Quatorze restaurants Quick passent à la viande halal

Fort du succès de l’expérience entamée en 2009, la chaîne de restauration poursuit son incursion sur le marché halal. Branle-bas de combat chez les maires des communes concernées.

Les 14 nouveaux restaurants sont : Chelles (77), Creil Nogent (60), Créteil Pompadour (94), Dammarie-lès-Lys (77), Fleury Mérogis (91), Kingersheim (68), La Courneuve (93), Montreuil (93), Reims (51), Rosny (93), Saint-Ouen (93), Strasbourg Hautepierre (67), Sevran (93), Villeneuve Saint Georges (94).

Source

5 commentaires concernant l'article “Quatorze restaurants Quick passent à la viande halal”

  1. Ce qu’il faut, c’est boycotter toute cette chaîne de mal bouffe, y compris les endroits non encore hallalisés.

    Tant qu’à faire, il est préférable d’aller chez Mac Do qu’à Quick, car ils n’ont pas (encore ?) cédé à la pression hallal et le feront rapidement s’ils se rendent compte que les décisions de Quick font augmenter les ventes.

    Le mieux étant encore de manger traditionnel : c’est non seulement meilleur au goût, mais également pour la santé. Donc, ceux qui n’ont pas beaucoup de temps pour manger, je leur conseille un sandwitch jambon-beurre acheté en boulangerie. (Maintenant, la plupart des boulangeries fait des menus qui comprennent outre le sandwitch, une boisson et un dessert au choix, le tout à un prix très raisonnable).

  2. Savoir que c’est l’Etat français, actionnaire majoritaire de Quick,

    qui impose à ces restaurants de passer au 100% halal

    et qui donc paye l’impôt islamique pour pouvoir proposer cette viande halal,

    c’est comprendre que cet Etat traître nous a vendu à la colonisation islamique !

  3. Hallal, casher ou je ne sais quoi d’autre, est-ce la raison principale pour boycotter des centres d’empoisonnement collectif ? C’est secondaire !

    Il est primordial de cesser d’acheter dans tous les fastfoods et dans toutes les grandes chaînes de distribution. Ne vous nourrissez plus (empoisonnez, serait plus adéquate) dans les supermarchés ou les grandes chaînes de « restauration », achetez local et artisanal.

    Le nerf de la guerre, c’est l’argent, et c’est encore le seul petit pouvoir qu’il nous reste. Alors comment prétendre lutter tout en conservant les mêmes habitudes de consommation ? Ne donnez plus votre argent à vos ennemis ! Et vous préserverez votre santé par la même occasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.