Puy-de-Dôme : 95 % des radars du département sont hors service

Brûlés, tagués, cassés ou bâchés… Les radars automatiques concentrent la colère des automobilistes de façon impressionnante, explique « La Montagne ».

La Sécurité routière a récemment révélé que les radars flashaient moins en 2018. Une baisse de 15 % jugée surprenante, notamment après la mise en place de la limite à 80 km/h sur certaines routes secondaires. Parmi les pistes pouvant expliquer cette baisse, on trouve notamment le vandalisme, qui prend une ampleur inédite dans certains endroits, comme le révèle La Montagne.

Ainsi, dans le Puy-de-Dôme, 21 des 22 radars automatiques de vitesse sont hors service à l’heure actuelle. Si la préfecture ne communique pas sur les appareils, le quotidien régional est allé voir sur le terrain chaque radar. Les 17 cabines fixes classiques, les 4 radars discriminants et le radar tronçon.

Les radars vandalisés ne le sont pas tous pour les mêmes raisons. Certains ont été incendiés avec des palettes ou des pneus. D’autres tagués ou recouverts d’un symbolique gilet jaune. Un autre a même eu le droit à un coup de feu. […]

Le Point via FDS


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :