement.) La femme dit: «Messager d’ Allah, le voici, je l’ai sevré et il mange de la nourriture solide.» Mahomet donna l’enfant à un musulman et prononça ensuite la sentence. La femme fut enterrée dans un fossé jusqu’a la poitrine et lapidée.
    (L’authentique de Mouslim, livre 17, n°4206, paraphrase de l’auteur)

    un aveugle demandant de l’aide
    Jésus

    Comme Jésus approchait de Jéricho, un aveugle était assis au bord du chemin, et mendiait. Entendant la foule passer, il demanda ce que c’était. On lui dit: c’est Jésus de Nazareth qui passe. Et il cria: Jésus, Fils de David, aie pitié de moi! Ceux qui marchaient devant le reprenaient, pour le faire taire; mais il criait beaucoup plus fort: Fils de David, aie pitié de moi! Jésus, s’étant arrêté, ordonna qu’on le lui amène; et, quand il se fut approché, il lui demanda: Que veux-tu que je te fasse? II répondit: Seigneur, que je recouvre la vue. Et Jésus lui dit: Recouvre la vue; ta foi t’a sauve. A l’instant il recouvra la vue, et suivit Jésus, en glorifiant Dieu. Tout le peuple, voyant cela, loua Dieu. Luc 18:35-43

    Cet homme, ayant entendu dire que Jésus guérissait les malades, a imploré son secours, et Jésus est intervenu en sa faveur.

    Mahomet

    Un jour, certains des chefs les plus importants de La Mecque participaient à une réunion organisée par Mahomet, qui tentait de les persuader d’accepter l’islam. Soudain, un aveugle s’est approche de lui pour lui poser une question sur l’islam. Mahomet, n’appréciant pas d’avoir été interrompu, l’a ignore.
    (Abu Mawdudi, Introduction to the Surah, Surah 80)

    Apres cet incident, Mahomet a rapporté qu’ Allah lui avait reproché son attitude envers l’aveugle:
    Le Prophète s’est renfrogné et il s’est détourné parce que l’aveugle est venu à lui. Qui te fera savoir si, peut-être, celui-ci se purifie ou s’il réfléchit de telle sorte que le Rappel lui soit profitable? Sourate 80: 1-4 (cf. vv. 5-15)

    allez une pause pour cette nuit en attandant regarde l’homme parfait dans l’islam en vidéo

    http://www.channels.com/episodes/show/11383221/L-Homme-Parfait-en-Islam-#/episodes/show/11383221/L-Homme-Parfait-en-Islam-

    tu sers le démon Fatima et tu refuses de voir la vérité

     » Je suis la vérité , le chemin , la vie  » a dit Jésus

    j’ai pas fini non pas pour t’humilier mais pour que tu connaisse la vraie vérité

    bonne nuit Fatima

  22. Fatima ton faux prophète ne pouvait pas venir de Dieu et allah est le dieu de la lune votre symbole

    Jésus a interdit à Ses disciples d’utiliser l’épée :
    « Alors Jésus lui dit: ‘ Remets ton épée à sa place, car tous ceux qui prennent l’épée périront par l’épée. » Matthieu 26:52

    Muhammad a exhorté ses adeptes à l’utiliser (l’épée):
    « Ô prophète! Encourage les croyants au combat! » Sourate 8:55
    « Combattez (…) que tout culte soit rendu à Allah ». S. 8:39
    « Tuez les associateurs » S. 9:5 (Verset du ‘SABRE’)
    Associateurs (= les chrétiens), mot clé du Coran.

    Comment Jésus et Mahomet ont-ils réagi face aux situations suivantes:

    une femme prise en flagrant délit d’adultère
    Jésus

    Alors les scribes et les pharisiens amenèrent une femme surprise en adultère; et, la plaçant au milieu du peuple, ils dirent à Jésus: Maitre, cette femme a été surprise en flagrant délit d’adultère. Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes: toi donc, que dis-tu? Ils disaient cela pour l’éprouver, afin de pouvoir l’accuser. Mais Jésus, s’étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre. Comme ils continuaient à l’interroger, il se releva et leur dit: Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle. Et s’étant de nouveau baissé, il écrivait sur la terre. Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu’aux derniers; et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu. Alors s’étant relevé, et ne voyant plus que la femme, Jésus lui dit: Femme, ou sont ceux qui t’accusaient? Personne ne t’a-t-il condamnée? Elle répondit: Non, Seigneur. Et Jésus lui dit: Je ne te condamne pas non plus, va, et ne pêche plus. Jean 8:3-11

    Mahomet

    Une femme vint dire à Mahomet: «J’ai commis l’adultère, purifie-moi.» (Elle voulait que Mahomet la punisse afin qu’Allah lui pardonne son péché et la laisse entrer au paradis.) Mahomet lui répondit: «Va-t-en jusqu’à la naissance de l’enfant.»
    Après avoir mis l’enfant au monde, elle revint avec l’enfant et dit: «Voici l’enfant que j’ai mis au monde.» Mahomet répondit: «Va-t-en et allaite-le jusqu’à ce qu’il soit sevré.»
    Une fois l’enfant sevré, elle vint vers Mahomet avec l’enfant qui tenait un morceau de pain dans sa main. (L’enfant devait avoir deux ans, selon la durée prescrite par le Coran pour l’allaitement.) La femme dit: «Messager d’ Allah, le voici, je l’ai sevré et il mange de la nourriture solide.» Mahomet donna l’enfant à un musulman et prononça ensuite la sentence. La femme fut enterrée dans un fossé jusqu’a la poitrine et lapidée.
    (L’authentique de Mouslim, livre 17, n°4206, paraphrase de l’auteur)

    un aveugle demandant de l’aide
    Jésus

    Comme Jésus approchait de Jéricho, un aveugle était assis au bord du chemin, et mendiait. Entendant la foule passer, il demanda ce que c’était. On lui dit: c’est Jésus de Nazareth qui passe. Et il cria: Jésus, Fils de David, aie pitié de moi! Ceux qui marchaient devant le reprenaient, pour le faire taire; mais il criait beaucoup plus fort: Fils de David, aie pitié de moi! Jésus, s’étant arrêté, ordonna qu’on le lui amène; et, quand il se fut approché, il lui demanda: Que veux-tu que je te fasse? II répondit: Seigneur, que je recouvre la vue. Et Jésus lui dit: Recouvre la vue; ta foi t’a sauve. A l’instant il recouvra la vue, et suivit Jésus, en glorifiant Dieu. Tout le peuple, voyant cela, loua Dieu. Luc 18:35-43

    Cet homme, ayant entendu dire que Jésus guérissait les malades, a imploré son secours, et Jésus est intervenu en sa faveur.

    Mahomet

    Un jour, certains des chefs les plus importants de La Mecque participaient à une réunion organisée par Mahomet, qui tentait de les persuader d’accepter l’islam. Soudain, un aveugle s’est approche de lui pour lui poser une question sur l’islam. Mahomet, n’appréciant pas d’avoir été interrompu, l’a ignore.
    (Abu Mawdudi, Introduction to the Surah, Surah 80)

    Apres cet incident, Mahomet a rapporté qu’ Allah lui avait reproché son attitude envers l’aveugle:
    Le Prophète s’est renfrogné et il s’est détourné parce que l’aveugle est venu à lui. Qui te fera savoir si, peut-être, celui-ci se purifie ou s’il réfléchit de telle sorte que le Rappel lui soit profitable? Sourate 80: 1-4 (cf. vv. 5-15)

    allez une pause pour cette nuit en attendant regarde l’homme parfait dans l’islam en vidéo

    http://www.channels.com/episodes/show/11383221/L-Homme-Parfait-en-Islam-#/episodes/show/11383221/L-Homme-Parfait-en-Islam-

    tu sers le démon Fatima et tu refuses de voir la vérité

     » Je suis la vérité , le chemin , la vie  » a dit Jésus

    j’ai pas fini non pas pour t’humilier mais pour que tu connaisses la vraie vérité

    bonne nuit Fatima

  23. Les musulmans ont leur Dieu païen.. bon

    Mais, les Juifs, Eux, nous font croire qu’ils sont le peuple de l’ Ancien Testament.

    il faut en finir ce bobard.. (encore 1)

    Comme si Jésus, de la lignée du roi David , ainsi que les Rois de France (= la fameuse Race Royale dans les écrits de l’association de Marie Julie nous)
    avaient qqch à voir avec les Khazars.

  24. Barbaresque déja laisse à Dieu de me juger et non à toi de te prendre comme un juge à mon ègard

    Barbaresque dit :
    1 août 2011 à 21 h 50 min
    Vous devriez être contents, elle n’a pas de minaret.

    ça c’est des arguments d’un musulman

    arguments de marchand du temple c’est ça la réponse d’un musulman???

    ce sont des vérités il n’y a pas photo entre Jésus et mahomet comparés des faits historiques tu veux jouer aussi momo

    Barbaresque la vérité historique te blesse ton pseudo est révélateur car tu ne pas fais honneur à ceux qui ont soufferts de la cruauté l’esclavagisme des musulmans

    Bertrand te gêne toi aussi tant mieux je n’ai pas fini de vous montrer avec belle religion de paix d’amour et de tolérance sic rien n’est inventé

    tiens voici ton drapeau Barbare-reste et regarde
    Hitler et l’Islam.avi http://www.youtube.com/watch?v=an0rFFihd2w

    Allah dieu lunaire ( je t’ai mis avec des images à colrier pour que tu comprennes )
    http://www.dailymotion.com/video/x3hc20_allah-dieu-lunaire_news

    Demain l’Europe musulmane?

    http://blog.sami-aldeeb.com/2011/04/23/demain-leurope-musulmane/

    à plus tard

  25. @Muslims
    Pourriez-vous m’expliquer pourquoi la majorité des mahométans accordent une importance démesurée à certaines superstitions dérisoires comme les interdits alimentaires, certaines phrases rituelles, le ramadan, le port de la barbe ou de certains vêtements… ?

    J’ai constaté que pour la majorité des musulmans (pratiquants ou non), il est inimaginable de consommer de la viande de porc – en revanche ils sont curieusement beaucoup plus indulgents à l’égard des vols avec violence, de la fornication, de la consommation d’alcool ou de drogue…

  26. COMPARATIF ENTRE JESUS ET MAHOMET

    Jésus : – il prophétise
    Mahomet :- il ne fit aucune prophétie dans le coran

    Jésus : – il fit de nombreux miracles
    Mahomet :- il ne fit aucune miracle dans le coran

    Jésus : – il est juif
    Mahomet :- il hait les juifs [cf coran et sira]

    Jésus : – il est du coté du peuple d’israel
    Mahomet :- il était en guerre contre les israelites et chretiens [cf coran et sira]

    Jésus : – il apporte un message de Paix et d’Amour
    – Mahomet : c’est un chef de guerre sanguinaire [cf sira]

    Jésus : – il n’a jamais décapité ou fait décapité
    – Mahomet :il a décapité de sa main et fait décapité des tribus entiere [cf sunna]

    Jésus : – il n’a jamais lapidé
    -Mahomet : il a lapidé de sa main [cf sunna]

    Jésus : – il n’est pas pédophile
    Mahomet :- il s’est marié avec Aïcha quand elle avait 6 ans déflorer à 9ans[cf sunna]

    Jésus : – il n’est pas polygame
    Mahomet :- il est polygame et a eu de nombreuses femmes

    Jésus : – il n’est pas misogyne
    Mahomet :- il est mysogine

    Jésus : – il n’a jamais volé
    Mahomet :- il a organisé de nombreuses razzias

    Jésus : – il ne prône pas la haine envers les autres MAIS le pardon
    Mahomet :- il prone la haine et violence envers les non-musulmans

    Jésus : – il n’adore aucun symbole et aucune idole
    Mahomet :- il est profondément attiré par la pierre noire de la ka’aba

  27. Bertrand !!… Jésus n’est pas Juif… il faut arrêter avec ce mensonge.

    Croyez vous que les Juifs auraient laissé un des leurs se faire crucuifier par des Goyims.. ?? Bien sûr que non !!

    Le judaïsme qui apparaît vers -170 av JC. (avant il n’existe pas) s’est toujours opposé à l’héllenisme, très présent en Galilée à cette époque..

    MATTHIEU 23 -33

    Serpents, race de vipères! comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne?
    C’est pourquoi, voici, je vous envoie des prophètes, des sages et des scribes. Vous tuerez et crucifierez les uns, vous battrez de verges les autres dans vos synagogues, et vous les persécuterez de ville en ville,
    afin que retombe sur vous tout le sang innocent répandu sur la terre, depuis le sang d’Abel le juste jusqu’au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez tué entre le temple et l’autel
    Je vous le dis en vérité, tout cela retombera sur cette génération.

    Les juifs sont les fils de Satan !!

    Quant au Coran.. écoutez ça.. c’est long mais très instructif !

  28. La religion islamique et une des conséquences de la diversité de cette ville pas diversité dans cette ville pas de muzz.

  29. Quand les pays Afrique du nord les équipent nationales jouent leur message amour étaient pas visaient sur la croyance dans équipe de Domenech les joueurs Muzz on était sifflé.

  30. C’est bien de parler. Mais maintenant, que fait-on avec toutes ces mosquées?
    Il faut bien penser dès maintenant à les démolir toutes. Elle sont la honte de la France. LA france qui a chassé l’Islam qui cherchait à s’implanter au 8e siècle. Et depuis, il n’en était plus question.
    Bertrand a raison sur tout ce qu’il dit.
    Mais maintenant, il faut dire la seule chose qui peut encore fait bouger les choses: l’Islam ne veut pas de culte. Les mosquées ne sont pas des lieux de culte. Alors, pourquoi encore odieusement comparer nos églises à ces champignons vénéneux?????

  31. Bertrand !!… Jésus n’est pas Juif… il faut arrêter avec ce mensonge.

    si c’est vous qui le dites les similitudes avec Moïse ne vous interpelle pas!

    ah première nouvelle ! , il a été présenté à siméon au temple ,il lisez au temple,il est descendant de la lignée de David par Joseph

    PROPHÉTIES CONCERNANT LE MESSIE ÉVÉNEMENT PROPHÉTIE ACCOMPLISSEMENT
    Né dans la tribu de Juda Genèse 49:10 Luc 3:23-33
    Né d’une vierge Isaïe 7:14 Matthieu 1:18-25
    Descendant du roi David Isaïe 9:7 Matthieu 1:1, 6-17
    Jéhovah déclare qu’il est son Fils Psaume 2:7 Matthieu 3:17
    Pas cru Isaïe 53:1 Jean 12:37, 38
    Entré à Jérusalem sur un âne Zekaria 9:9 Matthieu 21:1-9
    Trahi par un proche Psaume 41:9 Jean 13:18, 21-30
    Trahi pour 30 pièces d’argent Zekaria 11:12 Matthieu 26:14-16
    Silencieux devant ses accusateurs Isaïe 53:7 Matthieu 27:11-14
    Sorts jetés sur ses vêtements Psaume 22:18 Matthieu 27:35
    Sur le poteau, subit des moqueries Psaume 22:7, 8 Matthieu 27:39-43
    Aucun de ses os n’est brisé Psaume 34:20 Jean 19:33, 36
    Enterré avec les riches Isaïe 53:9 Matthieu 27:57-60
    Relevé avant la corruption Psaume 16:10 Actes 2:24, 27
    Élevé à la droite de Dieu Psaume 110:1 Actes 7:56

    Généalogie de Jésus Christ, fils de David, fils d’Abraham.
    1.2
    Abraham engendra Isaac; Isaac engendra Jacob; Jacob engendra Juda et ses frères;
    1.3
    Juda engendra de Thamar Pharès et Zara; Pharès engendra Esrom; Esrom engendra Aram;
    1.4
    Aram engendra Aminadab; Aminadab engendra Naasson; Naasson engendra Salmon;
    1.5
    Salmon engendra Boaz de Rahab; Boaz engendra Obed de Ruth;
    1.6
    Obed engendra Isaï; Isaï engendra David. Le roi David engendra Salomon de la femme d’Urie;
    1.7
    Salomon engendra Roboam; Roboam engendra Abia; Abia engendra Asa;
    1.8
    Asa engendra Josaphat; Josaphat engendra Joram; Joram engendra Ozias;
    1.9
    Ozias engendra Joatham; Joatham engendra Achaz; Achaz engendra Ézéchias;
    1.10
    Ézéchias engendra Manassé; Manassé engendra Amon; Amon engendra Josias;
    1.11
    Josias engendra Jéchonias et ses frères, au temps de la déportation à Babylone.
    1.12
    Après la déportation à Babylone, Jéchonias engendra Salathiel; Salathiel engendra Zorobabel;
    1.13
    Zorobabel engendra Abiud; Abiud engendra Éliakim; Éliakim engendra Azor;
    1.14
    Azor engendra Sadok; Sadok engendra Achim; Achim engendra Éliud;
    1.15
    Éliud engendra Éléazar; Éléazar engendra Matthan; Matthan engendra Jacob;
    1.16
    Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle est né Jésus, qui est appelé Christ.
    1.17
    Il y a donc en tout

    quatorze générations depuis Abraham jusqu’à David,

    quatorze générations depuis David jusqu’à la déportation à Babylone, et

    quatorze générations depuis la déportation à Babylone jusqu’au Christ.

    à vous de voir

  32. et je termine pour vous Romano car je reviens à Fatima pour lui ouvrir les yaux sur cette religion satanique c’est mon seul but et non faire du cathé

    Le prophète Isaïe a prédit que le Messie serait un descendant du roi David (Isaïe 9:7). Jésus est effectivement né dans la lignée de ce roi. — Matthieu 1:1, 6-17.

    Mika, un autre prophète de Dieu, a annoncé que cet enfant deviendrait chef et qu’il naîtrait à “ Bethléhem Éphratha ”. (Mika 5:2.) À l’époque où Jésus est né, deux villes d’Israël portaient le nom de Bethléhem. L’une se situait près de Nazareth, dans le nord du pays, tandis que l’autre était proche de Jérusalem, en Juda. La Bethléhem proche de Jérusalem s’appelait auparavant Éphratha. Jésus est né dans cette ville, exactement comme la prophétie l’avait indiqué ! — Matthieu 2:1.

    Selon une autre prophétie, le Fils de Dieu serait appelé “ d’Égypte ”. Dans son enfance, Jésus a été emmené en Égypte. Il en a été ramené après la mort d’Hérode, ce qui a réalisé la prophétie. — Hoshéa 11:1 ; Matthieu 2:15.

    Dans le tableau “ Prophéties concernant le Messie ” les versets mentionnés sous “ Prophétie ” renferment des détails au sujet du Messie. Veuillez les comparer avec les versets qui figurent sous “ Accomplissement ”. Cela renforcera votre foi dans la Parole de Dieu.

    En examinant ces versets, n’oubliez pas que ceux qui sont de nature prophétique ont été écrits des centaines d’années avant la naissance de Jésus. Jésus a déclaré : “ Il fallait que s’accomplissent toutes les choses qui sont écrites à mon sujet dans la loi de Moïse et dans les Prophètes et les Psaumes. ” (Luc 24:44). Vous pouvez vérifier dans votre propre bible qu’elles se sont accomplies, et cela dans les moindres détails !

    Le prophète Isaïe a prédit que le Messie serait un descendant du roi David (Isaïe 9:7). Jésus est effectivement né dans la lignée de ce roi. — Matthieu 1:1, 6-17.

    Mika, un autre prophète de Dieu, a annoncé que cet enfant deviendrait chef et qu’il naîtrait à “ Bethléhem Éphratha ”. (Mika 5:2.) À l’époque où Jésus est né, deux villes d’Israël portaient le nom de Bethléhem. L’une se situait près de Nazareth, dans le nord du pays, tandis que l’autre était proche de Jérusalem, en Juda. La Bethléhem proche de Jérusalem s’appelait auparavant Éphratha. Jésus est né dans cette ville, exactement comme la prophétie l’avait indiqué ! — Matthieu 2:1.

    Selon une autre prophétie, le Fils de Dieu serait appelé “ d’Égypte ”. Dans son enfance, Jésus a été emmené en Égypte. Il en a été ramené après la mort d’Hérode, ce qui a réalisé la prophétie. — Hoshéa 11:1 ; Matthieu 2:15.

    Dans le tableau “ Prophéties concernant le Messie ” les versets mentionnés sous “ Prophétie ” renferment des détails au sujet du Messie. Veuillez les comparer avec les versets qui figurent sous “ Accomplissement ”. Cela renforcera votre foi dans la Parole de Dieu.

    En examinant ces versets, n’oubliez pas que ceux qui sont de nature prophétique ont été écrits des centaines d’années avant la naissance de Jésus. Jésus a déclaré : “ Il fallait que s’accomplissent toutes les choses qui sont écrites à mon sujet dans la loi de Moïse et dans les Prophètes et les Psaumes. ” (Luc 24:44). Vous pouvez vérifier dans votre propre bible qu’elles se sont accomplies, et cela dans les moindres détails !

  33. SANS UNE PROPHÉTIE ( comme on la démontrée pourquoi le nom prophète est déja un mensonge ),
    OÙ EST DONC L’AUTORITÉ DE MAHOMET?

    Pour prouver qu’il était le prophète que Moïse ( sic ) avait préannoncé,
    Mahomet, avait indiqué des éléments de la Thora et de l’Évangile
    qui lui “serviraient de référence” (référence dans la Sourate 7:157 et
    61:6) quand ça l’arrange ) .

    A la lumière de ces recherches on ne trouve plus ces références
    dans la Thora ni dans l’Évangile (Jeans 16:7). Sur quoi se base donc
    l’autorité de Mahomet?

    Le centre de cette discussion pour un Musulman c’est de trouver
    à tout prix une prophétie sur la venue de Mahomet dans la Thora et
    dans l’Évangile (comme cela est écrit dans la Sourate 7:157).

    Sans aucune confirmation, le critère de l’autorité de Mahomet devient
    un cercle vicieux engendré dans le Coran, dont l’autorité vient de
    Mahomet, qui reçoit à son tour l’autorité du Coran… et ainsi de
    suite…

    Alors, jusqu’à ce que cette preuve d’une prophétie de Moïse
    concernant Mahomet n’existe dans la Thora, cela va créer de sérieux
    problèmes aux Musulmans qui doivent produire des critères externes
    pour “authentifi er” leur prophète. Mahomet sans cela n’a pas de
    preuves externes pour démontrer son être “prophète”!

    En plus le Coran affirme (Sourate 29:27) que Dieu accorde la
    charge prophétique seulement à la lignée généalogique de Isaac et
    Jacob dont Mahomet ne fait aucunement pas partie !!!!.

    Par conséquent, l’autorité
    de foi de plus d’un milliard de Musulmans (et la tienne aussi mon
    amie Fatima et Babaresque) s’attache au seul témoignage d’un simple homme mortel qui se définit lui-même comme un homme sans aucun
    pouvoir (Sourate 10:49)

    alors que Allah le juge pécheur
    (Sourate 40:55) en contraste totale avec l’affirmation de Jésus de posséder pleine puissance (Matthieu 28:18) et de n’avoir aucun péché (Jeans 8:46;1 Pierre 2:22).

    En lisant ces lignes tout en considérant ce qui a été dit, tu peux
    arriver à une conclusion. En te basant sur les preuves exposées cidessus,
    tu dois décider qui est cette personne dont fait allusion la
    Thora dans Deutéronome 18:18. Mahomet ( le menteur ) ou Jésus? ( tu ne diras pas de faux témoignages )

    Ton éternité dépend de ta décision; c’est à dire ton éternelle perdition ou ta grâce éternelle et cette dernière par le moyen de Jésus le Messie.

    comme le descendant de mahomet lis sa conversion dans le livre  » le prix à payer  » de Joseph Fadelle

    http://neu.gloria.tv/?media=104240

    à cause de Romano j’ai brûlé des étapes je reprendrai le cours des choses

  34. Si Fatima pouvait réserver ses conseils à ses amis du Bled, ils en ont davantage besoin que nous autres.
    .
    Si l’Islam c’était si bien, les musulmans vivraient chez eux et non au milieu des kafirs, des Chrétiens.

    Tous les pays d’Islam sont invivables et aucun de ces pays ne se dévellopent,l’Islam doit y être pour quelque chose non ?

    On comprend bien que les musulmans qui sont présents en France et qui vivent du vol ou des aumônes des kafirs par l’intermédiaire des aides sociales se sentent humiliés par cette situation, elle les déshonore. Ils ne peuvent pas justifier cette situation selon le Coran, sauf à dire qu’ils sont en France pour le djihad et que, dès lors qu’ils seront assez nombreux, assez forts, c’est leur loi qu’ils imposeront.

    Si Fatima, Arabe ou juive, pouvait arrêter de nous prendre pour des imbéciles, comme le font les gauchistes, les journalistes et les pseudos intellectuels depuis 40 ans, parce que ça commence à être plus que gonflant.

  35. Mahomet ne pourra jamais faire sien les aspects essentiels
    et uniques du ministère de Moïse sur la terre, alors
    que Jésus peut le faire.

    Nous pouvons le constater nous
    même, aujourd’hui même 2000 ans après. Même ceux qui
    l’avaient vu et avaient travaillé avec lui, et ceux qui avaient
    précédé Mahomet de près de 700 ans étaient arrivés à cette
    considération.

    Examinons les témoignages de Jean et Luc,
    deux évangélistes du Nouveau Testament:
    􀂍Jean 1:45 “…Nous avons trouvé celui de qui Moïse a
    écrit dans la loi…”

    􀂍Jean 5:46 “…si vous croyiez Moïse, vous me (Jésus)
    croiriez aussi, parce qu’il a écrit à mon sujet.”

    􀂍Jean 6:14 “…Celui-ci (Jésus) est vraiment le prophète
    qui doit venir dans le monde.”

    􀂍Actes 3:22 “Moïse a dit: Le Seigneur votre Dieu vous
    suscitera d’entre vos frères un prophète comme moi

  36. ( parenthèse sur un article sur le Salon Beige )

    Le ramadan est une perversion du carême
    Lu dans Daoudal Hebdo :

    « Le ramadan n’est pas seulement une mauvaise copie du carême, c’est une perversion du carême (comme de nombreuses pages du Coran sont une perversion de la Bible, etc.). Le symbolisme du jeûne de carême est, notamment, la purification de l’âme par le retranchement de la nourriture du corps (car le jeûne purifie le corps). Mais le ramadan, c’est le contraire. Car si l’on jeûne dans la journée, la nuit on fait bombance (et on digère dans la journée). Dans les pays musulmans, la consommation alimentaire augmente de 30 % pendant le ramadan. (C’est pourquoi chez nous toutes les chaînes de supermarchés ont leurs rayons spécial ramadan, alors que, si le carême était vécu par les catholiques comme 40 jours de jeûne, il ne pourrait pas y avoir de rayons spécial carême, pour la bonne raison que le jeûne de carême c’est une réelle privation.) L’orgie de nourriture est telle que les hôpitaux sont pris d’assaut par des malades qui présentent tout l’éventail des pathologies liées à la surconsommation de nourriture (et grasse, et sucrée…), depuis la simple indigestion jusqu’aux crises cardiaques. Et il y a des émissions spéciales à la télévision pour demander aux gens de se modérer et donner des recettes de plats moins riches. En ce temps de dictature hygiéniste, le ramadan devrait être interdit… »

    Michel Janva

    bravo Michel Janva j’ai toujours pensé à ça sans connaître les gaveurs qui courrent aux hopitaux qui nous coûtent en plus!!

  37. Fatima tu as un dieu qui égare !!!!

    « Allah » le malfaisant

    http://sites.google.com/site/catholicismedefieislam/-allah-le-malfaisant
    Allah l’égareur

    Il y a dans le Coran un scandale souvent négligé : celui de la prédestination.

    Allah, ce sadique, cet amateur de génocides, s’amuse également à égarer « qui Il veut ». Le libre arbitre qui existe dans la conception chrétienne (sauf dans certaines mouvements augustiniens comme le jansénisme) est totalement nié. Allah est « Tout-Puissant », donc si quelqu’un fait le mal, c’est parce qu’Allah a choisi de l’égarer :

    2:7. Allah a scellé leurs cœurs et leurs oreilles ; et un voile épais leur couvre la vue ; et pour eux il y aura un grand châtiment.

    4:119. Certes, je ne manquerai pas de les égarer (…).

    7:178. Quiconque Allah guide, voilà le bien guidé. Et quiconque Il égare, voilà les perdants.

    7:186. Quiconque Allah égare, pas de guide pour lui. Et Il les laisse dans leur transgression confus et hésitants.

    16:108. Voilà ceux dont Allah a scellé les coeurs, l’ouïe, et les yeux. Ce sont eux les insouciants.

    16:93. Si Allah avait voulu, Il aurait certes fait de vous une seule communauté. Mais Il laisse s’égarer qui Il veut et guide qui Il veut. Et vous serez certes, interrogés sur ce que vous faisiez.

    Autre exemple :

    16:36. Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire]:

    « Adorez Allah et écartez-vous du Tagut » . Alors Allah en guida certains, mais il y en eut qui ont été destinés a l’égarement…

    Le scandale de la prédestination.

    Allah a « destiné » certains hommes à « l’égarement » ; d’autres, ses favoris, sont « guidés ». Nous sommes des fantoches manipulés par Allah ; dans ces conditions il ne saurait y avoir de jugement. On ne juge pas des irresponsables…

    (inutile de préciser que les tafsirs(interpretations) ibn abbas, ibn kathir etc… vont tous dans le sens de la prédestination).

    La pénitence impossible

    On comprend aisément que l’idée d’un Allah miséricordieux est un leurre :

    2:18. Sourds, muets, aveugles, ils ne peuvent donc pas revenir (de leur égarement).

    4:143. Ils sont indécis (entre les croyants et les mécréants) n’appartenant ni aux uns ni aux autres. Or, quiconque Allah égare, jamais tu ne trouveras de chemin pour lui.

    4:88. Qu’avez-vous à vous diviser en deux factions au sujet des hypocrites ? Alors qu’Allah les a refoulés (dans leur infidélité) pour ce qu’ils ont acquis. Voulez-vous guider ceux qu’Allah égare? Et quiconque Allah égare, tu ne lui trouveras pas de chemin (pour le ramener).

    Ainsi donc il ne faut pas essayer de ramener ceux qui se trompent sur le chemin de la vérité (ni même les convertir : ce point-là est positif). Allah, après avoir égaré une partie de l’humanité, ne veut pas qu’on lui vienne en aide. Quel joli coco!

    27:81. Tu ne peux non plus guider les aveugles hors de leur égarement. Tu ne feras entendre que ceux qui croient en Nos versets et se soumettent.

    D’où l’inutilité de dialoguer et convaincre, selon mahomet. On l’a vu dans la sourate 8 : les « aveugles » doivent être massacrés comme des chiens…

    L’égaré ne connaîtra jamais la vérité :

    17:72. Et quiconque aura été aveugle ici-bas, sera aveugle dans l’au-delà, et sera plus égaré [encore] par rapport à la bonne voie.

    Allah le persifleur

    2:15. C’est Allah qui Se moque d’eux et les endurcira dans leur révolte et prolongera sans fin leur égarement.

    2:191.Les mécréants ressemblent à [du bétail] auquel on crie et qui entend seulement appel et voix confus. Sourds, muets, aveugles, ils ne raisonnent point.

    6:50. … Dis : « Est-ce que sont égaux l’aveugle et celui qui voit? Ne réfléchissez-vous donc pas?  »

    11:24. Les deux groupes ressemblent, l’un à l’aveugle et au sourd, l’autre à celui qui voit et qui entend. Les deux sont-ils comparativement égaux? Ne vous souvenez-vous pas?

    13:19. Celui qui sait que ce qui t’est révélé de la part de ton Seigneur est la vérité, est-il semblable à l’aveugle ? Seuls les gens doués d’intelligence réfléchissent bien,

    Résumé de la situation :

    Allah a « égaré » et aveuglé certains humains. Et voilà qu’il semble trouver du plaisir dans cette tragédie, qu’il se moque (ô le grand miséricordieux)… Il voit les hommes comme étant inégaux (ce qui n’est pas pour nous surprendre) : les musulmans sont au-dessus du panier ; les non-musulmans sont des aveugles, du « bétail »…

    S’ils sont aveugles, inintelligents, pourquoi vouloir les châtier de leur infirmité? Qui les a rendus infirmes? Qui les a égarés? (coran 2:7)

    Allah fait encore prononcer ces paroles pathétiques aux malheureux :

    15:15. Ils diraient : « Vraiment nos yeux sont voilés. Mais plutôt, nous sommes des gens ensorcelés ».

    C’est exactement cela : les hommes, si l’on en croit mahomet-allah, sont victimes d’une entité « omnipotente » qui les égare et les ensorcelle.

    Conclusion logique (et toute personnelle) : ils ne sont pas responsables de leurs actes…

    Allah juge et partie

    3:4. … Ceux qui ne croient pas aux Révélations d’Allah auront, certes, un dur châtiment! …

    17:97. Celui qu’Allah guide, c’est lui le bien-guidé et ceux qu’il égare… tu ne leur trouveras jamais d’alliés en dehors de Lui et au Jour de la Résurrection, Nous les rassemblons traînés sur leur visages, aveugles, muets et sourds. L’Enfer sera leur demeure : chaque fois que son feu s’affaiblit, Nous leur accroîtrons la flamme ardente.

    Pauvres hommes… Créatures faibles, égarées par un Créateur sans pitié, et ensuites jugées… alors que l’unique fautif est au fourneau et s’éclate à torturer…

    Allah et son complice le Diable

    22:4. Il a été prescrit à l’égard de ce dernier qu’il égarera quiconque le prendra pour maître, et qu’il le guidera vers le châtiment de la fournaise.

    Le diable s’est rebellé contre Allah. Pour toute réponse, celui-ci lui a permis d’égarer les hommes…

    La vision de l’humanité que renferme le coran n’est décidément pas Chrétienne. Les hommes sont les jouets d’Allah et de son alter ego Satan-Iblis, qui les égarent à l’envi. Ces deux créatures malfaisantes ne réclament qu’une chose : qu’on leur soit soumis. Pour le reste, Allah-Satan, même combat!

    nous prions pour la conversion des mahometans, car hors de l’Eglise, personne ne peut se sauver.

    Addentum

    Voici le saint Evangile de Notre Seigneur Jésus-Christ, voici qui est vraiment Dieu, un Dieu qui n’a rien à voir avec ce « allah » de l’islam officiel:

    JE SUIS doux et humble de coeur.

    Jésus est mort pour beaucoup.

    Dieu a donné son Fils Unique par Amour pour nous.

    Jésus pleura

  38. @avert,

    Cependant, l’un des seuls pays respectables à l’heure actuelle est la république islamique d’Iran ; attention à ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain…

  39. toujours pas de Fatima et Barbaresque on a donné pleins d’infos qu’ils ne connaissaient pas sans doute sur leur belle religion de paix d’amour et de…ah oui tolérance

    fallait pas nous prendre pour des ignorants Fatima sur ta religion nous ne sommes pas des politiques qui pour des raisons de électorales vous trouvent compatible avec la république!

    Le Coran ne brille ni par sa profondeur philosophique, ni par son humanisme.

    les divers points qui détachent ses propos haineux à l’encontre des incroyants, la violence physique qu’il prône à leur égard ainsi que le traitement humiliant réservé aux femmes.

    le Coran ! sa structure du texte n’est qu’une litanie de menaces, de répétitions et d’injonctions, vouée à marteler et soumettre le croyant à une morale guerrière et discriminatoire. Un Coran qui serait une référence visionnaire et poétique n’est que pure imagination.

    La guerre sainte si souvent invoquée et mise en pratique actuellement ne trouve pas son origine dans la folie de certains cerveaux mais dans le texte fondateur de la religion musulmane.

    Dès la sourate II, verset 186, l’appel à la guerre exhorte le croyant à l’action: « Combattez dans la voie de Dieu contre ceux qui vous feront la guerre. ».

    Afin d’éviter une trop grande latitude d’interprétation du mot « combattez », le verset suivant se montre très explicite: « Tuez-les partout où vous les trouverez, et chassez-les d’où ils vous auront chassés. La tentation à l’idolâtrie est pire que le carnage à la guerre. ».

    Le combat vise à l’imposition de la foi par la force (II,189): « Combattez-les jusqu’à ce que vous n’ayez point à craindre la tentation, et que tout culte soit celui du Dieu unique. ».

    Le Coran ne se manifeste pas par un style particulièrement métaphorique mais montre beaucoup de clarté dans ses intentions (II, 190): « Quiconque agira violemment contre vous, agissez de même à son égard « .

    La justification du meurtre de l’infidèle revient plus loin (II, 214): « La tentation à l’idolâtrie est pire que le carnage « . Enfin, la sourate II se termine sur un cri patriotique (II, 286): « Donne nous la victoire sur les infidèles « .

    Allez Fatima j’ai pleins de choses à vous apprendre sur votre belle religion d’amour de paix et de …..tolérance par votre misericordieux

  40. avert dit :
    4 août 2011 à 11 h 46 min
    Si Fatima pouvait réserver ses conseils à ses amis du Bled, ils en ont davantage besoin que nous autres.

    Laisse faire on a de quoi les répondre ils ne dialoguent pas longtemps devant la réalité
    vous connaissez cette réflexion qui circule sur le net

    Les musulmans ne sont pas heureux

    Ils ne sont pas heureux à Gaza
    Ils ne sont pas heureux en Egypte
    Ils ne sont pas heureux en Libye
    Ils ne sont pas heureux au Maroc
    Ils ne sont pas heureux en Tunisie
    Ils ne sont pas heureux en Algérie
    Ils ne sont pas heureux en Iraq
    Ils ne sont pas heureux en Iran
    Ils ne sont pas heureux au Yémen
    Ils ne sont pas heureux en Afghanistan
    Ils ne sont pas heureux au Pakistan
    ls ne sont pas heureux en Syrie
    Ils ne sont pas heureux aux Emirats
    Ils ne sont pas heureux au Liban
    Ils ne sont pas heureux en Arabie
    Ils ne sont pas heureux au Koweït

    Où sont-ils heureux ?

    Ils sont heureux en Angleterre
    Ils sont heureux en France
    Ils sont heureux en Italie
    Ils sont heureux en Allemagne
    Ils sont heureux en Suède
    Ils sont heureux aux USA
    Ils sont heureux en Norvège

    Il faut se rendre à l’évidence, ils sont heureux dans les pays non musulmans. Mais alors, s’ils sont heureux, pourquoi ne blâment-ils pas l’islam, leurs dirigeants voire, eux-mêmes?
    NON, ils blâment les pays où ils sont heureux !

  41. Comme dans tout système autoritaire où l’obéissance aveugle prime sur le jugement personnel, le croyant doit se soumettre aux ordres, le temps employé dans le Coran étant systématiquement l’impératif (IV, 86):

    « Combats dans le sentier de Dieu et n’impose des charges difficiles qu’à toi-même. Excite les croyants au combat. ».

    La bestialité coranique répand sa haine sans interruption (IV, 93): « S’ils [les infidèles] ne se mettent pas à l’écart, s’ils ne vous offrent pas la paix et ne s’abstiennent pas de vous combattre, saisissez-les et mettez-les à mort partout où vous les trouverez. « .

    Le Coran n’est pas avare de termes pour désigner les légions de Dieu en parlant de milice (V, 61):

    « Ceux qui prennent pour protecteur Dieu, son apôtre( tiens encore copier chez nous ), et les croyants sont comme la milice de Dieu; la victoire est à eux. » .

    Aucune accalmie dans la violence des propos répandus, l’issue de la guerre est claire (VIII, 7):
    « Le Seigneur cependant a voulu prouver la vérité de ses paroles et exterminer jusqu’au dernier des infidèles. ». ( dieu sanguinaire symbole lunaire c’est limpide )

    Le mode d’exécution est précisé peu après (VIII, 12):
    « Abattez leurs têtes et frappez les extrémités de leurs doigts. », avec, plus loin, un autre moyen d’en finir (VIII, 52):

    « Quel spectacle, lorsque les anges ( ?? anges du mal )ôtent la vie aux infidèles! ils frappent leurs visages et leurs reins, et leur crient:

    Allez goûter la peine du feu. ». Toutefois, la justification mystique vient pour raffermir le croyant (VIII, 17): « Ce n’est pas vous qui les tuez, c’est Dieu. ».

    eh bien voilà c’est pas toi c’est moi qui tue pratique de se dédouaner des ses actes barbares

  42. Toujours pas de Fatima

    (VIII, 66): « O prophète! excite les croyants au combat. Vingt braves d’entre eux terrasseront deux cents infidèles.

    ( par des bombes c’est plus lâche )

    Quelle Dieu on parle là !pas le même que nous en tout cas
    Au fur et à mesure de la lecture de l’ouvrage, les sourates passent mais la barbarie reste identique (XLVII, 4): « Quand vous rencontrerez les infidèles, tuez-les jusqu’à en faire un grand carnage, et serrez les entraves des captifs que vous aurez faits. ».

    (LXVI, 9): « O Prophète! fais la guerre aux infidèles et aux hypocrites ( commencez par vous ), sois sévère à leur égard. La géhenne [le feu] sera leur demeure. Quel affreux séjour. ».

    Le Coran n’est donc qu’un mélange désordonné de haine, de violence, d’appel au meurtre. La structure du texte n’est qu’une inlassable répétition, un déchaînement autoritaire et coléreux où la guerre est définitivement sainte.

    trop à dire encore

    Et ça viendrait de Dieu ????

    on passe à la femme Fatima

    http://www.bivouac-id.com/billets/video-decapitation-dune-femme-en-arabie-saoudite/

  43. Bon Bertrand encore là ??

    on va faire simple…

    vous partez du présupposé que Abraham est juif… ce qui est ARCHI FAUX..

    Genèse 17 : 3
    Abram tomba sur sa face; et Dieu lui parla, en disant:
    Voici mon alliance, que je fais avec toi. Tu deviendras père d’une multitude de nations.
    On ne t’appellera plus Abram; mais ton nom sera Abraham, car je te rends père d’une multitude de nations.
    Je te rendrai fécond à l’infini, je ferai de toi des nations; et des rois sortiront de toi.

    le judaïsme n’existe pas à cette époque… avez vous lu ce que Jésus a dit sur la race de vipères ??

    Le Roi David n’était pas juif non plus mais israélite ce qui est différent..
    Il ne faut pas tout mélanger..

    les juifs, comme à leur habitude, s’approprient les histoires des autres.

    encore + simple.. Jésus est le Fils de Dieu… alors croyez vous que Dieu soit juif ???

    Soyez sérieux… vous semblez très anti islam , ( à raison ) mais le but Numéro 1 est de dégager les juifs et de déjudaïser notre âme aryenne.

    l’héllénisme a toujours été opposé au judaïsme !

  44. Rien à foutre de islam y a pas de conversention de masse donc si y avait pas de mondialisme y a pas islam tout simplement qui est une conséquence parmi tant autre du mondialisme.Pas diversité islam serait proche du zéro rien a foutre que arabe soit voilés bouffe du hallal c’est un faux problème.

  45. Je suis là bertrand le chrétien qui dit que jésus était juif, ni moi ni fatima ne sommes théologiens je laisse ça aux spécialistes mais s’il y a tant de musulmans de toutes races sur terre, à ton grand mécontentement, ce n’est pas faute d’avoir lu tes diatribes enflammées. Tu ne pourras pas me convaincre avec tes arguments comparatifs biaisés et insultants, comme je ne pourrais te convaincre malgré toute ma bonne volonté; c’est pas le but d’ailleurs. Je rejoins les gens qui sont contre la domination franc maçonnique mondialiste c’est tout; nous ne sommes pas à l’origine mais qui sait peut être à la fin des malheurs de la France, l’immigration n’a vraiment commencé qu’en 1974. En 27 ans de mauvais et déloyaux services on aurait obtenu le trophée de problême numéro 1 des Français? Quels bons boucs émissaires!

  46. Romano ‘ l’étoile de David n’est pas juive

    JESUS ETAIT JUIF
    L’enfant Jésus (Yéshoua) fut circoncis le huitième jour et présenté à Dieu selon la Loi (la Torah). Le huitième jour, au moment de Son b’rith-milah (circoncision), on Lui donna le nom de Yéshoua, nom qu’avait indiqué l’ange avant qu’Il fût conçu dans le sein de sa mère.

    Et, quand les jours de leur purification furent accomplis, selon la Torat Moché (la Loi de Moïse), Yossef et Myriam (Joseph et Marie) le portèrent à Yérouchalaïm (Jérusalem), pour le présenter à Adonaï, – suivant ce qui est écrit dans la Torah d’Adonaï (Loi du Seigneur): Tout mâle premier-né sera consacré à Adonaï (au Seigneur)
    à Yérouchalaïm (Jérusalem) un homme appelé Shim’on (Siméon). Cet homme était un tzadik (un juste) et pieux, il attendait la consolation d’Israël, et le Rouakh HaKodech (l’Esprit-Saint) était sur lui. Il avait été divinement averti par le Rouakh HaKodech (le Saint-Esprit) qu’il ne mourrait point avant d’avoir vu le Messie d’Adonaï (du Seigneur). Il vint au Beth HaMikdach (au Temple), poussé par Le Rouakh (l’Esprit).

    Et, comme les parents apportaient le petit enfant Yéshoua (Jésus) pour accomplir à son égard ce qu’ordonnait la Torah (la Loi), Shim’on (Siméon)

    Le reçut dans ses bras, fit un b’rakha à Dieu (bénit Dieu), et dit: Maintenant, Adonaï (Seigneur), Tu laisses Ton serviteur S’en aller en paix, selon Ta Parole. Car mes yeux ont vu Ton Yéshou’ah (Ton Salut)…

    Son père et Sa mère étaient dans l’admiration des choses qu’on disait de Lui… Or, l’enfant croissait et se fortifiait. Il était rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur Lui (Luc 2 :21-40).

    …Juif ou israélite ? Halte à la polémique

    Hellénisme (religion) rien à voir
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Hell%C3%A9nisme_(religion)

  47. Barbaresque
    Je rejoins les gens qui sont contre la domination franc maçonnique mondialiste c’est tout;

    jusque là on est d’accord mais toujours votre jugement trop simpliste à mon égard et arrêtez de jouer à la victimisation
    Moi je vous parle comme à Fatima de votre religion sanguinaire satanique

    Barbaresque
    Tu ne pourras pas me convaincre avec tes arguments comparatifs biaisés et insultants

    insultant quand l’étais-je !!!
    dites plutôt que ces comparatifs véridiques sont déstabilisants et gènants
    j’en conviens aisément mais aucunement insultants et dites moi tout ce que j’ai posté sont des inventions de ma part et on pourra vérifier

    Beaucoup de mulsulmans se convertissent au christianisme et je n’ai pas parlé d’immigration mais de l’islam quand Fatima a voulue me faire croire que l’islam est une belle religion pas à moi.

    et votre silence sur les attentats , les lapidations et j’en passe et pour cause entre vous la peur y est..

    puisque vous me relancer je vais continuer

    A+

  48. Bertrand… vous êtes un rigolo bien enjuivé ..

    La Galilée vivait sous la loi juive mais Jésus n’a Rien de juif..

    il est le FILS DE DIEU !!

    Les juifs sont les fils de Satan.. les descendants de Caïn..

    Bon bref..
    Pour le fun … pour vous changer du paganisme muz..

  49. romano nous sommes deux alors

    allez voir un théologien
    je ne puis comme vous me répéter à chaque fois pour moi il est juif pour vous il est fils de Dieu

  50. @bertrand

    Vous êtes insultants quand vous qualifiez de sataniques les croyances d’autrui, alors que les vrais sataniques qui profanent cimetières et églises (et mosquées mais jamais les synagogues) n’ont pas droit à votre courroux.
    Les attentats je les approuve quand c’est des actes de résistance aux différentes occupations et ingérences de par le monde, mais vous feignez d’ignorer que certains attentats sont le faits de services sionisto-occidentaux; la lapidation d’époux adultères (et non uniquement des femmes comme les menteurs aiment à le répéter) je les approuves aussi, vous devez préférer le libertinage; le terrorisme n’a pas été inventé en islam (rue st nicaise, attentats anti tsariste etc)
    Une civilisation aussi mauvaise et sanguinaire que vous la décrivez n’aurait jamais duré de 622 à nos jours; vos arguments sophistes ne convainquent personne;

  51. Comment a-t-elle duré?

    En faisant travailler les autres (Grecs, Arméniens, Arabes assyro-Chaldéens…) et en les massacrant aussi à l’occasion.

    Ne dites pas qu’il s’agit de « propagande sioniste ». outre que ce terme n’existait pas à ces époques, les sources et témoignages sont suffisament nombreux pour qualifier les faits sans ambiguité.

  52. Les grecs existent toujours ainsi que les autres que vous citez et ils ont toujours leur religion d’origine, mais qu’en est-il des indiens d’Amérique (Nouvelle Angleterre et Nouvelle France et Nouvelle Espagne)? C’est l’hôpital qui se fout de la charité, si je puis me permettre.

  53. très bien Barnaresque on continue par étape

    juste comme ça pour le libertinage vous êtes faux culs retirez la poutre dans votre oeil avant de voir la paille chez nous :

    car vous pouvez avoir 4 femmes et des maîtresses si vous êtes dans d’autres pays et vous jugez les gens c’est pas du libertinage

    Que celui qui n’a pas péché lui jette la première pierre depuis vous en jettez des tonnes malgré vos pèchés

    feriez vous cela pour votre fille et femme la lapidation
    La vérité blesse
    le satanisme a beaucoup de formes et d’adeptes qui le sert ne vous en déplaise , franc maçonnerie helfest vaudou et j’en passe…. l’islam en est et ça vous insulte la vérité blesse

    Allah est un dieu destructeur, le dieu de la guerre

    En francais, le mot lucifer veut dire astre brillant. En hébreux, le mot lucifer s’écrit hilal – Résultats Google : Hilal (terme hébreux) – En arabe, le mot hilal veut dire croissant de lune …

    La Guerre Sainte contre les non-musulmans (Jihad) n’est pas une banale « vengeance politique », c’est un ordre explicitement inscrit dans le coran (Lire Sourate 4:74, 8:17, 9:29-39, …) ; Tout musulman voulant être sûr de rentrer dans le paradis d’Allah doivent se soumettre au Jihad.

    Les trois filles d’Allah sont l’évolution des épouses de Nergal, dieu des enfers, devenues dans le Coran les déesses des « versets sataniques ».
    Ces trois épouses de Nergal deviennent ensuite les trois filles d’Allah, qui était une divinité féminine. Il s’est aussi mélangé au dieu Lune ‘ symbole de l’islam ).

    Les trois déesses du Coran :
    – Al-Uzza est une ogresse mangeuse d’hommes, divinité guerrière. Elle peut guérir la fièvre, les saignements envoyés par les démons. Déesse de la fécondité, de la puissance.

    – Manât porte une épée, ou un stylet. Elle agite les djinns (sortes de farfadets considérés comme réels dans le Coran), qui peuvent alors tuer à la faveur de la nuit. Déesse du destin, elle décide de l’heure de la mort. A Sumer, sous le nom de Mammitu, elle était vénérée sous l’aspect d’une… pierre, que l’on retrouvera à la Kaaba.

    – Al-lat : sur le temple de sa jumelle Isis/Athéna/Aphrodite, dans le delta du Nil, on trouve sa profession de foi : « Je suis tout ce qui a été, tout ce qui est, et tout ce qui sera ». Elle évolue vers le statut de fille et d’épouse, et de mère des dieux.

    Le mouvement psychologique qui consiste à avoir de nombreux dieux, puis un chef des dieux, puis un dieu unique, est universel. Hindous, Celtes, Amérindiens, Africains, avaient depuis longtemps conclu au dieu unique, sans avoir besoin de ces méchants prophètes.
    La présence de ces trois divinités, très improbable dans la vallée de La Mecque, est en revanche certaine en Syrie.

    Evidemment, elles ne cohabitent pas dans le même sanctuaire. Dans la logique religieuse il peut exister, au mieux, un minuscule sanctuaire à La Mecque, ou plutôt à l’oasis de Taïf,

    Les origines de l’Islam ont été tracées par des disciples de la religion antique de la fertilité, du culte du dieu de la lune qui était toujours la religion dominante de l’Arabie. Le dieu de la lune a été adoré en priant vers la Mecque plusieurs fois par jour, faisant un pèlerinage annuel au Kabah qui était un temple du dieu de la lune, tournant autour du Kabah sept fois, caressant une idole de pierre noire incrustée dans le mur du Kabah, passant entre deux collines, faisant les sacrifices animaux, réservant le vendredi pour des prières, donnant des aumônes aux pauvres, etc.. C’étaient les rites païens pratiqués par les Arabes longtemps avant que Muhammad ne soit né.

    Le croissant de lune

    Quelle religion pratique aujourd’hui les rites païens du dieu de la lune? L’Islam! Ceci explique pourquoi le croissant de lune est le symbole de l’Islam. Il est placé sur des mosquées et des minarets et montré sur des chapeaux, des drapeaux, des couvertures, des amulettes et mêmes des bijoux. Chaque fois que vous voyez le symbole musulman d’un croissant de lune, vous voyez le symbole antique du dieu de la lune.

    CONNEXIONS ENTRE LUCIFER, ALLAH ET LE CROISSANT DE LUNE

    ——————————————————————————–

    Le croissant de lune, symbole de l’islam

    Il est omniprésent en islam : calendrier islamique lunaire, culte du ramadan régie par les phases lunaires, le dôme des mosquées est dominée par un croissant de lune… nombreux symboles marketing islamique et drapeaux de pays musulmans utilisent ce même symbole… Pourquoi tant de référence à cet astre ? Comme en témoignent les idoles lunaires pre-islamiques, il semble qu’Allah représente plutôt le dieu lune. L’islam est une version moderne du culte lunaire babylonien.

    Allah comparé à la lune (sourate 6:77)

    Lorsqu’ensuite il observa la lune se levant, il dit : « Voilà mon Seigneur!  » Puis, lorsqu’elle disparut, il dit : « Si mon Seigneur ne me guide pas, je serai certes du nombre des gens égarés ». (Coran sourate 6:77)

    Allah promet l’enfer et l’extermination du peuple saint judeo-chretien

    « Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets (le Coran), Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage! » (Coran 4:56)

    « O croyants ! Ne prenez point pour amis les juifs et les chrétiens ; ils sont amis les uns des autres. Celui qui les prendra pour amis finira par leur ressembler, et Allah ne sera point le guide des pervers. » (Coran 5 :56)

    « Les Juifs disent : « Uzayr est fils d Allah » et les Chrétiens disent : « Le Christ est fils d Allah ». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécreants avant eux. » Qu’Allah les anéantisse ! (Coran 9:30)

    « Quiconque abandonne sa religion islamique, tuez-le. » (Boukhari, Vol. 9:84 :57) [hadith authentique, parole de Mahomet]

    « Aucun musulman ne mourra sans qu’Allah n’admette à sa place un juif ou un chrétien dans le feu de l’enfer. » (Récit d’Abu Burda) [Muslim, Livre 37, Numéro 6666]

    « Il viendra des gens parmi les musulmans le jour de la résurrection avec des péchés aussi lourds qu’une montagne, Allah les pardonnera et il mettra à leur place les juifs et les chrétiens. » (Récit d’Abu Burda) [Muslim, Livre 37, Numéro 6668]

    Allah et Dieu possèdent des noms et attributs distincts

    Allah possede 99 noms, le Dieu de la bible ne possède pas les memes apellations

    par exemple, l’un des 99 noms Al-Moudhill signifie « Ce Qui destine aux non musulmans le séjour éternel dans le feu de l’Enfer. »

    Selon un hadith : « Certes, Dieu a quatre-vingt-dix-neuf noms, cent moins un. Quiconque les énumère entrera au Paradis ; Il est sans alter-ego et récompense le fait de citer ces noms un à un. » (Boukhari, tome 8, B.12, R.12, hadith « du Prophète » d’Abu Hurayra). Il existe plusieurs versions de ces listes car ces noms ont été extraits de différents passages du Coran et des hadiths.

    En moins de 1400 ans, l’islam est responsable de la mort de plus de 250 millions d’individus. Aujourd hui l’islam continue de tuer musulman moderes, femmes, enfants, non-musulmans… terrorisme, jihad, persecution religieuse, persecution de la femme… l’islam est la religion de la destruction par excellence

    La caligraphie arabique du mot Allah ressemble a celle d’un serpent

    Dans la bible de la genese a l apocalypse, satan est comparer a un serpent. Si vous baculez la tete vers la droite, Allah arabique ressemble a un serpent.

    Etrange pur hasard

  54. Muhammad – CV du plus grand criminel de l’histoire

    Mahomet, un être guidé par la haine

    Dernieres paroles de Mahomet dans son lit : Sunna, Hadith Sahih Boukhari, Volume 1, Book 8, Number 427 Aisha et ‘Abdullah bin ‘Abbas rapportent qu’aux derniers moments de sa vie, l’Apôtre d’Allah couvrit son visage de sa ‘khamisa’, puis quand il eut chaud et manqua d’air, il l’ota de son visage et dit : « Qu’Allah maudisse les juifs et les chrétiens ; ils ont construit des lieux de prière sur la tombe de leurs Prophètes. »

    Dernieres paroles de Jesus sur la croix : Evangile de Luc 23:34 – Et Jésus disait :  » Père, pardonne-leur : ils ne savent ce qu’ils font.  »

    Mahomet, un être sanguinaire et cruel

    Hadith authentiques du Livre de Muslim, traduit par le Professeur sunite Ahmad Hasan :

    Des gens avaient pris les chameaux du Prophète, les avaient montés et avaient apostasié. Ils ont tué le berger de l’apôtre d’Allah qui était un croyant. Il a envoyé des gens à leur poursuite et ils ont été pris. Il leur a fait couper les mains et les pieds et enlever les yeux. C’est à ce moment que le verset concernant le combat contre Allah et le Prophète a été révélé. [Muslim Livre 38, Numéro 4356, Dawud]

    Quand l’apôtre d’Allah eut coupé les pieds et les mains de ceux qui avaient volé ses chameaux et qu’il leur eut enlevé les yeux avec des clous chauffés au feu, Allah le gronda et il révéla : la punition de ceux qui font la guerre à Allah et à son apôtre et qui les affrontent avec toutes leurs forces pour semer la discorde sur la terre sera l’exécution ou la crucifixion. [Muslim Livre 38 Numéro 4357, Dawud]

    Un juif avait tué une fille pour prendre ses bijoux en argent. Elle fut amenée au messager d’allah alors qu’elle était encore en vie. Il lui demanda : – Est-ce que un tel t’a tuée ? Elle indiqua d’un signe de la tête : Non. Il lui demanda pour la seconde fois et elle répondit de nouveau par un signe de la tête : Non. Il demanda une troisième fois et elle dit « Oui » par un signe de la tête et le messager d’allah ordonna qu’on lui écrase la tête entre deux pierres. [Muslim Livre XVI Numéro 4138, Anas]

    624 décapitation du poète Kab been Al Ashraf à Médine, opposant à Mahomet (al Tabari)
    624 bataille de Badr: Mahomet à Oqba: “je fais à Dieu le voeu que si je te saisis en dehors de la Mecque, je te ferai couper la tête”. (al Tabari)

    624 bataille de Badr;défaite des infidèles: “les musulmans les tuèrent à coup de sabres et firent des prisonniers” (al Tabari)
    624 bataille de Badr; Mahomet à ses hommes: “quiconque d’entre vous rencontrera Djahl, tranchez lui la tête et apportez la moi”. (al Tabari)
    624 révélation de Mahomet: “il n’a pas été donné à un prophète d’avoir des prisonniers , sans faire de grands massacres sur la terre.
    624 décapitation de Al Nader, poête critique et moqueur à la Mecque (al Tabari)
    624 décapitation de deux poêtes anonymes après la bataille de Badr (al Tabari)

    624c décapitation pendant son sommeil du poète Abu Afak en Arabie pour avoir critiqué l’islam (al Tabari)
    624c assassinat d’Asma Bint Marwan femme ayant critiqué Mahomet, qui demande “ n’y a t il personne pour me débarasser de la fille de Marwan?” (al Tabari)

    626c meurtre sur ordre de Mahomet du juif Sallam abou Rafi (al Tabari)
    626c tentative de meurtre d’Abou Sofyan ordonné par Mahomet (al Tabari)

    628 Mahomet fait torturer le chef de la tribu juive des Banu Nadir pour qu’il avoue ses richesses; il est ensuite lapidé puis décapité.

    630 décapitation à la Mecque de Abdallah ibn Abou Sahr apostat (al Tabari)
    630 décapitation à la Mecque de Abdallah ibn Khatal poête satiriste (al Tabari)
    630 décapitation à la Mecque de Howairith ibn Noqaïd (al Tabari)
    630 condamnation à mort à la Mecque de Ikrima, en fuite (al Tabari)
    630 condamnation à la Mecque de Cafwan ibn Ommayya, en fuite (al Tabari)
    630 condamnation à mort la Mecque de Hind femme d’Abou Sofyan, en fuite (al Tabari)
    630 exécution à la Mecque de Sara, esclave affranchie (al Tabari)
    630 exécution à la Mecque de Qariba, chanteuse (al Tabari)
    630 exécution à la Mecque de Fartana, chanteuse qui s’était moquée de Mahomet (al Tabari)

    628? hadith: récit de Jabir Abdullah: “l’envoyé d’Allah a lapidé à mort une personne de la tribu des Banu Aslam, un juif et sa femme

    628 caravane d’infidèles pillée par Mahomet (al Tabari)
    624 razzia sur la Mecque, pillage et prise de captifs
    624 pillage de la caravane de la Mecque par 200 musulmans (al Tabari)
    624 expédition de pillage d’al Sawiq menée par Mahomet (al Tabari)
    626 échec d’une expédition de pillage contre Raji (al Tabari)
    626 massacre des juifs Beni Khazradj et partage des familles et du butin (al Tabari)

    pour la liste on s’arrête à là ( allah si vous préférez )

  55. vous dites

    Les attentats je les approuve quand c’est des actes de résistance aux différentes occupations et ingérences de par le monde,

    vous pensez à l’Afghanistan , Pakistan en enrolant des enfants avec une ceinture de bombe par exemple et tuer des innocents civils
    en égorgeant des gens parce qu’ils ne sont pas musulmans

    la liste des barbarie islamique est particulierement longue, je vais juste citer l annee 1999

    1999 : attentat islamistes contre le président ouzbek Karimov : des dizaines de morts
    1999 : attaques islamistes en Ouzbekhistan
    1999 : attaques islamistes sur le Kirghizistan
    1999 : condamnation à la crucifixion de 10 personnes responsables de querelles tribales au Soudan
    1999 : condamnation à mort de trois membres de la communauté bahaï en Iran pour hérésie
    1999 : un journal conservateur iranien offre 33.000$ pour la tête d’un abolitionniste iranien, Hossein Baqerzadeh, si une fatwa est prononcée pour apostasie
    1999 : le gouvernement iranien admet enfin que l’application de la fatwa contre Salman Rushdie ne le concerne pas, en tant que problème religieux
    1999 : un prêtre chrétien de la province de Bandarban est humilé et battu par une patrouille de l’armée du Bangladesh
    1999 : plusieurs dizaines de procès pour blasphème au Pakistan (70 en deux ans?)
    1999 : condamnation à 35 ans de prison de deux Pakistanais, R. et S. Masih, pour blasphème
    1999 : 26 fatwas comptées par l’ONU au Bangladesh pour empêcher l’émancipation des femmes
    1999 : attaque d’une église au nord de Khartoum par une secte musulmane
    1999 : l’islam redevient religion d’Etat au Pakistan
    1999 : condamnation à huit ans de prison de Shafik Masih pour blasphème
    1999 : émeutes contre les coptes : 19 chrétiens tués, deux musulmans
    1999 : mariage et conversion forcée d’une jeune copte anonyme de 16 ans
    1999 : trois pasteurs protestants sont emprisonnés au Turkmenistan
    1999 : attaques contre les églises au Turkmenistan
    1999 : destruction de 14 églises au Nigéria, dans la région d’Ilorin
    1999 : l’UNICEF demande officiellement au gouvernement soudanais de faire cesser l’esclavage
    1999 : sous la pression internationale, le gouvernement de Khartoum crée un comité contre les enlèvements de femmes et d’enfants (sans prononcer le mot « esclavage »)
    1999 : le président soudanais El Béchir annonce qu’il a toujours été islamiste, et qu’il a pris le pouvoir sur ordre d’un groupe islamiste en 1989
    1999 : au moins 300 cas de femmes tuées au Pakistan au cours de « crimes d’honneur »; il suffit d’un simple soupçon des proches, qui justifie le meurtre.
    1999 : la première ministre du Bangladesh, Mme Sheikh Hasina Wajed accuse Taslima Nasreen d’apostasie, de parricide, matricide, indécence, pornographie, et annonce qu’elle fera interdire son dernier livre

    1999 : mars : arrestation à Londres du chef islamiste Abou Hamza al Misri puis sa libération sous caution
    1999 : janvier : arrestation au Yémen de 6 islamistes britanniques et français accusés d’avoir préparé des attentats dans le pays
    1999 : aout : attentat de représailles au Yémen contre le procès des preneurs d’otages de 1998 : 7 morts dans un marché de Sanaa
    1999 : octobre : attentat à la bombe à Sanaa au Yémen : 10 morts
    1999 : octobre : tentative du gouvernement yéménite pour faire fermer les prisons tribales; combats meurtriers
    1999 : aout : attentat à la bombe dans le supermarché du quartier diplomatique de Sanaa au Yémen : 6 morts
    1999 : septembre : meurtre d’un moine à Assiyut en Egypte
    1999 : en Afghanistan, des personnes condamnées pour homosexualité sont exécutés en étant écrasés par des murs démolis par des chars
    1999 : en Azerbaïdjan, agressions contre les non-musulmans « non-traditionnels » obligeant le président Aliyev à intervenir
    1999 : les autorités azéries accusent le pasteur d’une église baptiste d’avoir bafoué l’islam en ayant fait un sermon public pendant le ramadan; il lui est interdit de précher
    1999 : au Bangladesh, des mosquées appartenant à la secte des Ahmadi sont brûlées par des sunnites
    1999 : octobre : une bombe posée par des terroristes sunnites tue 6 fidèles ahmadis devant leur mosquée à Khulna (Bangladesh)
    1999 : novembre : pillage d’une mosquée ahmadi par une foule sunnite près de natore (Bangladesh)
    1999 : le futur premier ministre islamiste turc Recep Tayyip Erdogan est condamne pour incitation à la haine religieuse
    1999 : Mehmet Kutlular, chef de confrérie turque, écrit dans un article que le séisme qui a tué 17.000 personnes est une punition divine contre l’interdiction du voile à l’université
    1999 : 7 chrétiens éthiopiens sont arrêtés en Somalie (libérés en 2001) pour prosélytisme
    1999 : juin : le bahaï Manuchehr Khulusi est condamné à mort puis relâché, mais sans que la peine soit commuée.
    1999 : novembre : procès de l’ancien ministre de l’intérieur iranien Nouri pour avoir écrit des articles « anti-islamiques »; condamnation à 5 ans de prison
    1999 : vague d’attentats à la bombe en Ouzbekistan après l’interdiction des hauts parleurs dans les mosquées
    1999 : meurtre du chef de la communauté bahaï de Dushambe à 88 ans
    1999 : publication du faux antisémite « Les Protocoles des Sages de Sion » en Iran
    1999 : novembre : le religieux libéral iranien Abdollah Nouri est reconnu coupable de blasphème, rejet des enseignements de Khomeini, insulte envers la religion; il est condamné à 5 ans de prison

    1999 : émeutes à Al Korheh : 25 coptes tués
    1999 : janvier : en Malaisie, le régime annonce la création d’un système de carte à puce qui permettra de vérifier le statut marital de chaque couple dans les espaces publics; sinon, le couple sera puni pour khalwa, « proximité rapprochée »
    1999 : au Pakistan, le nouveau premier ministre est Nawaz Sharif, chef de la Ligue Musulmane, qui protège les groupes extrémistes.
    1999 : islamisation totale des lois pakistanaises, qui deviennent inapplicables et qui provoque l’opposition de la magistrature
    1999 : aout : tremblement de terre à Yalova en Turquie; pour une fois, les organisations caritatives islamistes n’interviennent pas
    1999 : février : rapt et viol de la jeune copte Suhir Shihata Guda à Abu Tisht, avec la complicité de la police; elle a été battue et a tenté de s’échapper puis de se suicider.
    1999 : mars : intimidation des islamistes contre la famille de Suhir Guda; tentative de récupération de la jeune fille par la police mais échec; menaces de mort contre les chrétiens.
    1999 : selon le secrétaire général de l’académie de recherche islamique en Egypte, l’université Al Azhar a fait censurer durant l’année 250 ouvrages qui parlaient de l’islam d’une façon ou d’une autre. 16.000 cassettes ont aussi été censurées.
    1999 : janvier : les « Partisans de la Sharia » organisent des camps d’entrainement le week-end en Grande Bretagne, selon le Foreign Office.
    1999 : janvier : les « Partisans de la sharia » organisent des camps d’entrainement le week-end en Grande Bretagne dans la banlieue Nord de Londres et ailleurs pour des préparation au jihad, selon le Foreign Office, qui précise qu’aucune mesure ne sera prise contre eux.
    1999 : janvier : trois chirurgiens de Kaboul ont amputé 6 voleurs de la main droite, et un septieme de la main gauche, pour récidive.
    1999 : novembre : Omar Bakri lance une fatwa de mort contre un auteur d’une pièce de théâtre montrant le christ et les apôtres comme des homosexuels : « ceux qui insultent les messagers de Dieu doivent être tués ».
    1999 : le mollah Omar menace les Nations Unies : « vous connaitrez des tremblements de terre et les tornades de Dieu, le tout puissant Allah, et ensuite, vous serez surpris de ce qui vous arrive ».
    1999 : février : une fatwa d’un tribunal religieux iranien interdit à la presse de mentionner le nom de l’ayatollah Montazeri, en disgrâce.
    1999 : février : le religieux réformateur iranien Hadi Khamenei est battu à Qom par des étudiants islamistes.
    1999 : mai : en Iran, condamnation à 18 mois de prison de M. Kadivar pour laxisme idéologique
    1999 : mai : arrestation de 12 terroristes islamistes en Iran, qui projettaient un attentat contre l’ancien président Rafsanjani
    1999 : juillet : suicide en prison du responsable présumé des assassinats d’intellectuels iraniens
    1999 : juillet : les milices islamistes attaquent les résidences étudiantes à Téhéran : un mort et 200 blessés.
    1999 : juillet : en Iran, le ministère iranien des renseignements appelle à la délation toute la population pour retrouver les auteurs des troubles estudiantins.
    1999 : juillet : 24 responsables des forces de repression iranienne exigent du président Khatami un renforcement des mesures contre les fauteurs de troubles, et menacent d’intervenir sans contrôle
    1999 : juillet : le rédacteur en chef du journal iranien Sohbe Emrouz est arrêté pour offense au Coran; il avait publié un article intitulé « Deux parallèles ne se rencontrent pas, à moins que Dieu le veuille ».

    1999 : aout : le parlement iranien adopte une loi répressive sur les délits politiques, dont la nature reste floue.
    1999 : septembre : l’ayattolah Khamenei défend publiquement la peine de mort et la loi du talion.
    1999 : septembre : 4 personnes sont condamnées à mort en Iran comme responsables des troubles estudiantins
    1999 : novembre : arrestation du rédacteur en chef d’une revue iranienne pour « injures aux valeurs de l’islam »
    1999 : novembre : un tribunal religieux condamne à trois ans de prison 2 étudiants iraniens pour un article blasphématoire
    1999 : novembre : arrestation d’un réseau terroriste islamiste en Iran, qui avait projeté l’assassinat de toutes les personnalités réformistes : il avait pour nom « Les disciples du Mahdi »
    1999 : novembre : condamnation à 5 ans de priosn d’A. Nouri ancien ministre de l’intérieur iranien, pour propagande anti-islamique
    1999 : novembre : condamnation du journaliste iranien Chamsolvaezin à 3 ans de pison pour propagande anti-islamique
    1999 : juin : assassinat d’Héléna Aloun Sawa, Assyrienne de 21 ans, qui tentait d’obtenir une pension pour la mort de son père, responsable politique dans un parti kurde.
    1999 : mai : discours du sheikh Yusuf Salamah, chargé des affaire religieuses à Téhéran, sur le statut des dhimmis, qu’il considère comme « le propre paradigme pour les relations entre musulmans et chrétiens aujourd’hui. »
    1999 : avril : attentat contre la mosquée Istiqlal de Djakarta, qui aurait été commis par le Jemaah Islamiyah
    1999 : décembre : les musulmans du village d’Al Kosheh en Egypte entendent un appel au jihad depuis leur mosquée : trois jours d’attaques contre les coptes et plus de 20 morts. Aucune répression de la part des autorités.
    1999 : juin : campagne de terreur d’un petit groupe islamiste dans la région de Safi au Maroc
    1999 : l’islamiste marocain Youssef Fikri et un ami assassinent un candidat à l’émigration à Agadir, considéré comme « réfractaire à la religion »; il est découpé en morceaux.
    1999 : à Casablanca, un nouveau groupe islamiste marocain, Assirate Al Moustakim, lapide publiquement un impie.
    1999 : juillet : implantation du groupe Salafia Jihadia au Maroc
    1999 : mai : le journal chypriote turc AVRUPA dénonce la destruction et le pillage de 500 églises sur le territoire; il reconnait que les Chypriotes grecs ne se comportent pas de la même manière avec le patrimoine de l’île.
    1999 : destruction de deux cimetières chrétiens à Chypre-Nord pour le passage d’une route.
    1999 : des touristes occidentaux sont enlevés puis tués au Yémen; l’islamiste Abou Hamza, réfugié à Londres, est accusé d’avoir commandité cette action. Il a excusé ces actes comme « prix à payer de la politique de Tony Blair »
    1999 : le gouvernement iranien a offert à un milicien un pélerinage gratuit sur des lieux saints en Syrie : il avait tué 7 trafiquants de drogue.
    1999 : septembre : procès du réseau islamiste des attentats de 1995; l le chef du réseau insulte les juges : « tribunal fantoche… sans morale… ramassis de n’importe où… satanistes… comme les mécréants d’autrefois… ». Il récite le Coran devant le tribunal : « Il ne faut pas m’interrompre quand je lis le Coran… vous n’avez rien à me dire, je me défends comme je veux… votre justice n’a aucune morale! elle n’est basée sur rien. Vous allez mettre des gens en prison parce qu’ils sont musulmans! Pour vous, l’islam, c’est une association de malfaiteurs? Et un acte de jihad, vous appelez ça du terrorisme. Dans ce cas, je suis fier d’être un terroriste ».

    pas de quoi en être fière et faut être bouché des yeux et du coeur de la cervelle pour approuver ça

  56. Mahomet était connu comme un voleur de caravanes, d’ailleur le mois du ramadan fut fixer par rapport a une de ses razzias.

    Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face.

    Mahomet voulait a l’origine que les musulmans prie pour trois autres déesses avant de revenir sur sa décision.

    Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.

    Mahomet convoita, et pris pour épouse la femme de son fils adoptif.

    Mahomet et l’islam vont donc a l’encontre de 4 commandements de Dieu sur les 10 connues.

    Voici quelques comparaisons entre Jésus et Mahomet grace a ce site : http://www.veillez.com/tableau2.htm

    Jésus était sans péché.
    Hébreux 4:15 dit que Jésus “a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché.”

    Mahomet était un pécheur, comme tous les autre hommes. Il mentait, trompait des gens et vivait dans l’impureté sexuelle. Il faillit plusieurs fois perdre ses partisans à cause de sa vie impie. Le Coran ne dit nulle part que Mahomet était sans péché.

    Jésus ne fit rien de mal.

    Mahomet commit des meurtres et des vols. Ses ennemis personnels furent mis à mort. Il pillait des caravannes et organisait des razzias contre des tribus bédouines dont il rapportait du butin.

    Jésus n’employait jamais la force pour convaincre. ”Si quelqu’un veut faire sa volonté, il connaîtra si ma doctrine est de Dieu” disait-il par exemple dans Jean 7:17.

    Mahomet employait souvent la force pour convertir des hommes. Le Coran parle aussi d’employer la violence contre les « infidèles ».

    Jésus enseignait à ses disciples l’amour et la vérité. Nulle part dans les évangiles Jésus n’invite ses disciples à faire du tort aux autres.

    Mahomet encourageait ses disciples à tuer et à voler en son nom.

    Jésus était pur en pensées en paroles et en actions.

    Mahomet avait une vingtaine d’épouses et de concubines, dont la plus jeune n’avait que dix ans.

    Jésus mourut pour les péchés des hommes.

    Mahomet mourut dans ses péchés et à cause de ses péchés, comme n’importe quel pécheur.

    Jésus mourut pour nous, à cause de nous. Jésus prophétisa sa mort et sa résurrection.

    Mahomet mit à mort d’autres hommes, à cause de lui. Mahomet mourut soudainement, sans que ses partisans n’aient été prévenus.

    Jésus ne se contredit jamais.

    Mahomet se contredit sans cesse. Parfois les Juifs sont des gens de la pire espèce, parfois ils sont bénis avant tous les autres. Dans les ”versets sataniques”, désormais rayés du Coran (versets qui ont amené des musulmans à condamner à mort Salman Rushdie pour blasphème), Mahomet prétend qu’on doit aussi prier les trois filles d’Allah. Mahomet se rétracte ensuite, pour être encore plus fanatique contre les chrétiens qui disent que Dieu a un fils.

    les dernieres paroles de Jésus et Mahomet :

    « Père pardonnent leur car ils ne savent pas ce qu’ils font. »

    Jésus demandent a Dieu de pardonner ses énnemies.

    Et Mahomet :

    « Que la malédiction d’Allah soit sur les juifs et les chrétiens qui ont établi des endroits du culte aux tombes des prophètes. » Bukhari, vol. 1, 427

    Mahomet est en tout point haineux lançant une malédiction sur les juifs et chrétiens.

    tout n’est que sang , haïne mensonge qui est permis dans l’islam
    si tout ça ne vient pas du satanisme vous êtes aveuglés par votre enfermement vous refusez la vérité

    justement Jésus a dit je suis la vérité le chemin et la vie nul ne va au Père en passant par moi (sans armes qu’avec de l’amour )
    certain l’ont trouvés faites en autant

    Algérie : des centaines de milliers de conversions au christianisme chaque année el hamdoulilah
    http://www.youtube.com/watch?v=9E2pJghSLsI&feature=related

    http://www.youtube.com/watch?v=bNaRXWnv_QE&feature=related

    http://www.youtube.com/watch?v=VDyOcPdC_0Y&NR=1

    http://www.youtube.com/watch?v=0MQk1l2NcQY&feature=related

    Saïd Oujibou, de mahomet à Christ
    http://www.youtube.com/watch?v=xGHq4EUumUQ&feature=related

    Mamadou Karambiri Ancien musulman, Jésus vient dans ma chambre

    http://www.youtube.com/watch?v=f-RfqzOeRzo&feature=related

    De l’islam à Jésus (du mensonge à la vérité) http://www.youtube.com/watch?v=hXcf95KXaII&feature=related

    ………………………………………………………………………………..

    Joseph Fadelle : « Il faut détruire l’islam pour sauver les musulmans »
    Qu’est-ce que vous risquez aujourd’hui en France ?

    La mort, que je risquerai toute ma vie à cause de la fatwa prononcée à mon égard. Tout musulman qui suit la règle coranique a le devoir de me tuer puisque j’ai quitté l’islam pour embrasser la religion chrétienne. […]

    Revenons sur votre histoire. Comment considériez-vous les chrétiens alors que vous étiez musulman ?

    Avant de rencontrer le Christ, je voyais les chrétiens à travers le Coran, je les considérais comme on me demandait de les considérer. C’est-à-dire comme des impurs qu’il faut combattre et tuer. La pire insulte que l’on peut recevoir dans ces pays-là, c’est «face de chrétien». […]

    Et désormais, quel est votre regard sur l’islam ?

    Je pense qu’il est vraiment important de distinguer avant toute chose les musulmans et l’islam. Les musulmans sont ma famille, nous sommes égaux dans l’humanité. J’aime profondément les musulmans. Mais l’islam comme religion ou comme idée est la plus mauvaise chose que l’humanité ait pu produire. C’est la seule religion qui ordonne de tuer l’autre. C’est donc évident que ce n’est pas bon pour l’humanité, c’est même un danger planétaire. D’abord pour les musulmans eux-mêmes. Ils sont même divisés entre chiites, sunnites, salafistes… et poussés à s’entretuer. Je l’ai dit une fois, bien inspiré, et je le répète : la seule chose bonne dans l’islam, ce sont les musulmans !

    Les chrétiens aussi sont divisés… et l’histoire nous apprend qu’ils n’ont pas été les derniers à tuer…

    C’est vrai mais il y a une différence majeure entre les deux. Les chrétiens s’entretuent, ou se sont entretués, mais la Bible n’appelle jamais à tuer l’autre, alors que la loi coranique et le Coran poussent à tuer. Si vous voulez, il existe des chrétiens «mauvais», ce sont ceux qui ne suivent pas la Bible. Les musulmans «mauvais» ou extrémistes sont justement ceux qui lisent et appliquent le Coran !

    Cette différence entre musulmans modérés et extrémistes est donc selon vous caduque ?

    Oui, c’est sûr. Il n’y a pas de différence, il y a un seul Coran, et donc un seul islam. Certains musulmans ignorent ce que dit l’islam et sont bons car leur humanité leur dicte de faire des choses bonnes. En France, les autres sont des musulmans qui connaissent le Coran. Ils semblent modérés parce qu’ils sont pour l’instant en minorité et ne peuvent donc pas appliquer le Coran. Mais ceux que l’on appelle «bons musulmans» seront poussés à tuer comme les autres lorsqu’ils liront le Coran, ou ils quitteront l’islam comme je l’ai fait. Mais dans les pays musulmans, mon histoire le montre, quitter l’islam est tellement difficile que certains continuent à vivre dans l’islam par peur. Il y a en plus le danger de la démocratie en France. Les musulmans cherchent une identité qui ne soit pas la France et se réfugient donc dans l’islam. Le jour où ils seront majoritaires au Parlement, ils voteront la charia ! […]

    Vous avez déclaré lors d’une interview à l’Aide à l’Église en détresse (AED) que votre but était de détruire l’islam…

    C’est une phrase choquante, en effet, sur laquelle je ne reviens absolument pas, mais qui mérite d’être bien comprise. Je veux détruire l’islam, d’abord pour sauver les musulmans. La distinction entre les deux est encore une fois primordiale. C’est le salut des musulmans qui m’importe. Le fondement est le Coran, il faut pousser les musulmans à comprendre le Coran, et plus seulement l’apprendre par coeur, car il ne peut pas être parole de Dieu. Voilà un moyen bien concret, mais difficile à mettre en place, je le sais. Tout doit commencer dans la prière. Nous sommes des instruments, ce n’est pas nous qui détruirons l’islam et les sauverons, mais bien la main de Dieu ! […]
    Mais les chrétiens français doivent se réveiller, réveiller leur foi ! Ça fait trop longtemps qu’ils dorment. Maintenant il faut parler aux musulmans, c’est notre devoir. La situation est telle qu’on ne peut plus se permettre de dormir. Ce n’est plus seulement une question de charité, c’est désormais notre responsabilité d’enfants de Dieu ! »

    Mohammed Moussaoui (descendant du (faux ) prophète

  57. @Bertrand

    T’es complètement givré toi; tu ne dois même pas t’écouter parler; pense ce que tu veux, insultes autant que tu veux, je ne tomberais pas à ton niveau; t’es ridicule, je sais pas où tu fais tes copier-coller mais t’es ridicule; hais l’islam tant que tu veux, mais franchement tu dis n’importe quoi, tu mélange une vérité avec quatre vingt dix neufs mensonges, beau boulot; n’étant pas juif tu comprendras que je n’aime pas parler aux murs donc je te laisse à ton monologue tellement injurieux que n’importe quel personne sensée y voit la marque que de la haine, je n’ai pas pris la peine de lire tes salades tu m’excuseras c’est tellement nul que ça mérite aucune réponse; bonne journée quand même.

  58. Non trop facile de se défiler Barbaresque et Fatima vous refusez la lumière pour les ténébres et osez de dire que cela vient de Dieu
    vous vous mentez et vous offenssez Dieu

    Barbaresque dit :

    je te laisse à ton monologue tellement injurieux ???
    quel personne sensée y voit la marque que de la haine, je n’ai pas pris la peine de lire tes salades tu m’excuseras c’est tellement nul que ça mérite aucune réponse;
    …………………………………………………………………………………..

    C’est chaque fois pareil c’est l’islam qui tue , qui assassine , veut dominer le monde en tuant les chrétiens , juifs etc et c’est nous….qui sommes haïneux , raciste j’avais déja prévenu de ne pas jouer dessus

    Mais je le savais incapable de tenir dans la vérité la fuite en avant sous prétexte que j’invente ( c’est vérifiable ) mais très fort dans le mensonge
    Tu nous prends pour des imbéciles beaucoup sont encore dans l’ignorance mais moins maintenant

    nous y voilà les sourates , versets , la sainte vie de mahomet , les attentats , les lapidation , le sang , les symboles etc….c’est beau pour toi

    J’espère que beaucoup ont appris c’est quoi l’islam et je n’ai pas de haïne je n’ai que relaté les faits historisques de l’islam qui sont véridiques!! alors pourquoi nier la vérité mais se réfugier dans le mensonge

    Etes-vous un Islamophobe?
    http://www.channels.com/episodes/show/8946699/Mahomet-et-la-N-crophilie-#/episodes/show/8946699/Mahomet-et-la-N-crophilie-

    si on lapide ta fille ta femme et pende ton fils au nom de l’islam tu serais pour !!!!
    je n’ai toujours pas eu de réponse

    Dix bonnes raisons pour ne pas se converti à l’islam!
    http://www.youtube.com/watch?v=r1zGTETp4-o&feature=related

    pour rire dieudonné flingue l’islam

  59. Barbaresque même votre silence est révélateur

    comment prier et approuver les attentats et l’appel du sang

    continuez à apprendre sur votre religion rien n’est inventé nous on le démontre mais vous par contre affirmez sans démontrer ce qui est normal car vous ne le pouvez pas les mensonges se contredisent et ne peuvent tenir un ordre parfait

    Islam et nazisme 1/6 ( regardez la série )
    http://www.youtube.com/watch?v=nXeFJMeVKJg

    les musulmans sont victimes eux mêmes de ce carcan

    [Vidéo] En Iran, un Iranien et un Afghan brûlent le Coran
    Par Melba le 12 avril 2011

    les musulmans vont-ils prendre d’assaut et incendier les ambassades iraniennes en réprésaille à cette insulte faite à l’islam? Pourquoi pas? C’est bien ce qu’ils font d’habitude.

    En Iran, deux jeunes hommes anonymes, l’un Iranien, l’autre Afghan, ont brûlé un Coran en signe de protestation. Dans cette vidéo d’une durée de sept minutes et demi on voit les deux hommes qui ne montrent pas leurs visages, tenant le livre saint des musulmans et ils lisent un texte préparé.

    Ils disent que les Arabes ont imposé ce livre à leur patrie et qu’à cause de cela ils ont fait marche arrière pendant 1400 ans. Ils disent qu’ils n’aiment pas le Coran et qu’ils veulent le faire disparaître, ajoutant ”Vive la liberté !”

    Source : Washington Times

    Selon Bahram Moshiri, un dissident iranien réfugié aux États-Unis, les profanations de Coran en Iran seraient devenues fréquentes, surtout chez les jeunes
    Iran : Des Iraniens déchirent des pages du coran et les jettent à la rue
    Par Irani Aval le 18 novembre 2010

    Un universitaire américain d’origine iranienne rapporte dans une émission de télévision de la chaîne PARS-TV que, pour protester contre le régime dictatorial des mollahs, des Iraniens déchirent des pages du coran et les jettent à la rue durant la nuit.
    Il y a plus de 35 ans, avant la révolution islamique, Bahram Moshiri a quitté son Iran natal pour émigrer aux États-Unis. Il s’est diplômé en Science des matériaux et en Génie chimique à l’Université Catholique d’Amérique de Washington D.C. tout en poursuivant des études approfondies sur l’Histoire et la Culture iranienne. Les vastes connaissances qu’il a accumulées dans tous ces domaines et le don d’une mémoire phénoménale lui ont permis d’animer avec succès plusieurs émissions de radio et de télévision mais aussi de donner de nombreuses conférences dans les universités américaines.
    C’est ainsi que dans son émission du 15 octobre 2010 sur la chaine PARS-TV, qui diffuse en farsi pour les Iraniens vivant en exil, il raconte, entre autre choses, que des Iraniens protestent contre le régime des mollahs en déchirant des pages du coran pour ensuite les jeter à la rue.

  60. c’est pas moi qui le dit

    L’Islam: religion de Satan ! : الإسلام : دين الشيطان!

    « L’Islam, cette théologie absurde d’un bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne la vie. »

    « الإسلام، وهذا اللاهوت سخيف من البدو غير أخلاقي، هي جثة عفنة الذي يسمم حياتنا ».

    (Mustapha Kemal, dit Atatürk, fondateur de la Turquie moderne et laïque.)

    « Referme ton Coran. Pense et regarde librement le ciel et la terre. »

    « إغلاق القرآن الخاص. التفكير بحرية ومشاهدة السماء والأرض ».

    (Omar Khayyam 1048/1122, Rubayat)

    « L’Algérie arabo-islamique est une Algérie contre-nature, une Algérie qui est contraire à elle-même. C’est une Algérie qui s’est imposée par les armes, car l’islam ne se développe pas avec des bonbons et des roses, il se développe avec des larmes et du sang. Il croît dans l’oppression, la violence, le mépris, par la haine et les pires humiliations que l’on puisse faire à l’homme. »

    « الجزائر هي الجزائر العربية الإسلامية ضد الطبيعة، والجزائر وهو ما يتعارض مع نفسها، وهذا هو الجزائر التي كانت مفروضة بالقوة ، لأن الإسلام لا ينمو مع وحلوى الورود ، وأنها تنمو مع الدموع والدماء، وينمو في القمع والعنف والازدراء والكراهية والإذلال أسوأ ما يمكن القيام به للإنسان.  »

    (Kateb Yacine, interview au journal Awal 1987)

    « C’est l’arabo-islamisme qui a abouti à l’asservissement et à la dégradation de la femme chez nous. »

    « إن العرب والإسلام والتي أسفرت عن الاستعباد والحط من قدر النساء بيننا. »

    (Kateb Yacine)

  61. @ Bertrand

    Si l’intention (vouloir convertir une âme égarée) est louable, la forme laisse quelque peu à désirer. Vos postes rebutent barbaresque et honnêtement je le comprends. Plutôt que de balancer des copier – coller à la figure qui insultent sa religion sans pour autant avancer quoi que ce soit de pertinent mieux vaut expliquer calmement à Barbaresque, si cela l’intéresse, le catholicisme. On ne combat pas une erreur en disant : c’est de la merde! Mais en affirmant la vérité. D’autant plus lorsque les citations proviennent de FM/laicard qui sont également des ennemis de l’Église.

    @ Barbaresque
    Je me permets de te donner quleques pistes de réflexion sur ta religion :

    – Son penchant extrêmement naturaliste : le paradis en Islam est une sorte de paradis terrestre avec joie de vivre/femmes/alcool etc… Crois tu que Dieu nous ait créé pour que notre finalité ne se résume qu’à nous gaver de bonnes choses?
    Pour un catholique, le paradis c’est l’union de son âme avec Dieu. Seule la connaissance de Dieu peut nous rendre véritablement heureux.

    – 6 siècles après la venue du Christ, Mohammed fonde l’Islam. Certaines recherches historiques prouvent une chose extrêmement intéressante : L’islam est une hérésie du catholicisme. Plusieurs choses le prouvent. A commencer par la Chahâda : « J’atteste qu’il n’y a pas d’autre divinité que Dieu et que Mohammed est Son Envoyé ».
    Ne trouves-tu pas bizarre que le « credo » musulman soit une négation? J’ATTESTE QU IL N’Y A PAS etc… Pourquoi réfuter plutôt qu’affirmer la grandeur de Dieu? Le Credo catholique est bien une affirmation : Je crois en Dieu le Père tout puissant etc… etc…

    Sur le même sujet (Islam hérésie du catholicisme) on peut penser au Chirk ou péché d’association. Le plus grand péché en Islam est d’associé quelqu’un à Dieu (à mettre en relation avec la Chahâda qui atteste qu’il n’y a pas d’autre Dieu que Allah etc….). C’est exactement ce que nous faisont puisque nous croyons en la sainte Trinité (trois personnes en 1 substance en : Père _ Fils- Saint Esprit)
    Il est existe encore beaucoup d’autres exemples, mais je te donne que quelques pistes pour ne pas te gaver 😉

  62. Pierrot dit :
    @ Bertrand

    Si l’intention (vouloir convertir une âme égarée) est louable, la forme laisse quelque peu à désirer.

    Pierrot non je ne cherche pas à convertir à distance mais de l’informer sur sa fausse religion et son dieu de la lune

    je n’ai fait que retranscrire mais la vérité l’a choqué mais c’est que la vérité
    a lui de voir pour quelqu’un qui est pour les attentats et crois servir dieu

    ily a du boulot alors reprend le relais avec des fleurs moi j’appelle un chat ….. un chat

    dsl suis comme ça

  63. en parlant de gaver que font les pays musulmans pour aider la somalie ils comptent sur les chrétiens encore

  64. @pierrot
    Le credo de l’Islam est une négation du polythéisme d’après ce que j’en sais, je le répète je ne suis pas théologien et aucuns d’entre nous je pense d’ailleurs; dans l’islam quand on est pas sûr, on ne dit rien pour ne pas dire n’importe quoi, bertrand et ses semblables ont l’air plus instruit que des hommes comme qui ont fait des louanges de Mohamed (Lamartine, etc)
    Comme pierrot le dit c’est pas avec la violence que les religions ou même les idées politiques se propagent, avec un couteau sous la gorge tu acquiesces mais sitôt la lame partie tu reprends ta liberté de penser. Ou ça marche un temps mais ça ne dure pas.
    L’islam est une hérésie du catholicisme… (pas de l’orthodoxie?)
    En plus de l’unicité d’Allah, l’Islam professe aussi qu’Allah n’a pas d’enfants (même les chrétiens orientaux disent Allah n’en déplaise à certains) Je dis Allah non par provocation, mais parce qu’Allah est INVARIABLE il ne prend pas de pluriel contrairement à Dieu (qui prend un x) L’Islam est aussi la continuation du même message délivré par tout les prophètes et messagers d’Allah aux hommes depuis Noë, l’unicité d’Allah.
    L’Islam dit aussi que Jésus n’a pas été crucifié par les romains: La Sourate 4,157 dit : « […] et à cause leur parole : “Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d’Allah”… Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié ; mais ce n’était qu’un faux semblant ! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l’incertitude : ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l’ont certainement pas tué. »
    Bref, je cherche à blesser personne je discute c’est tout, je préfère les mecs comme pierrot, bertrand va te faire soigner.

  65. @Pierrot
    Tu devrais employer le terme chrétien car un catholique n’est pas un protestant et encore moins un orthodoxe. Et je ne pense pas que les catholiques puissent parler pour tout les chrétiens.

  66. La présentation simpliste que tu fais du paradis musulman est exagérée et cela à cause des clichés véhiculés pour moquer cette religion.
    D’ailleurs les véridiques sont toujours pourchassé et tués, tout les prophète on été moqués et insultés même frappés (par des israélites la plupart du temps et des païens ) et Mohamed ne déroge pas à la règle; c’est pourquoi il émigra (hégire). Ces soit disant vols de caravanes ou agressions, ce n’est que de l’auto-défense: « Mahomet réorganise Yathrib, où il est en même temps chef religieux, politique et militaire. Il s’appuie à la fois sur les deux tribus arabes et les trois tribus juives qui y vivent (voir l’article Tribus musulmanes et juives de Yathrib). Un pacte-constitution dit aussi charte de Médine, en fait huit documents rédigés à des dates différentes, régit les relations entre les différentes communautés religieuses qui habitent la ville, garantissant notamment à tous les citoyens la liberté de conscience. Néanmoins, ce nouvel ordre est venu contrarier les intérêts des notables de la ville, dont Abd Allah ibn Ubayy ibn Salul et ceux des tribus juives de Médine.
    Quelques juifs, par conviction, reconnaissant en Mahomet le prophète tant attendu à l’instar du rabbin `Abdullah ibn Salam, ou par opportunisme, embrassent l’islam100,101. Mais les Juifs de Médine ne se convertissent pas pour autant en masse. Au fil du temps, les musulmans déchantent et prennent leurs distances avec les « gens du livre ». La rupture est marquée lorsque la direction de la prière devient la Ka’ba à La Mecque et non plus Jérusalem.
    Les musulmans font l’objet d’attaques de la part des Mecquois et ripostent »-Wikipédia-

  67. Ici ce n’est pas le Liban Islam et un petit barrage a leur société bordel cette religion fait peur les gens dit normal de-fois,islam et du au mondialisme. Même les antiracistes son rarement Muzz y a pas de conversion de masse ou des gens qui on pris cette religion historiquement convertir de arrière grand parents transmise de grand parents à parents a enfant juste du à une importation.

  68. Ces soit disant vols de caravanes ou agressions, ce n’est que de l’auto-défense: dit barbaresque

    ces soit disant etc
    vas -y pierrot montre nous tes fleurs dans un désert elles vont vite se fanées

    il renie la vérité historisque par pure confort pour coroborrer avec son guide du meurtre pour son dieu

    il est pour les attentats , il est contre le libertinage ( là suis daccord ) mais pour la lapidation allors qu’eux ils ont des femmes et des maitresses

    on croit rêver!!!

    alors j’attend avec impatience ta méthode Pierrot

    je ne bouge pas pour l’instant à moins qu’il me chatouille encore

    trop facile de nier mais bon c’est connu le musul….ment

  69. bertrand va te faire soigner.

    c’est tout comme argument !!!! toi qui approuve le meurtre et c’est moi le « givré  » qui devrait se faire soigner !!!

    venant de toi je suis rassuré ,je faisais une pose pour pierrot et j’avais pas fini si tu me relance avec plaisir je me ferai une joie de te montrer de belles choses qui vient de ton dieu et ton faux prophète

    c’est l’hopital qui se moque de la charité

    allah là il faut de tout pour faire un monde mais là le choc des civilisations est bien parti

    En effet, l’évitement de la vérité, sous n’importe quelle forme, ne peut être toléré par un être rationnel. Mensonges, affabulations, omissions, exagérations etc etc. Ce sont les formes d’évitement de la vérité utilisées par les prosélytes musulmans

    un musulman peut mentir et où c’est considéré comme acceptable, voire même encouragé. Ce concept est appelé «al Taqqiya». Al Taqqiya signifie «dissimulation préventive»; un musulman est autorisé à mentir pour se sauvegarder d’un mal qui pourrait lui arriver, à lui ou à l’islam.

    al Taqqiya pas avec moi

    allez une pause j’ai hâte de connaître la méthode de pierrot je parie un dialogue de sourd

    après je reprend le saint homme de barbaresque saint en islam bien sûr
    on se comprend

  70. Et ce n’est pas fini. Par la déferlante migratoire, les traitres convertis à cette religion meurtrière, la complicité des Églises chrétiennes, les musulmans vont continuer á exiger des mosquées continuellement et partout. Pendant ce temps là en Arabie Saoudite toujours pas le moindre lieu de culte autre que musulman autorisé!!!!

  71. Barbaresque vous feignez de ne pas comprendre le sens du post de MaMajesté

    Qui vous a parlé du Vatican c’est bien la méthode de l’islam de répondre à côté !

    les chrétiens ne sont pas bien venus en terre islamique sont mêmes persécutés et églises détruites et j’en passe les atrocités qui se font à notre époque ( preuve que vous n’évoluez pas ) tantis que l’europe chrétienne vous laisse construire des mosquées par charité…maçonnique

    Alors pourquoi avoir peur des chrétiens qui sont pacifiques parce que vous savez que votre mauvaise doctrine ne se maintient que par la force et le sang, la peur ,le mensonge

    Et que le message de Jésus triomphera le temps des hommes et celui de Dieu ne se mesure pas à l’échelle humaine.

    l’islam a beau scander la haïne qu’il diffuse lui même et jouer sur la victimisation avec l’aide des gens du pouvoir mais le mal se dévore lui même

    Beaucoup d’ex musulmans ont compris la tromperie de l’islam sont venus LIBREMENT au christianisme par le message d’amour du Christ

    les martyrs chrétiens n’ont rien à voir avec ceux de l’islam qui eux veulent mille vierges

    Ce truc qui me chifonne!c’est cette conception du paradis,conception trés masculine ( comme d’habitide ).

    le coran promet aux hommes mille vierges,une sexualité épanouie et « sans limite »,qui accepte donc evidemment toutes sortes de pratique comme l’homosexualité et tout le reste.

    On voit alors que les kamikazes mettent des couches pour bébé pour preserver leurs partie génitales pouvant ainsi profiter des vierges promises.

    Et les femmes elles ont quoi mille verges

    Dieu vous donnerai du sex c’est le libertinage que vous dénoncez sur terre mon ami l’aveugle
    Le lavage du cerveau est puissant chez vous

    Mahomet et les Hommes..

    http://www.channels.com/episodes/show/9087140/Mahomet-et-les-Hommes-#/episodes/show/9087140/Mahomet-et-les-Hommes-

    http://www.channels.com/episodes/show/9429589/Proph-te-Suceur-de-Langue-#/episodes/show/9429589/Proph-te-Suceur-de-Langue-

    serais tu ce zahir barbaresque ou laissez lapider ta fille , ta femme

    ouvre les yeux

  72. @ Pierrot

    Pierrot le gentil ( je le pense vraiment et je le suis aussi malgré la fermeté direct de mes posts qui rentrent dans le lard si je puis le dire )

    J’ai pensé à vous en lisant ce texte qui vous irait bien

    Musulman mon prochain

    Comme beaucoup, j’ai de la peine quand je vois des guerres se déclencher en évoquant un conflit entre nos religions.

    Tu sais sans doute que mes frères chrétiens n’ont pas dans les pays musulmans la liberté que toi tu as dans un pays chrétien.

    De mon côté, je sais aussi que beaucoup de soi-disant chrétiens ne te montrent pas souvent l’amour du prochain et la morale que Jésus nous a pourtant enseignées.

    Cependant, je crois que nous pouvons nous côtoyer paisiblement. Certes, il y a des fanatiques partout, dans toutes les religions et toutes les idéologies, mais je vois bien que la plupart de tes frères sont très modérés et respectueux des autres.

    J’ai eu assez de copains musulmans pour le savoir.

    Je sais que tu crois en Dieu, que tu as soif de le connaître, que tu es sincère dans ton désir de te soumettre à lui, et fidèle pour accomplir tes devoirs religieux.

    Comme moi, tu as foi en un livre et en un prophète. Tu veux aller un jour au Paradis, tu as le désir de faire le bien même si tu es aussi tenté de faire le mal, tu souffres devant l’injustice…

    Bref, nous avons beaucoup de choses en commun toi et moi et, c’est sûr, je ne suis pas meilleur que toi.

    Tu es donc mon prochain, si proche de moi… C’est pour cela que j’ai plein de raisons de t’aimer, Permets-moi de d’expliquer en quoi je crois et ce que cela m’apporte.

    Quand Jésus est né dans une étable, il y a environ 2000 ans, plusieurs personnes qui ne se connaissaient pas ont été averties qu’il serait le Sauveur du monde.

    Quand il a commencé à prêcher, tous ont aussitôt reconnu en lui le Messie annoncé par Moïse et bien d’autres prophètes :

    Il faisait des miracles tous plus incroyables les uns que les autres (multiplier des pains, guérir des malades, arrêter la tempête, ressusciter des morts) ; il montrait un dévouement et une patience infaillibles ; ses paroles étaient à la fois fermes et pleines de bonté ; à plusieurs reprises, la voix de Dieu a été entendue au-dessus de lui pour indiquer qu’il fallait l’écouter

    Mais plus tard, Jésus s’est révélé être bien plus que le Messie : Il a offert sa vie pour le pardon des péchés du monde entier.

    Moi qui ai cru en lui, je sais que Dieu m’a tout pardonné et m’accueillera au Paradis.

    L’exemple de Jésus m’encourage à aimer tous les hommes et à me sacrifier un peu pour eux. Je crois à la puissance du pardon et de l’amour pour changer le monde, bien plus qu’à la force des armes ou à la politique.

    Si tu veux partager ma foi, j’en serai ravi et t’accueillerai comme un frère. Mais si tu ne le veux pas, je respecte ta liberté.

    Que Dieu te guide !

    ( un certain )Stéphane ( comme tu ne disais plus rien à mon grand regret )

    ce texte est sympa mais devant le mur qui ne veut pas comparer par peur de s’être fait avoir ( c’est le cas !) il refuse la vérité et s’enferme dans une fausse doctrine inventé pour un homme manipulateur qui se voulait le plus grand prophète mais la réalité en est autre ( voir posts précédents ).

    @ Barbaresque

    Nous connaissons les noms des plus célèbres : Moïse, Abraham, Esaïe, Jean etc. Les musulmans en reconnaissent un autre : Mohammed, qui serait le dernier et le plus grand. Mais comment les hommes reçoivent-ils la fonction de prophète ?

    Qui leur donne l’autorisation de s’appeler  » prophète  » ?
    Si nous voulons croire au message d’un prophète, il est important de s’assurer du bien fondé de son appel ainsi que de la véracité de son message. La Bible nous donne trois critères d’évaluation pour reconnaître un vrai prophète. Examinons ces critères:

    LE MESSAGE DOIT SE CONFORMER A LA REVELATION QUI L’A PRECEDEE

    La parole de Dieu doit rester logique et personne ne doit la changer : (Deutéronome 4 : 1,2 ; Esaïe 8 : 20 ; Matthieu 5 : 17, 18 ; 24 : 35 ; Apocalypse 22 : 18-20). Dans le Psaume 89 : 35 Dieu Lui-même atteste qu’Il ne change ni ne contredit Sa parole.

    D’ailleurs le Qur’an dit aussi que Dieu ne se contredit pas (50 : 28, 29). Puisqu’un vrai prophète parle de la part de Dieu, il ne peut contredire les prophètes qui l’ont précédés.

    c’est pour cela que le coran ne peut être la parole de Dieu et donc logiquement il ne peut tenir un ordre parfait dans ses fausses révélations

    Nous connaissons les noms des plus célèbres : Moïse, Abraham, Esaïe, Jean etc. Les musulmans en reconnaissent un autre : Mohammed, qui serait le dernier et le plus grand. Mais comment les hommes reçoivent-ils la fonction de prophète ? Qui leur donne l’autorisation de s’appeler  » prophète  » ? Si nous voulons croire au message d’un prophète, il est important de s’assurer du bien fondé de son appel ainsi que de la véracité de son message.

    La Bible nous donne des critères d’évaluation pour reconnaître un vrai prophète. Examinons ces critères:

    LE MESSAGE DOIT SE CONFORMER A LA REVELATION QUI L’A PRECEDEE

    La parole de Dieu doit rester logique et personne ne doit la changer : (Deutéronome 4 : 1,2 ; Esaïe 8 : 20 ; Matthieu 5 : 17, 18 ; 24 : 35 ; Apocalypse 22 : 18-20). Dans le Psaume 89 : 35 Dieu Lui-même atteste qu’Il ne change ni ne contredit Sa parole. D’ailleurs le Qur’an dit aussi que Dieu ne se contredit pas (50 : 28, 29).

    Puisqu’un vrai prophète parle de la part de Dieu, il ne peut contredire les prophètes qui l’ont précédés.

    Mohammed, a-t-il parlé au nom de Yahvé ?

    Bien que le nom de Yahvé revienne 6823 fois dans la Bible, on ne le trouve nulle part dans le Qur’an.

    Sans doute Mohammed ignorait-il ce nom.

    La révélation de Mohammed est-elle conforme au message qui l’a précédé ?

    Le Qur’an contredit souvent la Bible, surtout en ce qui concerne la personne de Jésus et la raison de son ministère et se contredit lui même dans le coran
    . Si le message d’un prophète contredit toutes les prédictions antérieures, est-il alors un vrai prophète ?

    A-t-on pu vérifier les prédictions de Mohammed pendant son vivant ? il n’a jamais prophétisé ce surnom est clairement usurpé .
    Mohammed n’a pas pu produire de preuve vérifiable pour confirmer sa fonction de prophète. En fait ceci l’a troublé.

    Il a par trois fois mentionné la méfiance des autres face à son incapacité de produire des signes miraculeux qui auraient prouvé son autorité. (10 :20 ; 13 :7, 27) et pour cause .

    Deutéronome 18, fait-il vraiment référence à Mohammed ?
    Aucun musulman ne croit que Mohammed est de la descendance de Moïse, c à d de la lignée d’Isaac et Jacob
    Alors les musulmans ne s’interroge pas !

     » L’Eternel, ton Dieu, te suscitera du milieu de toi, d’entre tes frères, un prophète comme moi ; vous l’écouterez !  » Deutéronome 18 : 15

     » Mais le prophète qui aura l’audace de dire en mon nom une parole que je ne lui aurai point commandé de dire, ou qui parlera au nom d’autres dieux, ce prophète-là sera puni de mort  » Deutéronome 18 : 20

    Il est mort empoisonné et son corps a pourri comme lui qui disait que son corps serait enlevé au ciel .

    Les musulmans devraient suivre (Issa ) Jésus au lieu d’ un envoyé du démon sa vie , ses actes , ses sourates le prouvent

  73. Il n’est pas seulement question de l’Arabie Saoudite (état dans lequel ne figurent pas que des musulmans d’ailleurs), mais de tous les autres pays qui interdisent les églises et en persécutent les fidèles. Ce qui fait quand même pas mal de marge.

  74. si j’étais juif Barbaresque je n’aurais parlé de Jésus qui avait été annoncé depuis Moïse , Elie etc…

    Je n’ai jamais menti et insulté non tu l’as pris comme tel car la vérité te dérange mais la vérité sert à venir à la lumière et non rester dans les ténèbres

    Je ne cherche pas à convertir de force comme l’islam la conversion doit être sincère par la vérité et non par l’épée

    l’islam dans sa logique satanique a toujours reproduit le massacre des innocents aujourd’hui encore on le voit dans des pays a dominance islamiques

    Je prie souvent pour les hommes de bonnes volontés qu’ils découvrent la lumière

    Si je te parle de te mahomet comme ça je n’invente rien il est tel que mes post le décrivent

    Et c’est là que je ne puis comprendre un homme avec tous ces vices barbares qui est condidéré comme un prophète alors qu’il n’a jamais prophétisé et fait des miracles.
    non la vérité il était possédé et tout le montre sa soif de meurtre , la pierre noire , la lune comme symbole etc

    Mahomet dit avoir vu un ange de lumière. Non ! Ce n’était pas l’ange Gabriel.
    Ce n’était pas non plus l’Ésprit de Dieu : Mahomet tombait parfois par terre comme ivre, il poussait des cris comme un chamelon qui blatère, la Bible présente ces manifestations, comme un esprit qui asservit un individu, faisant de lui une marionnette.

    Le Nouveau Testament enseigne que le Saint-Esprit affranchit (2 Corinthiens 3.17), favorise la maîtrise de soi (Galates 5.22) et agit de façon contraire à l’ivresse (Ephésiens 5.18), ces manifestations ressemblent à celles que subissent de nos jours les sorciers d’Afrique et les chamans d’Asie Centrale ou de Sibérie.

    Mahomet pensait parfois que tout cela était le fruit de son imagination et d’autres fois qu’il était possédé par un démon . N’avait-il pas raison ? L’apôtre Paul nous avait pourtant prévenu : « Satan lui-même se déguise en ange de lumière » (Lire Corinthiens chapitre 11 verset 14, Galates chapitre 1 verset 8).

    Muhammad le plus grand criminel de tous les temps sans contestations comment pourrait-il être le messager de Dieu sinon de satan

    tu es contre le libertinage bravo mais tu oublies mahomet qui ne changeait des sourates de 4 femmes à 9 puis à 13
    lis mon post

    http://www.contre-info.com/le-ramadan-une-perversion-du-careme#comments

    Mathieu 24 : Jésus leur répondit : « prenez garde que personne ne vous égare.

    Car beaucoup viendront en prenant mon nom ; ils diront : c’est moi le Messie, et ils égareront bien des gens.

    Vous allez entendre parler de guerre et de rumeurs de guerres.

    Attention ! Ne vous alarmez pas: il faut que cela arrive, mais ce n’est pas encore la fin.

    Car on se dressera nation contre nation et royaume contre royaume; et il y aura en divers endroits des famines et des tremblements de terre.

    Et tout cela sera le commencement des douleurs de l’enfantement.
    Alors on vous livrera à la détresse, on vous tuera, vous serez haïs de tous les païens à cause de mon nom ; et alors un grand nombre succomberont.

    Ils se livreront les uns les autres, ils se haïront entre eux.

    Des faux prophètes surgiront en foule et égarerons beaucoup d’hommes.

    Par suite de l’iniquité croissante, l’amour du plus grand nombre se refroidira ; mais celui qui tiendra jusqu’à la fin sera sauvé.

    Cette Bonne Nouvelle du Royaume sera proclamée dans le monde entier ; tous les païens auront là un témoignage. Et alors viendra la fin. »

    Assistez à une messe ( comme beaucoup de musulmans qui ont soif du vrai amour ) écoutez l’Evangile et vous verrez que ça rien à voir avec l’islam

    Méditez sur cette belle prière de Saint François d’Assise et voyez s’il y a de la haïne dedans ou si l’amour et le bonheur n’est pas le but de la création

    « Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
    Là où est la haine, que je mette l’amour.
    Là où est l’offense, que je mette le pardon.
    Là où est la discorde, que je mette l’union.
    Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
    Là où est le doute, que je mette la foi.
    Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
    Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
    Là où est la tristesse, que je mette la joie.

    O Seigneur, que je ne cherche pas tant à
    être consolé qu’à consoler,
    à être compris qu’à comprendre,
    à être aimé qu’à aimer.

    Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
    c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
    c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
    c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »

    Confiance dans les promesses du Christ.

    Christ=le sauveur
    Mahomed=le tueur
    Christ=vérité
    Mahomed=mensonge
    Christ=c’est rabaisser pour nous sauvé
    Mahomed =c’est élevé pour son propre compte

    Si vous aimez ISSA suivez le sa vie vous le démontre .

  75. allez pour rire un peu
    une petite histoire ( après on reprend le cours des choses )

    Pour une opération chirurgicale très grave, un très riche Emir du Golfe avait besoin

    > de sang d’un groupe sanguin extrêmement rare, l’appel de don de sang a été lancé par les chirurgiens même au delà des frontières
    >

    Un juif de Tel Aviv ayant le même groupe sanguin a reçu l’appel et a donné sanshésitation une quantité appréciable de son sang pour sauver l’Emir.

    Après l’opération , l’Emir reconnaissant a remercié le juif pour son geste et lui a envoyé des cadeaux de grande valeur, notamment une Rolls Royce pour lui, un gros diamant pour sa femme, une Harley Davidson pour son fils et une Bugatti cabriolet pour sa fille.
    >

    L’Emir devait toutefois repasser sur le billard pour une intervention corrective.
    > Les médecins ont appelé à nouveau à un don de sang et le juif a fait à
    > nouveau don de son sang sans aucune hésitation.

    Une fois l’Emir rétabli, il a envoyé au juif juste un e-mail disant : merci pour ce que vous avez fait pour moi » , sans plus.
    >
    >
    > Le Juif choqué à la réception du simple e-mail demande à l’arabe
    > (toujours par e-mail) pourquoi il n’a pas été aussi généreux que la première fois.

    L’Emir lui répond : « Ya ha bibi, tu as peut-être oublié,

    j’ai du sang juif maintenant !!!!!

  76. Un grand Merci à Bertrand pour ces mises au point passionnantes ! Barbaresque, KO et réduit à se demander incrédule: «T’es juif?» étant la démonstration ultime de la considération, du respect et de la sournoiserie des musulmans envers les chrétiens…

  77. Miserecord à part barbaresque je pensais embêter les gens mais il fallait le faire remonter à la surface il s’enferme par un mensonge qui devient son credo

    Suis informé et je m’informe et j’en ai pas fini sans méchanceté je dis ce qui est tans pis si ça froisse ou défroisse mais ce qui me chagrine le plus ceux sont les français qui sont devenus des autruches qui se cache derrière leur ignorance qui ne défendent même plus la chrétienté qui a construit ce pays

  78. Barbaresque si on lapide ta fille ta femme pend ton fils au nom de l’islam

    tu serais daccord je n’ai toujours pas eu de réponse à cette question

  79. Le terme assassin

    « Le terme assassin, attesté depuis le 13e siècle, semble être un glissement phonétique de l’arabe : hachachîne , « consommateurs de hachisch », herbe séchée hallucinogène. À l’origine, les hachachîne est un ordre religieux musulman fondé, au 11e siècle, par Hasan al-Sabbah, partisan du calife fatimide al-Mustansir.

    Ils étaient connus pour leur hostilité à toute forme de légalisme et n’hésitaient pas à défendre leurs idées par la terreur.

    Faisait partie de leur stratégie: l’assassinat de personnages importants. Leurs ennemis étaient les Turcs saldjuqides sunnites et les croisés chrétiens.

    Il est certain que le terme assassins, qu’ont utilisés les auteurs occidentaux dès l’époque des croisades, provienne de hachachîne .

  80. Un universitaire égyptien prédit l’effondrement du monde musulman

    Hélios d’Alexandrie a traduit de l’arabe cet article paru le 1er décembre 2010 dans le journal Al Marsd au sujet d’un livre du politologue allemand d’origine égyptienne, Abdel-Samad.

    Abdel-Samad avait prédit, avant le déclenchement des révolutions arabes, l’effondrement du monde musulman sous le poids d’un islam incapable de prendre le virage de la modernité, et l’immigration massive vers l’Occident qui s’en suivrait.

    L’Occident a intérêt à soutenir les forces laïques et démocratiques dans le monde musulman.

    Et chez nous, il faut encourager la critique de l’islam au lieu de la réprimer sous prétexte de discours de haine. ( tiens LA méthode de fuite de bARBARESQUE )

    En apaisant les islamistes et en accommodant leurs demandes obscurantistes dans nos institutions, on ne fait que retarder un processus qui serait salutaire pour les musulmans eux-mêmes, et pour l’humanité. On se comporte comme l’orchestre du Titanic…

    Hamed Abd el Samad [photo], chercheur et professeur d’université résidant en Allemagne, a publié en décembre 2010 un ouvrage qu’il a intitulé «la chute du monde islamique». Dans son livre il pose un diagnostic sans concessions sur l’ampleur de la catastrophe qui frappera le monde islamique au cours des trente prochaines années.

    L’auteur s’attend à ce que cet évènement coïncide avec le tarissement prévisible des puits de pétrole au Moyen-Orient. La désertification progressive contribuerait également au marasme économique tandis qu’on assistera à une exacerbation des nombreux conflits ethniques, religieux et économiques qui ont actuellement cours. Ces désordres s’accompagneront de mouvements massifs de population avec une recrudescence des mouvements migratoires vers l’Occident, particulièrement en direction de l’Europe.

    Fort de sa connaissance de la réalité du monde islamique, le professeur Abd el Samad en est venu à cette vision pessimiste. L’arriération intellectuelle, l’immobilisme économique et social, le blocage sur les plans religieux et politiques sont d’après lui les causes principales de la catastrophe appréhendée. Ses origines remontent à un millénaire et elle est en lien avec l’incapacité de l’islam d’offrir des réponses nouvelles ou créatives pour le bénéfice de l’humanité en général et pour ses adeptes en particulier.

    À moins d’un miracle ou d’un changement de cap aussi radical que salutaire, Abd el Samad croit que l’effondrement du monde islamique connaîtra son point culminant durant les deux prochaines décennies. L’auteur égyptien a relevé plusieurs éléments lui permettant d’émettre un tel pronostic :

    •Absence de structures économiques assurant un réel développement
    •Absence d’un système éducatif efficace
    •Limitation sévère de la créativité intellectuelle

    Ces déficiences ont fragilisé à l’extrême l’édifice du monde islamique, le prédisposant par conséquent à l’effondrement.

    Le processus de désintégration comme on l’a vu plus haut a débuté depuis longtemps et on serait rendu actuellement à la phase terminale.

    L’auteur ne ménage pas ses critiques à l’égard des musulmans : «Ils ne cessent de se vanter d’avoir transmis la civilisation grecque et romaine aux Occidentaux, mais s’ils étaient vraiment porteurs de cette civilisation pourquoi ne l’ont-ils pas préservée, valorisée et enrichie afin d’en tirer le meilleur profit ?»

    Et il pousse le questionnement d’un cran : «Pourquoi les diverses cultures contemporaines se fécondent mutuellement et s’épanouissent tout en se faisant concurrence, alors que la culture islamique demeure pétrifiée et hermétiquement fermée à la culture occidentale qu’elle qualifie et accuse d’être infidèle?»

    Et il ajoute : «le caractère infidèle de la civilisation occidentale n’empêche pas les musulmans de jouir de ses réalisations et de ses produits, particulièrement dans les domaines scientifiques, technologiques et médicaux.

    Ils en jouissent sans réaliser qu’ils ont raté le train de la modernité lequel est opéré et conduit par les infidèles sans contribution aucune des musulmans, au point que ces derniers sont devenus un poids mort pour l’Occident et pour l’humanité entière.»

    L’auteur constate l’impossibilité de réformer l’islam tant que la critique du coran, de ses concepts, de ses principes et de son enseignement demeure taboue ; cet état de fait empêche tout progrès, stérilise la pensée et paralyse toute initiative.

    S’attaquant indirectement au coran. l’auteur se demande quels changements profonds peut-on s’attendre de la part de populations qui sacralisent des textes figés et stériles et qui continuent de croire qu’ils sont valables pour tous les temps et tous les lieux.

    Ce blocage n’empêche pas les leaders religieux de répéter avec vantardise et arrogance que les musulmans sont le meilleur de l’humanité, que les non-musulmans sont méprisables et ne méritent pas de vivre ! L’ampleur de la schizophrénie qui affecte l’oumma islamique est remarquable.

    L’auteur s’interroge : «comment l’élite éclairée dans le monde islamique et arabe saura-t-elle affronter cette réalité ?

    Malgré le pessimisme qui sévit parmi les penseurs musulmans libéraux, ceux-ci conservent une lueur d’espoir qui les autorise à réclamer qu’une autocritique se fasse dans un premier temps avec franchise, loin du mensonge, de l’hypocrisie, de la dissimulation et de l’orgueil mal placé.

    Cet effort doit être accompagné de la volonté de se réconcilier avec les autres en reconnaissant et respectant leur supériorité sur le plan civilisationnel et leurs contributions sur les plans scientifiques et technologiques.

    Le monde islamique doit prendre conscience de sa faiblesse et doit rechercher les causes de son arriération, de son échec et de sa misère en toute franchise afin de trouver un remède à ses maux.

    Le professeur Abd el Samad ne perçoit aucune solution magique à la situation de l’oumma islamique tant que celle-ci restera attachée à la charia qui asservit, stérilise les esprits, divise le monde entre croyants musulmans et infidèles non-musulmans ; entre dar el islam et dar el harb (les pays islamiques et les pays à conquérir).

    L’auteur croit qu’il est impossible pour l’oumma islamique de progresser et d’innover avant qu’elle ne se libère de ses démons, de ses complexes, de ses interdits et avant qu’elle ne transforme l’islam en religion purement spirituelle invitant ses adeptes à une relation personnelle avec le créateur sans interférence de la part de quiconque fusse un prophète, un individu, une institution ou une mafia religieuse dans sa pratique de la religion ou dans sa vie quotidienne.

    Source : أستاذ جامعي مصري يتنبأ بسقوط العالم الإسلامي خلال 30 سنة, Al-Masrd, 1 décembre 2010. Traduction de l’arabe par Hélios d’Alexandrie pour Poste de veille

    Barbaresque quiite les ténébres

  81. 29/07/2011
    Un ex-musulman met en garde contre la duperie des médias sur l’islam
    Amil Imani, Américain d’origine iranienne, apostat de l’islam, dénonce la fausse représentation de l’islam par les médias et les pseudo experts à la solde des pétro-dollars.

    Pendant que des musulmans radicaux tuent, décapitent et violent, les mass-médias se taisent et répètent leur mantra «islam-religion-de-paix» au nom du multiculturalisme.

    Ils insistent pour que le monde civilisé accepte la culture islamique au nom du dogme du multiculturel. Les musulmans et leurs apologistes souvent grassement payés utilisent le parapluie du multiculturel seulement dans les pays non musulmans, pour s’abriter contre les torrents de critiques légitimes déversés par ceux qui connaissent l’islam de l’intérieur sur ce culte violent colporté en tant que religion de paix.

    Ne m’écoutez pas et n’écoutez pas ces dissimulateurs sournois non plus, mais cherchez la vérité par vous-mêmes.

    Regardez si cet euphémisme du multiculturalisme serait publié dans la presse musulmane ou apparaîtrait quelque part dans les pays musulmans.

    Ce stratagème ( cheval de Troie moderne )du multiculturalisme est un outil de propagande de l’islam pour leurrer les non musulmans tout en poursuivant inlassablement leur campagne afin d’éradiquer de la terre quiconque et quoique ce soit de non islamique.

    Tous ceux d’entre nous qui, avec un effort de la raison et une énorme volonté, se sont libérés du carcan que le joug de l’islam avait verrouillé autour de notre cou dès notre naissance, connaissent tout de cette ordure haineuse, vrai fléau de l’humanité. Nous en avons fait une expérience de première main, de tout près et de l’intérieur même. Nous avons étudié le coran, les hadiths et la sunna. Nous avons vu l’islam en action là où il exerce son emprise. Certains d’entre nous ont même essayé de s’accrocher désespérément à cette couverture de survie qui nous enveloppe depuis notre naissance. Toutefois, plus nous avons étudié et expérimenté l’islam, plus nos efforts pour rester dans le moule sont devenus intenables.

    Nous avons alors délaissé la servitude islamique et considéré qu’il était de notre plus haut devoir d’exposer cette religion d’escroquerie, d’aider les autres musulmans à s’en libérer, et d’avertir les bien-pensants et naïfs non musulmans afin qu’ils n’en deviennent pas des proies. […]

    Même un bref examen de l’histoire de l’islam et de ses textes suffit pour prouver qu’il représente l’inverse de la paix. L’islam a été dès son origine, et continue d’être, un mouvement d’une violence débridée.

    Les Arabes qui déferlèrent des déserts d’Arabie n’ont pas brandi le coran d’une main et une fleur de l’autre, prêchant l’amour et la paix au coin de la rue, séduisant les cœurs et les esprits. Au contraire, l’islam a été imposé à chaque peuple à la pointe du glaive et par le lourd fardeau de la jyzia (tribut spécial) imposé à ceux dont la vie avait été épargnée et qui les autorisait en échange à conserver leur foi. Malgré le paiement de ces lourds tributs, les non musulmans étaient traités, dans le meilleur des cas, comme des citoyens de seconde classe dans leurs propres patries.

    L’abominable persécution des non musulmans dans les pays musulmans est une procédure classique et de routine. Dans de nombreux pays musulmans, les mariages des non musulmans ne sont même pas reconnus comme légaux et les enfants de ces couples sont stigmatisés comme s’ils étaient des bâtards. Observons comment l’Arabie saoudite, la mère de la barbarie, et même l’Egypte, pays plus civilisé et bénéficiaire des milliards de dollars de l’aide américaine, traitent les non musulmans comme des citoyens de seconde classe et les privent de leurs droits humains légitimes.

    Les experts, les analystes et les politiques rendent un bien mauvais service au public, chacun pour ses propres motifs opportunistes, en marmonnant sans fin le mantra d’une soi-disant nature paisible de l’islam. En vérité, le soi-disant « petit groupe d’extrémistes islamiques » est le vrai visage de l’islam. Il s’avère que parfois, et par-ci par-là, les musulmans ont montré une certaine tolérance envers les non musulmans. Cette tolérance remonte aux premières années de prédication de Mahomet, lorsqu’il était doucereux et proclamait encore « A vous votre religion, à moi, la mienne ». Cette assertion n’a duré que quelques années, jusqu’à ce que son mouvement gagne en force et que l’islam devienne la seule alternative entre la mort ou le paiement d’un lourd tribut. L’imposition de la jyzia était une ruse habile pour remplir les coffres islamiques afin de financer ses armées et ses futures conquêtes.

    La stratégie de longue date des musulmans consiste à se montrer dociles lorsqu’ils sont en position de faiblesse puis d’assumer une posture despotique et intolérante dès qu’ils sont en position de force. La récente immigration de musulmans dans les pays non musulmans a commencé par des travailleurs inoffensifs, utiles mêmes, une main-d’œuvre à bon marché. En peu de temps, des foules et des foules de musulmans se sont déversées sur ces nouveaux territoires et plus ils devenaient nombreux, tant par la natalité et que par l’addition de nouveaux immigrés, plus ils sont retournés à leur intolérance atavique jusqu’à exiger que les lois de la charia deviennent légales, ce genre de lois draconiennes qui évoquent celles du passé barbare de l’humanité.

    Oui l’islam est faussement représenté. La fausse représentation ne vient pas de ses «détracteurs». Elle vient des mercenaires musulmans : des individus et organisations financés généreusement par des Etats et de riches musulmans qui gagnent des milliards de dollars grâce au pétrole vendu à un prix exorbitant. Les prestigieuses universités occidentales, toujours avides de dons, se font concurrence pour créer des programmes d’études islamiques dont les professeurs chantent la gloire de l’islam. Les associations musulmanes intimident constamment les journaux qui osent publier la vérité sur l’islam. Des légions d’avocats, soit des musulmans ou soit des seconds couteaux, traquent chaque petite voix disant la vérité sur l’islam afin de l’intimider et de la faire taire. Les médias qui restent dans la ligne du parti islamique reçoivent quant à eux de généreuses commandes d’espace publicitaire ou autres gratifications de la part des lobbys musulmans. […]

    Le sabre est remplacé, temporairement, par une arme tout aussi destructive : le pétrodollar. Dans peu de temps, les musulmans vont ajouter une arme encore beaucoup plus destructive, une version moderne du glaive : la bombe atomique. Avec la bombe dans une main et un robinet de pétrole dans l’autre, le monde non musulman sera mis à genoux par la religion d’amour et de paix.

    Source : Is Islam Misrepresented?, par Amil Imani, Family Security Matters, 26 juillet 2011. Traduction par Capucine pour Poste de veille

    Barbaresque toujours dans les ténébres

  82. Je ne suis pas musulman car il me semble que certains aspects de l’islam sont hérétiques ; néanmoins il me semble que l’islam, loin d’être une menace, est même une protection contre le matérialisme totalitaire dans lequel nous vivons. Les musulmans aussi croient en un Créateur qui est Amour et Miséricorde ; ils croient en la nature sacrée de la vie… D’ailleurs l’un des seuls pays qui résistent à la mondialisation capitalo-communiste est la République Islamique d’Iran (alors que le Vatican lui, est gangréné).

  83. muku

    « il me semble « c’est bien le mot

    eh bien allez vivre au Pakistan, Afghanistan , Iran etc vous avez le choix le choix tu es libre

    contre le matérialisme totalitaire !!!!! vous connaissez la citation  » faites ce que je dis et pas ce que je fais » cmblien d’imams sont plus materialistes que nous nombres de maisons , voitures bijous argent
    dans sa fuite le molla omar a laisser des liasses de billets important ne pouvant pas tout prendre , ben ali

    Combien d’hôtels et de biens de toutes natures ils possèdent en France et dans d’autres pays et vous me dites que l’islam est une protection
    contre le matérialisme totalitaire ou autres

    Alors le « il me semble  » est mal venu c’est avec on va essayer pour voir non pas avec l’islam

    des apostats de l’islam vous explique les raisons de leur départ de cette religion et d’autres attirer ( ou à tirer ) par les multiples épouses en autres pouvant mentir profiter comme ils veulent de la femme , mentir etc…sont hélas une étroitesse de vue de certains

    cela me rappelle un papier d’ailleurs par un ex musulman

    Amil Imani sur les idiots utiles de l’islam

    Amil Imani est un Américain d’origine iranienne. Chroniqueur, traducteur, essayiste et militant pour la démocratie et les droits humains, il s’est donné pour mission de sonner l’alarme sur le danger que pose l’islamofascisme expansionniste pour le monde libre.

    Sur son site Internet, il invite les Iraniens à se libérer du joug de l’islam et de leurs maîtres enturbannés, et à renouer avec le riche patrimoine de la civilisation perse pré-islamique.

    Le message de son article : l’enfer est pavé de bonnes intentions où l’on passe en 30 ans du «socialisme à visage humain» des goulags ex-soviétiques à l’islam «religion d’amour, de tolérance et de paix».

    L’islam bénéficie d’alliés de choix et très influents parmi les non musulmans :

    une nouvelle génération «d’idiots utiles» comme les appelait Lénine en faisant allusion à ceux qui, bien que vivant dans des démocraties libérales, promouvaient le totalitarisme communiste. Cette nouvelle génération d’idiots utiles vit également dans des démocraties libérales, mais défend la cause de l’islamofascisme, une autre forme virulente d’idéologie totalitaire.

    Les idiots utiles sont naïfs, débiles, ignorants des faits, utopistes ; ils sont des rêveurs niant le principe de réalité ou carrément trompeurs. … L’idiot utile peut être un millionnaire, une star de cinéma, un universitaire renommé, un politicien, ou issu de n’importe quel autre segment social. Sans aucun doute, la variante la plus nocive est celle du «politiquement correct». Ils sont passés maîtres dans l’art de l’euphémisme, de l’ambiguïté, du sophisme, du double-langage et de la duperie en tous genres. […]

    L’idiot utile peut même s’engager dans la désinformation volontaire et le mensonge lorsque cela lui convient. Des termes tels que «islam politique» ou «islam radical», par exemple, sont des contributions de l’idiot utile. Ces termes n’existent même pas dans le jargon de l’islam, car ils sont tout simplement redondants. L’islam, par nature et selon sa charte – le coran – est un mouvement politique radical. C’est l’idiot utile qui aseptise l’islam et trompe les gens en prétendant que «l’islam réel» constitue la plus grande partie de cette religion qui serait essentiellement modérée et apolitique.

    Hélas, la plupart des gens acceptent ces euphémismes aberrants pour décrire l’islam car ce credo les rassure. C’est moins terrifiant de croire que seulement une petite partie de l’islam aurait été détournée et transformée en radicalisme politique et que l’ensemble serait, par ailleurs, modéré et apolitique.

    Or, l’islam est intrinsèquement politique. Dans l’islam la mosquée et l’Etat sont une seule et même chose : la mosquée est l’Etat. Cette disposition remonte au temps de Mahomet lui-même. L’islam est également radical à l’extrême. Même l’islam «modéré» est radical dans ses pratiques et ses dogmes. Les musulmans pensent que les non musulmans, sans exception, sont destinés à l’enfer et méritent tout à fait d’être maltraités par comparaison avec les musulmans.

    Pas un seul acte dépravé ou barbare n’est impensable lorsque les musulmans ont affaire à des non musulmans. Ils ont détruit les antiques statues de Bouddha, rasé les monuments sacrés des autres religions, laminé au bulldozer les cimetières des non musulmans, parmi quelques exemples de leur extrême et omniprésent mépris envers les autres.

    Les musulmans sont radicaux même dans leurs relations avec les diverses branches de l’islam. Diverses sectes ou sous-sectes prononcent des anathèmes contre d’autres sectes islamiques et les accusent d’hérésie méritant la mort. Les femmes sont traitées comme du bétail et dénuées de droits. Les mains sont coupées pour des larcins tels que le vol d’une miche de pain. L’adultère est puni par la lapidation… et tant et tant d’autres horreurs. Tout ceci est le lot quotidien standard des musulmans «modérés» vivant sous le joug des lois néolithiques de la charia.

    Le courant «modéré» de l’islam a été une incitation au génocide dès son origine. Leurs propres historiens racontent que Ali, le premier imam chiite et gendre de Mahomet, assisté d’un autre homme avait décapité 700 Juifs en présence de Mahomet en personne. Le prophète d’allah et ses disciples ont ensuite réduit les veuves et les orphelins à la servitude. Les musulmans ont été, et continuent d’être, les plus grands esclavagistes qui soient, vicieux et sans vergogne. Le trafic des esclaves, même encore de nos jours, est un commerce lucratif dans certains pays musulmans, où des cheikhs fortunés et pervers achètent des trafiquants les enfants des pauvres afin de satisfaire leurs pulsions sadiques.

    Les musulmans apprennent la duperie et le mensonge dans le coran, par les exemples que Mahomet lui-même donnait lorsqu’il en voyait l’utilité. Les dirigeants islamiques successifs ont suivi cet exemple. Ainsi, Khomeiny, le fondateur de la révolution islamique de 1979, avait rallié le peuple sous la bannière de la démocratie. Or, son soutien à la démocratie n’a jamais été l’engagement sincère d’un homme honnête, mais une simple ruse. Dès qu’il obtint les rênes du pouvoir, Khomeiny a pourchassé les idiots utiles de son temps. Les meilleurs fils de l’Iran furent totalement bernés par ce roublard cinglé, par ce populiste-bigot, et durent fuir leur pays pour éviter le destin des dizaines de milliers d’Iraniens qui furent emprisonnés et exécutés par ce traître d’imam Khomeiny.

    Après trois décennies de cette tragique révolution islamique de 1979, la loi suffocante de l’islam a jeté un suaire sur les Iraniens. Ce peuple fier, héritier d’une culture enviable, est systématiquement privé de l’expression de son identité et forcé de penser et de se comporter comme des barbares musulmans intolérants. De nos jours, les Iraniens, qui avaient auparavant traité les femmes avec équité, les ont réduites au statut sous-humain du dogme islamique grâce à un clergé digne de l’âge de la pierre. Toute tentative des Iraniennes pour s’opposer aux lois misogynes des mollahs de Mahomet est réprimée sans pitié. Les femmes sont battues, emprisonnées, violées et tuées, tout comme les hommes sont massacrés arbitrairement et sans pitié.

    La leçon est claire. Méfiez-vous des idiots utiles qui vivent dans les démocraties libérales. Consciemment ou pas, ils servent de mercenaires et de soldats efficaces pour le camp de l’islam. Ils pavent le chemin de la conquête de l’islam et seront assurément parmi les premières victimes dès que l’islam aura pris le pouvoir.

    Source : Islam’s Useful Idiots, par Amil Imani, Family Security Matters, 1 juillet 2011.

    moi c’est tout vu

  84. muku
    il me semble que l’islam, loin d’être une menace, est même une protection contre le matérialisme totalitaire

    il a tout compris il a free non je plaisante c’est le contraire

    loin d’être une menace regardez bien et lisez le coran
    et protection contre le matérialisme ???? ah oui pour les pauvres toujours combien de palaces ils onts dans tous les pays??
    les imans aussi ne font pas pitiés

    Allez avec votre famille vivre en Afghanistan , Pakistan , Somalie etc
    il ne faut pas croire mais être sûr

    Amil Imani sur les idiots utiles de l’islam

    Amil Imani est un Américain d’origine iranienne.

    Chroniqueur, traducteur, essayiste et militant pour la démocratie et les droits humains, il s’est donné pour mission de sonner l’alarme sur le danger que pose l’islamofascisme expansionniste pour le monde libre. Sur son site Internet,

    il invite les Iraniens à se libérer du joug de l’islam et de leurs maîtres enturbannés, et à renouer avec le riche patrimoine de la civilisation perse pré-islamique.

    Le message de son article : l’enfer est pavé de bonnes intentions où l’on passe en 30 ans du «socialisme à visage humain» des goulags ex-soviétiques à l’islam «religion d’amour, de tolérance et de paix».

    Lire aussi :

    Amil Imani : L’islam n’est pas une religion mais une forme d’esclavage

    _______________________

    L’islam bénéficie d’alliés de choix et très influents parmi les non musulmans : une nouvelle génération «d’idiots utiles» comme les appelait Lénine en faisant allusion à ceux qui, bien que vivant dans des démocraties libérales, promouvaient le totalitarisme communiste.

    Cette nouvelle génération d’idiots utiles vit également dans des démocraties libérales, mais défend la cause de l’islamofascisme, une autre forme virulente d’idéologie totalitaire.

    Les idiots utiles sont naïfs, débiles, ignorants des faits, utopistes ; ils sont des rêveurs niant le principe de réalité ou carrément trompeurs. …

    L’idiot utile peut être un millionnaire, une star de cinéma, un universitaire renommé, un politicien, ou issu de n’importe quel autre segment social.

    Sans aucun doute, la variante la plus nocive est celle du «politiquement correct». Ils sont passés maîtres dans l’art de l’euphémisme, de l’ambiguïté, du sophisme, du double-langage et de la duperie en tous genres. […]

    L’idiot utile peut même s’engager dans la désinformation volontaire et le mensonge lorsque cela lui convient. Des termes tels que «islam politique» ou «islam radical», par exemple, sont des contributions de l’idiot utile.

    Ces termes n’existent même pas dans le jargon de l’islam, car ils sont tout simplement redondants. L’islam, par nature et selon sa charte – le coran – est un mouvement politique radical.

    C’est l’idiot utile qui aseptise l’islam et trompe les gens en prétendant que «l’islam réel» constitue la plus grande partie de cette religion qui serait essentiellement modérée et apolitique.

    Hélas, la plupart des gens acceptent ces euphémismes aberrants pour décrire l’islam car ce credo les rassure.

    C’est moins terrifiant de croire que seulement une petite partie de l’islam aurait été détournée et transformée en radicalisme politique et que l’ensemble serait, par ailleurs, modéré et apolitique.

    Or, l’islam est intrinsèquement politique. Dans l’islam la mosquée et l’Etat sont une seule et même chose : la mosquée est l’Etat. Cette disposition remonte au temps de Mahomet lui-même.

    L’islam est également radical à l’extrême. Même l’islam «modéré» est radical dans ses pratiques et ses dogmes.

    Les musulmans pensent que les non musulmans, sans exception, sont destinés à l’enfer et méritent tout à fait d’être maltraités par comparaison avec les musulmans.

    Pas un seul acte dépravé ou barbare n’est impensable lorsque les musulmans ont affaire à des non musulmans.

    Ils ont détruit les antiques statues de Bouddha, rasé les monuments sacrés des autres religions, laminé au bulldozer les cimetières des non musulmans, parmi quelques exemples de leur extrême et omniprésent mépris envers les autres.

    Les musulmans sont radicaux même dans leurs relations avec les diverses branches de l’islam.

    Diverses sectes ou sous-sectes prononcent des anathèmes contre d’autres sectes islamiques et les accusent d’hérésie méritant la mort.

    Les femmes sont traitées comme du bétail et dénuées de droits. Les mains sont coupées pour des larcins tels que le vol d’une miche de pain. L’adultère est puni par la lapidation… et tant et tant d’autres horreurs.

    Tout ceci est le lot quotidien standard des musulmans «modérés» vivant sous le joug des lois néolithiques de la charia.

    Le courant «modéré» de l’islam a été une incitation au génocide dès son origine. Leurs propres historiens racontent que Ali, le premier imam chiite et gendre de Mahomet, assisté d’un autre homme avait décapité 700 Juifs en présence de Mahomet en personne.

    Le prophète d’allah et ses disciples ont ensuite réduit les veuves et les orphelins à la servitude. Les musulmans ont été, et continuent d’être, les plus grands esclavagistes qui soient, vicieux et sans vergogne.

    Le trafic des esclaves, même encore de nos jours, est un commerce lucratif dans certains pays musulmans, où des cheikhs fortunés et pervers achètent des trafiquants les enfants des pauvres afin de satisfaire leurs pulsions sadiques.

    Les musulmans apprennent la duperie et le mensonge dans le coran, par les exemples que Mahomet lui-même donnait lorsqu’il en voyait l’utilité. Les dirigeants islamiques successifs ont suivi cet exemple. Ainsi, Khomeiny, le fondateur de la révolution islamique de 1979, avait rallié le peuple sous la bannière de la démocratie.

    Or, son soutien à la démocratie n’a jamais été l’engagement sincère d’un homme honnête, mais une simple ruse. Dès qu’il obtint les rênes du pouvoir, Khomeiny a pourchassé les idiots utiles de son temps. Les meilleurs fils de l’Iran furent totalement bernés par ce roublard cinglé, par ce populiste-bigot, et durent fuir leur pays pour éviter le destin des dizaines de milliers d’Iraniens qui furent emprisonnés et exécutés par ce traître d’imam Khomeiny.

    Après trois décennies de cette tragique révolution islamique de 1979, la loi suffocante de l’islam a jeté un suaire sur les Iraniens. Ce peuple fier, héritier d’une culture enviable, est systématiquement privé de l’expression de son identité et forcé de penser et de se comporter comme des barbares musulmans intolérants.

    De nos jours, les Iraniens, qui avaient auparavant traité les femmes avec équité, les ont réduites au statut sous-humain du dogme islamique grâce à un clergé digne de l’âge de la pierre.

    Toute tentative des Iraniennes pour s’opposer aux lois misogynes des mollahs de Mahomet est réprimée sans pitié. Les femmes sont battues, emprisonnées, violées et tuées, tout comme les hommes sont massacrés arbitrairement et sans pitié.

    La leçon est claire. Méfiez-vous des idiots utiles qui vivent dans les démocraties libérales. Consciemment ou pas, ils servent de mercenaires et de soldats efficaces pour le camp de l’islam. Ils pavent le chemin de la conquête de l’islam et seront assurément parmi les premières victimes dès que l’islam aura pris le pouvoir.

    Source : Islam’s Useful Idiots, par Amil Imani

    Qui mieux que d’en parler que des anciens musulmans

  85. Malheureusement vos postss sont trop longs. Vous serait-il possible de résumer votre pensée ?

    Quelques constats pour illustrer mes propos :
    -La République Islamique d’Iran est une des seules puissances qui s’oppose à l’idéologie mondialiste. Un des seuls gouvernements respectables au monde.

    -Les musulmans (malgré leurs superstitions que je juge superflues) ont généralement une vision beaucoup plus juste du monde que les athées totalement despiritualisés.

    -Là où il y a l’islam, les idéologies modernistes dégénérées ne fonctionnent pas (féminisme, lobbying homosexuel, religion de la shoah, matérialisme…).

  86. Bertrand tu devrais écrire une encyclopédie anti islamique, tu ferais un bide!
    ( comme té juif ! )

    J’en ai bien ri !!

    Barbaresque je ne savais pas que vous faisiez dans le comique mais chez toi souffler le chaud et l’effroi ( le froid ne cadre pas trop avec l’islam )

    Combien de fois tu vas te défiler à ma question Barbaresque

    au nom de ton grand phophète muhammed et de l’islam et sur ton coran et surtout jure le au nom d’allah

    turais-tu ta femme , tes enfants etc par lapidation etc
    (tu as le choix dand l’islam vous avez une panoplie)

    je n’ai toujours pas eu de réponse de ta part

    ………………………………………………………………………..

    tu as trouvé mukuviscidose un copain de mosquée Muku ou bien toi et muku sont une seule personne
    pas la peine de nous faire croire que l’islam est un conte des mille et une nuit on vous voit à l’oeuvre partout.

    l’islam est un rempart contre le matèrialisme qui tiennent des commerces pour prendre l’argent des impurs( aux yeux de l’islam heureusement )
    et toi contre le libertinage mais vous ^étes pires que ceux dont vous vous croyez juges
    Mais qu’importe vous deux êtes dans le lavage de cerveau c’est l’islam qui pense pour vous vous soutenir mutuellement ne vous vous donnera pas raison

    J’ai déja eu une joute avec un iman à travers un blog qui se croyait il a reconnu les comparaisons et la vie de mahomet et tenté de fuir les réponses …..il a été au tapis (tapis d’orient bien sûre restons faire play )

    La vraie richesse d’un homme en ce monde se mesure au bien qu’il a fait autour de lui…..de mahomet ( c’est comique et pathétique dit par lui )

    on a vu le bien qu’il a fait !( qu’il a pris par les razzias les meurtres et tutti quanti )
    Ton mahomet est en enfer ( c’est logique sauf pour vous )
    http://prophetie-biblique.com/forum-religion/islam-christianisme/une-fresque-14e-siecle-depeint-mahomet-enfer-t1546.html

    Mais j’en ai pas fini car j’ai d’autres surprises pour toi tu as voulu jouer eh bien viens faire coin coin mon petit canard

    on continue j’aime j’aime j’aime

  87. Elles sont nées dans l’islam. Elles savent pourquoi elles le rejettent.

    Wafa Sultan

    « Les musulmans sont otages de l’islam »

    Pour Wafa Sultan, les musulmans du monde se sont enfoncés dans la barbarie. À contre-courant de la thèse du choc des civilisations, la psychologue oppose la barbarie à la modernité, la violence à la raison.

    En tant que musulmans, nous avons été otages de notre propre système ; depuis des siècles, nous avons été otages de notre propre prison.

    Je vois la publication des caricatures comme la première fissure dans les murs de notre prison, parce que, en tant que prisonnier, il est quasiment impossible de mettre à bas les murs de notre prison. Vous avez besoin de quelqu’un à l’extérieur pour vous aider à le démolir

    « Je ne crois pas que l’islam puisse être réformé »

    « Les musulmans doivent se demander ce qu’ils peuvent faire pour l’humanité, avant d’exiger que l’humanité les respecte »

    « Je n’ai aucun espoir en l’islam. Quand une idée est corrompue, on ne peut la réformer »

    « Je ne crois pas que l’islam puisse être réformé »

    « Les musulmans doivent se demander ce qu’ils peuvent faire pour l’humanité, avant d’exiger que l’humanité les respecte »

    « Je n’ai aucun espoir en l’islam. Quand une idée est corrompue, on ne peut la réformer »

    « Je ne crois pas que l’islam puisse être réformé »

    « Les musulmans doivent se demander ce qu’ils peuvent faire pour l’humanité, avant d’exiger que l’humanité les respecte »

    « Je n’ai aucun espoir en l’islam. Quand une idée est corrompue, on ne peut la réformer »

    Wafa est psychologue

    Barbaresque est corrompue par le coran

  88. Jérémie 9:6 Ta demeure est au sein de la fausseté; C’est par fausseté qu’ils refusent de me connaître, Dit l’Eternel.

  89. un texte à part qui fait réfléchir face aux idiots utiles de l’islam

    La migration des musulmans dans les territoires non musulmans est une stratégie de conquête dans le but de répandre l’islam pour préparer le djihad. L’objectif est de transformer peu à peu la culture du pays d’accueil de façon à imposer progressivement la charia.

    Le premier stade consiste à faire accepter des activités caractéristiques de l’islam : lieux de prières, fondation d’écoles coraniques, bibliothèques, enseignement de l’arabe,… autant d’activités qui semblent, de prime abord, raisonnables.

    La mosquée devient le centre de toutes les activités de la communauté, dont l’une des priorités consiste à aider les nouveaux arrivants.

    Les non musulmans ne perçoivent pas le danger de cette première étape. Pour eux, les mosquées ne sont que des lieux de culte comparables aux églises.

    Lorsque la communauté s’est suffisamment soudée, commence alors la lutte pour obtenir un statut spécial et l’application de la charia.

    Les changements du code vestimentaire deviennent de plus en plus nets. On passe du port du hidjab au port du niqab dans les lieux publics, puis à l’abolition de la mixité dans les lieux publics, puis à l’abolition de la mixité entre hommes et femmes musulmans et finalement à la séparation des musulmanes et des non musulmanes.

    Petit à petit, la population indigène finit par s’habituer à ce qu’elle croit être des applications sans conséquence de la religion.

    Elle consent aux exigences de séparation entre hommes et femmes dans les lieux publics ou dans les lieux de travail, dans les écoles et les universités, ainsi qu’aux demandes de repas hallal, à l’interdiction du porc ou à l’ajout de fêtes musulmanes au calendrier. Or, toutes ces exigences empilées contribuent à donner un statut à la communauté musulmane, la rendant de plus en plus séparée et distincte.

    Au début, ces pratiques sont présentées comme des accommodements sans inconvénient avec l’islam, s’y opposer étant aussitôt qualifié de discriminatoire.

    Les musulmans commencent à demander l’abolition de la mixité à certaines heures dans les piscines et les salles de gymnastique, à exiger qu’on n’oblige pas les femmes à dévoiler leur visage pour prendre des photos pour le permis de conduire, à refuser de manipuler ou de transporter des produits contenant de la viande non hallal, etc.

    Le but est d’habituer le pays d’accueil aux particularismes des musulmans, à leurs coutumes, à leurs fêtes, à leur code vestimentaire, leur nourriture. Bientôt, l’identité musulmane se durcit au fur et à mesure que les musulmans gagnent du pouvoir grâce à leur expansion démographique.

    Les mosquées, les écoles, les clubs leur média et leurs organisations se multiplient. La doctrine de la « taqiya » – mensonge et dissimulation stratégique – prend de plus en plus d’importance. Les mahométans cachent leurs objectifs en les faisant passer pour des revendications religieuses légitimes.

    Petit à petit, ils arrivent à modifier en profondeur la culture du pays d’accueil. Lorsque la croissance des communautés musulmanes s’étend sur tout le territoire, leur poids politique aussi : on multiplie les pressions sur les députés pour qu’ils autorisent les tribunaux islamiques : c’est ce qui s’est passé en Angleterre où coexistent maintenant deux systèmes de jurisprudence.

    Une fois que la charia est autorisée, les musulmans occidentaux doivent se conformer à ses prescriptions plutôt qu’aux lois en vigueur dans les pays d’accueil. Et puis on constate une augmentation des quartiers ou secteur réservés aux musulmans. De telles zones existent partout en Europe.

    Voilà la stratégie de conquête de l’islam : miner les cultures et les valeurs des pays non musulmans et les remplacer par celles de la charia.

    L’importance de plus en plus évidente de masses mahométanes installées a des implications sans fins. Une transformation sociologique s’opère et le coq gaulois se transforme en chameau arabe, ce qui génère de lourds défis.

    Une partie importante de la population souscrit à des thèses insolubles dans le moule occidental, et il y aura tôt ou tard un prix à payer.

    C’est un des enjeux culturels majeurs que la société française devra affronter, et si possible gagner, dans les prochaines années.

    Par Jacques COUTELA

    La migration des musulmans dans les territoires non musulmans est une stratégie de conquête dans le but de répandre l’islam pour préparer le djihad. L’objectif est de transformer peu à peu la culture du pays d’accueil de façon à imposer progressivement la charia.

    Le premier stade consiste à faire accepter des activités caractéristiques de l’islam : lieux de prières, fondation d’écoles coraniques, bibliothèques, enseignement de l’arabe,… autant d’activités qui semblent, de prime abord, raisonnables. La mosquée devient le centre de toutes les activités de la communauté, dont l’une des priorités consiste à aider les nouveaux arrivants. Les non musulmans ne perçoivent pas le danger de cette première étape. Pour eux, les mosquées ne sont que des lieux de culte comparables aux églises.

    Lorsque la communauté s’est suffisamment soudée, commence alors la lutte pour obtenir un statut spécial et l’application de la charia.

    Les changements du code vestimentaire deviennent de plus en plus nets. On passe du port du hidjab au port du niqab dans les lieux publics, puis à l’abolition de la mixité dans les lieux publics, puis à l’abolition de la mixité entre hommes et femmes musulmans et finalement à la séparation des musulmanes et des non musulmanes. Petit à petit, la population indigène finit par s’habituer à ce qu’elle croit être des applications sans conséquence de la religion. Elle consent aux exigences de séparation entre hommes et femmes dans les lieux publics ou dans les lieux de travail, dans les écoles et les universités, ainsi qu’aux demandes de repas hallal, à l’interdiction du porc ou à l’ajout de fêtes musulmanes au calendrier. Or, toutes ces exigences empilées contribuent à donner un statut à la communauté musulmane, la rendant de plus en plus séparée et distincte. Au début, ces pratiques sont présentées comme des accommodements sans inconvénient avec l’islam, s’y opposer étant aussitôt qualifié de discriminatoire. Les musulmans commencent à demander l’abolition de la mixité à certaines heures dans les piscines et les salles de gymnastique, à exiger qu’on n’oblige pas les femmes à dévoiler leur visage pour prendre des photos pour le permis de conduire, à refuser de manipuler ou de transporter des produits contenant de la viande non hallal, etc.

    Le but est d’habituer le pays d’accueil aux particularismes des musulmans, à leurs coutumes, à leurs fêtes, à leur code vestimentaire, leur nourriture. Bientôt, l’identité musulmane se durcit au fur et à mesure que les musulmans gagnent du pouvoir grâce à leur expansion démographique. Les mosquées, les écoles, les clubs leur média et leurs organisations se multiplient. La doctrine de la « taqiya » – mensonge et dissimulation stratégique – prend de plus en plus d’importance. Les mahométans cachent leurs objectifs en les faisant passer pour des revendications religieuses légitimes. Petit à petit, ils arrivent à modifier en profondeur la culture du pays d’accueil. Lorsque la croissance des communautés musulmanes s’étend sur tout le territoire, leur poids politique aussi : on multiplie les pressions sur les députés pour qu’ils autorisent les tribunaux islamiques : c’est ce qui s’est passé en Angleterre où coexistent maintenant deux systèmes de jurisprudence. Une fois que la charia est autorisée, les musulmans occidentaux doivent se conformer à ses prescriptions plutôt qu’aux lois en vigueur dans les pays d’accueil. Et puis on constate une augmentation des quartiers ou secteur réservés aux musulmans. De telles zones existent partout en Europe.

    Voilà la stratégie de conquête de l’islam : miner les cultures et les valeurs des pays non musulmans et les remplacer par celles de la charia.

    L’importance de plus en plus évidente de masses mahométanes installées a des implications sans fins.

    Une transformation sociologique s’opère et le coq gaulois se transforme en chameau arabe, ce qui génère de lourds défis. Une partie importante de la population souscrit à des thèses insolubles dans le moule occidental, et il y aura tôt ou tard un prix à payer.

    C’est un des enjeux culturels majeurs que la société française devra affronter, et si possible gagner, dans les prochaines années.

  90. Allez Barbaresque ingurgite tout ça
    fallait pas nous faire prendre des vessies pour des lanternes

    j’attend toujours ma réponse

  91. Barbaresque Hitler aussi est au paradis d’allah avec mahomet
    pourquoi tu en douterais

    il a détesté et tué les juifs et les chrétien du reste il admirait l’islam (je te l’ai montré plus haut ) si tu veux d’autres preuves j’en ai la symbiose des nazis avec l’islam
    si si crois moi j’en ai

  92. Hitler n’était probablement pas le monstre que la propagande veut nous faire croire qu’il était. Son principal tort est d’avoir voulu lutter contre Israël et d’avoir échoué.

  93. ça marche muku comme barbaresque ( ils ne font qu’un ) me lis

    la propagande les camps de concentrations étaient des villages vacances peut être !

  94. Je crois que [modéré : pas de propos contraires aux lois françaises svp]. Rappel : ce sont la France et l’Angleterre qui ont déclaré la guerre à l’Allemagne – et le seul vainqueur de cette guerre est Israël.

    Pour votre gouverne je ne suis pas musulman.

  95. @bertrand
    Oui si elles ont commis le péché d’adultère étant mariées, 100 coups de fouet pour simple fornication. ET Ça vaut pour les hommes, moi y compris. Ça va j’ai été assez clair?
    PS: Si tu continues a insulter ma religion je vais insulter la tienne.

  96. tu me lisais toujours à la bonheur

    Alors l’homme qui est pour les attentats!

    je n’insulte pas c’est la vérité que tu ne peux nier ton dernier rempart c’est de jouer à chaque fois la victime qui est insulté non lamentable preuve de ta part de ta déstabilisation à chaque fois vous les musulmans jouer à ça

    Et Même si tu es sincère tu es incapable de défendre par les mots cette fausse religion meurtrière théologiquement ça ne défend pas

    Nous interdire la liberté d’expression ou empêcher de critiquer les aspects arriérés de l’islam d’autres ex musulmans l’ont dit ( au fait les tuerais-tu pour apostat )

    Pour ta femme tu dis « Oui si elles ( avec un s ) ont commis le péché d’adultère étant mariées »

    mais toi l’homme tu peux avoir plusieurs femmes et maitresses et trempé toon biscuit quand tu tu veux dans l’une ou l’autre ( en France la polygammie est interdite )c’est permis par allah disait le faux prophète

    mais la femme n’a pas le droit d’avoir d’autres hommes
     » faites ce que je dit pas ce que je fais  » bande de faux culs

    pas de lapidation mais 100 coups de fouets c’est un progrés…

    ta réponse n’est pas claire non

    serais_tu capable de lapider ( de tuer si tu préfères )tes enfants et tes femmes …. au nom d’allah le très misericordieux jusqu’a mort s’en suive ça c’était ma question claire

    PS: Si tu continues a insulter ma religion je vais insulter la tienne.

    Si tu dis la vérité et non pas ta vérité !!! alors ou est l’insulte

    alors ne te gêne pas fais comme tes frêres musulmans qui ne se prive pas ailleurs en France tu ne bouges pas encore mais vous le ferez ça j’en suis sûre .

    mais je n’ai pas fini avec toi et tes mensonges

    bon week serais absent pour 2 ou trois jours profites

  97. Tu m’as demandé ta femme et ta fille c’est pourquoi j »ai mis un S mr le prof d’orthographe

  98. Salam maleïkoum

    Barbaresque dit :
    13 août 2011 à 21 h 09 min
    Je te répond plus tu me saoules

    Tu me saoules !!!

    Put… mais tu seras jugé à mort par le coran et tes frêres musulmans tu n’as pas le droit de boire en plus tu fais le ramadan

    Roué de coups pour non-respect du ramadan ils sont bien chez tout est forcé!!!

    tu as droit a 4 femmes point barre!!!! ça c’est libertinage islanique
    avec 4 femmes vous regardez du porno en sus( c’est prouvé)

    le reste c’est tes fantasmes de judéo-chrétien que tu disais !!!!!

    http://www.channels.com/episodes/show/11956143/Ce-Que-Les-Musulmans-Regardent#/episodes/show/11956143/Ce-Que-Les-Musulmans-Regardent

    http://www.google.com/webhp?hl=fr#sclient=psy&hl=fr&rlz=1R2ACAW_frRE407&site=webhp&source=hp&q=les+musulmans+regardent+du+porno&rlz=1R2ACAW_frRE407&aq=&aqi=&aql=&oq=&pbx=1&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.&fp=34fe1b1d82193ed5&biw=1658&bih=869

    on a pas fini avec les contradictions dans l’islam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.