Reconnue coupable d’un octuple infanticide en juillet 2015, elle va être libérée !

Dominique Cottrez, auteur d’un octuple infanticide à Villers-au-Tertre, dans le Nord, va pouvoir bénéficier d’une mesure de libération conditionnelle dès la fin du mois de janvier a révélé, lundi, L’Obs. Elle avait été condamnée en juillet 2015 à neuf ans de prison par la cour d’assises de Douai.

La demande de libération conditionnelle de Dominique Cottrez a donc été acceptée ce lundi. La désormais quinquagénaire va pouvoir retrouver la liberté dès le 22 janvier et ce, contre l’avis du procureur de la République qui préconisait son maintien en détention.

Plus de risque de récidive
Selon nos confrères, le tribunal a estimé qu’il n’y avait plus aucun « risque de récidive de faits similaires ». Dans le cadre de sa libération conditionnelle, l’ancienne aide soignante devra être suivie psychologiquement, trouver un travail et ne pas évoquer de quelque manière que ce soit l’affaire pour laquelle elle a été condamnée.

Placée en détention provisoire après la découverte des cadavres, en juillet 2015, Dominique Cottrez avait été libérée sous contrôle judiciaire mi-2012. Incarcérée à l’issue de son procès aux Assises, mi-2015, elle aura passé moins de cinq ans derrière les barreaux.

Source


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

2 commentaires concernant l'article “Reconnue coupable d’un octuple infanticide en juillet 2015, elle va être libérée !”

  1. voilà une aide soignante comme la République les aime .

    si un bébé échappe à la pilule ou à l’ avortement , elle est là pour réparer l’ erreur.

  2. Il y a des jours où je me dis qu’une bonne Troisième Guerre Mondiale pourrait peut-être détruire le Régime Maçonnique.

    Heureusement qu’elle n’a pas tuée des bébés juifs….
    Des petits goys, la République s’en moque !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.