Simple amende pour 3 racailles recelant des objets de l’Arc de Triomphe / Prison pour un Gilet jaune ayant fait un doigt d’honneur

Justice (rouge) à deux vitesses, comme d’habitude, qui entend réprimer la révolte populaire et trop gauloise des Gilets jaunes…

« […] un trio d’habitants de Bondy âgés de 21 ou 22 ans, Mohamed, Oualid et Miloud […] poursuivis pour recel du vol de six pièces dorées issues du pillage au sein de l’Arc de triomphe. Ils ont été interpellés Porte de Pantin, à 3 heures du matin, à bord d’une BMW roulant à vive allure.

C’est à ce moment-là que les policiers sont tombés sur les pièces rangées dans le vide-poches d’une portière. « J’ai acheté ces six pièces pour 60 euros à Bondy, vers 20 heures » , soutient Mohamed, menuisier en intérim payé 1900 euros par mois. Les magistrats ont eu du mal à comprendre le périple de leur soirée. « On s’est garé Porte Maillot, car je voulais m’acheter une paire de pompes à 800 €, rue de Rivoli » , expose, un peu gêné, Oualid, chauffeur-livreur payé 1500 euros par mois, qui vit chez ses parents. La présidente ne cache pas sa surprise. Que l’on puisse investir plus de la moitié de sa paye dans une paire de chaussures lui semble déraisonnable.

« On est bien loin des idées révolutionnaires, c’est un délit aussi sordide qu’opportuniste, lâche le procureur. Le trio de receleurs ne pouvait pas ignorer d’où provenait le vol. Ils avaient même une batte de baseball dans leur voiture afin de protéger leur butin » . « Ces trois jeunes n’ont rien à voir avec les violences de samedi dernier, plaide leur avocate. Ils aiment les boîtes, draguer et acheter des vêtements de luxe. Et seuls deux d’entre eux se sont rendus à Paris ce soir-là. » Le tribunal a pris en compte cet argument : seuls Mohamed et Oualid sont condamnés à 90 jours-amendes, de respectivement 20 et 15 euros. » (source L’Obs)

A côté de cela, un Gilet jaune a fait 48h de garde-à-vue et passe en comparution immédiate avant d’être placé en détention provisoire pour… un doigt d’honneur !

L’image contient peut-être : texte


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :