Procès cocasse autour du Mur des Lamentations

Début août, un jeune Israélien priait contre le Mur des Lamentations à Jérusalem, selon la tradition talmudique. Curieux, il ouvrit un papier qui avait été glissé dans le mur (habituellement il s’agit de voeux) et qui l’intriguait.
Il découvrit alors un chèque de 100 000 dollars à l’ordre de « sa sainteté le Mur des Lamentations »…
Le rabbin du lieu saint, Shmuel Rabinovich, est scandalisé : « Je condamne chaque tentative d’ouvrir des voeux. C’est un blasphème et une atteinte à ce Mur sacré ».
Mais le jeune homme est décidé à encaisser le chèque, qu’il a gardé, et s’est muni d’un avocat pour le futur procès qui s’annonce face à l’administration du mur. (source)

6 commentaires concernant l'article “Procès cocasse autour du Mur des Lamentations”

  1. ce mur est pitoyable :les femmes y sont réléguées comme du bétail secondaire vers un etroit pas de mur afin de ne pas faire de l’ombre aux males bigots qui occupent la plupart du mur et les touristes y sont rudoyés !

  2. C´est rapide l´exécution des voeux la bas , dites donc , il n´a pas attendus longtemps pour etre excaucée !!! y pas á dire , si un championnat du pathéthique existait …

  3. Il y en a un qui croyait qu’en jetant une piece que si elle reste en l’air c’est pour dieu et si elle tombe il la ramasse.
    et ce con y a cru en laissant son chèque.
    du coup il ira se lamenter pour de bon.

  4. Un jeune juif demande au vieux Jacob :

    -Depuis combien d’années tu viens prier au Mur?

    -Ohhh! bien cinquante ans!…

    -Et du as fait beaucoup de voeux alors?

    -Ohhh! des milliers…

    -Et combien ont été exaucés?

    -Ohhh! … aucun! …

    -Ha bon? et quelle impression ça te fait?

    -Ohhh! …. d’avoir parlé à un mur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.