Représailles par le feu en Seine Saint-Denis

Une femme de 50 ans a été très grièvement brûlée dans la nuit de samedi à dimanche à son domicile de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) par deux agresseurs cagoulés qui l’ont aspergée de produits inflammables, a-t-on appris de sources concordantes.
Elle a été « brûlée à 40%, au troisième degré », a précisé une source judiciaire. Selon une source proche de l’enquête, la quinquagénaire a été transférée dans un état extrêmement grave vers le centre des grands brûlés du Centre hospitalier régional et universitaire de Tours.
Un différend d’ordre privé est une des pistes envisagées par les enquêteurs, a déclaré une source policière, ajoutant que les investigations en étaient à leurs débuts. Interrogés par l’AFP, des voisins de cette petite résidence, visiblement inquiets, ont fait état de plusieurs incendies suspects sans conséquence depuis quelques jours.


La brigade criminelle de la police judiciaire parisienne a été saisie de ce qui, selon une source judiciaire, peut s’apparenter à une tentative d’assassinat.
Selon les premiers éléments de l’enquête, vers 03H40, les agresseurs cagoulés sonnent à la porte de l’appartement de cette femme, situé au 4ème des cinq étages. Ils se présentent comme des policiers, selon une source proche de l’enquête.
Lorsque la victime leur ouvre, ils l’aspergent « a priori d’essence ou de liquide inflammable » auquel ils mettent le feu avant de repartir. Réveillé par les cris, un voisin de palier vole au secours de la victime et appelle les pompiers. Les murs noircis du 4ème étage de cette petite résidence récente, d’une vingtaine de logements, témoignaient du drame dimanche. La victime, sans histoire selon des sources proches de l’enquête, s’était récemment plainte de plusieurs actes de malveillance, comme l’incendie de poubelles et du paillasson devant sa porte.

Source

8 commentaires concernant l'article “Représailles par le feu en Seine Saint-Denis”

  1. « Tentative d’assassinat » ???

    Mais non voyons,ils lavent leur linge sale en famille.
    Tradition chez les muzzs !

    Quand on dit aux Francais que c’est la loi de la charia qui s’applique aujourd’hui en France…

    Islam : déjà la 1ère religion dans le 93 (Seine Saint Denis)

    La prochaine femme brûlée,c’est pour quand ?

  2. « Qui vous-dit que ce sont des musulmans ? »

    L’histoire se passe dans le 93, donc on peut raisonnablement penser que…

  3. Mais, il me semblait que dans cette (hors) zone, les gens manifestaient dernièrement…. , et plus exactement lors de la journée de la galette des rois de marine le pen)

    Tiens, d’un coup, il n’y aurait plus personne pour manifester en la faveur de cette victime.

    Comme c’est étrange tout ça !!! 🙁

    Une manifestation pacifiste de marine le pen serait-elle plus à risque que de mettre volontairement le feu à une femme ?

  4. « Ce n’est pas une réponse … mais une supposition. »

    Ooh….
    Les flambées humaines, c’est une coutume présente dans de nombreux pays africains.
    Les racailles muzzs préfèrent brûler ou vitrioler leurs femmes et violer les nôtres.
    Mais on peut toujours laisser une chance à deux blonds aux yeux bleus, en Seine-Saint-Denis, c’est pas ce qui manque….

  5. @ « lavérité » (sic), qui dit :

    « Qui vous-dit que ce sont des musulmans ? »

    Etes vous naif ou faites vous exprès d’être bête ???
    Ce ne sont pas des musulmans qui « vivent » en Seine Saint Denis ?

    Plus sérieusement,et au lieu de poser des questions cons,allez faire un tour à Bobigny,ou à Sevran par exemple,vous verrez qui réside dans ces barres d’immeubles ou a eu lieu cet « incident ».

    Un musulman a le droit de brûler une femme qui désobéit.
    Ca marche comme cela dans l’islam,il suffit de feuilleter le coran (âmes sensibles,s’abstenir).

    Adultère ou tentative de divorce,voilà un motif suffisant pour passer à l’acte et enflammer une femme comme une torche.

    Un bon musulman applique cette méthode à la lettre.
    Oui l’auteur de ce « crime » est un bon musulman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.