Revenu universel: bientôt une expérimentation "officielle"?

Deux associations défendant l’expérimentation du revenu de base sont reçues ce vendredi à l’Élysée. Objectif: convaincre le gouvernement de franchir le pas.

Le revenu universel, une idée qui fait son chemin… jusqu’au palais présidentiel. L’association Mon Revenu De Base, qui s’est récemment distinguée par l’organisation d’un tirage au sort permettant de gagner 1000 euros par mois pendant un an, sera en effet reçue à l’Élysée ce vendredi.
Une autre organisation, le Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB) sera aussi de la partie.

Les deux associations y rencontreront la « conseillère inclusion et égalité femmes hommes et citoyenneté et le Délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes », indique un communiqué.
Objectif: sensibiliser les pouvoirs publics sur la possibilité d’une expérimentation à grande échelle du revenu de base.

Actuellement, plusieurs collectivités, dont onze départements, ont fait part de leur intérêt.
« Nous allons proposer de consacrer quelques millions d’euros pour cette expérimentation », indique Julien Bayou, l’un des membres de la délégation. Plusieurs formules seront ainsi proposées aux représentants de l’État: une expérimentation avec différents montants (500, 800, voire 1000 euros par mois), différents territoires (ruraux, urbains), ou différents publics (agriculteurs, mères célibataires).

Source


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

2 commentaires concernant l'article “Revenu universel: bientôt une expérimentation "officielle"?”

  1. Avec une petite « cabane au Canada` ` dans le bois, comme nos amérindiens actuels, près d’un point d’eau, avec une entenne t.v.,
    et quelques lièvres qui rodent dans le coin, je suis preneur…

  2. un remake du communisme: tous pauvres sauf les chefs, riches eux et joyeux, impatients d’imposer de nouvelles restrictions pour le « bonheur universel ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.