Progressisme : des cours de récré « non genrées » dans deux nouvelles écoles rennaises

Pour éviter aux garçons de rester entre eux dans la cour d’école, en jouant au football par exemple, des fanatiques progressistes souhaitent forcer les enfants à jouer ensemble pour réduire les « inégalités ». Une folie de plus… 

Trouvé sur Ouest France : Deux nouvelles écoles ouvriront leurs portes en 2023 à Rennes. La première dans le nouveau quartier de Baud-Chardonnet, en bordure de Vilaine. La seconde à Maurepas, près de la future place de l’Europe.

Ces deux nouveaux groupes scolaires seront ouverts sur l’extérieur avec, notamment, des « coins nature ». Autre point commun, la volonté de créer des cours de récré « non genrées », pour lutter contre les stéréotypes.

Concrètement, dans les cours d’école, les garçons ont plutôt tendance à jouer au milieu tandis que les filles se mettent sur les côtés.

Pour bannir ces habitudes et réparer cette injustice, la Ville de Rennes a décidé que les cours de récré offriront un espace partagé entre garçons et filles.

Le conseil municipal a validé (le 8 octobre) la mise en place « de cours de taille suffisante pour permettre la création d’espaces de jeux diversifiés, appropriables par tous (non « genrés ») et participant au bon climat scolaire ».

Pour le moment, le sujet est à l’état de réflexion et porte sur l’aménagement de la cour ainsi que sur les activités. Le but est d’éviter que certains espaces de la cour soient réservés à un jeu unique. Plus question, par exemple, d’avoir des bandes blanches qui délimitent le terrain de foot au centre de la cour. La mairie veut aussi former le personnel périscolaire aux inégalités filles garçons.

 


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :