Retraites : une réforme qui menace de faire beaucoup de perdants

Il ne fait pas bon être retraité dans le « nouveau monde ». Pendant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait promis une grande remise à plat du système de pensions. Un an plus tard, le chantier a finalement été lancé. En apparence, il a tout de la « bonne » réforme : l’exécutif veut simplifier le système actuel, avec ses 42 régimes différents selon que l’on a été indépendant, fonctionnaire, intermittent du spectacle, salarié, cadres, etc., par un mécanisme unique de retraite par points, dans lequel chaque euro cotisé donnerait droit à un certain nombre de points, convertis en une pension au départ à la retraite. Le problème, c’est que la réforme, donc beaucoup d’éléments doivent encore être précisés, promet de n’épargner personne.

Lire la suite sur Valeurs Actuelles…


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

1 commentaire concernant l'article “Retraites : une réforme qui menace de faire beaucoup de perdants”

  1. curieusement une réforme qui une fois de plus épargne la mafia politicarde, laquelle se comporte en vrai parasite social , laquelle ne cotise que très peu de temps , mais est assurée de percevoir une retraite juteuse et des avantages en nature juteuxC’est du reste la raison pour laquelle à chaque période électorale ils se battent pour obtenir vos suffrages , braves masos.Et ce n’est pas terminé , Macron Rotschild prépare le second étage de la fusée qui conduira un peu plus les Gaulois vers l’abattoir: la suppression de la sécu,c’est dans les cartons , mais vous continuerez à payer et ceux que vous connaissez eux, seront secourus.Pas vous , quand certains ,toujours les mêmes , ont des revenus , même modestes , ils sont riches et coupables dixit la mafia politicarde.Attendez gentiment braves masos lobotomisés tout juste bons à applaudir les « BLEUS »……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.