« Ronaldinho veut devenir sénateur sous une étiquette d’extrême droite »

Le brésilien Ronaldinho est une vedette mondial de la balle au pied (football), il a reçu le « ballon d’or » en 2005. A 37 ans, il a décidé de se lancer en politique.

Le magazine (de gauche) So foot consacré à ce sport en est tout retourné :

« Selon la presse brésilienne, l’ancien magicien de la Seleção sera candidat en 2018 pour devenir sénateur de l’État de Minas Gerais. Et les journaux locaux précisent que Ronaldinho s’engagerait sous l’étiquette Patriota, un parti d’extrême droite au Brésil.

[…] Il est soutenu par le député Jair Bolsonaro, potentiel futur candidat à la présidence, controversé pour ses prises de position sur le mariage homosexuel ou la peine de mort et qui est même comparé à Donald Trump. »

Il est même comparé au président des Etats-Unis ! Ahurissant !

En fait, le parti brésilien en question est légèrement de droite, mais c’est déjà choquant pour les bonnes âmes de gauche.

1 commentaire concernant l'article “« Ronaldinho veut devenir sénateur sous une étiquette d’extrême droite »”

  1. L’extrême-droite n’existe pas . Le monstre ainsi dénommé est fort utile au pouvoir en place car il en dissimule l’évolution vers un totalitarisme face auquel le modèle stalinien fait pâle figure .
    Il n’y a qu’une chose à comprendre , c’est que monde libre est mis en coupe réglée par la Sainte- Famille
    La Démocratie sert à masquer ce fait qu’il n’y a nulle opposition réelle au pouvoir de la Sainte-Famille en Occident et qu’il ne saurait y en avoir .
    La démocratie moderne se réclame indûment de la Grèce antique . Toute personne un peu instruite sait que l’homogénéité ethnique et culturelle sert de base à la démocratie antique .
    Il est vrai que la Sainte-Famille se soucie peu de la Démocratie
    – la Sainte-Famille ? Vous avez tous compris , celle qui à Francfort/ Main affichait l’écusson doré .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.