Shoah business : la SNCF s’engage à payer pendant 4 ans les activités du Musée de la Shoah

Eric de Rothschild, président du Mémorial de la Shoah a reçu le 13 décembre dernier, le président de la SNCF, Guillaume Pepy pour la signature d’une convention de « partenariat » entre les deux instances.

La SNCF s’engage à devenir pour les quatre années à venir « l’entreprise partenaire principale du Mémorial de la Shoah » pour le développement de ses activités pédagogiques.
Le Mémorial de la Shoah, lui, s’engage à apporter son « expertise » et son « soutien technique » à la SNCF pour conduire de « nouvelles recherches historiques » (sic) sur les actions de la SNCF pendant la Seconde Guerre mondiale…
Bref, la SNCF va payer pour que le lobby puisse expliquer au grand public combien la SNCF fut coupable pendant l’Occupation!

(merci à Jules Guerrin)

5 commentaires concernant l'article “Shoah business : la SNCF s’engage à payer pendant 4 ans les activités du Musée de la Shoah”

  1. « la SNCF fut coupable pendant l’Occupation! »

    Ben voyons !!!

    Encore un truc pour encore faire payer les Français d’une manière ou d’une autre. Dans trois siècles on y sera encore. … Lamentable !!!

  2. C’est vraiment honteux, ( pour être polie) ;
    Quand on voit que nos enfants étudiants n’ont pratiquement pas de réduction pour rentrer chez eux, que les familles nombreuses perdent des réductions quand les enfants commencent à en avoir besoin, que l’on se fait taxer si on change de billet le jour de départ , que sur un long trajet en cas de changement de gare, le retard total n’est pas pris en compte pour un remboursement de billet même si le trajet dure 8h au lieu de 5h; et on va donner de l’argent à d’autre qui n’en n’on absolument pas besoin pour la vie de tous les jours !
    Donne-t-on les voyages gratuits à vie à ceux qui se font agresser dans les trains ? et à leur famille aussi ?
    ras le bol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.